18 mars 2017

JE - Histoire : récit et pratiques

 

recit-roman-24mars

Journée d'études Récit et Roman national
http://chs.univ-paris1.fr/Roman.pdf
http://calenda.org/394486

Diffusion partielle prévue sur RFI La marche du monde
http://www.rfi.fr/emission/marche-monde



Vendredi 24 Mars 2017
Amphithéâtre du Centre Malher, 9 rue Malher, 75004 PARIS

13h15 : Introduction par Sébastien Ledoux (Paris 1) et Patricia Legris (Rennes 2)

Première partie : Mise en récit polyphonique de l’histoire nationale

Président de séance : Etienne Anheim (EHESS)
    Patrick Boucheron (Collège de France) : Une histoire mondiale de la France (13h45-14h15)
    Ivan Jablonka (Paris 13) : L’enseignement en histoire se résume-t-il au récit national ? (14h15-14h45)
Discutant : François Hartog (EHESS) (14h45-15h15)
Débat avec la salle (15h15-15h45)


Pause 15h45-16h00


Deuxième partie : Analyse historique des pratiques enseignantes et de leurs réceptions par les élèves
Président de séance : Luc Cédelle (Le Monde)
    Benoît Falaize (Cergy-Pontoise) : L’enseignement de l’histoire en primaire durant les Trente Glorieuses (16h00-16h30)
    Françoise Lantheaume (Lyon 2) : Ce que racontent les élèves de l’histoire nationale aujourd’hui (16h30-17h00)
Discutant : Olivier Loubes (17h00-17h30)
Débat avec la salle (17h30-18h00)

Conclusion : Patricia Legris et Sébastien Ledoux (18h00)

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


31 août 2016

Les Gaulois, un enjeu politicien

 

Fillon veut demander « à trois académiciens de s'entourer des meilleurs avis pour réécrire les programmes d'histoire avec l'idée de la concevoir comme un récit national ».
http://blogs.mediapart.fr/claude-lelievre/blog/290816/fillon-histrion-de-lillusion-une-proposition-historique

Sarko convoque les Gaulois et les druides pour vanter sa vision de l’identité française.
http://blog.educpros.fr/claudelelievre/2016/08/30/les-gaulois-de-sarkozy-une-meprise/


Tous deux citent Ernest Lavisse.
En faisant un contresens historique estime Claude Lelièvre.

Pour Lavisse, la Gaule romaine assure le passage de la  « sauvagerie » (des Gaulois, vaincus par César) à la « civilisation » dans un cadre national. Rien à voir par la suite avec le village gaulois d’Astérix.

De plus, Lavisse oppose le faux patriotisme au vrai patriotisme.
Le faux n’a que mépris pour tous les étrangers.
Le vrai, c’est celui de la Révolution qui a mis dans les âmes françaises  « l'amour de la justice, de l'égalité, de la liberté ».
Pour les fondateurs de la Troisième République, la France est à l’avant-garde de  la  civilisation. Elle porte l’universel.

« Identité française » que de  « crimes » ( intellectuels ?) ne va-t-on pas commettre en ton nom !»
conclut Claude Lelièvre


Pour une approche scientifique actuelle sur les Gaulois ,
voir le travail considérable accompli par les archéologues de l'INRAP
http://www.inrap.fr/recherche?search_api_views_fulltext=Gaulois
http://www.inrap.fr/magazine/bienvenue-gaulois/Accueil

dont le documentaire
Qui étaient les Gaulois ? Jean-Jacques Beineix, Inrap - Arte 2013
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/06/09/27362562.html
et l'expo
Les Gaulois, une exposition renversante 2011-2012
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/10/22/22436858.html



Sur Ernest Lavisse, lire ou relire grâce à Gallica
Ernest Lavisse, L’enseignement historique en Sorbonne et l’éducation nationale,
Leçon d’ouverture au cours d’histoire du Moyen-Age,
à la Faculté des Lettres de Paris en décembre 1881
http://clioweb.canalblog.com/tag/lavisse-1881

Publications de Lavisse
http://fr.wikipedia.org/wiki/oeuvres_d'Ernest_Lavisse


Dans un article paru dans le magazine L’Histoire, coll no 44, jt-sept 2009
Olivier Loubes rappelle que le Petit Lavisse n’était pas le seul manuel utilisé,
ni le plus vendu à certaines dates.
Il montre, à travers six exemples, l’évolution de la pensée des auteurs.
Ainsi, 1884 (ou 1895) met l’accent sur la revanche,
1919 met davantage en exergue les espoirs dans l’action de la SDN (qui ne figure pas au programme)
et vante la France comme patrie porteuse de paix.

Olivier Loubes.  La Grande Guerre des petits Lavisse, une fin heureuse du roman national ?
Actes du colloque La Grande Guerre des manuels scolaires, Montpellier - 5-6 décembre 2014,
http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01243704/document

Angélina Ogier, « Le rôle du manuel dans la leçon d’histoire à l’école primaire (1870-1969) »,
Histoire de l’éducation 114 - 2007
http://histoire-education.revues.org/1247

 

lavisse-120

Récits et entretiens familiers sur l'Histoire de France Par Ernest Lavisse.
Cours élémentaire.
récits, notions historiques, 120 gravures et cartes
 ? 38e édition, 1913 ? (33e édi en 1908)
la version 1913 sur Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/Histoire_de_France_-_Cours_élémentaire/Texte_entier


.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 juillet 2015

L'histoire scolaire en débats

 

- Nouvelle querelle sur l'histoire de France
Dans le numéro double de L'Histoire 413-414,
un entretien avec Michel Winock, Benjamin Stora, Patrick Boucheron et Olivier Loubes.


