08 mai 2017

Vire - 8 mai 2017

 

 

 

7576

 

7575

 

7580


7582

7584

 

7588

 
8 mai 2017 : cérémonie à Vire (14500)

 

Message du secrétaire d’État auprès du ministre de la défense,chargé des anciens combattants et de la mémoire

Le 8 mai 1945, la victoire des nations alliées consacrait la victoire de la démocratie, des valeurs universelles de la liberté et de la dignité humaine.

Il y a soixante-douze ans prenait fin, en Europe, la guerre la plus meurtrière que l’humanité ait connue. Plus de cinquante millions de femmes, d’hommes et d’enfants, dont la moitié de civils, périrent.

Dès le 18 juin 1940, par la voix du général de Gaulle, la France avait dit son refus et sa volonté d’agir pour retrouver sa place au sein des grandes nations, afin de porter son message universel de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Le 8 mai 1945, la France était à Berlin, effaçant la défaite de mai 1940 et l’esprit de collaboration.

Aujourd’hui, nous rendons hommage à toutes les générations de la Seconde Guerre mondiale.

Hommage aux combattants de 1940 dont les sacrifices permirent, lors de combats restés dans les mémoires comme en Norvège, à Montcornet ou à Chasselay, de ralentir l’avancée de l’armée allemande au printemps 1940. Beaucoup d’entre eux laissèrent leur vie lors de la bataille de France et firent honneur à nos armées.

Hommage à toutes ces femmes et tous ces hommes, Français ou venus du monde entier, issus de toutes les origines et de toutes les cultures qui conjuguèrent leurs efforts pour libérer le territoire national et faire triompher la fraternité.

Hommage aux Français Libres qui, audacieux et précurseurs, venant de France, d’Afrique ou d’ailleurs, légionnaires, tirailleurs, marsouins, marins ou aviateurs, constituèrent une admirable cohorte de volontaires ayant en commun la Croix de Lorraine. Ces soldats de l’armée d’Afrique, anciens de Bir Hakeim, débarquèrent en Provence. Ceux des commandos Kieffer furent les premiers Français à débarquer en Normandie.

Hommage aux Résistants de l’intérieur, de toutes convictions, qui choisirent de mener le combat sur le territoire national au sein de réseaux, de mouvements, de maquis.
Hommage aux victimes de la déportation, condamnées pour leurs idées ou pour ce qu’elles étaient, qui subirent l’innommable.

Souvenons-nous des milliers de victimes civiles, hommes, femmes, et enfants, qui subirent représailles et bombardements.

Souvenons-nous également de ces victimes trop longtemps oubliées, gens du voyage fichés et internés, malades et handicapés morts de délaissement dans les établissements qui les hébergeaient.
Notre pays s’est construit, après 1945, sur le souvenir de ces tragédies et par la volonté de vivre ensemble au sein d’une Europe en paix, unie, préservée des nationalismes et des idéologies totalitaires.

C’est cette volonté qui a permis la réconciliation des nations européennes et c’est sur cette base que la construction européenne fut possible. Aujourd’hui, soixante ans plus tard, l’union de ces nations est la garantie de la préservation de la paix et de la liberté des Européens. En ce jour, nous mesurons l’étendue de la responsabilité que nous avons reçue en héritage et la nécessité impérieuse de le préserver, pour que le désastre que fut la Seconde Guerre mondiale ne se reproduise jamais.



dans la presse locale :
cérémobie du 8 mai 2017 à Vire-Normandie
http://www.lamanchelibre.fr/actualite-316927-8-mai-2017-a-vire-une-ceremonie-si-particuliere

http://www.ouest-france.fr/normandie/vire-normandie-14500/vire-commemoration-du-8-mai-1945-4215336

La Voix le Bocage, photo de Mme la sous-préfète
http://www.lavoixlebocage.fr/

Vaudry 8 mai 2017
http://commune-vaudry.fr/ceremonie-8-mai-2017/


.

 

;

Posté par clioweb à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 mars 2017

1944 : Le programme du CNR

 

cnr-1944
Le CNR en septembre 1944 : Chambeiron, Meunier, Gillot, Laniel, Ribière, Lecompte-Boinet, Tessier, Villon,
Bidault (mains dans poche), Mutter, Saillant, Copeau, Bastid, Mayer, Lévy et Debû-Bridel
http://advr.fr/actualite-de-la-resistance/non-le-programme-du-cnr-nest-pas-obsolete/


Le Conseil National de la Résistance
dossier Fondation de la Résistance
http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/conseil-national-resistance_dossier-thematique-22.htm

Le CNR, dont membres au 27 mai 1943
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_national_de_la_Résistance
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00152.pdf



liberation-mai1944-special

Programme d'action de la Résistance
Libération
, zone sud, numéro spécial mai 1944
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00104.pdf


 

