27 mai 2012

Le débat 170 : Le livre, le numérique

 

Le livre, le numérique. Le débat, no 170 - Gallimard

Un article de Nathalie Savary traite de La galaxie Wikimedia.
Robert Darnton plaide pour une Bibliothèque numérique nationale (la chandelle de Jefferson)

Pour lire les points de vue sur le numérique de Gallimard, Compagnon, Assouline, Toubon ou Gaymard, aller en bibliothèque ou feuilleter en librairie.

27.05 : Le sommaire n'est pas encore en ligne sur le site http://www.le-debat.gallimard.fr/
le sommaire en scan temporaire : http://clioweb.free.fr/revues/1temp/debat170.jpg


Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche.
L'article de Christian Vandendorpe publié en 2008 (Le débat no 148)est en ligne sur le site de l'auteur
Une version payante est sur le site Cairn :-):-)
http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 avril 2012

George Steiner

 

George Steiner (1/5). Poésie de la pensée
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11189-02.04.2012-ITEMA_20357184-0.mp3

George Steiner (2/5). Les maîtres
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11189-03.04.2012-ITEMA_20357477-0.mp3

George Steiner (3/5). L'enfance et les débuts professionnels
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11189-04.04.2012-ITEMA_20357763-0.mp3

George Steiner (4/5). La lecture, le livre et la transcendance
2 catégories de lecteurs, celui qui lit avec un crayon, celui qui lit sans.
Le juifs, celui qui lit tjs avec un crayon en main, parce qu'il est convaincu qu'il pourra écrire un livre meilleur que celui qu'il est en train de lire
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11189-05.04.2012-ITEMA_20358058-0.mp3

George Steiner (5/5). Aujourd'hui
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11189-06.04.2012-ITEMA_20358350-0.mp3


L'émission Hors-Champs - http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_11189.xml


L'émission A Voix Nue a consacré une semaine à George Steiner
à partir du 9 février 2009 - A écouter grâce à Internet Archive -
biographie et publications dans un article de Wikipedia en anglais


Gisèle Halimi
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11189-30.03.2012-ITEMA_20356558-0.mp3

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 juin 2011

Facebook, miroir magique

Facebook, miroir magique - Un réseau social insatiable - Le Monde diplomatique, dec 2010
http://www.monde-diplomatique.fr/2010/12/RIVIERE/19951


« Les architectes du monde en ligne et les dirigeants politiques entendent civiliser un Internet libre perçu comme une zone de non-droit. S’ils parviennent à le domestiquer, donner son identité réelle sera le prix à payer pour y participer de plein droit. La Toile servait jusqu’ici d’image pour désigner un système décentralisé de réseaux informatiques interconnectés. Nul n’imaginait qu’une araignée frétillante viendrait s’installer en son centre pour épier tous les internautes 
».


Egalement dans Le Monde diplomatique :
Le boom des réseaux sociaux
Philippe Leymarie. — août 2010 
http://www.monde-diplomatique.fr/2010/08/LEYMARIE/19571

L’inventeur du World Wide Web
Philippe Rivière. — février 2010
http://www.monde-diplomatique.fr/mav/109/RIVIERE/19409

Wikipédia ou la fin de l’expertise ?
Mathieu O’Neil. — avril 2009
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/04/O_NEIL/16985

La bibliothèque universelle, de Voltaire à Google
Robert Darnton. — mars 2009
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/DARNTON/16871

Le livre dans le tourbillon numérique
Cédric Biagini et Guillaume Carnino. — septembre 2009
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/BIAGINI/18152

Google, les livres et les éditeurs
La valise diplomatique. — mai 2009
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2009-05-04-Google

La propriété, c’est Google
Philippe Quéau, Puces savantes. — novembre 2010
http://blog.mondediplo.net/2010-11-25-La-propriete-c-est-Google

