23 janvier 2016

Résister par l'art et la littérature

 

resister-art

Résister par l'art et la littérature
détail d'Autoportrait de Jean Daligault fait à Trêves en août 1944 - MRD Besançon
La brochure de la Fondation de la Résistance est en ligne



Le CNRD, le site du Ministère
http://eduscol.education.fr/cid45607/concours-national-resistance-deportation.html

La brochure de la Fondation de la Résistance (36 pages, sommaire sur ce blog, le 15.10.2015)
pdf : http://www.fondationresistance.org/catalogue_2015_2016/common/data/catalogue.pdf

http://www.fondationresistance.org/catalogue/index.html


CNRD 2016, Résister par l’art et la littérature
Les artistes, les mots du CNRD,
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article457
Le CNRD
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique53


MRD Besançon, Portofolio CNRD 2015-2016
http://www.citadelle.com/images/20151221_Portfolio_CNRD_2015-2016_compress%C3%A9.pdf

dossier CHRD Lyon
http://www.chrd.lyon.fr/static/chrd/contenu/pdf/pedago/CNRD/CHRD_CNRD_2015.pdf


Musée de la Résistance en ligne - Aeri
ressources nationales, ressources locales
http://museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=4&concours=a

Nantes, sitographie 2015-2016
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/histoire-geographie-citoyennete/ressources/sitographie-du-cnrd-2015-2016-724321.kjsp?RH=PEDA
(existe aussi pour 2010-2014)


rappel, blog Clioweb 15.10.2015 
http://clioweb.canalblog.com/tag/cnrd

.

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


15 octobre 2015

Résister par l'art et la littérature

 

resister-art

Résister par l'art et la littérature
détail d'Autoportrait de Jean Daligault fait à Trêves en août 1944 - MRD Besançon
La brochure de la Fondation de la Résistance est en ligne

 

Concours National de la Résistance et de la déportation
CNRD 2015-2016 :
Thème : « Résister par l’art et la littérature »

- Les pistes proposées par le Cercle d'étude
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article457


- Le sommaire de la brochure de la Fondation de la Résistance
http://www.fondationresistance.org/catalogue/index.html

Avant-propos

I - Art et littérature pour combattre dans la France occupée
• Conditions de la création littéraire et artistique sous l’Occupation
• Au début de la résistance : des tracts littéraires
• La littérature et l’art dans la presse clandestine
• La résistance des écrivains
• Contourner la censure et jouer avec les mots

Focus : Les Éditions de Minuit
Focus : Le silence de la mer de Vercors et l’écrivain Édith Thomas

• La poésie au coeur de la résistance littéraire
• Exposer ou s’exposer ? Résistance et arts plastiques
Focus : René Iché adresse La déchirée au général de Gaulle

• Dessins et caricatures : une arme de guerre psychologique
• Résister en musique
• Témoigner de l’insupportable
• La littérature et l’art pour vivre l’expérience résistante
Jean Moulin, alias Romanin, artiste

II - Art et littérature, armes de la France libre
• Défendre les valeurs humanistes de la culture française
• La France libre affirme son identité grâce aux arts plastiques
• La littérature combattante des Français libres
• Les artistes au service de la France libre
• Créer pour mobiliser
Focus : Joseph Kessel, auteur d’hymnes à la Résistance

III - Art et littérature pour continuer le combat et survivre dans les prisons et les camps
• Dans les prisons
• Dans les camps d’internement
• En déportation
Focus : Germaine Tillion, Le Verfügbar aux Enfers
Focus : Boris Taslitzky, un peintre dans l’internement et la déportation

Liens cités :

Canope : http://www.reseau-canope.fr/cnrd/
INA : http://fresques.ina.fr/jalons/

CDG : http://www.charles-de-gaulle.org
France Libre : http://www.france-libre.net/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation-2016/
OdL : http://www.ordredelaliberation.fr
ECPAD : http://acp.ecpad.fr/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation/

IMEC : http://www.imec-archives.com/linstitut/
USC Shoah : http://sfi.usc.edu/french (Spielberg)

.
.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 juin 2015

CNRD 2016 : Résister par l'art et la littérature

 

Concours National de la Résistance et de la déportation

CNRD 2015-2016 :
Thème : « Résister par l’art et la littérature »
La brochure sera élaborée par la Fondation de la Résistance et diffusée en octobre 2015
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90108


Les thèmes de 1961 à 2010
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=158

2010/2011 : « La répression de la Résistance en France par les autorités d'occupation et le régime de Vichy ».
2011-2012 : « Résister dans les camps nazis »
2012-2013 « Communiquer pour Résister (1940-1945) ».
2013-2014: « La libération du territoire et le retour à la République ».
2014-2015 : « La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire ».

http://www.fondationresistance.org/

http://www.cercleshoah.org/spip.php?page=recherche&recherche=CNRD

 

silence-mer

source MRN - CRDP de Créteil - Google images


.


