13 janvier 2012

Renault : la TV réécrit l'Histoire

 

- Les Echos - « Les petits-enfants du créateur de Renault, qui demandent réparation pour la nationalisation-sanction de 1945, ont perdu une manche devant le TGI de Paris », écrit Les Echos, qui utilisent l'avocat des héritiers comme source principale.
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/

- 20minutes - « Disons le tribunal de grande instance de Paris incompétent et renvoyons les parties à mieux se pourvoir », dit le jugement . Selon l'avocat, le TGI leur aurait suggéré de se tourner vers le tribunal administratif.

20 minutes ajoute : Les héritiers vont probablement faire appel et, s'ils n'obtiennent pas gain de cause devant le juge judiciaire, ils saisiront le tribunal administratif sur un autre fondement.
Les petits-enfants de Louis Renault, décédé fin 1944 en prison après avoir été accusé de collaboration avec l'Allemagne nazie, avaient soumis au TGI de Paris une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) contestant la validité de cette ordonnance.
Les petits-enfants avaient déjà tenté de faire valoir leurs droits en 1959 mais leur demande avait été rejetée par le Conseil d'Etat... » - http://www.20minutes.fr/ledirect/857578/heritiers-renault-deboutes-tribunal-paris

- L'Humanité - La réhabilitation de Louis Renault mise à mal par la justice.
Le journal cite l'association Esprit de Résistance, la CGT Métallurgie et la FNDIRP, dont l'avocat voit dans la démarche des héritiers « un discours révisionniste ». « les enjeux sont tels que les héritiers Renault ne vont pas forcément renoncer aussi simplement. Il convient donc de rester mobilisés et vigilants ».
http://www.humanite.fr/societe/

Le 15/12 le quotidien avait titré « Quand France 3 collabore à la réhabilitation de Renault ».
Le journaliste dit sa « …colère de voir une chaîne du service public se prêter à la vaste entreprise de réécriture de l’histoire menée par voies médiatique et judiciaire par les ayants droit de Louis Renault, avec dédommagements sonnants et trébuchants escomptés. On peut se tromper une fois. Il s’agit de la troisième ­invitation du genre depuis janvier 2011 sur France ­Télévisions : on n’est plus très loin du plan de communication »
http://www.humanite.fr/une-planete-et-des-hommes/


- La présentation dans Télématin, 12/01/2012 est très surprenante, autant que celle de France 3.
http://info.francetelevisions.fr/telematin_20120112

Vers la 47e minute, après l'inévitable pub imposée sur internet, après Blanquer vantant les mesures du MEN sur le temps scolaire, une séquence sur Louis Renault et les archives.

D'après le présentateur de la TV d'Etat, « Renault a résisté, a trainé des pieds, n'a pas livré plus que Peugeot ou Citroën... ». Selon lui, il est donc compréhensible que « les petits enfants réclament sa réhabilitation. Louis Renault a servi de bouc émissaire, le PCF avait un symbole du patronat, de Gaulle pouvait tourner la page ».

France 2 fait parler Monika Oestler, une jeune historienne allemande, sur l'accès aux archives en France et en Allemagne (dans ce dernier pays, elle dirait ce qu'elle veut, aussitôt les archives feraient des photocopies et les lui enverraient... :-)

- Sur le site Le Canard républicain, Annie Lacroix-Riz commente l'annonce d'une émission de France 3.

Elle rappelle deux articles sur le sujet :
- Louis Renault et la fabrication de chars pour la Wehrmacht
- De la réhabilitation de Louis Renault à l’indemnisation de ses héritiers (blog Mediapart).

.
Voir également
l'Association Esprit de Résistance
47, avenue Mathurin Moreau 75019 Paris
site web : http://www.espritderesistance.fr
mail : contact@espritderesistance.fr

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 septembre 2011

Quand la pub veut écrire l'histoire

 

- Vice de Pub - Le Canard
[ Quand les publicitaires veulent écrire l'histoire à la place des historiens... ]

Géo-Histoire consacre un dossier à la France sous l'Occupation.
Selon Le Canard, un article de 5 pages en a disparu.
On y parlait de Louis Vuitton, de Marcel Boussac, de Berliet, de Louis Renault à Berlin.
Il paraît que la régie pub de Prisma Presse s'est étranglée ...