Google et la neutralité du réseau
Hervé Le Crosnier, Puces savantes. — août 2010
http://blog.mondediplo.net/2010-08-09-Google-et-la-neutralite-du-reseau

L’information gratuite n’existe pas
Serge Halimi, La valise diplomatique. — octobre 2010
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-10-07-information

Hadopi : surveiller et punir Internet
André Gunthert, La valise diplomatique. — mars 2009
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2009-03-12-Hadopi

La révolution arabe, fille de l’Internet ?
Marie Bénilde, Information 2.0. — 15 février 2011
http://blog.mondediplo.net/2011-02-15-La-revolution-arabe-fille-de-l-Internet

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mai 2010

Livre numérique

13/05 : Le livre numérique est dans l'impasse, faisons le choix de l'édition électronique ouverte ! par Marin Dacos et Pierre Mounier - Le Monde Opinions

Extraits :
« La situation actuelle est le point d'aboutissement de plus de dix ans d'attentisme et d'aveuglement. En refusant le web et son ouverture par crainte du piratage, en tentant de clôner le livre imprimé - sa représentation, ses usages de lecture, son mode de distribution et jusqu'à son modèle économique, sur le support numérique, en n'accordant pas une place primordiale à l'innovation et à l'imagination, les principaux acteurs du monde de l'édition se sont engagés dans une voie sans issue ».

« Pour échapper aux règles imposées en oligopole par Amazon, Apple et Google, le cahier des charges devrait proposer un livre numérique tout à la fois lisible, manipulable et citable, à un prix raisonnable :

- Lisible : il doit reposer sur des formats ouverts et standards permettant sa transmission d'une machine à l'autre et sa conservation dans le temps. Il doit être recomposable et adaptable du fait de ces formats sur tous les systèmes possibles.

- Manipulable : il doit être indexable et interrogable. Il doit permettre au minimum le copier-coller et l'annotation. Il doit permettre les recompositions et les modifications selon les envies du lecteur.

- Citable : il doit pouvoir être retrouvé par tous les chemins dans la masse quasiment infinie d'informations aujourd'hui disponibles, ce qui signifie qu'il doit disposer au minimum d'un identifiant unique, d'une adresse pérenne sur Internet et d'une description riche et utilisable ».

« Aujourd'hui, lorsque nous achetons un livre imprimé, nous avons le loisir de le partager avec nos amis, de le prêter à nos proches, de le donner à nos enfants. Rien de cela n'est possible avec le livre numérique tel que le conçoivent ces plateformes. Demain, quelle bibliothèque pourrons-nous transmettre à nos enfants ? Une bibliothèque virtuelle certainement ; tellement virtuelle qu'elle sera vide de tout livre ! »

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 novembre 2009

Histoire de l'édition - suite

1989-2009. Vingt ans de recherches sur l’édition et dans l’édition (suite)
http://www.imec-archives.com/  (activités, agenda)
http://www.imec-archives.com/activites_prgm/imec_20091030_381.pdf
(textes de Olivier Bessard-Banquy page 28, de JY Mollier page 31)

Elisabeth Parinet et Jean-Yves Mollier ont souligné l’importance du chemin parcouru par les chercheurs entre 1985 (publication des tomes 3 et 4 de l’histoire de l’édition) et la bibliographie disponible en 2009, aussi bien pour le nombre des études publiées que pour les domaines explorés, du livre à sa conception et à sa réception.
" Faut-il s’en réjouir, ou s’en alarmer ? " a plaisanté un participant.
On peut aussi ajouter la question de l'équilibre entre la nécessité d'une approche globalisante et le risque de cloisonnement lié à des spécialisations inévitables.
.
JY Mollier a insisté sur la mise en place d’un réseau de chercheurs (historiens, littéraires, sociologues), avec des colloques internationaux tous les cinq ans (Sherbrooke en mai 2000 - Les mutations du livre et de l'édition dans le monde du XVIIIe au XXe siècle ; Le livre, l'édition et la lecture dans le monde contemporain à Sydney en juillet 2005. le prochain aura lieu en août 2010 à Amsterdam.
Il a bien entendu mentionné le rôle essentiel du centre d’histoire culturelle (SQY).
Il a aussi évoqué la multiplicité des centres d’archives, au delà du cas réussi de l’IMEC installée en province.
La page web de Jean-Yves Mollier :
http://www.chcsc.uvsq.fr/ficheschercheurs/Mollier/Mollier.html