Le programme du Conseil national de la Résistance en perspective
Histoire@Politique 24 -  2014 - dossier coordonné par Claire Andrieu
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=24
(comparaison avec Royaume-uni (Beveridge) et Italie
Singularité, postérité différentielle et actualité du programme du CNR


15 Mars 1944 - Les jours heureux - Le programme du CNR !!!!
http://storify.com/LarrereMathilde/les-jours-heureux



Le Programme du CNR
(Conseil national de la Résistance)
est un texte adopté à l'unanimité le 15 mars 1944
La première édition est intitulée « Les Jours Heureux par le C.N.R. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance


Le texte intégral du programme sur Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance


Extraits dans le manuel terminale Istra 1983 page 84

II - MESURES À APPLIQUER DÈS LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE

Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre
pour atteindre ce but qui est la libération rapide du territoire,
les représentants des mouvements, groupements, partis ou tendances politiques
groupés au sein du C.N.R proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la libération :


1) Afin d’établir le gouvernement provisoire de la République formé par le Général de Gaulle
pour défendre l’indépendance politique et économique de la nation,
rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle ;


2) Afin de veiller au châtiment des traîtres...

3) Afin d’exiger la confiscation des biens des traîtres et des trafiquants de marché noir,
l’établissement d’un impôt progressif sur les bénéfices de guerre...


4) Afin d’assurer :

    l’établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français
    par le rétablissement du suffrage universel ;


    la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ;

    la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat,
    des puissances d’argent et des influences étrangères ;


5) Afin de promouvoir les réformes indispensables :

a) Sur le plan économique :

    l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale,
    impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;


    une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général

    l’intensification de la production nationale selon les lignes d’un plan arrêté par l’Etat
    après consultation des représentants de tous les éléments de cette production ;


    le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction et d’administration,
    pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l’économie.


b) Sur le plan social

    la garantie du pouvoir d’achat national pour une politique tendant à une stabilité de la monnaie ;

    la reconstitution, dans ses libertés traditionnelles, d’un syndicalisme indépendant,
    doté de larges pouvoirs dans l’organisation de la vie économique et sociale ;


    un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence,
    dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail,
    avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État ;


    la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement, le rétablissement des délégués d’atelier ;

    l’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs

c) Une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.

d) La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction
    et d’accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents...



En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du C.F.L.N et de son président le général De Gaulle !
En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que VIVE LA FRANCE !

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE



jours-heureux

http://nanterrereseau.blogspot.fr/2016/04/programme-du-conseil-national-de-la.html

 


liberation-21031944

Libération, L'hebdomadaire de la Résistance française - 21 mars 1944
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb345360198/date19440321

liberation-27051944

Libération, 27 mai 1944 (détail)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k148176b.item


Libération, les années disponibles sur Gallica (parfois journal, parfois feuilles ronéotées)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb345360198/date

Libération Zone Sud
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32806584q/date


 
8 mars 2004 - Appel des Résistants aux jeunes générations
http://local.attac.org/attac06/spip.php?article48
http://www.les-crises.fr/15-mars-1944-cnr/

13 résistants, Stéphane Hessel, Lise London, Henri Bartoli,
http://www.dailymotion.com/video/x1irg4_l-appel-des-resistants_news

Stéphane Hessel, Lucie et Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey


2007 - Denis Kessler :  « il faut défaire méthodiquement le programme du CNR » - Challenges 04.10.2007
copie dans le blog  http://blogs.mediapart.fr/republicain


.

.

24 janvier 2017

Arte 2017 : Libération des camps

 

auschwitz2-herod

Auschwitz 1945, une photo mise en scène par les Soviétiques
et replacée en contexte par les historiens - source site web Hérodote

2015 - expo MdS - Filmer la guerre : les Soviétiques face à la Shoah (1941-1946)
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article418

27.01.1945 : Les soviétiques à Auschwitz
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/01/25/31421794.html
http://www.hgsavinagiac.com/2015/02/la-liberation-d-auschwitz-vue-par-le-cinema-des-armees-sovietiques.html

 

24 janvier 2017 - Arte-TV soirée "Libération des camps"
(Libération ou découverte + ouverture ?
camps nazis ou centres de mise à mort industrielle?)

