04 avril 2017

Collection Leiden

 

leiden-JL-R

 

Chefs-d’oeuvre de la Collection Leiden
​Le siècle de Rembrandt
Louvre, 22 février – 22 mai 2017

Une trentaine de peintures et de dessins des plus grands peintres du Siècle d’or originaires de la région de Leyde (Leiden aux Pays-Bas), au premier rang desquels dix œuvres de Rembrandt et une onzième, récemment attribuée.
http://presse.louvre.fr/chefs-doeuvre-de-la-collection-leiden-le-siecle-de-rembrandt/

http://www.alaintruong.com/archives/2016/12/29/34741689.html


Dans le cadre de sa saison dédiée au Siècle d’or hollandais, le musée du Louvre présente une sélection des principaux chefs-d’œuvre des peintres du XVIIe siècle hollandais, issue de la collection de Thomas Kaplan et de son épouse
catalogue en ligne :
http://www.theleidencollection.com

http://www.theleidencollection.com/scholarly-essays/


Thomas Kaplan, la passion de Rembrandt Le Monde 02.01.2017
http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/01/02/thomas-kaplan

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 février 2017

expo Vermeer au Louvre

 

vermeer-dou

 

- Vermeer et les maîtres de la peinture de genre
Exposition Louvre, 22 février – 22 mai 2017
dossier de presse
http://presse.louvre.fr/download/?id=7329&pn=dp_louvre_vermeer-et-les-matres-de-la-peinture-de-genre-pdf


12 Vermeer sur une quarantaine de tableaux attribués au peintre.
Le pesée, missives amoureuses,tributs, aphrodisiaques, les perroquets, sans Vermeer ? cordes sensibles, enfilades, le jour et la nuit, deux dames, silhouettes, à la manière de, entre histoire et scène de genre

 

- Vermeer, grand maître des énigmes, au Louvre Philippe Dagen, Le Monde 21.02.2017
http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/02/21/vermeer-grand-maitre-des-enigmes-au-louvre_5083245_1655012.html

« Accrocher ensemble des travaux de Johannes Vermeer (1632-1675) et de ses contemporains en les associant par sujets.
Outre Pieter de Hooch, les principaux interlocuteurs sont, dans l’ordre de leur naissance, Gerard Dou (1613-1675), Gerard ter Borch (1617-1681), Jan Steen (1626-1679), Gabriel Metsu (1629-1667), Frans van Mieris de Oudere (1635-1681) et Caspar Netscher (1639-1684). Natifs de Delft, de Leyde ou de Rotterdam, ils sont pour la plupart issus de familles dans lesquelles les activités artistiques sont de tradition : peintres, graveurs ou marchands d’art comme le père de Vermeer, qui a commencé comme tavernier.
L’homogénéité sociale est donc flagrante, de même que la cohérence stylistique »


« Vermeer ôte au tableau l’essentiel de sa capacité narrative. Quelqu’un est là, juste là, dans un peu de lumière »

« On est seul, chez Vermeer, et, s’il y a une servante, elle regarde ailleurs. Seule et tranquille : l’expression est soit à peine visible, soit évasive. Quelqu’un est là, juste là, dans un peu de lumière. Il ne fait rien de remarquable. La laitière verse le lait, la dentellière tire son fil, la coquette caresse ses perles. Encore se passe-t-il quelque chose dans ces toiles, une action minime. Dans bien d’autres, elle est suspendue. La dame à la robe jonquille s’est arrêtée d’écrire sa lettre et paraît se demander s’il faut qu’elle la finisse. Le géographe examine moins sa carte qu’il ne rêvasse, un compas inutile dans la main, à moins qu’il ne soit distrait par ce qu’il aperçoit par la fenêtre. La joueuse de luth est inattentive ou songeuse. Même la coquette au collier et la peseuse de bijoux paraissent étrangères à ce qu’elles sont supposées faire et qui, de toute façon, est futile »

- 03.03.2017
L’exposition Vermeer, un triomphe qui tourne au fiasco pour le Louvre
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/03/vermeer-en-rock-star-au-louvre_5088521_3232.html


Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Vermeer
http://en.wikipedia.org/wiki/Johannes_Vermeer

Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Johannes_Vermeer

Utrecht 1572, Braun & Hogenberg
http://historic-cities.huji.ac.il/netherlands/utrecht/utrecht.html

 

vermeer-maes


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 octobre 2016

Twitter : UnJourUneOeuvre

 

chouette-louvre

Aryballe plastique corinthien en forme de chouette, vers 640 avant J.-C.
http://ow.ly/7SgA3053Q1L


