03 septembre 2015

1890 - Van Gogh, les derniers tableaux

 

vangogh-1890


Van Gogh, les derniers tableaux mai-juillet 1890
(une trentaine d'oeuvres présentées dans le Web Gallery of Art)
Cliquer pour afficher en plein écran.
Pour une présentation de chacun de ces tableaux, consulter le WGA :
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/g/gogh_van/15/index.html



Vincent Van Gogh (1853-1890)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_van_Gogh


« A Auvers-sur-Oise, depuis son arrivée, le 20 mai 1890, jusqu'à sa mort, le 29 juillet de la même année, le peintre ressent le besoin impérieux de peindre et de dessiner ». Il réalise plus de 80 tableaux et 64 dessins (10% de son oeuvre). Il est aidé financièrement par Théo, son frère.

Dans sa correspondance, Van Gogh détaille régulièrement ses tableaux, croquis à l'appui. Sa production, fulgurante, ne faiblit pas : vieux toits de chaume, portraits de femmes, d'enfants, du Dr Gachet, champs de blé, jardins, église et mairie du village… (Un soir au musée, France 5)

« A Auvers, le Dr Gachet, grand collectionneur et intellectuel recommandé par Théo, a un effet très stimulant pour Vincent. Le seul médicament qu'il lui prescrit, c'est de travailler. Vincent n'hésite pas à marcher plus de quinze kilomètres par jour et à porter plus de 20 kg de matériel pour trouver l'endroit idéal à peindre. J'ai choisi de me focaliser sur sa prouesse artistique »

« Vincent Van Gogh, derniers jours à Auvers-sur-Oise », film de Peter Knapp, 2005
http://www.cameralucida.fr/catalogue/film/205/vincent-van-gogh-derniers-jours-a-auvers

« A son enterrement, Théo, Camille Pissarro, le Dr Gachet, Emile Bernard, Ravoux l'aubergiste, le père Tanguy, sans compter des gens du pays, lui rendent un ultime hommage »


L'exposition « Van Gogh et les couleurs de la nuit » a au lieu au MOMA puis à Amsterdam en 2009 -
cf France 5, Un soir au musée, 19.02.2009

« Van Gogh/Artaud, le suicidé de la société » l'expo a eu lieu au musée d’Orsay jusqu’en juillet 2014
http://www.grandpalais.fr/fr/article/vincent-van-gogh-ses-derniers-jours-auvers-sur-oise

 

 

Posté par clioweb à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 novembre 2014

39-45 : Sous les bombes



Richard Overy, Sous les bombes. Nouvelle histoire de la guerre aérienne. 1939-1945
Moral d’acier contre les bombes
CR Olivier Wieviorka  Libération 12.11.2014
http://www.liberation.fr/livres/2014/11/12/moral-d-acier-contre-les-bombes_1141585

« Si à Varsovie (1939) comme à Rotterdam (1940) les opérations aériennes furent initialement lancées en appui des offensives terrestres, elles ne tardèrent pas à s’en émanciper pour mener une guerre parallèle. Incapables de monter un débarquement, les Allemands pilonnèrent l’Angleterre à partir de 1940 puis se concentrèrent sur Londres afin de détruire l’industrie britannique et de briser le moral des civils. Faute d’ouvrir un second front impatiemment réclamé par Staline, la Royal Air Force puis son alliée américaine soumirent à leur tour le Reich à un déluge de feu, croyant à l’unisson anéantir l’économie allemande et désolidariser la population de son Führer ».

« Dans l’ensemble,les sociétés résistèrent, au prix d’une militarisation rendue tangible par la discipline et l’uniforme que les pouvoirs exigeaient des volontaires de la défense passive - à la notable exception de l’Italie : l’incurie de l’Etat mussolinien brisa la cohésion d’une société qui, pour s’abriter des bombes, s’appuya sur l’Eglise et sur ses réseaux familiaux ».

Le bilan du bombardement stratégique fut donc au total décevant.