0h50 Beate et Serge Klarsfeld : le combat d’une vie, Wolfgang Schoen, Frank Gutermuth 2016
21h45 Sauvés par des Justes, Christian Frey, Susanne Wittek 2016
22h40 Sauver Auschwitz, Jonathan Hayoun 2015
23h40 Images de la libération des camps, Andre Singer, 2014
http://www.arte.tv/guide/fr/050111-000-A/images-de-la-liberation-des-camps

0h55 Moshe, victime et meurtrier
1h50 Sophie Scholl, téléfilm série Ces femmes qui int fait l'histoire, 2013
+ Un numéro sur ma peau, Uriel Sinai, Dana Doron 2012

.
« À l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste,
ARTE consacre une soirée documentaire à la libération des camps de la mort
et aux acteurs de la lutte contre la barbarie nazie ».
http://tinyurl.com/arte-24janvier2017

La communication d'Arte peut prêter à confusion :
Libération des camps de la mort ?
Les historiens ont montré que l'ouverture des centres de mise à mort
n'a pas vraiment été vécue comme une libération :
2012 - A peine 2000 des 7500 survivants du camp devaient vivre plus de quelques jours.
http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/liberation_auschwitz.htm

Les soviétiques ont surtout trouvé des cadavres,
et les déportés survivants ont été emmenés vers l'ouest dans des marches de la mort.
Beaucoup n'ont pas survécu à cette nouvelle forme prise par la barbarie nazie.
La libération des autres camps s'est faite surtout en avril et en mai 1945.


La mémoire de la déportation est prise en compte chaque année lors de deux journées :

- Le 27 janvier pour la mémoire de l'Holocauste,
2002 Conseil de l'Europe : 27 janvier Journée européenne de la mémoire de l'Holocauste
                                                                 et de la prévention des crimes contre l'humanité
.

2005 : AG ONU 27 janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste
2007 BOEN  : Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité.
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/commemorations/27_janvier.htm

- Le dernier dimanche d'avril pour le souvenir des déportés
Journée du souvenir des victimes de la déportation
http://www.education.gouv.fr/cid55548/journee-du-souvenir-des-victimes-de-la-deportation.html

.
27 janvier : Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité
un parcours proposé par le Cercle d’étude
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article206

Primo Levi, Si c'est un homme
« dans la haine nazie, il n’y a rien de rationnel... Nous ne pouvons pas la comprendre; mais nous pouvons et nous devons comprendre d’où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi ».
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/primolevi.htm

Primo Levi, écrivain et témoin
http://www.cercleshoah.org/spip.php?page=recherche&recherche=primo+levi


.
Au moins 3 de ces documentaires ou téléfilms peuvent être vus ou revus grâce à Internet
,
sans veiller jusqu'à 2 heures du matin.

- Images de la libération des camps
Chronique d’un film inachevé, André Singer 2014
http://www.arte.tv/guide/fr/050111-000-A/images-de-la-liberation-des-camps

- Sauver Auschwitz ?
Documentaire de Jonathan Hayoun (France, 2015, 52mn)
http://www.youtube.com/watch?v=Wq8x8BigEH8
16 avril 1967 Józef Cyrankiewicz
7 juin 1979, voyage de Jean-Paul II

- Sophie Scholl (1921-1943)
Téléfilm de Christian Twente et Michael Löseke
ARTE HD 2013, 50 mn, actrice : Liv Lisa Fries
http://www.youtube.com/watch?v=ME0RV04zVZk

dans le film Sophie Scholl - Les derniers jours (Die letzten Tage), le film de Marc Rothemund
Julia Jentsch interprète le personnage de Sophie Scholl
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215


.
 

ohrdruf-12041945

Libération du commando d'Ohrdruf (camp de Buchenwald),12 avril 1945
Eisenhower et les soldats américains devant les corps des déportés assassinés par les nazis
http://www.ushmm.org/wlc/en/media_ph.php?ModuleId=0&MediaId=5031


 « L’horreur n’est pas gigantesque.
Il n’y avait à Gandersheim (un autre commando dépendant de Buchenwald) ni chambre à gaz, ni crématoire.
Nous sommes tous, au contraire, ici pour mourir.
C’est l’objectif que les SS ont choisi pour nous.
Ils ne nous ont ni fusillés ni pendus
mais chacun, rationnellement privé de nourriture, doit devenir le mort prévu, dans un temps variable
».

+ extraits : la soupe -  le train à Dresde - la libération de Dachau le 29 avril 1945
Robert Antelme, L'espèce humaine
http://clioweb.free.fr/camps/antelme.htm



.
 Ajouter parmi les innombrables documentaires :
Requiem for 500 000 people, extraits
http://www.youtube.com/watch?v=fvgRSqGtdwc
A short documentary made in 1963 by soviet propagandist Jerzy Bossak and Waclaw Kazmierczak
featuring unique archival footage of the Jewish Ghetto of Warsaw.

From D-Day to Berlin, George Stevens
http://www.youtube.com/watch?v=UQgFC0i5t34
(il existe une version dvd en français)
34eme minute, la libération / la libération de déportés au camp de Dachau

et bien entendu Nuit et Brouillard d'Alain Resnais.
1 version en français (sous titres turcs ?) : http://www.izlesene.com/video/nuit-et-brouillard-1955-alain-resnais-nazi-kamplarinin-belgeseli/8480657

Jean Cayrol, transcription sur le dvd :
« Le crématoire est hors d’usage. Les ruses nazies sont démodées...
Qui de nous veille de cet étrange observatoire pour nous avertir de la venue des nouveaux bourreaux ?
Ont-ils vraiment un autre visage que le nôtre ? »

+ Sylvie Lindeperg, Nuit et Brouillard, un film dans l'histoire

http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm


 rappels
L'histoire de la déportation dans les camps nazis
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm
Le Cercle d'étude de la déportation et de la Shoah - UDA
http://www.cercleshoah.org/

 

. .

