30 juillet 2019

Daniel Cohn-Bendit, 1 constante liberté

dcb-avn-2016

Daniel Cohn-Bendit, une constante libertéA voix nue 19.12.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte

1 : Un riche héritage culturel

2 : Mai 1968

3 : Le retour en Allemagne après mai 1968

4 : Le temps des mandats

5 : Les engagements pérennes et les plaisirs actuels

 

L’histoire de Daniel Cohn-Bendit, Matières à penser 08.07.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser-avec-frederic-worms/lhistoire-de-daniel-cohn-bendit-0

 

Daniel Cohn-Bendit : « Dans deux mois, on ne me connaîtra plus »

Papiers, la revue de F-Culture – 23.03.2018
Par Virginie Bloch-Lainé et Daniel Cohn-Bendit
http://www.franceculture.fr/histoire/daniel-cohn-bendit-dans-deux-mois-ne-me-connaitra-plus

 « L’éducation antiautoritaire consiste à dire que le but de l’éducation,
c’est l’autonomie des enfants.
Qu’ils soient capables de vivre, de gérer leur vie ».

 

http://www.franceculture.fr/recherche?q=cohn-bendit



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 juillet 2019

LMD - Aux armes historiens

 

mav166-historiens


Aux armes, historiens

Le roman national en débat

« Manière de voir » 166 , août-septembre 2019
http://www.monde-diplomatique.fr/mav/166/


I. Un début de joie, la Fraternité

Le bonheur de tous comme horizon - Florence Gauthier
Ouvriers à 5 ans, de l'émotion à la loi - Marie-Françoise Lévy
Le bref et beau printemps des peuples - Alain Garrigou
La Commune, sans État ni frontière - Kristin Ross
Les partis pris des livres d'histoire - B. B.
Le peuple légendaire de Jules Michelet - E. P.
Colère ouvrière et stratégie du Front populaire - Benoît Kermoal
Les espoirs convergents de Mai 68 - Bernard Lacroix

II. L’Egalité, un mensonge de la République ?

Comment s'est construite la République - Claude Nicolet
Antilles, de l'esclave à l'exploité - Jacques Denis
Les ramifications de la traite des noirs - Elikia M'Bokolo

Ignorées, oubliées, effacées... - Nicole Pellegrin
Jean-Paul Sartre et la guerre d'Algérie - Anne Mathieu
Réactionnaire et anticapitaliste ? - E. P.

La grande obsession de l'intégration - B. B.
Ni intemporelle ni passive, la France paysanne - Gérard Noiriel
Liberté, fraternité, diversité - Walter Benn Michaels

III. Liberté, combats avec tes défenseurs !
Ambiguïtés du suffrage universel - A. G.
Les Spartacus de Saint-Domingue - Christophe Wargny
L'affaire Durand, au coeur de la guerre des classes - Thomas Deltombe

Ces travailleurs en grève qu'enfin on découvre - Roger-Henri Guerrand
À qui appartient Jeanne d'Arc ? - Marc Ferro
Les accords de Munich, un choix antirusse - Gabriel Gorodetsky
Quand les Américains s'apprêtaient à gouverner la France - Annie Lacroix-Riz
La surprise de la grève générale - Baptiste Giraud
Élire le président et pervertir la République - Sylvie Aprile

Voix de faits

A la marge


Dates de parution des articles
http://www.monde-diplomatique.fr/mav/166/

Florence Gauthier, « Le bonheur de tous comme horizon » (inédit)
Marie-Françoise Lévy, « La naissance d’une protection », janvier 1986.
Alain Garrigou, « 1848, le printemps des peuples », mai 2011.
Kristin Ross, « L’internationalisme au temps de la Commune », mai 2015.
Benoît Bréville, « Pour remettre l’histoire à l’endroit », septembre 2014.
Evelyne Pieiller, « Le peuple légendaire », mars 2019.
Benoît Kermoal, « Colère ouvrière à la veille du Front populaire », juin 2006.
Bernard Lacroix, « Le retournement de Mai 68 », mai 2008.
Claude Nicolet, « Plus de deux siècles d’exception républicaine française », avril 2001.


Jacques Denis, « Darboussier, mémoire tenace de l’esclavage », juillet 2015.
Elikia M’Bokolo, « La dimension africaine de la traite des Noirs », avril 1998.
Nicole Pellegrin, « Les disparues de l’histoire », novembre 2008.
Anne Mathieu, « Jean-Paul Sartre et la guerre d’Algérie », novembre 2004.
Evelyne Pieiller, « Réactionnaire et anticapitaliste ? » (inédit).
Benoît Bréville, « Intégration, la grande obsession », février 2018.
Gérard Noiriel, « Ni intemporelle ni passive, la France paysanne » (inédit).
Walter Benn Michaels, « Liberté, fraternité… diversité ? », février 2009.