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juin 2015

Comment raconter l'histoire ?

 

816

 Comment raconter l’histoire ? - salon du livre Caen 2015
débat animé par Marie-Madeleine Rigopoulos, journaliste


Paula Jacques, Au moins il ne pleut pas, Stock
« Dans un roman inspiré de sa propre expérience, Paula Jacques revient sur l’Israël des pionniers
en s’attachant aux pas de deux orphelins juifs chassés d’Egypte ».


Elise Fontenaille-N’Diaye, Blue Book, Calmann-Lévy
« Enquêtant sur son arrière grand-père officier,
la romancière Elise Fontenaille-N’Diaye découvre une page sombre et oubliée (sic) de l’histoire coloniale allemande ».

http://www.liberation.fr/livres/2015/01/14/la-colonie-genocidaire_1180716
http://la-plume-francophone.com/2015/03/15/blue-book-elise-fontenaille-ndiaye/
Le génocide des Herreros et des Namas
http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_des_Héréros_et_des_Namas

Ivan Jablonka, L’histoire est une littérature contemporaine. Manifeste pour les sciences sociales
CR Dimitri Julien - 10.03.2015 - http://ver.hypotheses.org/1338
CR Elara Bertho, Fabula, 04.02015 - http://www.fabula.org/acta/document9267.php
CR Serge Martin http://ver.hypotheses.org/1338


Paul Veyne et Ivan Jablonka : « L’histoire peut s’écrire pleinement », Le Monde 02.10.2014
http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/10/02/paul-veyne-et-ivan-jablonka
« Si l’on cesse un instant de réduire le littéraire au fictionnel [et à la fable], on s’aperçoit que la littérature est bien plus vaste que le roman. Elle n’a même aucun mal à accueillir, parmi « les écrits du réel » un type de récit comme celui que propose l’histoire.  
« L’histoire est d’emblée littérature, puisque c’est dans le texte qu’elle se fabrique ». Plus précisément, elle est une littérature contrainte par ses propres exigences, ses outils et ses méthodes
« Une fois brisé le vieux couple antagoniste littérature-histoire, usé par ses propres querelles, Jablonka peut souhaiter le mariage de l’histoire (et des sciences humaines) avec des quêtes formelles plus ambitieuses. Il peut revaloriser la forme de l’enquête et militer pour l’usage du « je ». Il peut aspirer à rattraper le rendez-vous manqué de l’histoire et de la modernité littéraire ».

L’historien comme écrivain et comme témoin - Vox Poetica 16.05.2014
http://www.vox-poetica.org/entretiens/intJablonka.html
extraits :
« J’essaie de produire des textes qui puissent être considérés comme littéraires, sans rien abandonner des exigences propres aux sciences sociales ».

« Je ne crois pas aux distinctions entre « historien », « écrivain », « littéraire ». Ces termes tendent à devenir des étiquettes. Dans mon enseignement comme dans ma pratique, je plaide pour une rencontre entre les genres – ce qui ne veut pas dire qu’il faille abolir les méthodes ou les disciplines. Je ne pense pas qu’il y ait des identités, des professions ou des postures dont les individus seraient prisonniers. La seule chose qui compte, ce sont les exigences intellectuelles et les manières d’écrire ».

« Depuis la dernière moitié du XIXe siècle, il y a une illusion scientiste qui consiste à prétendre que le savant est un être impersonnel, sans intérêt ni attaches, capable d’accéder à une neutralité apollinienne. Mais le chercheur n’a pas à rougir de ce qui fonde son individualité, du moment qu’il en a conscience, qu’il ne bascule pas dans la rancœur ou le dénigrement, qu’il s’efforce de montrer avec honnêteté en quoi son propos est situé, c’est-à-dire inscrit familialement, socialement, politiquement, intellectuellement. Le défi auquel nous sommes confrontés n’est pas d’abandonner notre enveloppe d’individu, mais d’assumer ce qui fait partie de l’histoire, notre présent, nos émotions, nos attendus, nos filiations dans tous les sens du terme. On ne doit être ni l’otage, ni la dupe de soi-même ».