L’histoire de l’édition, du livre et de la lecture en France de la fin du XVIIIeme au début du XXIeme siècle : approche bibliographique ( 1000 titres, 87 pages en pdf)
http://www.chcsc.uvsq.fr/semin/BIBLIOGRAPHIEHistoireeditionoctobre2009.pdf
.
Olivier Bessard-Banquy a opposé les discours noirs et négatifs sur le sort du livre (la yaourtisation du livre dit un blog) et un réalité qui est surtout marquée par l’essor d’une édition qui a accompagné le dynamisme de la société : 20 000 titres (vers 1960), 63600 en 2008, 300 M d’exemplaires au milieu des années 1980, 468 M en 2008.
Il a aussi parlé de « grande littérature », et égratigné les bobos qui se contentent de la version poche des œuvres, au mépris de l’importance de la forme du livre.
.
Son exposé a porté sur 10 points
L’explosion du nombre des ouvrages
L’accélération de la rotation en librairie
L’édition littéraire s’harmattanise (fabrication rapide)
Les livres se pochisent
Il y a de moins en moins d’éditeurs indépendants
Abandon des collections de textes exigeants au profit des coups éditoriaux
Face à la baisse de la demande, l’édition est le seul secteur qui répondre par l’inflation de l’offre
Il existe une fracture entre les grands éditeurs parisiens et les petits provinciaux
Scission entre la grande littérature (Pierre Michon ?) et la littérature à la mode
Sur le long terme, le sérieux paie davantage que la course au succès médiatique.

.
Un malentendu (bulletin Terre Humaine) . "la collection Terre Humaine n'est pas une collection d'ethnologie. Elle voudrait être une collection de littérature. Mais pour  l'intelligentsia de St Germain des Prés, seul un romancier est un écrivain.
Jean Malaurie, invité d'Ali Baddou dans Radio Libre (vers la 66e mn).
Y écouter aussi Claude Levi-Strauss parler de Tristes Tropiques, d'opposition entre les résultats de la recherche et le pittoresque (vers la 57e mn)...
http://www.jean-malaurie.fr/
bulletin 11 Terre humaine
http://transpolair.free.fr/sciences/cea/terre_humaine.htm

.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 octobre 2009

Le Monde a peur

Le Monde a peur et mène campagne contre Google et la numérisation.

L'article L'avenir numérique du livre (26/10/2009)  - [ l'avenir ou le passé de l'imprimé ? ] - oppose
" République Numérique et Universelle des Savoirs et Grand Marché de l'Information selon Google "
Le lundi 26 octobre, l'historien Roger Chartier a été convoqué
. pour lancer la charge contre Google
. pour recenser les menaces qui pèsent selon lui sur le livre et la lecture,
En 2005, Chartier avait publié dans Le Monde "Le droit d'auteur est-il une parenthèse dans l'histoire ?"