Alain Garrigou, « Le suffrage universel, “invention” française », avril 1998.
Christophe Wargny, « Les Spartacus de Saint-Domingue », juin 2015.
Thomas Deltombe, « Il y a cent ans, un “Dreyfus ouvrier” », octobre 2010.
Roger-Henri Guerrand, « La première thèse sur les grèves en France », mai 1974.
Marc Ferro, « Tentation et peur de l’histoire », février 1981.
Gabriel Gorodetsky, « Un autre récit des accords de Munich », octobre 2018.
Annie Lacroix-Riz, « Quand les Américains voulaient gouverner la France », mai 2003.
Baptiste Giraud, « La grève générale, une invitée-surprise », juin 2016.
Sylvie Aprile, « Aux origines du présidentialisme », avril 2017.

 

rappels :
Manuel d'histoire critiqueLe Monde diplomatique, 09.2014
                   http://clioweb.canalblog.com/tag/lmd-manuel

Manuel d'économie critiqueLe Monde diplomatique, 09.2016
                    http://clioweb.canalblog.com/tag/lmd-manuel


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 juin 2019

Le D-Day trahi ?

 

Le D-Day trahi
Laurent Joffrin, Libération 06.06.2019


extraits :

« Pour une fois, la mémoire, qu'on dit trompeuse, est venue au secours de l'histoire ». En soixante-quinze ans de commémorations, les hommages rendus le 6 juin aux soldats du D-Day ont profondément modifié la vision collective de cette opération, de la mise en scène par Darryl Zanuck à celle de Spielberg…

Les cérémonies changent de nature dans les années 1980. « On fêtait la victoire, le sacrifice, les armées libératrices de l'Europe. F. Mitterrand décide de faire des cérémonies un événement politique en invitant les chefs d'Etat sur les plages normandes. On adjoint aux hommages militaires un discours de paix et de réconciliation ». Chirac invite le chancelier allemand en 2004. « On convie enfin les Russes ce qui n’est que justice…»

« Les buts de guerre proclamés par les Alliés dès avant le 6 juin 1944 consistaient non seulement à battre les nazis, mais aussi à instaurer un monde nouveau conforme aux vues de Franklin Roosevelt, bâti sur la coopération, la démocratie, le libre-échange, le refus des guerres monétaires, comme en témoigne la création de l'ONU, l'instauration de régimes démocratiques dans les territoires libérés, les accords monétaires de Bretton Woods ou la création du marché commun.
  A cet égard, la présence de Donald Trump cette année recèle un amer paradoxe : le président américain professe des vues politiques et diplomatiques à l'opposé de celle de son prédécesseur de 1944. Il n'a de cesse que de combattre le multilatéralisme, de promouvoir le nationalisme, de relancer les guerres commerciales et d'affaiblir l'Union européenne. De même que le Royaume-Uni, venu à l'époque au secours de l'Europe occupée, cherche aujourd'hui à s'en détacher.
...  « C'est maintenant l'hypocrisie qui domine les cérémonies de 2019 :
les USA et la Grande-Bretagne ont en fait tourné le dos aux principes hérités de l'après-guerre ».



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 juillet 2018

Mathilde Larrère sur Twitter

 

Mathilde Larrère – sujets abordés sur Twitter

Storify ne répond plus.
http://twitter.com/LarrereMathilde/status/989036313461608449


- La recherche (avancée) peut aussi se faire par la date des événements,
le sujet étant parfois tweeté à plusieurs reprises (2016, 2017, 2018...)
http://twitter.com/search-advanced

par ex le 18 mars
2016 - http://twitter.com/LarrereMathilde/status/710728687965093888
2017 - http://twitter.com/LarrereMathilde/status/843015015493963777
2018 - http://twitter.com/LarrereMathilde/status/972767603079942144


13 janvier pour « J’accuse »
2018 : http://twitter.com/LarrereMathilde/status/952076586605600768
2017 : http://twitter.com/LarrereMathilde/status/819803281589342208

 

Twitter, Moments

Le 1er mai
http://twitter.com/i/moments/990516555216760837

Histoire de la liberté de la presse et des lois la limitant
http://twitter.com/larreremathilde/status/782160665117155329

Présumées coupables 13.05.2018
http://twitter.com/i/moments/995594689955983360

 

thread-ml



- utiliser Thread Reader pour les tweets de ces derniers mois

http://threadreaderapp.com/user/LarrereMathilde



17-18 juillet 1936 Coup d’état contre le Frente Popular Début de la Guerre d’Espagne