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

23 novembre 2016

T : tribune de Christine Angot

 

angot-quotidien

Emission Quotidien 22.11.2016 vers la 10e minute

Christine Angot lit la tribune a publiée dans Libération 18.11.2016
http://tinyurl.com/tmc-quot-2211
http://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/quotidien-premiere-partie-22-novembre-2016.html



La tribune dans Libération
http://www.liberation.fr/debats/2016/11/18/donald-par-christine-angot_1529378

« Dans les heures qui ont suivi l’élection, quelques incidents ont eu lieu.
A Durham, dans la nuit, sur un mur d’environ deux mètres de haut, une inscription a été taguée : «Black lives don’t matter and neither does your vote.» «La vie des Noirs n’a pas d’importance, votre vote non plus.»
En Caroline du Nord, un membre LGBT a trouvé inscrit sur sa voiture : «Can’t wait until your "mariage" is overturned by a real president. Gay families = burn in hell. Trump 2016.» «Vivement que votre "mariage" soit annulé par un vrai président. Famille homosexuelle = brûle en enfer. Trump 2016.»

Dans le Minnesota, au collège Maple Grove, des étudiants ont inscrit dans les toilettes : «Fuck Niggers, White only, Make America Great Again.» «On encule les Nègres, Réservé aux Blancs, Rendons à l’Amérique sa grandeur.»

Dans le Delaware, quatre hommes blancs, qui parlaient de l’élection, ont abordé une jeune fille dans une station essence, lui ont dit qu’ils étaient contents de ne plus avoir à faire avec les Noirs, et l’un d’eux lui a dit «How scared are you, you black bitch ?» «Alors t’as peur hein, saleté de pute noire ?» Puis «I should just kill you right now, you’re just a waste of air.» «Je devrais te tuer tout de suite, tu gaspilles de l’air.» Elle s’est effondrée en larmes, sur le sol. Et un autre a pointé une arme sur elle en lui disant «You’re lucky there’s witnessesses or else I’d shoot you right here.» «T’as de la chance qu’il y ait des témoins sinon je t’aurais tiré dessus tout de suite.»

A l’université de Louisiane, une étudiante a été bousculée par deux hommes qui portaient une casquette Donald Trump, sur laquelle était inscrit «Make America Great Again», elle est tombée par terre. Ils lui ont donné des coups de pied, ils lui ont adressé des gestes obscènes, puis ils ont dérobé son portefeuille. A l’université de San Diego, une étudiante musulmane a été attaquée par deux hommes qui parlaient de Donald Trump et des musulmans, ils lui ont volé son sac à dos, son porte-monnaie, ses clés de voiture, puis ils sont partis avec sa voiture.

Dans le Colorado, à Greeley, une jeune fille hispanique est arrivée dans sa classe, elle a été accueillie par des élèves qui lui criaient «You’re still there !» «T’es encore là !» Et ils ont crié sur ses pas pendant qu’elle faisait demi-tour «Trump 2016. Build the wall.» «Trump 2016. Construisons le mur.» Elle a dit que de sa vie elle n’avait jamais éprouvé une telle honte ni une telle colère.

A l’université de Louisiane, à Lafayette, une étudiante musulmane, qui marchait en ville, a été agressée par deux hommes blancs, dont l’un portait une casquette de baseball marquée «Trump», ils sortaient d’un immeuble, ils l’ont frappée avec un objet en métal, elle est tombée, ils ont continué à la taper en lui adressant des commentaires obscènes, puis ils lui ont arraché son voile et son portefeuille.

Au Texas, à Baylor University, une étudiante rentrait chez elle, à pied, elle marchait sur le trottoir, un homme l’a poussée pour qu’elle en descende, et il lui a dit «No Niggers allowed on the pavement.» «Trottoir interdit aux Noirs.» Elle était tellement choquée qu’elle n’a rien répondu.

Dans l’Indiana, à Bloomington, une femme noire a été insultée par des hommes blancs qui étaient dans un camion, ils ont accéléré dans sa direction, et ils ont crié par la vitre «Fuck you nigger bitch.» «Va te faire foutre sale pute noire.» Puis ils lui ont dit «Trump is going to deport you to Africa.» «Trump va te déporter en Afrique.» En trente-trois ans, elle a dit que c’était la première fois qu’elle faisait l’objet d’un racisme aussi flagrant.

A Bloomingdale, en Floride, une femme faisait son jogging, un passant lui a crié «Go back to Africa.» «Retourne en Afrique.»