L'article prend tout sens avec la double page de ce week-end entre une page de pub pour "un journal offert" :-) et un éloge du dernier livre de NKM :

- Le livre survivra-t-il à Internet ?
  La lecture attentive et critique est menacée de marginalisation
. E-book, la grande braderie
. Tout ce qui est solide se dissout dans le numérique

. Il ne faut pas édifier de ligne Maginot
  Pour un modèle économique durable
  Cette révolution est une chance

Les auteurs ?
Antoine Gallimard PDG des éditions Gallimard.
Rémy Toulouse directeur des éditions Les Prairies ordinaires
Arnaud Nourry PDG d'Hachette Livre
Bruno Racine président de la BNF
Arash Derambarsh directeur du DPPP au Cherche Midi

Nous reviendrons sur les arguments utilisés
et le contexte de cette campagne de presse.
Tout comme sur la journée Cinéma et Guerre Froide (au Mémorial de Caen)

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 septembre 2009

L'édition numérique (Place de la Toile)

3 émissions récentes de radio traitent des relations entre le livre et l'écran,
ou plutôt des enjeux de la numérisation.

- Le dernier Place de la Toile sur l'édition numérique
- Le débat de la Fabrique sur l'histoire des écrivains
- Les Matins sur La numérisation des fonds des bibliothèques
http://clioweb.free.fr/presse/radio.htm

Commençons par Place de la Toile, avec l'aide de Marin Dacos.

Dans Place de la Toile, Marin Dacos se dit très sceptique devant les clichés cultivés cet été dans les médias.
A la suite de Nicholas Carr (Is Google Making Us Stupid ?) Books magazine a titré "Internet rend-il encore plus bête ?" (en tuant le livre et en menaçant la lecture approfondie, (silencieuse et privée) et la réflexion approfondie, en favorisant la lecture de distraction ou la lecture d'information...)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/07/04/index.html

Pour lui, au contraire, le travail des chercheurs bénéficie pleinement de l'apport énorme du numérique et de l'hypertexte.
Il vante la coopération et voudrait vouloir se développer davantage le travail d'équipe.

Il est très critique sur l'usage des formats fermés et propriétaires,
et sur la censure opérée par Amazon sur un titre d'Orwell
(les annotations archivées en ligne par les lecteurs  ont été effacées en même temps :-).

L'écouter aussi sur les formes privées de censure morale
(pas de Kâmasûtra sur un iphone.. :-) - 52e mn,
sur la distraction que les antis imputent aux seuls écrans
(La distraction des élèves ?
une préoccupation vieille comme le monde.
Les plus anciens se souviennent avoir travaillé dans des salles dont la vitre du bas avait été blanchie : Impensable, le regard sur la cour, pâle esquisse du monde extérieur dans des lieux souvent conçus comme des huis clos ?)

MD oppose la structure du web (par définition multipolaire)
à la tendance au monopole généré par le système éco dominant.
(Benjamin Bayart parle de Minitel 2.0)

MD cite Darnton et sa proposition d'une édition en 5 niveaux,
de la synthèse (courte, l'image de 2 QSJ suggère MD) publiée en livre papier
à l'édition intégrale et en ligne des sources d'un ouvrage.
Sur ce point, lire cette notice bibiographique
http://www.zotero.org/marind/items/59228854

Marin Dacos a aussi mis en ligne une bibliographie sur le sujet pour le Read/Write Book 
http://leo.hypotheses.org/2474 :
http://www.zotero.org/marind/items
et pour l'ouvrage qu'il rédige avec Pierre Mounier (Repères - La Découverte).

A suivre : La lecture comme poison, le n'importe quoi...

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 septembre 2009

La BNF et Gougol - 3

Cette fois, c'est Le Monde qui s'y colle :
- Bibliothèques : faut-il avoir peur de Google ?
  La polémique en France, les enjeux politiques et culturels : le débat

- Google, menace ou chance pour la culture ?
. Le pacte faustien (E Hoog) : Le géant du Net s'enrichit de contenus qui ne lui appartiennent pas
. Posons les termes du débat, sans caricature (Frédéric Mitterrand)
. Les termes de notre contrat avec Google sont équitables (Patrick Bazin)
. Pour l'alliance du public et du privé (Jean Martin)
- Le numérique est un autre univers .  Repensons la notion de copyright (Milad Doueihi)