« Ce qu’on appelle la « non-fiction » a été inventé par Rodolfo Walsh à la fin des années 1950, puis pratiqué par des journalistes et écrivains américains dans les années 1960-1970. Qu’est-ce qu’on entend par « non-fiction » ? Le contraire de la fiction, certes, mais aussi une écriture du réel, le factuel coulé dans le romanesque. Maintenant, je pose la question : quand je dis « Mon grand-père a été condamné à cinq ans de prison », est-ce de la non-fiction ? C’est de la non-fiction parce que c’est vrai. Mais pourquoi est-ce vrai ? Parce que je le prouve en m’appuyant sur des archives que je recoupe avec des témoignages. C’est cela qui fonde le rapport au vrai. L’« autorité de l’historien » provient de cette aptitude à démontrer, à prouver, à douter aussi, et non pas de ses diplômes ou de sa position académique ».

« On croit souvent que l’historien est tourné vers le passé. Mais l’histoire est actuelle, quelle que soit la période qu’elle se donne, car l’historien travaille toujours à partir de questionnements et de sources qui existent hic et nunc. Sa matière première, c’est un matériau qui existe dans le présent. Même si elle vient d’un passé très reculé, c’est toujours une trace qui a voyagé jusqu’à nous. L’historien est un individu, un petit-fils, un père, un citoyen sur lequel déteignent un certain nombre de problèmes et de débats du présent. Je suis fils d’orphelin, donc fils de mon siècle ».

Comment fonder des sciences sociales qui procurent du plaisir au lecteur et au chercheur ?
Jablonka analyse les formes multiples de la fiction.
« Au XIXe, Balzac et Zola s’intéressent à des questions que les historiens de l’époque n’avaient pas l’idée d’aborder. Ouvrons Germinal : on y parle de la sexualité, de la mort, des loisirs des ouvriers, de leurs conditions de travail, de leurs maladies professionnelles… A la même époque, les historiens écrivent une histoire qui nous paraît aujourd’hui désuète ».
La littérature ne se réduit pas au roman (cf le non-fiction novel aux USA - Truman Capote)

Jablonka propose de
1 - Faire de « la fiction de méthode» un élément du raisonnement (une question, une volonté d'expliquer le réel)
2 - Inventer de nouvelles formes littéraires pour les sciences sociales

Il dit son scepticisme sur l'objectivité et la neutralité prétendues de l'historien. Il préfère les termes de transparence et dhonnêteté : dire d'où l'auteur parle, exposer sa méthode, désacraliser son discours, faire une histoire qui refuse d'enlever les échafaudages et qui montre le travail en cours
Il veut remplacer l'histoire-résultat par une enquête vérité, entrer dans une double dimension d'écriture et de réflexivité
« L'histoire est d'autant plus scientifique qu'elle est littéraire »


- Ivan Jablonka, Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus,
« J'ai tenté de libérer mes grands-parents de leur propre mort »
Ils ont raconté la shoah, Télérama 29.03.2015
http://www.telerama.fr/idees/ivan-jablonka

Ivan Jablonkla est rédacteur en chef du site La vie des idées

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 décembre 2013

LM : arts et prostitution



Dans Le Monde, série La prostitution à travers les arts :
le cinéma (chapitre 1)

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/11/28/la-prostitution-a-travers-les-arts-le-cinema-chapitre-1_3520754_3246.html

La chanson réaliste (chapitre 2)
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/11/28/la-prostitution-a-travers-les-arts-la-chanson-realiste-chapitre-2_3522357_3246.html

Le blues (chapitre 3)
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/12/01/la-prostitution-a-travers-les-arts-le-blues-chapitre-3_3523426_3246.html

L’opéra (chapitre 4)
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/12/03/la-prostitution-a-travers-les-arts-l-opera-chapitre-3_3524621_3246.html

La littérature (chapitre 5)
http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/12/03/la-prostitution-a-travers-les-arts-la-litterature-chapitre-5_3524765_3260.html

Deux héroïnes de théâtre (chapitre 6)
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/12/04/la-prostitution-a-travers-les-arts-les-comediennes-de-theatre-chapitre-6_3525431_3246.html

Le théâtre de Bertolt Brecht (chapitre 7)
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/12/04/la-prostitution-a-travers-les-arts-le-theatre-de-bertold-brecht-chapitre-7_3525449_3246.html


La prostitution à travers les arts : la peinture (chapitre 8)

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/12/07/la-prostitution-a-travers-les-arts-la-peinture-chapitre-8_3526620_3246.html

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 octobre 2013

Photographie et littérature

 

phys-quenedey

Le physionotrace - images indexées par Google images


- Le physionotrace (fr ?) - physiognotrace (en) est une technique inventée par GL Chrétien (1745-1811). Elle permet de mécaniser le portrait de profil par l'usage d'un pantographe équipé d'un œilleton de visée.