Sur Twitter, UnJourUneOeuvre
http://twitter.com/hashtag/UnJourUneoeuvre?src=hash



autres oeuvres tweetées par le Musée du Louvre :
http://twitter.com/search?q=UnJourUneoeuvre%20from%3AMuseeLouvre&src=typd

dont
Échiquier dit de saint Louis
cristal de roche et quartz enfumé réalisé au XVe siècle en Allemagne, pour le tablier, et en France, pour les pièces. Très modifié par la suite.
http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/echiquier-dit-de-saint-louis

.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 août 2016

Ivoires XIVe : siège du Château d'Amour

 

roundel-cloisters-love


Roundel with Scenes of the Attack on the Castle of Love
Ivoire, Paris ca. 1320–40 - The Cloisters Collection, 2003
analyse et biblio en anglais
http://www.metmuseum.org/art/collection/search/475487

Attaque du Château d'Amour, allégorie de la femme courtisée,
valve de miroir en ivoire finement travaillé, XIVe.
http://twitter.com/HNadaillac/status/764138937736540160
 + coffre début XIVe scènes liées à l'amour courtois - Twitter  @museecluny 11 août

 


- Images de l'amour courtois aux XIVe et XVe siècles
Nicolas Coutant, Musea (2004 ? expo Les arts sous Charles VI ?)
L'attaque du château d'amour, MBA Angers
http://musea.univ-angers.fr/rubriques/elements/imprime_element.php?quoi=notice&ref_element=24
http://musea.univ-angers.fr/rubriques/elements/popup/popup_auteur.php?ref_utilisateur=27

- Castle of Love, The Corpus of Gothic Ivories, c.1200-c.1530,
hosted by the Courtauld Institute of Art,
http://www.gothicivories.courtauld.ac.uk/



- Le sujet est très présent sur Google images,
davantage en analyse d'objet qu'en article de synthèse.
exemples :
Paire de valves de miroir : Scènes courtoises - Louvre objets d'art, MA
http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/paire-de-valves-de-miroir-scenes-courtoises
http://www.louvre.fr/recherche-globale?f_search_cles=valve+&f_search_univers=

Valve de miroir en ivoire : Siège du château d'Amour
 2/4 du XIVème siècle - Musée du Louvre
Ivoire - Ancienne collection Spitzer ; don F. Doistau, 1919
Département des Objets d'art
http://www.photo.rmn.fr/archive/03-016520-2C6NU040PTWY.html
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Si%C3%A8ge_du_ch%C3%A2teau_d%27amour.jpg

Château d'amour Louvre 2/4 XIVe
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_d%27amour


.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 novembre 2015

Véronèse, Les noces de Cana

 

 

cana-vero

Véronèse, Les noces de Cana, détail - Louvre - Commons



Les noces de Cana de Paul Véronèse
Les petits secrets des grands tableaux, Arte 29.11.2015
après Les Ménines (1656) et Une baignade à Asnières (1884)
http://creative.arte.tv/fr/genre/art


Les Noces de Cana, 1563 - Louvre

Paolo Caliari, dit Véronèse (Vérone, 1528 - Venise, 1588)
http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/les-noces-de-cana


Les noces de Cana, Wikipedia et Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Marriage_at_Cana_(Paulo_Veronese)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Noces_de_Cana_(Véronèse)

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paintings_by_Paolo_Veronese

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Véronèse


Veronèse, Web Gallery of Art
Les noces
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/v/veronese/06/index.html
l'ensemble des tableaux
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/v/veronese/index.html


Véronèse, Google Art (69 reproductions)
http://www.google.com/culturalinstitute/entity/%2Fm%2F01jdbx?projectId=art-project

Jaubert a préféré le repas chez Lévi et Palettes n'est pas en accès libre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Palettes


Et si l’âme des “Noces de Cana” de Véronèse avait quitté le Louvre
pour se réincarner dans une copie à Venise, lieu d’origine du tableau… Télérama 01.03.2015
http://www.telerama.fr/scenes/comment-la-copie-des-noces-de-cana-a-supplante-l-original,123438.php

 


 cana-musique

Véronèse, Les noces de Cana, 1563 - détail - Louvre - Commons



.