Richard Overy, The Bombing War : Europe 1939-1945, by Richard Overy - 26.09.2013
The bombing campaigns were startlingly inaccurate
http://www.theguardian.com/books/2013/sep/27/bombing-war-europe-richard-overy-review

Richard Overy, The Bombers and the Bombed : Allied Air War Over Europe 1940-1945 - 20.02.2014


rappels :
Nantes sous les bombes 16.09.1943
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/04/05/23937315.html

Andrew Knapp (U. Reading) a publié « les Français sous les bombardements alliés 1940-1945 », Tallandier

Les oubliés du 6 juin 1944, Andrew Knapp, Sylvie Barot, Le Monde 30.05.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/05/30/les-oublies-du-6-juin-1944_4429409_3232.html
http://clioweb.canalblog.com/tag/knapp

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 juin 2014

Normandie 1944 : victimes civiles

 

1994-civilstues-14

Les victimes civiles du Calvados (1 mars1944 - 31 décembre 1945) - clic droit pour agrandir
source : http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/70e/res/carte_civils_calvados.jpg


28.05.2014
- Mémorial des victimes civiles

La Bataille de Normandie a provoqué la mort de 13 632 civils dans les trois départements bas-normands :
8 000 dans le Calvados, un peu moins de 4 000 dans la Manche, un peu plus de 2 000 dans l'Orne.
A titre de comparaison, les Alliés ont perdu 37 000 hommes au cours de la Bataille de Normandie et les Allemands environ 80 000.
http://www.crhq.cnrs.fr/1944/Basse-Normandie.php


« Les pertes civiles engendrées par la Bataille de Normandie s'avèrent sensiblement inférieures à ce que l'on avait avancé ou écrit jusqu'alors. Elles restent néanmoins fort importantes et à coup sûr nettement plus élevées que dans la plupart des autres régions de France. Le déroulement des combats de l'été 1944 nous fournit l'explication de cette constatation. Les affrontements en Normandie ont duré ... les Allemands ont résisté jusqu'à l'extrême limite de leurs forces, et sans doute même au delà » écrivaient J. Quellien, M. Boivin, B. Garnier, G. Bourdin en 1996.

Il faut deux mois aux alliés pour libérer Vire, le 8 août. Deux semaines plus tard, Paris est libéré, Bruxelles est atteint le 3 septembre.
« dans une très large mesure, c'est la Normandie qui a payé le prix de la libération de la France ; et il fut particulièrement élevé ».


- En 2004, l'association NormandieMémoire a mis en ligne une page Victimes civiles,
avec une recherche possible par nom de famille et par lieu (pour Vire, taper par ex Halbout) :
http://www.normandiememoire.com/fr_FR/content/view/id-78-victimes-civiles
http://www.normandiememoire.com/fr_FR/content/view/id-66-carte-des-victimes-civiles


- Olivier Quéruel a mis en ligne la liste des (410) Virois tués le 6 juin 1944 (12 pages en pdf, version 2013)
Il faut y ajouter plus de 80 non-Virois qui se trouvaient dans la ville à cette date.
http://tinyurl.com/vire44-tues
extrait :
169 HALBOURT Jules Joseph                                        né  le 01/03/1882     mort le 06/06/1944     Bombardement (de Vire)
170 HALBOURT Marie Joséphine Félicité BECHEREL           19/02/1891     06/06/1944                  Bombardement
Jules et Marie sont tués rue des cordeliers. Jules est né à St Manviue. Le mariage avait eu lieu à Brécey le 2 mai 1910

171 HALBOUT Marie Thérèse Alberte GUILLAIS                  16/05/1904     06/06/1944                 Bombardement
168 HALBOUT Jean Gérard François                                     23/05/1928     06/06/1944                Bombardement
MT Halbout et son fils sont tués 2, rue aux fèvres, en même temps que Denise Guillais, sa belle soeur née en 1908
et ses enfants (Richard est né en 1930 à Vink - Annam, Danielle en 1932 à Hanoi)