Dans une école du Minnesota, un graffiti disait «Fuck Niggers - Whites only - White America - Trump». «On encule les Nègres/Réservé aux Blancs / Amérique blanche /Trump».

Tout ça n’empêche pas qu’en France les gens de droite nous disent que cette élection est logique, salutaire, voilà ce qui arrive quand on va trop loin dans le politiquement correct, et les gens de gauche qu’il fallait s’y attendre, que voilà ce qui arrive quand on n’entend pas la souffrance des déclassés. Ils nous disent, les uns comme les autres, qu’il faut respecter la force qui émane de la haine et de la bêtise, qu’il ne faut pas trop la titiller ni la contrarier, que sinon il ne faudra pas venir jouer les étonnés. Ils nous disent qu’il faut s’aplatir devant la bassesse et la flatter. Qu’elle représente une force, et que comme devant toutes les forces il faut plier. Et à l’adresse de ceux qui ne veulent pas plier ils ont une insulte toute trouvée «Fuck l’élite».

Cette chronique est assurée en alternance par Christine Angot, Thomas Clerc, Camille Laurens et Sylvain Prudhomme.

 

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2015

FMD : revue En Jeu

 

- La Fondation de la Mémoire de la Déportation publie la revue En Jeu (17 euros)
http://fondationmemoiredeportation.com/revue-en-jeu/
http://fondationmemoiredeportation.com/


1 - Résistances au musée

Frédéric Rousseau : « Résistance ». Elements pour la muséohistoire d’une matière hautement dangereuse
Charles Heimberg : Morette, un musée de la Résistance de la première génération: fidélités, temporalités et épopées narratives
Brice Pascal : Une mémoire écrasée par l’évènement du 6 juin 1944: l’évocation de la Résistance dans les musées de Basse-Normandie
Claudio Silingardi : Les musées de la Résistance en Italie. Le cas de l’Emilie-Romagne
Olivier Glassey, Stéfanie Prezioso : Musées de la Résistance en ligne: vers la constitution de nouveaux espaces symboliques ?
Jacques Aron, Constantin Brunner (1862-1937), créateur et passeur d’idées universelles et transnationales
Jacques Aron : La position du philosophe Constantin Brunner dans le cadre de l’antisionisme juif

2 - Des erreurs historiographiques

Pourquoi s’intéresser au problème des erreurs historiographiques ?
Yannis Thanassekos, Bertrand Hamelin et Thomas Fontaine

Statut de l’erreur en sciences sociales et en sciences de la nature - Stefan Goltzberg
La chasse aux erreurs : Lucien Febvre révélé par ses critiques - Olivier Lévy-Dumoulin
L’erreur d’Olga Wormser-Migot sur les chambres à gaz de Ravensbrück et de Mauthausen - Bertrand Hamelin et Thomas Fontaine
Un livre très attendu : François Azouvi, Le Mythe du grand silence. Auschwitz, les Français, la mémoire
Interview de François Azouvi par Yannis Thanassekos et Thomas Fontaine
Silence et oubli de la mémoire de la Shoah : une « illusion » historiographique ? - Sébastien Ledoux
Négationnisme et erreurs historiographiques - Valérie Igounet
De l’erreur historiographique au théâtre. Le Vicaire et la question du silence de Pie XII. 1963-2013 - Muriel Guittat-Naudin
Chronique des enjeux d’histoire scolaire : à propos des erreurs historiographiques - Laurence de Cock et Charles Heimberg

3 - XXe siècle : d’une guerre à l’autre ?

D'une guerre à l'autre ? Séquençages chronologiques, constructions causales et liens téléologiques :
Les périodisations et les aspects matriciels du XXe siècle guerrier en question - Julien Mary et Yannis Thanassekos

D’une historiographie à l’autre. 14-18 / 39-45 : jeux de miroir et perspectives croisées.
Entretien avec André Loez et Nicolas Mariot

1914-1945 : La Grande Guerre est-elle la matrice du XXe siècle monstrueux ?
Arrêt sur une vulgate du troisième millénaire - Frédéric Rousseau

Penser les guerres dans l’ « Autre Europe » : la séquence 1914-1945 en République tchèque et en France - Helena Trnkova
La Première Guerre mondiale à la veille de la Seconde. Novembre 1918 de Döblin, Le Monde réel d’Aragon :
leçon de contre-histoire par le roman engagé des années 1930 - Aurore Peyroles

La guerre de Corée, ou comment périodiser une guerre civile inter-étatique - Laurent Quisefit
Réfugiés, rébellions et enchaînement de conflits dans l’Afrique des Grands Lacs entre 1986 et 2000 - Agathe Plauchut
L’expulsion des Allemands des Sudètes : quel défi pour les historiens tchèques de la 2GMe à nos jours ? - Françoise Mayer
La confusion des guerres mondiales comme obstacle à l’intelligibilité du XXe siècle - Laurence de Cock et Charles Heimberg