 

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 septembre 2015

Holbein, Erasme de Rotterdam

 

 

 erasme-bale
Bâle


erasme-louvre


Paris

.
.

erasme-nat-gallery

NG Londres

 

erasme-parma 

Parme

 


Portraits d'Erasme par Holbein le Jeune
, d'après le Web Gallery of Art
http://tinyurl.com/wga-erasmus

Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Hans_Holbein_der_Jüngere#Erasmus

Wikipedia
Erasmus of Rotterdam :  http://en.wikipedia.org/wiki/Desiderius_Erasmus
Holbein the Younger : http://en.wikipedia.org/wiki/Hans_Holbein_the_Younger

Erasme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Erasme
Holbein : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Holbein_le_Jeune

 

- Portrait of Erasmus of Rotterdam Writing, 1523
Kunstmuseum, Öffentliche Kunstsammlung, Basel
Paper mounted on pine, 36,8 x 30,5 cm  - « In Holbein's portrait, the 54-year-old Erasmus is shown wearing not a monk's cowl but the black robes of a scholar: in 1517 Pope Leo X had granted him the special privilege of not wearing monastic garments ».


- Erasme, 1523
Louvre - http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/erasme
Oil on wood, 43 x 33 cm - « The painting shows Erasmus writing the first lines of his "Comments on the Gospel of St Luke" dated 1523.

WGA : The lines are not legible on this painting but it is legible on another smaller version of the portrait in the museum of Basel. The tapestry indicates that this is an interior »

« Previously, scholars had been portrayed in book-lined studies. Holbein's treatment is more intimate; Erasmus was usually posed in a more formal three-quarter view. Such portraits were often exchanged by humanists as tokens of mutual esteem »

Louvre : « On connaît trois portraits d'Érasme peints par Holbein dont les destinataires restent encore incertains.
On pense que la version bâloise a été peinte et emportée par le peintre à la cour de François Ier afin de s'attirer, en vain, sa protection.
Érasme envoya lui-même deux autres portraits en Angleterre à des connaissances. Le portrait qui se trouve actuellement à la National Gallery de Londres était sans doute un présent à l'archevêque de Canterbury William Warham, correspondant et bienfaiteur d'Érasme.
Quant à l'œuvre du Louvre, on peut supposer qu'Érasme la destinait à un autre humaniste, peut-être son fidèle ami Thomas More (hypothèse séduisante mais non prouvée). Le célèbre auteur de L'Utopie allait d'ailleurs devenir, sur la recommandation d'Érasme, le protecteur d'Holbein et introduire le peintre à la cour d'Angleterre ».



- Portrait of Erasmus of Rotterdam, 1523
National Gallery, London
Wood, 76 x 51 cm -
« Of Holbein's portraits of Erasmus, this is the most ostentatious, and not just because it is much larger. The background of the interior is furnished with a splendidly decorated pilaster and a shelf with books and a glass carafe, all of which help to ennoble the sitter. On the edge of the book reclining on the shelf is a Latin couplet composed by Erasmus » ' : « I am Johannes (i.e. Hans) Holbein, whom it is easier to denigrate than to emulate ».'

- Portrait of Erasmus of Rotterdam, 1530
Galleria Nazionale, Parma
Oil on wood, 33 x 25 cm
This portrait is a later, simplified version of that in the National Gallery, London. The majority of the critics accept it as authentic



- Albrecht Dürer, Erasmus of Rotterdam, 1526
Engraving, 249 x 193 mm
National Gallery of Art, Washington
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/d/durer/2/13/5/index.html


- Quentin Metsys, Portrait of Erasmus of Rotterdam, 1517
Galleria Nazionale d'Arte Antica, Rome
Oil on panel, transferred to canvas, 59 x 47 cm
«  The portrait was completed on the ninth of September 1517, and the diptych was sent as a gift to Thomas More ».  « Erasmus is shown, intently at work, translating the epistle of St Paul to the Romans. The second half of the diptych, with the portrait of Pierre Gillis, is now in the collection of Lord Radnor at Longford Castle (Salisbury). Replicas of the portrait of Erasmus can be found at the Rijskmuseum in Amsterdam and at Hampton Court (England), while the Royal Museum in Antwerp possesses a replica of the portrait of Pierre Gillis ».
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/m/massys/quentin/3/index.html



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 mars 2014

Les musées et le numérique

 

Les musées et le numérique
Place de la Toile, 15.03.2014
intentions annoncées : dresser un panorama des questions (rencontre avec le public, conservation des œuvres), imaginer le musée de demain ... http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-les-musees-2014-03-15


D'accord sur l'expérience sensible face à un tableau ou une sculpture.
Le musée, est-ce seulement l'histoire de l'art (et de la peinture) ?

Mais pour l'art, le détour par la reproduction est nécessaire.
Pour éviter de parcourir le monde en permanence.
Et en lycée, il est compliqué d'emmener toutes les classes au musée ; 36 élèves devant un tableau de 50*50 cm, cela ne marche pas... Encore faut-il que les conservateurs l'autorisent. La politique actuelle du patron du Musée d'Orsay est connue. Et à propos de spoliations, on a cité Braque, l'homme à la guitare. Cherchez l'image sur le site de Beaubourg...


