13 janvier 2012

Renault : la TV réécrit l'Histoire

 

- Les Echos - « Les petits-enfants du créateur de Renault, qui demandent réparation pour la nationalisation-sanction de 1945, ont perdu une manche devant le TGI de Paris », écrit Les Echos, qui utilisent l'avocat des héritiers comme source principale.
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/

- 20minutes - « Disons le tribunal de grande instance de Paris incompétent et renvoyons les parties à mieux se pourvoir », dit le jugement . Selon l'avocat, le TGI leur aurait suggéré de se tourner vers le tribunal administratif.

20 minutes ajoute : Les héritiers vont probablement faire appel et, s'ils n'obtiennent pas gain de cause devant le juge judiciaire, ils saisiront le tribunal administratif sur un autre fondement.
Les petits-enfants de Louis Renault, décédé fin 1944 en prison après avoir été accusé de collaboration avec l'Allemagne nazie, avaient soumis au TGI de Paris une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) contestant la validité de cette ordonnance.
Les petits-enfants avaient déjà tenté de faire valoir leurs droits en 1959 mais leur demande avait été rejetée par le Conseil d'Etat... » - http://www.20minutes.fr/ledirect/857578/heritiers-renault-deboutes-tribunal-paris

- L'Humanité - La réhabilitation de Louis Renault mise à mal par la justice.
Le journal cite l'association Esprit de Résistance, la CGT Métallurgie et la FNDIRP, dont l'avocat voit dans la démarche des héritiers « un discours révisionniste ». « les enjeux sont tels que les héritiers Renault ne vont pas forcément renoncer aussi simplement. Il convient donc de rester mobilisés et vigilants ».
http://www.humanite.fr/societe/

Le 15/12 le quotidien avait titré « Quand France 3 collabore à la réhabilitation de Renault ».
Le journaliste dit sa « …colère de voir une chaîne du service public se prêter à la vaste entreprise de réécriture de l’histoire menée par voies médiatique et judiciaire par les ayants droit de Louis Renault, avec dédommagements sonnants et trébuchants escomptés. On peut se tromper une fois. Il s’agit de la troisième ­invitation du genre depuis janvier 2011 sur France ­Télévisions : on n’est plus très loin du plan de communication »
http://www.humanite.fr/une-planete-et-des-hommes/


- La présentation dans Télématin, 12/01/2012 est très surprenante, autant que celle de France 3.
http://info.francetelevisions.fr/telematin_20120112

Vers la 47e minute, après l'inévitable pub imposée sur internet, après Blanquer vantant les mesures du MEN sur le temps scolaire, une séquence sur Louis Renault et les archives.

D'après le présentateur de la TV d'Etat, « Renault a résisté, a trainé des pieds, n'a pas livré plus que Peugeot ou Citroën... ». Selon lui, il est donc compréhensible que « les petits enfants réclament sa réhabilitation. Louis Renault a servi de bouc émissaire, le PCF avait un symbole du patronat, de Gaulle pouvait tourner la page ».

France 2 fait parler Monika Oestler, une jeune historienne allemande, sur l'accès aux archives en France et en Allemagne (dans ce dernier pays, elle dirait ce qu'elle veut, aussitôt les archives feraient des photocopies et les lui enverraient... :-)

- Sur le site Le Canard républicain, Annie Lacroix-Riz commente l'annonce d'une émission de France 3.

Elle rappelle deux articles sur le sujet :
- Louis Renault et la fabrication de chars pour la Wehrmacht
- De la réhabilitation de Louis Renault à l’indemnisation de ses héritiers (blog Mediapart).

.
Voir également
l'Association Esprit de Résistance
47, avenue Mathurin Moreau 75019 Paris
site web : http://www.espritderesistance.fr
mail : contact@espritderesistance.fr

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,