17 juillet 1791 Fusillade du Champ de Mars L’Assemblée tire sur le peuple

La démolition de la Bastille !!!

allez! je vous raconte le 14 juillet 1789 !!! La prise de la Bastille!!!!

un peu d'histoire à dérouler CongresVersailles MacronMonarc

Montéhus, de son vrai nom, Gaston Mardochée Brunswick

4 juillet 1776, déclaration d’Indépendance des USA.

qq images du Consulat

la migration massive des Européens dans le nouveau Monde, et particulièrement aux USA au 19e

Hier C’était la marche des fiertés critique et radicale à Madrid

22 juin 1848 Début de l’insurrection populaire de Juin 48 pour la république sociale et démocratique

7 juin 1788 Journée des Tuiles à Grenoble 1ère journée de la révolution française ou marché de dupes ?

21 mai 1871 Début de la Semaine sanglante

Nouveau cours d’Herstory Criminalité et justice au prisme du genre «Femmes, présumées coupables »

Femmes dans les processus de décolonisation

Femmes et colonies La colonisation au prisme du genre 12e cours d’Herstory

25 avril 1792 Rouget de l’Isle compose la MARSEILLAISE

25 avril 1974 Révolution des œillets au Portugal

12 avril 1803, Napoléon restaure le livret ouvrier. Une vraie saloperie !

10e cours d'Herstory Histoire des mères et de la maternité (de l'Ancien régime aux années 60)

Tour Eiffel (31 mars 1889), petite histoire de sa construction et de sa symbolique

22 mars 1841 Loi limitant le travail des enfants en France

4 e cours d'Herstory Les femmes à l'assaut de la Cité 1830-1880
10 mars 1906, Catastrophe de Courrières. 1099 morts…

pourquoi le 8 mars est-il la journée internationale des DROITS DES FEMMES????

LT sur les femmes au 19e siècle "un nouvel ordre des sexes"

22 - 25 février 1848 Révolution à Paris révolution démocratique, sociale, fraternelle!

L’affiche rouge – le groupe FTP-MOI de Missak Manouchian fusillés au Mont Valérien

16 février 1936 Le Frente Popular emportait les élections en Espagne No Pasaran

La Révolution française des femmes 2eme cours d’histoire des femmes
3 temps la révolution AVEC les femmes, POUR les femmes ? et CONTRE les femmes

6 février 1934 Nuit d’émeute antiparlementaire organisée par l'extrême droite à Paris

21 janvier 1793, mort de Louis Capet histoire à dérouler

J’accuse ! L’Aurore 13 janvier 1898

10 janvier 1870 mort de Victor Noir

Louise Michel est morte un 9 janvier il y a 113 ans

2 décembre 1851 Coup d’état mené contre la République par son président,
Louis-Napoléon Bonaparte Histoire d'un crime (oui, je pique le titre de Hugo!)

histoire de la RÉVOLUTION D’OCTOBRE

8 octobre 1967 Arrestation du Che en Bolivie il y a 50 ans

5 et 6 octobre 1789 Les femmes et le peuple parisien vont chercher Louis XVI à Versailles

Le 29 septembre 1793 La Convention vote la loi de Maximum général !!!!!

20 septembre 1792, la victoire de Valmy
« D’aujourd’hui et de ce lieu date une ère nouvelle dans l’histoire du monde » Goethe

11 septembre 1973 Un coup d’état militaire au Chili Mort de Salvador Allende et de la démocratie chilienne

6 septembre 1960 Publication du Manifeste des 121

4 septembre 1970 Salvador Allende arrive en tête des suffrages aux présidentielles du Chili

La révolutionnette du 4 septembre 1870 une république proclamée dans un jeu de drapeau

26 aout 1789 La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

18 août Débuts de la libération de Paris

une petite histoire du « boire » au 19e

9 - 10 août 1792 Chute de la Monarchie !

31 juillet 1914 Jaurès assassiné



herstory-larrere


- Herstory - Histoire des femmes :

La Révolution, les urnes, le travail, l’école, les colonies, la sexualité, féministes, etc...

http://clioweb.canalblog.com/tag/herstory

.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 août 2017

26 août 1789 : la DDHC

 

ddhc1789

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
http://clioweb.free.fr/dossiers/ddh/ddhc-1789.pdf



« Les six jours des Droits de l'homme » Jean Imbert L’Histoire 113 juillet-août 1988
http://www.lhistoire.fr/les-six-jours-des-droits-de-lhomme

« La Déclaration de 1789 est bien l'œuvre collective des membres de l'Assemblée nationale : c'est une réussite, et une réussite éclatante ».

