02 mai 2015

LM : Pompéi lutte contre ...

 

Pompéi lutte contre le temps, Le Monde 27.04.2015
http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/04/27/pompei-lutte-contre-le-temps_4621036_4497186.html

Menacée d’ effondrement, la cité antique italienne bénéficie de subventions européennes qui finiront en 2015.
« Le Grand Projet a pris du retard : sur 47 chantiers prévus, seuls une douzaine ont débuté, et trois sont terminés. Malgré ces difficultés, la surintendance affirme que 98 millions d’euros (sur 105, 42 venant de l'Europe) ont déjà été engagés. La presse italienne, elle, clame que seuls 7 millions ont été effectivement dépensés. De nombreux contentieux retardent les travaux, et l’équipe juridique a été renforcée...

Malgré les travaux, sur les 44 hectaires, l’hiver a apporté son lot de victimes parmi les quelque 1 500 bâtiments qu’abrite le site : la maison du ­Centenaire, la nécropole de Porta di Nocera ou encore la maison de Severus ».

Les 22 hectares encore non fouillés du site ? Pour Massimo Osanna, le surintendant, il est urgent de ne rien faire.

- Les fouilles du XVIIIe (cf. aussi Johann Jaochim Winckelmann)
http://en.wikipedia.org/wiki/Herculaneum
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pomp%C3%A9i

- Conservation issues :
http://en.wikipedia.org/wiki/Conservation_issues_of_Pompeii_and_Herculaneum



- La restauration de la villa des Mystères a duré deux ans

.
   misteri-musei
Après restauration Musei Online :
http://twitter.com/museionline/status/580509247697498114

pompeii-kahn

Avant restauration - La villa des mystères, Khan Academy (Harris et Zucker)
http://www.khanacademy.org/humanities/ancient-art-civilizations/roman/wall-painting/v/villa-of-mysteries

 

- Avalanche de tweets le 18 avril 2015, pour le déplacement de Matteo Renzi
http://twitter.com/search?q=%23Pompei%20since%3A2015-04-18%20until%3A2015-04-19&src=typd
 http://twitter.com/search?q=%23Pompeii&src=typd


dans la presse italienne :

http://www.ilgiornale.it/news/politica/renzi-futuro-dellitalia-pompei-speriamo-non-si-sgretoli-1117885.html

renzi-napoli-repp

http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/04/18/news/arriva_renzi_a_pompei_tutte_le_spine_del_premier_in_campania-112230858/

.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


03 décembre 2013

Apprendre en ligne ?


Apprendre en ligne, est-ce possible ? - Rue des écoles, 27.11.2013

Patrick Weil vante les vidéos courtes (avec tableau noir et craie) mises en ligne par la Khan Academy dont il est le responsable pour la France.
Loriane Lafont, étudiante en littérature à l'ENS, a publié Misère et décadence des Grandes Ecoles - Confession d'une Khâgneuse atterrée (Editions Jean-Claude Gawsewitch, oct 2013). Elle répète les clichés habituels sur le plagiat, sur l'écran qui fait écran...
Des allusions sont faites à la fin des profs (cf la tribune amère d'un journaliste de Libération) ou les délires sur le prof unique (si possible du Collège de France) le web servant de TV scolaire de masse ( cf un entretien du Monde avec Murdoch... :-)

L'écran fait écran, c'est une formule paresseuse et stupide. Comment enseigne-t-on la géo sans appui sur les photos des lieux étudiés ? Comment étudie-t-on l'histoire de la peinture sans disposer de reproductions de qualité des tableaux ? (cf Le Web Gallery of Art pour profiter des commentaires que faisait Daniel Arasse)

Le cas de la première année de médecine est évoqué, comme illustration des dégâts du numérique.
Les amphis débordent (mais pas ceux des ENS, du fait du concours d'entrée) ? Le problème n'est pas celui du numérique. Mais celui de la massification dans le supérieur, celui d'une sélection brutale (par les maths) et d'un système qui refuse d'embaucher les universitaires nécessaires. Au moins une Fac a supprimé tous les amphis, et vend aux étudiants sur dvd les cours filmés en vidéo.
La future élite peut ainsi passer à côté des vrais enjeux politiques et sociaux.

Côté pédagogie, l'émission a souligné les limites du cours magistral universitaire.
Y a-t-il vraiment dialogue et interactivité dans le grand amphi de la Sorbonne quand plusieurs centaines courbent l'échine pour prendre en notes une parole unique ?
Le séminaire est le contre-modèle souvent vanté. Mais en ce moment, en dehors des ENS, quelle université dispose des moyens financiers pour généraliser les séminaires à 25 étudiants dans les premières années ? Est-ce possible de travailler à 25 par groupe sans porter les droits d'entrée à 10 000 livres ou à 30 000 $ ?
Le powerpoint a été à nouveau vilipendé. Sans doute par les excès dans l'usage du plan détaillé. Pas pour les supports visuels à analyser et commenter. Que se passait-il au temps des rétroprojecteurs quand un étudiant de phramacie avait 20 secondes pour noter l'ensemble de ce que comportait un transparent de chimie ? Avec le numérique, il peut retrouver ces données en ligne ou se servir d'un appareil photo.

Plutôt que d'opposer la Khan Academy à une pourrisseuse du web, n'aurait-il pas été possible d'inviter un professionnel de la formation à distance, d'évoquer les réussites  (cf le rôle du CNAM) et les difficultés de cet enseignement, de réfléchir aux mutations permises aujourd'hui par la technologie ?


rappel : « La pédagogie est-elle dématérialisable ? »
Hervé Gardette a posé la question dans l'émission du Grain à moudre 27 nov. 2012
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/11/27/25683278.html

.

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,