Google : MM. Mitterrand et Fillon jouent l'apaisement. (Alain Beuve-Méry)
  Le projet de numérisaton des livres du géant américain suscite l'inquiétude des éditeurs en France et dans le monde

.
Résumons ces points de vue, en caricaturant volontairement :
Le ministre parle de son ministère et de grand emprunt,
le patron de l'INA veut faire payer Google,
le patron de Lyon parle de Lyon et se félicite d'une numérisation sans coût,
le néo-libéral se réjouit de la place faite au privé,
et l'informaticien parle des métadonnées.
Etrange débat où politique, idéologie, corporatisme se servent du "bien public" comme d'un paravent,
et où un point de vue majeur, celui des lecteurs et internautes est volontairement ignoré. (insistons : le point de vue des lecteurs, pas ce qu'un journaliste pense que les lecteurs pensent).
Un certain mépris de la culture accessible pour tous pointe dans certains arguments : au moins, avant Google, on pouvait rester entre soi...

Le choix initial de Gallica (scanner en mode image) reposait déjà sur l'ignorance des usages et des pratiques des lecteurs. Les bibliothécaires avaient fait ce choix, au moment où JM Tremblay mettait déjà en ligne le texte des ouvrages. Le plein texte était stigmatisé comme un gros mot (""l'océrisation""). Il y aurait à dire sur la différence entre l'artisanal et la production industrielle de masse...

Un détail : pour tous ceux qui n'habitent pas à proximité de la ligne 14,
l'accès en ligne à une page ou à un chapitre est très utile.
Rien à voir avec une attirance supposée pour "le sexe et le bricolage" :-):-) !!

Si vous avez cependant la possibilité de fréquenter la BNF, faites un essai : commandez la photographie d'une pièce d'archive.
Pensez à vérifier le coût avant de confirmer votre demande... (les appareils photos numériques sont très répandus, et savent travailler efficacement sans flash -et gratuitement- dans les dépôts d'archives qui l'autorisent.) 

"la complexité parfois opaque de leurs algorithmes de classement"... "secret de fabrication bien gardé", Les adversaires de Google lui ont d'abord reproché d'indexer le superficiel et d'ignorer le savoir de référence, celui que eux éditaient et vendaient dans les livres. Quand Google numérise et indexe le contenu de millions de livres, que lui reproche-t-on ?  "de tirer des profits colossaux de contenus qui ne lui appartiennent pas" !

Quant aux discours répétés sur la concurrence non faussée, pourquoi ne les applique-t-on pas à d'autres activités lucratives,
comme la vente forcée des systèmes d'exploitation là où le capitalisme financier produit au quotidien du monopole
(la règle du 80 % - 20 % ?)
Que d'hyprocrisie !!

Le débat avancera quand l'attention intégrera vraiment les pratiques intellectuelles. Surtout pas en opposant globalement le "tout numérique" au "tout imprimé". Ni en feignant d'ignorer que quatre siècles se sont écoulés entre l'invention de Gutenberg et la scolarisation obligatoire sous Jules  Ferry.

La force de Google, elle tient aux choix faits par ses fondateurs.
Ils ont su atténuer le bruit documentaire et concevoir des interfaces qui laissent loin derrière les usines à gaz inventées par les entreprises et les institutions de ce pays.
Ils ont fait le choix de la sobriété de l'affichage, alors leurs concurrents ne croyaient pouvoir gagner de l'argent qu'en faisant ressembler un écran d'ordinateur à Time Square la nuit.
Ils ont aussi financé une infrastructure exceptionnelle dont nous bénéficions à chaque recherche.
La force (et le danger) de Google c'est aussi sa grande attention à la réalité des usages sociaux.

Le tarif d'entrée est devenu exorbitant pour ceux qui ont loupé le coche précédent.
Dommage pour eux, et pour nous tous.

voir aussi :  La BNF et Gougol - 1
                   La BNF et Gougol - 2               

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



  1