La Déclaration ? : « Il faut qu’elle soit simple, à la portée de tous les esprits et qu 'elle devienne le catéchisme national » Barnave.
Un texte qui illustre « le vrai génie de la Révolution » (Michelet)
Aulard, « un phénomène presque invraisemblable : 1 200 députés, incapables d'aboutir à une expression concise et lumineuse quand ils travaillaient soit isolément soit par petits groupes, trouvèrent les vraies formules, courtes et nobles, dans le tumulte d'une discussion publique »


- Trois facteurs déterminants ont dominé les débats.
 . « exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme »
 . le précédent des Etats-Unis (Virginie, Jefferson) : USA : déclaration d'indépendance 1776
 .15 textes ont été rédigés, dont ceux de La Fayette et de Mounier le 11 juillet, ceux de Siéyès, de Thouret...


du 20 au 26 août, 6 jours de débats, d’amendements, de reformulations, de reprises de textes précédents.

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ..
«   Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression »
USA 1776 : « ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur »
3 premiers articles : Lameth


« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ...»
4 et 5 Lameth (à partir du comité des Cinq)

« La Loi est l’expression de la volonté générale... »
6 - Talleyrand

« Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable ... »
7,8,9,10

« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses,
pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi
par la Loi ».
10 de Castellane + Gobel

« Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée,
ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de
Constitution »
15 et 16, articles inspirés des 23 et 24 du projet du 6e bureau

17 (propriété) : Duport


- Les silences ?
 . les devoirs ( Dieu, le roi)
 . l’esclavage
 . les droits économiques et sociaux
 . la place de l’armée dans la Nation


En 1988, Jean Imbert ne dit rien de la place des femmes.

En 1791, Olympe de Gouges a rédigé une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
http://fr.wikisource.org/wiki/Déclaration_des_droits_de_la_femme_et_de_la_citoyenne
art 10 : « ...la femme a le droit de monter sur l ’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune... »

Mary Wollstonecraft A Vindication of the Rights of Woman : with Strictures on Political and Moral Subjects (1792),
http://en.wikipedia.org/wiki/A_Vindication_of_the_Rights_of_Woman

- Les critiques n'ont pas manqué, surtout chez les nostalgiques d'une monarchie de droit divin.
  La gauche a souligné les lacunes de ce texte et les critiques récentes portent sur l'universalité des droits de l'homme.



- La Déclaration de 1789 a eu un écho considérable dans le monde,
elle a joué un rôle essentiel pour tous ceux qui se sont battus en faveur de la liberté

La France et les droits de l'homme, JD Bredin ASMP 2001
http://www.asmp.fr/travaux/communications/2001/bredin.htm

 

Stéphane Rials, éd, La déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Hachette, Paris, 1988

Jean-Clément Martin, Grenoble 2004
http://etudesrobespierristes.com/a-propos-de-la-de%CC%81claration-des-droits-de-l-homme-de-1789

« il ne faut pas se laisser illusionner par Marx présentant les révolutionnaires drapés,
pour une espèce de comédie, dans les toges de la Rome antique, ignorant ce qu’ils font.
Ces hommes savent parfaitement utiliser politiquement des arguments tirés de la rhétorique
des collèges et ne sont pas dupes des mots »



Droits de l'homme : 1789 - 1793 - 1948
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/05/29/32134355.html

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen
L'histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/etudes/declaration-droits-homme-citoyen

Archives parlementaires, BNF + Stanford
http://frda.stanford.edu/fr/catalog/bm916nx5550_00_0530


.

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


20 juin 2017

Les réfugiés en France au XIXe

 

asile-diaz-2014

Delphine Diaz, Un asile pour tous les peuples ?
Exilés et réfugiés étrangers dans la France au cours du premier XIXe siècle. Armand Colin 2014

 

Les réfugiés en France au XIXème
La marche de l'histoire  20.06.2017
http://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire

Nombreux sont les opposants d’Espagne, du Portugal, d’Italie, d’Allemagne, de Russie, de Pologne qui cherchent refuge en France sous la Monarchie de Juillet ou la Seconde République. La France est la destination préférée, du fait de l'héritage de la Révolution et d'un accueil généreux

 