4 - Fin des camps – Libérations des déportés

Regards croisés sur la fin des camps nationaux-socialistes - Michel Fabréguet
Les marches de la mort et la phase finale du génocide nazi - Daniel Blatman
L’évacuation du camp de Neuengamme et de ses Kommandos au printemps 1945 - Detlef Garbe
Héros ou victimes ? La représentation de la libération du camp de Mauthausen
dans les témoignages écrits de survivants français - Peter Kuon
Entre angoisse et espoir. Expériences de survivants de l’évacuation du camp annexe de Melk - Alexander Prenninger
La Suisse et les déportées,1945-1947 : accueil, témoignage, prise de conscience - Éric Monnier, Brigitte Exchaquet-Monnier


enjeu

Posté par clioweb à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


29 janvier 2015

27.01.1945 : Les soviétiques à Auschwitz

 

aus-sov-1945

Libération du camp d'Auschwitz, photos soviétiques source Google images


« When the Red Army arrived at the camp on January 27 they found around 7,500 prisoners and about 600 corpses had been left behind. Due to the vast extent of the camp area, at least four different divisions took part in liberating the camp: 100th Rifle Division (established in Vologda, Russia), 322nd Rifle Division (Gorky, Russia), 286th Rifle Division (Leningrad), and 107th Motor Rifle Division (Tambov, Russia) ».
http://en.wikipedia.org/wiki/Auschwitz_concentration_camp

In November 1944, Crematoria II, III, and IV were dismantled, while Crematorium I was transformed into an air raid shelter. Himmler ordered the evacuation of all camps. « On January 17, 58,000 Auschwitz detainees were evacuated under guard, largely on foot; thousands of them died in the subsequent death march west... Approximately 20,000 Auschwitz prisoners made it to Bergen-Belsen concentration camp in Germany, where they were liberated by the British in April 1945 ».

Par la suite, le camp sert à la fois d'hôpital et de prison.
Rudolf Höss est capturé en Allemagne, condamné et exécuté le 16 avril 1947

« The camp's liberation received little press attention at the time. Rees attributes this to three factors: the previous discovery of similar crimes at Majdanek concentration camp, competing news from the Allied summit at Yalta, and the Soviet Union's interest, for propaganda purposes, in minimizing attention to Jewish suffering ».
http://en.wikipedia.org/wiki/Auschwitz_concentration_camp


Alexander Vorontsov a filmé cette libération dans les jours qui ont suivi, sous la forme d'une reconstitution avec des déportés : l'accueil des "libérateurs", les déportés derrière les grillages, les femmes dans une baraque. Les photos sont souvent des copies d'écran de plans de ces films.
Des extraits sont utilisés par Alain Resnais dans Nuit et Brouillard.
http://www.tagtele.com/videos/voir/53810
http://www.tagtele.com/videos/voir/53819


Plusieurs extraits sont disponibles sur Internet Archive
https://archive.org/details/SovietPropagandaMovieAuschwitzLiberation
https://www.youtube.com/watch?v=_RIkcrdIX9E

Ils sont aussi exploités dans cette vidéo de 52 minutes
The Liberation of Auschwitz (includes 1945 original Red Army footage)
https://www.youtube.com/watch?v=0V0RMf2qU18


- Filmer la guerre : les Soviétiques face à la Shoah (1941-1946)

L'article de Catherine Monjanel pour Le Cercle d'étude :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article418

L'exposition du Mémorial de la shoah propose 76 extraits de films.
Le Figaro en présente trois et parle d’images ambiguës « très éloignées de la réalité: détenus bien portants en liesse, femmes des environs venant interpréter près de deux mois après le rôle des recluses dans les baraques, ou - moins loin du réel - détenus de Maidanek posant derrière les barbelés. Mise en scène et reconstitutions des semaines après la libération des camps sont de mises. Plusieurs raisons peuvent être avancées: le manque de pellicule et d'éclairage pour filmer à Auschwitz contraint de différer les prises de vues et amène à faire rejouer certaines scènes. Mais l'intention est également de donner une vision valorisante de l'Armée rouge grâce à laquelle des vies ont été sauvées ».
http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/01/27/

1945 : Le Figaro découvre les camps nazis
http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2015/01/27/


- Marie-Anne Matard Bonucci, Usages de la photographie par les médias dans la construction de la mémoire de la Shoah, Le Temps des médias 2005/2 « dans la presse ou les brochures et livres témoins publiés dans l’après-guerre, les photographies de camps de la mort furent probablement à l’origine d’une prise de conscience « émotionnelle » sur ce qu’avait pu être l’univers concentrationnaire. Elles contribuèrent davantage à sensibiliser et à dénoncer qu’à instruire véritablement le dossier de la déportation et de la Shoah ».
http://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias-2005-2-page-9.htm