Sur le fond, l'opposition entre offre et demande est essentielle.
Pour un musée, le web ou Facebook, ce sont d'abord des vitrines permettant la promotion institutionnelle, des mises en scène et une communication descendante. Pour un internaute, le web, c'est une source d'images et d'analyses, disponibles à distance, pas seulement en français.


Un problème de support ensuite : la culture visuelle a toute sa place sur le web.
Jusqu'en 2003, il existait un portail de l'association des webmestres en histoire de l'art
http://clioweb.free.fr/art/arthist.htm
Nous savons que la TV s'occupe trop peu d'histoire de l'art en dehors des JT et joue trop souvent à la radio filmée. La radio dispose du temps d'antenne, mais elle fait souvent de la TV sans les images : quand F-C invite Daniel Arasse en 2003, seul le Web Gallery of Art permet de voir les oeuvres étudiées. http://clioweb.free.fr/art/arasse.htm

La course au gadget est souvent contre-productive : l'option 360 ° est intéressante en sculpture,
mais à quoi sert-elle quand les tableaux sont accrochés sur trois murs dans une salle ?

Lors d'une expo, une source utile pour un professeur, c'est le dossier de presse (décalque du catalogue) :
les oeuvres majeures y sont généralement présentées.
Taper par exemple Gustave Courbet, un artiste engagé, l'expo de 2008 au Musée Fabre

En 1993, le temps de travaux à Merion, des oeuvres de la fondation Barnes ont été exposées à Orsay et à Munich.
Un cédérom simple rendait de grands services (accès aux oeuvres, correspondance, audio du marchand Ambroise Vollard)

Deux autres exemples, abordés dans la Fabrique de l'histoire :
La Vierge au chancelier Rolin.
Le site du Louvre comporte une analyse très intéressante.

Le portrait de Zola par Edouard Manet.
C'est une des oeuvres reproduites sur wikimedia commons pour wikipedia
La présentation sobre en planche-contact est très utile pour un repérage rapide.

A consulter également, parfois en extrait sur les sites de vidéo en ligne :
- La série Palettes d'Alain Jaubert (18 dvd avec notices)
- Les films d'Hector Obalk (Ingres, Le Titien...).

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 mars 2014

La censure, encore...

 

- L'Art de la bande dessinée est un ouvrage collectif (Pascal Ory, Laurent Martin, Sylvain Venayre avec
Thierry Groensteen, Xavier Lapray, Jean-Pierre Mercier, Benoît Peeters) édité par Citadelles et Mazenod (200 euros)
http://www.citadelles-mazenod.com/l-art-et-les-grandes-civilisations/32-l-art-de-la-bande-dessinee.html

art-bd


Si l'on croit un courrier d'une inspectrice de la Vie Scolaire aux documentalistes, l'ouvrage n'aurait pas sa place dans les CDI de l'académie de Limoges. Sud-Ouest publie également une copie de la réponse des auteurs.
http://www.sudouest.fr/2014/03/11/nouveau-cas-de-censure-au-college-la-bd-pointee-du-doigt-comme-un-mauvais-genre-1487501-4699.php

 

- Ce dimanche matin, 16.03.2014, sur France 5, « L’Odyssée de l’Obélisque »,
vers la 45e minute, le docu-fiction d'Olivier Lemaître a réinventé le rectangle (noir) -
http://pluzz.francetv.fr/videos/la_galerie_france_5_saison2_,98835317.html

louqsor-bab



Quatre babouins adorant le soleil levant
Louvre, Département des Antiquités égyptiennes
« Les singes du Louvre, debout sur leurs pattes arrière et levant les bras pour honorer le soleil, furent à leur arrivée à Paris l'objet d'un scandale qui fait aujourd'hui sourire (sic)... Le puritanisme étant de règle sous le règne de Louis-Philippe, on estima ne pas pouvoir ériger en place publique, juste sous le nez des badauds parisiens, des babouins aussi manifestement mâles.
http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/quatre-babouins-adorant-le-soleil-levant ».

Dans la course actuelle à la pruderie et à la censure, la vie (des babouins ) choquerait-elle davantage les yeux des puritains que les innombrables cadavres mis en scène dans les morgues au sein des séries TV américaines ?
L'hypocrisie très sélective n'aurait-elle pas diminué depuis 1835 ?

.