Delphine Diaz, Un asile pour tous les peuples ?
Exilés et réfugiés étrangers dans la France au cours du premier XIXe siècle.
Armand Colin 2014 (à partir d'une thèse, table des matières + extraits en ligne)
http://www.armand-colin.com/un-asile-pour-tous-les-peuples-9782200289270

compte rendu Philippe Rygiel 2015
http://rh19.revues.org/4906

CR L Teulières, Diasporas 2015
http://diasporas.revues.org/393


Mobilités, savoir-faire et innovations,
dossier en accès payant, sauf l’introduction
Revue d’histoire du XIXe 53
http://rh19.revues.org/5078


L’Europe et ses réfugiés politiques au XIXe siècle
par Sylvie Aprile & Delphine Diaz, La vie des idées, 15.03.2016
http://www.laviedesidees.fr/_Diaz-Delphine_.html

D Diaz CV et publications
http://www.univ-reims.fr/site/laboratoire-labellise/cerhic-ea-2616/membres/delphine-diaz,17391.html
https://cerhic.hypotheses.org/95

 

refugies19-camions-inter

Web et Twitter - choix surprenant d'illustration : des camions de 1939 pour évoquer la première moitié du XIXe :-)
La marche de l'histoire, ou bien L'histoire en marche ? :-)

Retirada, 15 février 1939. Cerbère, frontière franco-espagnole arrivée d’un convoi de réfugiés espagnols © Bettmann-Corbis
http://www.histoire-immigration.fr/dossiers-thematiques/caracteristiques-migratoires-selon-les-pays-d-origine/la-retirada-ou-l-exil

 

.


.

.

Posté par clioweb à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 janvier 2017

Daniel Cohn-Bendit, 1 constante liberté

 

- Daniel Cohn-Bendit, une constante liberté
émission A Voix Nue, FC, 19 au 23 déc 2016
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue?p=2

1/5 Un riche héritage culturel

Daniel Cohn-Bendit est né en avril 1945.
Son père, avocat engagé à gauche doit fuir l'Allemagne en mars 1933 : la dictature hitlérienne n'est pas seulement une révolution dite culturelle.
Les parents s'installent d'abord à Paris, puis à Montauban. En 1943, ils passent dans la clandestinité.Durant ces années, ils fréquentent un cercle de réfugiés comprenant Walter Benjamin,Heinrich Blücher et Hannah Arendt

DCB eest apatride pendant quatorze ans, puis il choisit la nationalité allemande pour ne pas faire de service militaire.

2/5 Mai 1968
3/5 Le retour en Allemagne après mai 1968
4/5 Le temps des mandats
5/5 Les engagements pérennes et les plaisirs actuels

http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-15-un-riche-heritage-culturel-0
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-25-mai-1968
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-35-le-retour-en-allemagne-apres-mai-1968
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-45-le-temps-des-mandats
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-55-les-engagements-perennes-et-les

- Daniel Cohn-Bendit, article Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit
http://de.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit



dcb

Daniel Cohn-Bendit
F-Culture photo Kenji-Baptiste Oikawa

 

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2016

Maurice Agulhon, les 2 Marianne

 

ml-marianne-sage  ml-marianne-revo


Marianne a le sein nu parce que c'est une allégorie !
réponse à un 1er ministre inculte
Mathilde Larrere, Twitter et Storify 29.08.2016
http://storify.com/LarrereMathilde/marianne-a-le-sein-nu-parce-que-c-est-une-allegori

La République ("sage"), Janet-Lange, 1848 musée Carnavalet.
http://www.carnavalet.paris.fr/fr/collections/la-republique

Marianne et le sein nu : une historienne épingle Valls pour sa tirade - Le Parisien 30.08.2016
http://www.leparisien.fr/politique/marianne-et-le-sein-nu-la-tirade-de-manuel-valls-fait-reagir-30-08-2016-6079473.php
Manuel Valls : Qui est la femme qui a donné une leçon d'histoire sur Marianne ? Le Figaro 30.08.2016
http://madame.lefigaro.fr/societe/marianne-au-sein-nu-qui-est-la-femme-qui-a-donne-une-lecon-dhist-300816-116085


 

- Maurice Agulhon, Marianne au combat. L'imagerie et la symbolique républicaines de 1789 à 1880.
CR Alain Corbin, Annales ESC 1979.
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1979_num_34_6_294120_t1_1266_0000_001


extraits :
L’auteur de Marianne au combat prouve que l’analyse du discours figuré
est désormais indispensable à toute véritable à l’histoire politique du siècle dernier

Une longue tradition iconographique
C’est avec la Révolution qui la « grande femme drapée » entre dans la mémoire visuelle des Français. Elle incarne la Liberté et sa prééminence s’accentue de 1789 à 1792.
Au soir du 10 août 1792 quand il faut remplacer les emblèmes de l’Etat, l’image de la Liberté devient officielle mais demeure ambiguë (image populaire de la jeune sauvageonne ou allégorie de la puissance sereine)

