17 mars 2015

17 mars 2015 : Sartilly rend hommage aux caporaux

.

120


.

La cérémonie au monument aux morts de Sartilly,
en présence des enfants des écoles primaires et des collégiens.
(cliquer sur chaque photo pour l'afficher en grande taille)

 810

Denis Rault, maire de Sartilly
.

811

Lectures par des élèves de CM2
.

812

A droite, Louis Pautrel, maire du Ferré et Bruno Laurent, fils de Jean,
petit-fils de Suzanne (1er mariage de Théophile), arrière-petit fils de Théophile.
Etaient également présents des élus des communes de Souain, Suippes, Bréhal, Le Ferré, Le Chefresne,
Montgardon, Angey, Champeaux, St Jean le Thomas, Genêts, La Rochelle Normande, etc.

.

814

.

815

.

816

 

 La cérémonie au cimetière de Sartilly

914

Le cortège à l'entrée du cimetière de Sartilly

 

915

Gwenael Huet, le député, Catherine Brunaud-Rhyn, maire de Genêts, VP de la CC Avranches-MSM
Mme Mme Dominique Zalinski, maire Le Chefresne, Bruno Laurent

 

916



917

Les enfants fleurissent la tombe d'Arsène Pestour, un soldat tué en Belgique le 22 avril 1915

 

919

 

926

 La gerbe du collége ?

927

Le dépôt des gerbes sur le monument érigé en 1925
(M.Rault, maire de Sartilly, M Lucas maire-adjoint)

 

930

La Marseillaise

943

Dimanche dernier, La Libre Pensée et la Ligue des droits de l'homme
ont fleuri les tombes, dont celle de Blanche Maupas et de sa fille Jeanne

 

946

 

L'exposition Maupas, des tranchées à la réhabilitation

956

Exposition réalisée par Dominique Gadbin, Jean Louis dit Guérin
Jean-Pierre Lucas et Alain Racineux en collaboration avec Jacqueline Laisné et Olivier Jouault

 

954

M Rault, le maire de Sartilly, devant l'Ecole maternelle Blanche Maupas



Reportages et sites web à propos des Caporaux de Souain
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/17/31723708.html
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
 

 .


06 mars 2015

15.03.2015 : Le Ferré et les caporaux de Souain

 

caporaux-souain

Les 4 caporaux fusillés en 1915 et réhabilités en 1934 (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain


.

souain-2015

A Le Ferré (à proximité de Saint-James), le dimanche 15 mars 2015,
une cérémonie
est organisée
en hommage à ces quatre caporaux réhabilités en mars 1934.
(source JMC, twitter et Eric Viot : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/ )

 
- Dimanche 15 mars 2015

 8 h 15 : Rassemblement à la mairie. 
 9 h : Messe célébrée par Monseigneur Souchu, évêque  Auxiliaire de Rennes.
 9 h 50 : Dépôt de gerbes au monument aux morts. 
10 h 15 : Cérémonie commémorative au cimetière.
             Hommage aux 4 Caporaux de Souain et aux soldats morts pour la paix :
                            - Evocation des faits et de l’exécution  du 17 mars 1915.
                            - Lecture des lettres du caporal Théophile Maupas
                            - Chansons de 14-18  et pour la paix interprétées par la chorale des jeunes de Le Ferré
11h30 : Vernissage de l’exposition « De boue et de larmes » à la salle polyvalente et vin d’honneur.

version pdf du programme : http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/monuments/souain/ferre-lechat-15mars2015.pdf


rappel : 17 mars 2015 cérémonies à Sartilly



Eulalie Lechat et Blanche Maupas se sont battues avec énergie pour obtenir la réhabilitation des caporaux.
Elles obtiennent gain de cause en mars 1934. L'année précédente, Blanche a publié Le Fusillé.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/01/02/31241674.html

En 1994, Jacqueline Laisné publie « Pour l'honneur de Théo et des caporaux de Souain », éd. Isoète.
L’ouvrage est réédité en 2005 par les éditions Alan Sutton
sous le titre « Fusillés pour l'exemple, les caporaux de Souain, le 17 mars 1915 »
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/theophile.htm


- Cérémonie du 11 novembre 2014 au Le Ferré,
en hommage au caporal Lechat, fusillé pour l'exemple et réhabilité.
discours : La Libre Pensée, l'ARAC, la LDH, le POI
http://www.libre-pensee-35.fr/événements/