Lors d'une conférence pour la Régionale de Caen de l'APHG, Guillaume Mazeau (Paris 1) a présenté des portraits de l'époque révolutionnaire, réalisés entre autres par Edme Quennedey.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Edme_Quenedey

Philippe Ortel a consacré un article au sujet :
« Le physionotrace à l’ombre des Lumières », communication présentée
lors de la journée d’étude « Phlit, nouveaux développements », 22-23 mars 2012, Université Rennes 2, labo Cellam.
« le physionotrace affiche plus que jamais son rôle de transition, non seulement entre deux systèmes de valeurs, mais aussi entre deux médias (la gravure et la photographie) et, à travers eux, entre deux siècles ».
Le physionotrace se développe au temps du sensualisme … « un portrait peut donner d’une personne à partir de l’impression visuelle exacte qu’il en procure » … Ortel évoque le portrait de Sendhal en 1807, à Paris, chez Quenedey semble-t-il. Il cite Gilles-Louis Chrétien, Edme Quenedey,  Gonord et Bouchardy (moins connus)
http://phlit.org/press/?p=1240


Portraits conservés par Gallica, d'après Google images

phys-kutsa

Pour la technique, voir le blog de Maxim Kutsa
http://maxmaxovich.blogspot.fr/2013/02/physionotrace.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Physiognotrace


- Photo et littérature, c'est un projet soutenu par l'université Rennes 2
http://phlit.org/

« Paul Edwards, Soleil noir, photographie et littérature des origines au surréalisme »,
CR par Dominique de Font-Réaulx, Études photographiques, Mai 2009,
http://etudesphotographiques.revues.org/2602

ILLOUZ, Jean-Nicolas, Nerval et Baudelaire devant Nadar
http://phlit.org/press/wp-content/uploads/2012/01/Illouz-Nerval-Der-der.-Plaanches2.pdf

Ortel mentionne le LAHRA (LAboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes)
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/index_fr.php

“L’art du portrait en France de 1760 à 1840 : stratégies commerciales et modèles économiques”, journée d'étude octobre 2012
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Agenda_fr.php?ID=697

Lyon, silhouettes d'une ville recomposée. Architecture et urbanisme 1789-1914
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Publications_fr.php?ID=489

Un atlas imaginaire. Cartes allégoriques et satiriques, Laurent Baridon
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Publications_fr.php?ID=639

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 mars 2013

Quelle littérature enseigner ?

 

Quelle littérature enseigner aujourd’hui ? - Le Monde Opinions, 21.03.2013
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/quelle-litterature-enseigner-aujourd-hui_1852034_3232.html

- « Transmettre les textes ne se limite pas à transférer des connaissances », analyse Yves Citton, Grenoble III
« Mettre au premier plan le partage contagieux de l'exaltation interprétative conduit à relativiser toute une série de problèmes. Enseigner les textes canoniques du passé ou la littérature émergente de la contemporanéité ? Les deux, bien entendu … »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/transmettre-les-textes-ne-se-limite-pas-a-transferer-des-connaissances_1852037_3232.html

- Pour des romans adaptés à notre temps, L'école doit s'ouvrir aux contemporains, affirme Dominique Viart, Lille III
« C'est par Les Onze de Michon, et par l'usage dramatisé qu'il en fait, que les étudiants redécouvrent Michelet. Grâce à Quignard, leur attention est orientée vers une littérature latine aussi tonique que méconnue. Cessons donc d'opposer la littérature et le monde, les écrivains aux savants, les contemporains aux modernes ou aux classiques. La littérature présente a vocation à se faire le creuset des dialogues et des échanges. Elle nous aide à penser autrement ».
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/pour-des-romans-adaptes-a-notre-temps_1852038_3232.html


En finir avec la querelle des Anciens et des Modernes, Violaine Houdart-Merot (Cergy-Pontoise)
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/en-finir-avec-la-querelle-des-anciens-et-des-modernes_1852035_3232.html

Les enfants d'immigrés ont droit aux classiques, Cécile Ladjali, écrivaine et professeure de lettres dans le secondaire.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/les-enfants-d-immigres-ont-droit-aux-classiques_1852039_3232.html

Que de moments volés à la littérature, Mariel Morize-Toussaint (agrégée des lettres)
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/que-de-moments-voles-a-la-litterature_1851494_3232.html

"Aux professeurs de conserver la main !", scande Alexandre Jardin, écrivain.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/aux-professeurs-de-conserver-la-main_1852036_3232.html

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,