C’est entre 1830 et 1849 que se dessine puis se précise et se fige presque l’image ou plutôt deux images de la République.
Au cours de année 1848 la division symbolique s’accomplit et déjà rivalisent les deux images qui auront à s’affronter après Sedan : l’une l’emporte dans la rue et
sur la scène des théâtres ; l’autre dans les concours officiels.  La dualité de l’iconographie n’est en fait que le reflet de l’ambiguïté de la Seconde République. Mais très vite l’allégorie calculée l’emporte sur la véhémence spontanée. La République sereine assise sur un trône, sévèrement drapée, le front ceint d’olivier ou casqué de rayons solaires, armée du glaive et entourée, en un  inextricable fatras, des emblèmes de l’égalité du travail ou de la légalité - le niveau, la ruche, l’urne, la Constitution - symbolise avec calme l’ordre et le progrès. Dès l’été 1848 donc elle a relégué dans les caves des musées la jeune République des barricades qui, le sein nu et le genou découvert sous sa jupe courte, coiffée du bonnet phrygien et entourée du coq, du chat ou du lion, brandissait une pique un drapeau ou une torche.

Après l’élection de LN Bonaparte, l’image officielle elle-même s’étiole : on dépolitise le décor : la France remplace la République. Pour les républicains, Marianne est valorisée : elle désigne tout la fois la République et la société secrète qui prépare sa venue.

Après l’éclipse qui correspond à la mariolâtrie du Second Empire, la Commune n’innovera pas. Dans le Paris du printemps 1871, de belles jeunes filles, ceintes d’écharpes rouges, plantent à nouveau des drapeaux aux couleurs sanglantes. Le folklore bégaie. La véritable novation s’inaugure en plein Ordre moral : les Mariannes se multiplient dans les départements du Midi malgré l’hostilité des autorités. Elles entrent même dans les mairies radicales. En fait la Marianne qui prend le pouvoir entre 1876 et 1880 est une République sage, sans bonnet phrygien, dessinée sur le modèle de 1849

- Marianne vue par Maurice Agulhon, entretien, revue Terrain 1990
http://terrain.revues.org/2986

« Dans Marianne au pouvoir, j'insiste sur l'irréductible polysémie qui affecte aussi bien l'image d'une femme en bonnet phrygien que le nom de Marianne ; cette image et ce nom sont constamment tiraillés entre l'acception originelle, en l'occurrence l'État français en République, et les acceptions dérivées : révolution sociale et populaire d'un côté, France en tant que nation et patrie, y compris guerrière, de l'autre. »

« Il y a eu des époques où l'on respectait des codes de représentation : la Vérité était une femme nue avec un miroir, la Justice tenait une balance, la Liberté portait un bonnet phrygien, la ville était représentée par une couronne de tours, etc. Rien de tel pour la République, parce qu'elle n'est pas une vertu abstraite et ne figure pas dans le traité d'iconologie de Cesare Ripa. La République française s'est dotée de ses attributs en les empruntant à la Liberté selon un processus complexe qui n'a jamais été complètement codifié ».

[une version nationaliste voire chauvine fait de Marianne une guerrière,
du fait de la volonté de Revanche sur 1870 et de la guerrre franco-allemande en 1914-1918]

Migration des symboles, la Marianne et la Gorgone (mairie de Pertuis), Louis Marin
in Marianne, image féminine de la République, CCF Turin 1989
Marianne, la féminité, Raison et guerre Athena Promachos
http://www.louismarin.fr/ressources_lm/pdfs/Marianne.pdf



3 ouvrages de Maurice Agulhon,

- Marianne au combat
- Marianne au pouvoir
- Les métamorphoses de Marianne
synthèse par Anne-Marie Sohn pour les RVH Blois 2004
http://hist-geo.ac-rouen.fr/doc/bls/2004/index.htm


- La Révolution, la Liberté, Marianne, la République
L'Histoire par l'image + Wikipedia


verite-courteille-1793

La Vérité amène la République et l’Abondance, par Nicolas de Courteille, 1793, tableau conservé au musée de la Révolution française de Vizille,
à gauche, une République-Liberté tient un faisceau de licteur surmonté d’un bonnet phrygien, rouge.
http://www.histoire-image.org/etudes/republique

 

ma-gros

Figure allégorique de la République, 1795
Antoine-Jean GROS (1771 - 1835)