Quand la guerre rimait avec affaires ... Vuitton, Boussac ...
Une page censurée reproduite par Le Canard :
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/canard/lce-gh.jpg

renault-1937

Louis Renault au salon de l'auto à Berlin en février 1939 - source : http://lepcf.fr/Face-a-une-nouvelle-entreprise
(les héritiers ont fait condamner le centre de la mémoire d'Oradour pour une légende inexacte)

Renault à Berlin : http://lamemoriaviva.wordpress.com/2011/07/10/
http://lamemoriaviva.wordpress.com/ cite un hommage à Jorge SEMPRÚN


Egalement dans Le Canard : 

- 2300 invités, petits fours et champagne à volonté, 14 ou 15 écrans plats..
Un aller et retour en Falcon 7X (7800 euros l'heure de vol)...
Le tout pour un TGV qui n'entrera en service que le 11 décembre.
Election 2012 ...

- Pôle Emploi sait se servir d'internet.
Les chômeurs qui ne lisent pas leurs mails ou n'ont pas les moyens d'accéder à internet peuvent être radiés sans plus de ménagement. (Politis traite également ce sujet).

- Dix ans de lois d'exception.
Le Canard revient sur le bilan fait par la FIDH, dix ans après le 11 septembre 2001.


C dans l'air - 14/09/2011.
Pour entendre JP Gaillard réclamer davantage de régulation de la finance, et les tenants de la privatisation intégrale prétendre rassurer les épargnants en parlant de nationalisation des banques (par des Etats ruinés ?) ... :-):-).
Il paraît que nous aurons le choix :
payer comme épargnants, ou comme actionnaires, ou comme contribuables... 

"En 2008, NS avait promis de moraliser le capitalisme.
En ce moment, c'est le capitalisme qui nous démoralise..." écrit Le Canard
 

.

Posté par clioweb à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 mars 2011

Louis Renault à Berlin en 1939


renault_1939
Louis Renault présente un prototype à Hitler et Göring à Berlin en 1938
(en réalité au salon de l'auto de février 1939 selon Annie Lacroix-Riz ) - source
Le Populaire, 15/01/2011

- La photo figurait depuis 1999 dans l'exposition permanente au Centre de la Mémoire à Oradour. Les héritiers de Louis Renault ont demandé le retrait de cette photo. « Jamais, disent-ils, Louis Renault n'a collaboré ». Le TGI leur a donné tort, mais la Cour d'appel de Limoges a inversé la décision.

Le Centre de la Mémoire d'Oradour-sur-Glane condamné,
l'article de Laurent Bonilla dans Le Populaire du 15 janvier 2011

Le Monde Magazine du 8 janvier 2011 a consacré 5 pages au sujet.

- Censure d’une exposition au Centre de la mémoire d’Oradour
Le communiqué de la LDH (03/03/2011)
http://www.ldh-france.org/Censure-d-une-exposition-au-Centre


Ne cherchez pas la photo sur Altavista, Bing, Exalead...
Mais sur Google images, taper Louis Renault 1939

La photo est reprise par plusieurs blogs

- dont le Comité Valmy (Michel Certano ?) dans un article de
Annie Lacroix-Riz, Louis Renault et la fabrication de chars pour la Wehrmacht

« Les représentants de la justice d’aujourd’hui doivent admettre qu’ils ne sont pas habilités à dire ou décréter l’histoire ni à interdire aux historiens de la faire et aux associations de résistance de la diffuser. »
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1194


- le blog socio13
http://socio13.files.wordpress.com/2011/02/renault-htiler.jpg

- PCF Saint Quentin, http://pcfsaintquentin.unblog.fr/files/2011/02/louisrenaulthitler.jpg
http://pcfsaintquentin.unblog.fr/2011/02/26/

 

« Louis Renault was arrested under charges of industrial collaboration with Nazi Germany outside Paris on September 22, 1944 … He died on October 24, 1944, four weeks after his incarceration »
http://en.wikipedia.org/wiki/Louis_Renault_(industrialist)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Renault_(industriel)

 

Posté par clioweb à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,