30 juin 2014

Geovisualisation et floutage

 

longvic

Les pistes de Dijon-Longvic floutées dans Google Maps

Autres exemples de floutage dans Google Earth :
http://www.gecoolplaces.com/censored.php    -     http://tinyurl.com/blurred-gearth

Aux Pays-Bas, le blog http://erikvanderzee.blogspot.fr/ montre une Scambling comparison et dresse une liste de lieux censurés.
Fregatten Waalhaven Rotterdam, un temps floutées sur Google Earth sont visibles en photos prises au sol
  
 

Géo visualisation : la dissimulation, quelle efficacité ?
Samuel Challéat et André Larceneux, Mappemonde 112
http://mappemonde.mgm.fr/num40/articles/art13404.html

En France, quelque 150 sites sont dissimulés par l'IGN à la demande du SGDSN (Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale). Ces périmètres ne sont pas toujours respectés par les autres acteurs de l'imagerie, notamment ceux de la cartographie participative.

L'état d'Israël impose un floutage généralisé, y compris sur la Cisjordanie et Gaza.

Les USA laissent leur territoire en accès en haute définition, sans floutage (laboratoire de Los Alamos, drones de Creech Air Force (Nevada) ou Battle Creek (Michigan)). Par contre, les révélations sur Echelon ou Prism montrent que le culte du secret existe bien, et qu'il peut s'accommoder d'une certaine transparence.

Les drones, civils ou militaires, risquent de périmer rapidement ces débats sur le secret appliqué aux images.
Alors, le floutage de l'imagerie aérienne, une véritable tartufferie ?

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,