La République, solide figure de jeune femme, est entourée de cinq attributs : la pique surmontée du bonnet phrygien, symbole de la Liberté, le niveau, symbole d’égalité, posé sur un faisceau de licteur entouré de feuilles de chêne (l’union et la force). Elle porte une tunique courte, à l’antique, qui lui laisse un sein découvert, et son casque guerrier est là pour rappeler les anciennes allégories de Rome comme pour figurer la nation en armes
http://www.histoire-image.org/etudes/symbole-premiere-republique

cf. 1831 : La Liberté guidant le peuple, Eugène Delacroix 1831
http://www.histoire-image.org/etudes/liberte-guidant-peuple-eugene-delacroix


1848 - République - L'histoire par l'image
La République. Armand Cambon (1819 - 1885). La République. Honoré Daumier (1808 - 1879). Timbre-poste, République. Jacques-Jean Barre.
http://www.histoire-image.org/etudes/figures-symboliques-iie-republique

Le concours d'octobre 1848 sera un échec. Le jury renonce à choisir parmi les vingt œuvres retenues.
L’histoire de l’art sera tout aussi sévère. La postérité ne retiendra que La République de Daumier dans son panthéon des chefs-d’œuvre. L’esquisse entre dans les collections nationales en 1906 et est conservée aujourd’hui au musée d’Orsay. Quant à la République au bonnet phrygien, elle demeure la propriété des républicains convaincus, dans l’opposition à partir de 1849 ; avant d’être pourchassés après le coup d’État du 2 décembre 1851.
Le retour de la République en 1870 permettra l’épanouissement de la symbolique républicaine. Marianne s’impose comme l’allégorie de la République, et bientôt de la France



repu-cambon1848

La République de Cambon brandit des mains serrées, symboles de concorde, au-dessus des tables de la Constitution, surmontées du triangle égalitaire. L’arc-en-ciel est un symbole de fraternité. La ruche, également symbole de fraternité et de travail, est complétée par la force du lion. Le drapeau tricolore permet d’identifier la République française.

repu-daumier-1848

La République de Daumier, forte femme aux seins lourds, nourrit, abrite, protège et instruit ses enfants. L'esquisse n'a pas donné de tableau.

Allégorie de la République de 1848 - musée du Nouveau Monde, la Rochelle
http://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-29704-allegorie-de-la-republique-de-1848

Sébastien Cornu, La République, Besançon 1848
http://dnbhistoiredesarts.wordpress.com/2012/05/01/sébastien-melchior-cornu/



- Marianne au pouvoir

repu-morice1883

Le monument à la gloire de la République, Léopold et Charles Morice, 1883
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_à_la_République

Agulhon : « La République érigée en 1883 à Paris sur la place du même nom peut être lue de deux façons. Elle a été sur le moment considérée comme très à gauche puisqu'elle portait, comme l'avait exigé le Conseil municipal de Paris, alors radical (c'est-à-dire plus à gauche que les gouvernements opportunistes de l'époque), un bonnet phrygien, au risque d'avoir l'air d'une référence à la Commune. Aujourd'hui, on est plutôt sensible à sa posture tranquille, immobile, droite, et au fait qu'elle exprime, en tenant à la main non pas une arme, mais un rameau d'olivier, la fin de l'ère des révolutions, des coups d'État, des restaurations, la fin de l'ère des guerres civiles ».



Projet d’Emile Peynot pour l’exposition universelle de 1889, puis pour la ville de Lyon (1892), en partie à cause du lion
http://fr.wikipedia.org/wiki/Allégorie_de_la_République
http://bernard-richard-histoire.com/2014/09/24/marianne-representation-feminine-de-la-republique-en-france/

 

 

repu-dalou1899


Le triomphe de la République, place de la Nation Jules Dalou 1899
WGA : The Triumph of the Republic shows a symbolical figure of the Republic, aloft on her car,
drawn by lions led by Liberty, attended by Labour and Justice, and followed by Abundance.

http://www.wga.hu/art/d/dalou/triumph.jpg
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Triomphe_de_la_République

 


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

12 juillet 2016

Obs : L'histoire selon P. Boucheron



Patrick Boucheron : “Non, l'histoire ne sert pas à fabriquer le 'vivre-ensemble'” L’Obs, 07.07.2016
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20160707.OBS4181/patrick-boucheron-non-l-histoire-ne-sert-pas-a-fabriquer-le-vivre-ensemble.html
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/


extraits :
« J'ai la conviction que l'histoire est une ressource pour vivre et agir dans notre temps,
pour y réinventer des formes de liberté, y compris dans l'épreuve ».