Posté par clioweb à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 février 2014

Le Louvre n'aime pas la gratuité

 

louvre-tarifs



Le Louvre supprime la gratuité du premier dimanche du mois en haute saison

Bernard Hasquenoph - Louvre pour tous, 02.02.2014
http://www.louvrepourtous.fr/Le-Louvre-supprime-le-premier,770.html

La décision de supprimer la gratuité du premier dimanche du mois d’avril à septembre a été votée au conseil d’administration du 29 novembre 2013. Une membre du CA a proposé dans un rapport de doubler les tarifs d’entrée pour les touristes non européens [dont le Qatar et Abu Dhabi ?].
Le musée qui a porté à 12 euros le tarif d’entrée en juillet 2013 a aussi envisagé une nouvelle augmentation.

« Créé sous la Révolution française, en 1793, le musée du Louvre instaura la gratuité pour tous comme principe fondateur. Ce droit perdura jusqu’en 1922 où il fut supprimé partiellement après trois décennies de débat. Ensuite, il n’eut plus cours que le jeudi après-midi jusqu’en 1927 et tous les dimanches jusqu’en 1990 où il fut supprimé dans l’indifférence générale, à l’époque du Grand Louvre, Jack Lang étant alors ministre de la Culture.
A la fin du XIXe siècle, la visite du dimanche était une véritable institution… »

En 2004, Loyrette a supprimé l'entrée gratuite pour les enseignants, permettant au cabinet de Darcos de faire sa com' en la rétablissant en 2008.

Signez la pétition « pour le maintien de la gratuité le premier dimanche du mois au Louvre »
http://premierdimanchedumoisgratuitaulouvre.wesign.it/fr

.

Posté par clioweb à 09:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 novembre 2013

La Vierge du chancelier Rolin

 

Virgin-Rolin-detail

Jan van Eyck, The Virgin with Chancellor Rolin, detail - Louvre
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Virgin_with_Chancellor_Rolin-Detail.jpg

 

fab-rolin
La Vierge du chancelier Rolin
est le sujet du documentaire de la Fabrique du 29.10.2013
avec la participation de Philippe Lorentz, Luc Bergmans, J-D Baltassat, Nadeije Lanéyrie Dagen, P-O Dittmar, Andréa Martignoni, Cécile Scallierez et André Strasberg http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-la-renaissance-24-2013-10-29


Le site de FC reproduit le tableau et un détail.
Le web est essentiel pour la radio :
il permet à l'auditeur de choisir le moment de l'écoute en différé,
il donne à voir les images dont les invités parlent.



- La Vierge du chancelier Rolin à la loupe - Le Louvre
(La Vierge et l'Enfant, Rolin, la loggia, le jardin, le paysage, le peintre, la commande, le contexte religieux)
http://musee.louvre.fr/oal/viergerolin/indexFR.html
ou version en anglais
http://musee.louvre.fr/oal/viergerolin/indexEN.html
« Le tableau, avant d’entrer au Louvre en 1800, était conservé jusqu’à la Révolution dans l’église détruite ND du Châtel à Autun ... Van Eyck ne peint pas une simple représentation du monde visible, mais plutôt une recomposition ... où tout élément représenté est investi d’une signification symbolique. »


Jan van Eyck
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Van_Eyck/148247

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jan_van_Eyck
à comparer avec la version anglaise (sans reproduction de Rolin)
http://en.wikipedia.org/wiki/Jan_van_Eyck

http://commons.wikimedia.org/wiki/Jan_van_Eyck
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paintings_by_Jan_van_Eyck

Le tableau et les détails (lapins écrasés sous la colonne, la ville, à droite ou à gauche, l'île...)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:The_Virgin_with_Chancellor_Rolin

Besançon :
http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/IMG/ppt_Rolin_un_mecene_.ppt
Poitiers
http://ww2.ac-poitiers.fr/ia17-pedagogie/IMG/pdf/La_vierge_au_Chancelier_Rolin_Cathy.pdf

Peinture à l'huile
Most Renaissance sources, in particular Vasari, credited northern European painters of the 15th century, and Jan van Eyck in particular, with the "invention" ... Early Netherlandish painting in the 15th century was, however, the first to make oil the usual painting medium, and explore the use of layers and glazes, followed by the rest of Northern Europe, and only then Italy. http://en.wikipedia.org/wiki/Oil_painting

Miracle dans la loggia,
analyse et commentaire par Alain Jaubert, Palettes 1999

Google Art a retenu dix oeuvres de Jan van Eyck. La Vierge du chancelier Rolin n'y figure pas.
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Google_Art_Project_works_by_Jan_van_Eyck

.

janvaneyck-o

Jan van Eyck, sélection d'après Wikimedia Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Jan_van_Eyck

.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,