03.06.2014 - suite

Les oubliés du 6 juin 1944, Andrew Knapp, Sylvie Barot, Le Monde 30.05.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/05/30/les-oublies-du-6-juin-1944_4429409_3232.html
version temporaire : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/knapp-oublies.pdf


Oui, les auteurs ont raison, la propagande de Vichy a été redoutable.

cf. Nimbus libéré, le dessin animé de Raymond Jeannin
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

Les Alliés semblent avoir largué des tracts pour mettre la population en alerte.
A Vire, ils sont arrivés dans les champs. Un sous-préfet zélé a interdit d'avertir les habitants.
Plus de 400 personnes ont été tuées lors des bombardements, dont le premier à 20 h 03.

Le sujet n'est ignoré ni du souvenir ni de la grande histoire :
Les historiens de l'université de Caen ont enquêté et publié plusieurs ouvrages en 1996
dont Les Victimes Civiles de Basse-Normandie dans la Bataille de Normandie
http://www.crhq.cnrs.fr/_index.php?page=edition/sgm-vc&suite=
Sur le site du CHRQ de Caen, on peut rechercher un nom à partir de la liste établie
http://www.crhq.cnrs.fr/1944/recherche.php

Des monuments ont été établis (Saint-Lô en 1969, Vire en 1960).
http://www.saint-lo.fr/Agenda/Commemorations/Ceremonie-de-commemoration-du-6-juin-1944
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire-500.jpg

Des listes de victimes sont en cours d'installation (à Vire le 6 juin 2014)


vire-500

Vire - Monument à la mémoire des virois morts pour la France (Porte-Horloge)
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire-500.jpg

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 mai 2014

Normandie 1944 : civils et libérateurs

 

Ce week-end à Caen, un festival / « salon » du livre où les intermittents ont donné de la voix.

caen-liv-interm



1120256

Les dessinateurs ont beaucoup de succès,

20323

 mais les choix techniques sont toujours surprenants : P. Assouline avait droit à un amphi en dur,
mais les trois tables rondes avaient lieu au milieu d'un voile bleu,
et ajoutaient au brouhaha général, comme dans un (coûteux) hall de gare.

 

knapp-mills

Un table ronde abordait le rapport des civils à leurs libérateurs :
Andrew Knapp (U. Reading) a publié « les Français sous les bombardements alliés 1940-1945 », Tallandier
Alice Mills (retraitée, U. Caen) a enquêté sur les « Soldats noirs américains, Normandie 1944 ».


Le débat a été révélateur.
Une intervenante a reproché à l'ancien maire de ne pas avoir porté jusqu'au staff d'Obama le souvenir d'un Antillais qui a participé au débarquement. Un autre a réagi sur les bombardements (« inutiles et meurtriers » selon lui), les viols et les exécutions.

Les clichés ont la vie dure (cf l'opposition supposée entre bombardements anglais (« précis ») et américains).

Une tentation serait de mettre en cause la place faite à l'histoire de la 2GM depuis Chatel.
L'âge des débatteurs ne le permet pas ; il s'agissait plutôt d'un rejeu de la récente campagne des municipales.

La vraie difficulté tient sans doute à des lectures victimaires, partielles et partiales et à l'oubli des contextes.
Des lectures qui minorent le poids de l'occupation et de la répression nazies.
Pour les soldats noirs, la réalité du racisme aux USA a été évoquée (sans le mot semble-t-il), le poids d'une éducation colonialiste en France a été passé sous silence.

Pour les bombardements, la propagande de Vichy a laissé des traces : pour 1944, revoir l'Oeil de Vichy
ou le dessin animé "Nimbus libéré" (Raymond Jeannin sur "les libérateurs qui apportent la guerre et la mort" :-) ), prolongeant ainsi un discours de Pétain à Nancy en mai (en substance, "la guerre revient, ne vous en mêlez pas").
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,