« L'histoire est une discipline scientifique qui, comme toutes les sciences humaines, repose sur la méthode critique. L'histoire n'acclame pas, elle ne conforte ni les célébrités, ni les identités, ni les continuités, mais au contraire les désacralise. Sa démarche finit toujours par déjouer les croyances. C'est ainsi et c'est sa grandeur ».

« des livres comme «Métronome» [best-seller sur l'histoire de Paris écrit par l'acteur Lorànt Deutsch, NDLR] rencontrent un très large public qu'il ne s'agit surtout pas de mépriser. Mais ce qui s'y dit ne relève pas de l'histoire en tant que savoir. Juste d'une sorte de littérature de bien-être qui rassure, apaise, soulage »

« L'une des impasses sociales de l'histoire a été de considérer que l'approche critique était forcément destructive et décevante. Contre les récits mensongers, il faut armer des contre-récits également entraînants. Car rien n'oblige à considérer que l'histoire populaire doit être inévitablement réactionnaire ».

« Le complotisme des adolescents est un hommage maladroit à la formation qu'ils reçoivent. Il faut partir de ce désir énergique des élèves de ne pas se laisser enfumer pour leur apprendre à pratiquer le doute comme l'on s'exerce à une gymnastique »

« en France, entre la IIIe République et aujourd'hui, [certains] postulent une continuité qui empêche justement une approche critique citoyenne, la seule susceptible de créer d'authentiques valeurs ».


Un été avec Machiavel, P. Boucheron sur France-Inter (épisodes de 4 mn 20)
http://www.franceinter.fr/emissions/un-ete-avec-machiavel

 

rappels :
Ce que peut l'histoire, site Openedition
http://books.openedition.org/cdf/4507
notes perso :
http://clioweb.free.fr/debats/notes-boucheron.pdf

Patrick Boucheron :
http://clioweb.canalblog.com/tag/boucheron

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 mai 2016

1936 : le programme du Front populaire

 

populaire-110136


Le programme du Front populaire, 10 janvier 1936

d'après la version publiée dans Le Populaire 11 janvier 1936 (page 4)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k822170c

Transcription
http://clioweb.free.fr/dossiers/1936/1936-pgm-front-populaire.pdf


extraits :
... « Ce programme est; volontairement limité aux mesures immédiatement applicables ».

« dans l’ordre politique, il définit les mesures indispensables pour assurer le respect de la souveraineté nationale, exprimée par le suffrage universel, et pour garantir les libertés essentielles (liberté, d'opinion et d'expression, libertés syndicales, liberté de conscience et laïcité – que, dans l'ordre international, il pose les conditions nécessaires à la sauvegarde et à l'organisation de la paix, suivant les principes de la Société des Nations - et que, dans l'ordre économique et financier, il s'attache à lutter, dans l'intérêt des masses laborieuses et épargnantes, contre la crise et contre les organisations fascistes qui l'exploitent pour le compte des puissances d'argent »

REVENDICATIONS POLITIQUES
I - Défense de la Liberté
II - Défense de la Paix

REVENDICATIONS ECONOMIQUES
I - Restauration de la capacité d’achat supprimée ou réduite par la crise
II - Contre le pillage de l’épargne - Pour une meilleure organisation du crédit.
III. - Assainissement financier.


- Désarmement et dissolution EFFECTIVE des formations paramilitaires, conformément à la loi.
- Abrogation des lois scélérates et des décrets-lois restreignant la liberté d'opinion
- Assurer aux journaux des moyens normaux d'existence, qui les obligent à rendre publique l'origine de leurs ressources, qui mettent fin aux monopoles privés de la publicité commerciale et aux scandales de la publicité financière, et qui empêchent enfin la constitution de trusts de presse.

- Assurer la vie de l'école publique, non seulement par les crédits nécessaires, mais par des réformes telles que la prolongation de la scolarité obligatoire jusqu'à 14 ans et la mise en pratique, dans l'enseignement du second degré, d’une sélection indispensable comme, complément de la gratuité.
- Garantir à tous, élèves et maîtres, la pleine liberté de conscience, notamment par le respect de la neutralité scolaire, de la laïcité et des droits civiques du corps enseignant.

- Effort incessant pour passer de la paix armée à la paix désarmée

- Réduction de la semaine de travail sans réduction du salaire hebdomadaire.
- Appel des jeunes au travail par l’établissement d'un régime de retraites suffisantes pour les vieux travailleurs
- Réduction de la semaine de travail sans réduction du salaire hebdomadaire.
- Exécution rapide d'un plan de grands travaux d'utilité publique

- Réforme démocratique du système des impôts
- Contrôle des sorties de capitaux et répression de leur évasion

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,