- L'Armée rouge a envoyé sur le front 250 photographes et cameramen sur le front de l'Est - une centaine y a perdu la vie.
Le blog Arrignon cite plusieurs vidéos et parle du rôle de Voronzov
http://blogs.mediapart.fr/blog/segesta3756/280115/70e-anniversaire-de-la-liberation-des-camps-d-auschwitz-birkenau-par-l-armee-rouge-les-27-et-28-jan

Vorontsov

http://www.combatcamera.be/war-photographers-and-cameramen/alexander-vorontsov/


children-wire

2005 : Tomy Shacham, Erika Winter, Marta Wise, Eva Slonim, Shmuel Schelach, Gabriel Neumann, Bracha Katz
Finding the Children Behind the Barbed Wire
https://sfi.usc.edu/news/2015/01/8451-finding-children-behind-barbed-wire


.

Posté par clioweb à 07:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 janvier 2015

Auschwitz, dossier Libération

 

 

camps-nazis

Les camps nazis, manuel de Terminale, Belin 1983
http://clioweb.free.fr/camps/cartescamps.htm



Dossier Auschwitz, Libération 27.01.2015
http://www.liberation.fr/auschwitz,100487

2005 : Auschwitz, la mort industrielle
2005 Sylvie Lindeperg : « L'assassinat dans la chambre à gaz, hors champ terrible »

Annette Wieviorka :
- «Auschwitz est une métonymie pour tout, mais quel tout ?»
L'historienne décrypte le cheminement de la mémoire de la déportation qui a, en 70 ans, fait du camp le symbole de la Shoah

- «Dans les camps, les différences sociales séparaient la vie de la mort»

- Ces mots cachés arrachés au néant

- Au Lutétia, le silence des survivants

- Henri Borlant : «Si je suis resté vivant…»
- Addy Fuchs : : «Je veux que vous sachiez»

- Israël et la Shoah, un lien quasi ombilical
- Mémoire de l’Holocauste : un pavé dans la mare munichoise


auschwitz-monument

Auschwitz 2001 : le choc des mémoires concurrentes.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 août 2014

1944 : Les communistes et le pouvoir

 

Les communistes et la tentation du pouvoir, Laurent Douzou, Libération de la France 11/12  Le Monde 22.08.2014
L'article tarde à venir en ligne.
version tempo : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/douzou-pcf-1944.pdf


Le PCF a-t-il tenté de prendre le pouvoir en 1944-45 ?

« L'omniprésence du PCF, son habileté à magnifier son action, les concours gagnés dans la Résistance, à travers des sympathisants et des militants occupant des postes importants » changent une secte stalinienne en parti ouvrier de masse susceptible de quitter son ghetto politique.

Ses adversaires ont redouté son arrivée au pouvoir, quelques dirigeants communistes ont pu être tentés. « Que le parti ait poussé les feux pour peser politiquement et s'ancrer socialement, c'est certain. Qu'il ait eu en ligne de mire la prise du pouvoir l'est beaucoup moins ».

« …brûlante à la Libération, la question d'une prise du pouvoir fut vite dénuée de signification ».
Le retour de Thorez suggère que Staline était persuadé que seul de Gaulle pouvait empêcher la France de devenir un satellite des USA. De plus, l’Armée rouge était loin.

« Sans même parler des contraintes géostratégiques inhérentes à la guerre froide, l'influence du PCF pâtit de son incapacité à analyser ses errements passés (son attitude entre 1939 et 1941, au premier chef), de son alignement ne varietur sur Moscou (contre Tito, après le 20e congrès du Parti communiste de l'Union soviétique, etc.), de sa surdité vis-à-vis d'écrits qui changeaient pourtant la donne (de Au pays du grand mensonge, d'Ante Ciliga en 1938, à Une journée d'Ivan Denissovitch, de Soljénitsyne, publié en 1962 dans la revue soviétique Novi Mir, en passant par Le Zéro et l'Infini, d'Arthur Koestler en 1945).

« Le PCF fut en 1944 au plus près d'une conquête du pouvoir qui était sa raison d'être au moment même où l'expérience de beaucoup de ses adhérents dessinait d'autres modalités d'accès au pouvoir ».
« On pourrait dire du PCF ce qu'André Malraux dira plus tard de De Gaulle, au milieu des années 1950, au moment de l'effritement du RPF : « Il nous a menés au bord du Rubicon, mais c'était pour y pêcher à la ligne ». Il faudrait pourtant corriger un peu et dire que le PCF avait paru mener ses troupes au bord du Rubicon… »

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 août 2014

1944 - Libération de Paris - L'Humanité

 

1944 - La Libération de Paris - dossier dans L'Humanité 2014
cocktails Molotov, C. Rol-Tangy, la radio, L'Huma, La Résistance illustrée par la BD
http://www.humanite.fr/mot-cle/liberation-de-paris

