03 février 2014

Vichy, le pire et la morale

 

Dans La parenthèse inattendue, Alexandre Jardin évoque l'ouvrage Des gens très bien, paru chez Grasset en 2011 (vers 1h32). http://www.france2.fr/emissions/la-parenthese-inattendue
http://www.grasset.fr/nouveautes/20110102.html

vers 1h33 : « Vichy, ça dégouline de morale. Pour commettre le pire, il faut toujours manipuler de la morale et être convaincu que l'on fait le bien ; d'où l'absence de culpabilité des dirigeants du régime de Vichy.
Aux yeux des membres du cabinet Laval, la souveraineté nationale, c'est une valeur cardinale : même dans un pays occupé par les Nazis, ils préfèrent que ce soient des flics français qui arrêtent les juifs plutôt que la Gestapo. Pour eux, cela veut dire (cela leur donne l’illusion) qu'il existe encore un Etat français.
Le jour où j'ai décidé de publier ce bouquin, la joie est revenue ».


« Mon grand-père, Jean Jardin, dit le Nain jaune, fut, du 20 avril 1942 au 30 octobre 1943, le principal collaborateur du plus collabo des hommes d'Etat français : Pierre ­Laval, chef du gouvernement du maréchal Pétain. Le matin de la rafle du Vél' d'Hiv, le 16 juillet 1942, il était donc son directeur de cabinet ; son double. Ses yeux, son flair, sa bouche, sa main. Pour ne pas dire sa conscience. »
http://www.telerama.fr/livres/des-gens-tres-bien,64352.php

« D'autres écrivains, comme Marie Chaix, Frédéric Vitoux, Dominique Jamet ou encore Dominique Fernandez, fille et fils de collaborateurs, ont tenté de comprendre les fourvoiements de leur père. Alexandre Jardin, lui, a fait l'économie d'une telle démarche. Dommage. Car celle-ci lui aurait peut-être permis d'éviter quelques raccourcis historiques, voire des jugements anachroniques qui affaiblissent son propos. Mué en procureur, il cherche à démontrer coûte que coûte que Jean Jardin fut l'un des acteurs principaux de la rafle du Vél' d'Hiv ».
« pour la nôtre, l'obsession du passé, de ce passé-là, n'est qu'un substitut aux urgences du présent. Ou, pis encore, un refus de l'avenir ». Rousso, Conan, Vichy, un passé qui ne passe pas.
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/01/06/des-gens-tres-bien-d-alexandre-jardin_1461623_3260.html

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 août 2011

La couleur d'une marchandise


"Tout prend désormais la forme d'une entreprise et la couleur d'une marchandise" analyse
 Christian Laval interrogé par Clément Sénéchal pour Médiapart. 

Appliqué à l'éducation, il s'agit moins de vendre des diplômes 
que d'imposer par un processus insidieux un système où l'entreprise privée est la seule référence, où les hommes sont vus en capital exploitable par les patrons et sont mis en compétition permanente.

Christian Laval et Pierre Dardot ont décrypté les dynamiques de cette nouvelle rationalité dans La Nouvelle Raison du monde (La Découverte, 2009). Un autre essai, La Nouvelle École capitaliste paraît en septembre.

version offerte de l'article :
http://www.mediapart.fr/article/offert/ba01c70c0bc5a43bb08cdf2d2c921105


Comment fabriquer un individu néolibéral
- Libération - 19/02/2009
Rencontre avec Pierre Dardot et Christian Laval, auteurs de «la Nouvelle Raison du monde».
http://www.liberation.fr/livres/0101320480-comment-fabriquer-un-individu-neoliberal


A lire également sur le web :
Christian Laval, Le modèle néolibéral de la connaissance
http://institut.fsu.fr/Connaissance-et-neoliberalisme-par.html
http://institut.fsu.fr/L-equipe.html?page=recherche&recherche=Christian+Laval&ok=OK

Revue du Mauss permanente, « P. Dardot, Ch. Laval, La nouvelle raison du monde , Essai sur la société néolibérale », RDMP, 4 février 2009 [en ligne]. http://www.journaldumauss.net/spip.php?article462

Michel Foucault, "Naissance de la biopolitique", leçons du 7  et 21 mars 1979. 

Christian Laval, « Penser le néolibéralisme », à propos de l'ouvrage Les Habits neufs de la politique mondiale de Wendy Brown et Le Néo-libéralisme version française de François Denord. in La Revue Internationale des Livres et des Idées, 22/11/2007, http://www.revuedeslivres.net/articles.php?idArt=63

Fabrice Flipo, "La raison néolibérale", note de lecture de La Nouvelle Raison du monde, Pierre Dardot et Christian Laval, publiée par la revue Mouvements. http://www.mouvements.info/La-raison-neoliberale.html

Serge Audier, « Walter Lippmann et les origines du néolibéralisme », in La Revue Internationale des Livres et des Idées, 06/05/2010, http://www.revuedeslivres.net/articles.php?idArt=325

Laurent Jeanpierre, "La mort du néolibéralisme" publié originellement in Fresh Théorie 2, Paris, Leo Scheer, 2006. http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=3078

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,