En 1924, « au cimetière du Ferré se trouvaient réunis le conseil municipal, les pompiers avec leur drapeau, la fanfare composée de musiciens d’Ille et Vilaine et de la Manche,14 drapeaux de sections d’anciens combattants blessés et mutilés d’Ille et Vilaine et de La Manche, la société locale des secours mutuels, un grand nombre de fonctionnaires et d’instituteurs, de membres de sociétés de la région, Mme Maupas, femme de l’instituteur caporal également fusillé à Souain. Huit discours ont été prononcés par le maire, l’instituteur de Montours, trois délégués de la Fédération républicaine, anciens combattants, un ancien combattant appartenant au régiment des fusillés, un délégué de la Ligue des droits de l’Homme, et un membre du comité Lechat ». Ouest-Eclair cité par la LDH


11.11.2014, extraits

- La Libre Pensée :
Amis, Citoyens, Compagnons, Camarades,
Je vous apporte le salut fraternel de la Fédération nationale de la Libre Pensée et de la Fédération nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments aux morts pacifistes.
« Il y a en ce moment même, plus de 130 rassemblements et initiatives autour du 11 novembre devant les monuments pacifistes ».
« En dépit des grandiloquentes célébrations officielles, personne ne peut évoquer le centenaire de la Grande boucherie impérialiste sans mentionner les Fusillés pour l’exemple. Nous avons gagné la bataille de l’opinion. Et ce n’est pas une mince affaire ».

« La Libre Pensée propose que soit érigé sur la ligne de front, un monument en hommage aux 639 Fusillés pour l’exemple. Nous allons donc lancer une grande souscription pour cela ». « nous ferons les 13 et 14 décembre 2014 à Soissons, dans l’Aisne sur les lieux mêmes des tranchées du front, le procès des généraux fusilleurs et assassins ».
Ni dieu, ni maître !
A bas la Calotte et vive la Sociale
voir aussi : http://www.fnlp.fr/spip.php?article1157

[ 14-18 : Les généraux fusilleurs sont coupables devant la loi de la République - La Libre Pensée, Soissons, 14.12.2014
http://www.fnlp.fr/spip.php?article1178

Maudite soit la Guerre !
Maudits soient les généraux assassins !
Réhabilitation collective des 639 Fusillés pour l’exemple de 1914-1918
http://www.fnlp.fr/IMG/pdf/Sentence_Colloque_Soissons.pdf


Que fait l’Etat face au dossier des fusillés ? Le gros dos... L'Union
http://www.lunion.com/region/joffre-foch-et-nivelle-a-la-barre-d-un-tribunal-de-ia3b26n456420 ]


- L’ARAC cite le discours de Jean Jaurès à Vaise.
« tant que le césarisme pourra profiter de cette rivalité profonde des classes pour les duper et les dominer l’une par l’autre, écrasant au moyen du peuple aigri les libertés parlementaires de la bourgeoisie, écrasant ensuite, au moyen de la bourgeoisie gorgée d’affaires, le réveil républicain du peuple » (les guerres armées ne cesseront pas)

« Quand la souffrance et l'horreur ont été connues au delà du front, on a eu le droit au symbolisme afflictif des monuments aux morts et aux rituels répétés des commisérations officielles, pour donner, à ceux qui revenaient des tranchées disant "Plus jamais çà !", l'illusion qu'on prenait en compte leur rejet de la guerre, alors, qu'on créait déjà les conditions pour qu'un nouveau conflit vienne meurtrir les populations du monde ».

- La Ligue des Droits de l’Homme propose « qu’une commission installée par une loi, puisse donner aux familles le maximum de renseignements sur les circonstances de la disparition des soldats qui étaient leurs aïeux et permette que les condamnations arbitraires soient effectivement classées sans renvoi, en les transmettant à la Cour de Cassation, comme ce fut le cas de l’arrêt Dreyfus »

- « Le Parti Ouvrier Indépendant participe à ce rassemblement pour exiger sans relâche la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple »
« Aujourd’hui comme hier, le système capitaliste, ne peut survivre sans la guerre, guerre contre les peuples, guerre contre la classe ouvrière.  Pour le POI, le combat contre la guerre fait partie de façon inséparable du combat contre le capitalisme. Etre ici aujourd’hui pour le POI c’est exiger encore et toujours que la vérité et la justice soient rétablies, vérité sur les responsables de la barbarie de la guerre 14-18, justice pour les victimes, toutes les victimes, de cette barbarie ».

 

rappel : Théophile et Blanche Maupas
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

.