- La consultation sur les projets de programmes s’est terminée voilà 3 semaines
http//eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/

- La synthèse des points de vue des corps d'inspection sur les projets de programme est à lire en ligne
http://tinyurl.com/pqzsgnp
Il existe aussi une synthèse d’une enquête en ligne



- La synthèse du Forum Ecole numérique est promise depuis au moins le 7 mai
http://forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/
pour l'instant, voir
apprentissage
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638077.html
pratiques
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638049.html
JF Cerisier
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/04/31641574.html

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2014

Pierre Laborie, l'historien et les mémoires

 

PLaborie


Pierre Laborie, un historien « trouble-mémoire »

magazine Mondes sociaux, 12.2013
http://sms.hypotheses.org/1651

« Le rôle de l’historien n’est pas seulement de distinguer la mémoire de l’histoire, de séparer le vrai du faux, mais de faire de cette mémoire un objet d’histoire, de s’interroger sur l’usage du faux comme du vrai et sur le sens que les acteurs veulent ainsi donner au passé et leur passé (…) Conservateur de mémoire, l’historien se trouve chargé de préserver ce qu’il doit par ailleurs décaper et démythifier. Il est et doit être, tout à la fois, un sauve-mémoire et un trouble-mémoire… » (Pierre Laborie, « Historiens sous haute surveillance », 1994,  Esprit, n° 198, 48)

- Une présentation du parcours de Pierre Laborie,
- Des extraits d’un entretien réalisé à Toulouse le 10 juin 2013.
- Une biobibliographie sélective.

Le magazine Mondes sociaux :
http://sms.hypotheses.org
Diffuser la connaissance : Mondes Sociaux, un magazine sur Hypothèses
Sébastien Poublanc, carnet Digital History, http://dighistory.hypotheses.org/282

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 novembre 2013

Jean Zay (1904-1944)


 
Dans le cadre du thème proposé pour le Concours National de la Résistance et de la Déportation 2014
le Cercle d'étude de la déportation et de la shoah (http://cercleshoah.org) propose


zay-loubes
source : Decitre

Jean Zay (1904-1944)
assassiné par la Milice le 20 juin 1944,
parce qu'il était un ancien ministre du Front populaire, Républicain, juif et franc-maçon


Une conférence-débat
avec Olivier Loubes,
professeur d'histoire en khâgne à Toulouse,
auteur du livre Jean Zay, L'Inconnu de la République (Armand Colin - octobre 2012)
et
Hélène Mouchard-Zay,
présidente du CERCIL (Centre d'étude et de recherche sur les camps du Loiret et la déportation juive),
qui présentera
les Écrits de prison de son père (à paraître chez Belin).


Mercredi 4 décembre 2013 à 15h
Lycée Buffon - Salle Benoît
16 boulevard Pasteur - 75015 PARIS
(métro Pasteur ou Sèvres-Lecourbe)

ENTRÉE LIBRE

http://www.cercleshoah.org/spip.php?article273
nicole.mullier__clionautes.org

Télécharger l'affiche annonçant la conférence

 
.

Posté par clioweb à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 novembre 2012

Jean Zay, l'inconnu de la République

 

zay-loubes

source : Decitre


RVH Blois 2012 - Jean Zay et la République
Olivier Loubes présente aussi son ouvrage Jean Zay, l'inconnu de la République
L'enfance d'un héritier et d'un boursier, la réussite d'un jeune politique (député à 27 ans, ministre à 31), un modernisateur qui doit contourner l'opposition parlementaire ... et qui cristallise sur son nom la détestation des maurrassiens. Il meurt assassiné par des miliciens le 20 juin 1944.
http://www.rdv-histoire.com/mp3/jeanzay
Ouvrages et articles disponibles :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Zay


Il présente aussi l'ouvrage dans Rue des Ecoles 10.11.2012
« effectif des classes réduit à 25 élèves par classe, création d'un palier d'orientation en 6ème et à l'entrée de chaque cycle,  scolarité rallongée d'une année, ouverture aux pédagogies nouvelles (Célestin Freinet -1938), création des Loisirs dirigés (Sports, loisirs, Auberges de jeunesse..), l’œuvre du ministre promoteur de l’Ecole unique est très  importante »
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-jean-zay-l-ecole-et-la-republique-2012-11-10


- « Jean Zay, c'est le Jules Ferry de la démocratisation de l'école. On lui doit la mise en marche de la grande réforme de l'enseignement à partir de 1937.
Sur le plan politique - à 31 ans, il fut le plus jeune ministre de la IIIe République et doit son premier poste à Maurice Sarraut - il propose, il invente des façons de réformer alors que la France est en perte de repères politiques et que les idées de la droite modérée glissent vers l'extrême-droite.
Son engagement républicain causera sa perte, les miliciens l'assassinent en 1944 après en avoir fait le Dreyfus de Vichy. Les hommes politiques d'aujourd'hui devraient s'y intéresser » glisse Olivier Loubes
http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/15/

.

Posté par clioweb à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,