6/6 - Paris martyrisé! Paris libéré !
http://www.humanite.fr/paris-martyrise-paris-libere-549905
5/9 - La Résistance illustrée par la BD
http://www.humanite.fr/la-resistance-illustree-par-la-bande-dessinee-549836
4/9 - L'Humanité libérée
http://www.humanite.fr/lhumanite-liberee-549776
3/9 - "Ici la radiodiffusion de la Nation française"
http://www.humanite.fr/ici-la-radiodiffusion-de-la-nation-francaise-549719
2/9 - Cécile Rol-Tanguy: "On a rejoint le PC souterrain le 19 août"
http://www.humanite.fr/cecile-rol-tanguy-rejoint-le-pc-souterrain-le-19-aout-549492
1/9- "La bataille de Paris s'est faite avec les cocktails Molotov"
http://www.humanite.fr/la-bataille-de-paris-sest-faite-avec-les-cocktails-molotov-549423


rappel : 70 ans de l'affiche rouge, le nouveau hors-série de l'Humanité, L'Humanité, 10.02.2014
http://www.humanite.fr/70-ans-de-laffiche-rouge-le-nouveau-hors-serie-de-lhumanite

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 août 2014

1944-45 : La Libération de la France

 

La Libération de la France, Le Monde série d'été 2014
http://www.lemonde.fr/series-d-ete/


1 Le printemps de toutes les attentes, Pierre Laborie
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/11/1944-le-printemps-de-toutes-les-attentes_4469808_3224.html
Pierre Laborie : « Pour les résistants, ces mois d'attente ont été les plus longs. Beaucoup n'en verront pas le dénouement. La répression, devenue efficace, est implacable. Aggravée par les déportations, l'espérance de vie des clandestins n'a jamais été aussi courte que pendant les premiers mois de 1944, terriblement meurtriers. Plusieurs maquis ont été détruits, à l'image du repli dramatique des combattants du plateau des Glières, à la fin du mois de mars. Le sacrifice d'une élite se poursuit. Trop de noms manqueront à la France de la Libération. On peut citer ceux de Jean Cavaillès, fusillé en février 1944, de Marc Bloch, arrêté en mars et fusillé le 16 juin, d'André Bollier, lui aussi arrêté en mars, évadé puis retrouvé et abattu le 17 juin dans son imprimerie de Lyon. Pierre Brossolette se suicide le 22 mars pour mettre fin à la torture, et Jacques Bingen croque sa pilule de cyanure le 13 mai… »

2 Une terre normande bouleversée, Jean Quellien
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/12/1944-une-terre-normande-bouleversee_4470280_3224.html
Jean Quellien : « Il convient donc de dire – et de redire – que c'est très largement
la Normandie qui a payé le prix de la libération de la France ».


3 Le long calvaire de la Bretagne, Jacqueline Sainclivier
http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2014/08/12/le-long-calvaire-de-la-bretagne_4470644_3208.html

4 Les maquisards, ni héros ni victimes, Gilles Vergnon
« l'importance des maquis ne peut être jaugée à l'aune unique de l'efficacité militaire ».
http://www.lemonde.fr/series-d-ete/article/2014/08/14/1944-les-maquisards-ni-heros-ni-victimes_4471238_3451060.html

5 Le débarquement oublié du 15 août 1944 en Provence, Jean-Marie Guillon
http://www.lemonde.fr/series-d-ete/article/2014/08/15/1944-un-vent-de-liberte-souffle-sur-la-provence_4472071_3451060.html

6 1944 : Le mythe de l'insurrection nationale, Philippe Buton
Au total, à l'échelle de la France, l'insurrection nationale fut un échec. Sauf à Paris, Marseille, Lille et Thiers.
http://www.lemonde.fr/series-d-ete/article/2014/08/15/1944-le-mythe-de-l-insurrection-nationale_4472036_3451060.html

7 1944 : l'unité du mouvement de Résistance, Claire Andrieu
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/18/1944-l-unite-du-mouvement-de-resistance_4472709_3224.html

8 1944 Paris ne sera pas Varsovie, Bruno Leroux
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/19/1944-paris-ne-sera-pas-varsovie_4473177_3224.html

9 1944 : Paris brûle de se soulever. L'impatience des Parisiens, Dominique Veillon

10 1944 : Paris en ordre de bataille, Christine Levisse-Touzé
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/21/paris-en-ordre-de-bataille_4474125_3224.html

11 1944 : Les communistes et la tentation du pouvoir, par Laurent Douzou
Tarde à venir en ligne - version tempo : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/douzou-pcf-1944.pdf

12 1944 : Charles le Grand à la tête de l'Etat par Jean-Pierre Azéma
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/23/1944-charles-le-grand-entre-dans-paris-libere_4475721_3224.html


http://www.lemonde.fr/44-liberation-de-la-france/
http://www.lemonde.fr/societe/infographie/2014/08/25/25-aout-1944-la-liberation-de-paris_4476396_3224.html

.
.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,