 

31 juillet 2010

Les bijoux de la Castafiore

- Ce pouvoir exécutif est tombé sur la tête !
Sylvain Kahn dans Le Monde Opinions 30/07/2010

« Les dirigeants de la France nous jouent la partition des Bijoux de la Castafiore »...
« La mise en scène anti-Roms noue trois registres : la lutte contre la délinquance ; le débat sur l'identité nationale ; la politique européenne d'une communauté réduite aux acquêts migratoires »...
« Le président de la France, son gouvernement et la majorité qui les soutient ajoutent ainsi au choix de la lâcheté celui du déshonneur ».

.
Les Roms, peuple européen
carte (au crayon) de Philippe Rekacewicz,
liens vers la carte par ordi de Cécile Marin
et vers l'article de Laurent Geslin (Les Roms, « étrangers proches » des Balkans. (source : twitter)
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/roms

.
- Le nomadisme tsigane : une invention politique.
« La vision que l'on tente d'imposer d'un peuple tsigane, « nomade » par nature, serait ridicule si elle n'avait pas des effets politiques dévastateurs ». Henriette Asséo dans Le Monde Opinions
Extraits :
« Avant 1912, les « Bohémiens », comme on disait avant 1970, étaient ancrés de façon séculaire non seulement dans la Nation, mais dans une région précise :… manouches des Pays de la Loire, sinté alsaciens…
…A partir de la loi de 1912 tout change. Face au développement considérable de la mobilité et au désenclavement du commerce rural, l'administration veut réglementer les professions itinérantes. Elle crée deux statuts, l'un individuel celui de "forain", l'autre collectif celui de "nomade"…
… Ce régime administratif fabriqua une assignation identitaire familiale définitive. Il a créé de toutes pièces une population de Français soumis à un traitement d'exception…
… Tous les Français enregistrés comme "nomades" ont été assignés à résidence en avril 1940 puis internés en famille dans les camps de Vichy gérés par les préfectures. Ils ne furent libérés qu'en 1946 et l'administration enregistra à nouveau toute la famille comme "nomade"…
Ce régime inique ne fut jamais abrogé, il fut seulement adouci en 1969. Les "nomades" furent alors dénommés "gens du voyage" : ils restent enregistrés en famille et ne peuvent sortir de leur catégorie, quelque soit leur manière de vivre…. »

 

.
- La France contre ses Tsiganes - Emmanuel Filhol [07-07-2010]
http://www.laviedesidees.fr/La-France-contre-ses-Tsiganes.html
Extrait de la conclusion :
« Pour chaque période de rejet, le législateur s’appuie sur la relation directe et falsificatrice entre l’image négative du Tsigane et la loi. Ainsi, selon Jean-Pierre Liégeois, « le texte de loi s’alimente à l’image. L’image sert à le rationaliser. Et l’image s’y alimente à son tour. […]. Des individus sont Bohémiens et sont bannis. Une fois bannis ils demeurent à bannir et le bannissement s’attache à la définition du Bohémien. Des Tsiganes culturellement différents sont perçus et désignés comme des « personnes d’origine nomade » à réadapter pour être incluses dans le reste de la société. Une fois objets de réadaptations, ils sont perçus et désignés comme inadaptés et leur inadaptation s’attache à l’image que l’on se fait d’eux. Le condamnable est imaginé comme tel et condamné. Et comme le condamné est forcément condamnable, il le demeure. Le discours est clos, mais non le questionnement à son égard ».

.
- La mémoire et l’oubli : L’internement des tsiganes en France 1940-1946
conférence d’Emmanuel Filhol et de Jacques Sigot (2 juin 2004) pour le Cercle d'étude de la déportation et de la shoah

- Les Tsiganes en France, Mémoire-Net (E Marsura)

.
Nombreux articles dans la Rubrique Roms et gens du voyage sur le site de la LDH de Toulon,
dont la sous-rubrique France

.
- Edito du Monde :
« ... L'erreur de M. Sarkozy n'est pas de faire la "guerre" à la délinquance, alors que l'insécurité est en hausse, mais de pratiquer l'amalgame. Gardien de la cohésion nationale et sociale, le chef de l'Etat ne peut imputer aux gens du voyage la faute de l'un des leurs. Sur plus de 400 000 recensés en France, 95 % sont français et les deux tiers sont sédentarisés. Quant aux Roms - les hommes, en hindi -, qui forment une minorité, ce ne sont pas seulement des migrants venus d'Europe de l'Est, notamment de Roumanie et Bulgarie. Il s'agit d'une population hétérogène ballottée d'un pays à l'autre de l'Union européenne (UE). Leur intégration concerne au premier chef deux des Etats de l'Union, qui ne prennent pas leurs responsabilités, la Roumanie et la Bulgarie.
Avec un tel amalgame, l'exécutif ouvre la boîte à fantasmes et à préjugés... ».

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,