28 mars 2014

AN : Exposition Jaurès

 expo-jaures

Exposition Jean Jaurès (1859-1914) - Catalogue : Jaurès, une vie d'humanité
Archives nationales, 60 rue des Francs-Bourgeois, Paris 3e
Présentation en pdf de l'expo : http://f.hypotheses.org/



Exposition Jean Jaurès, une vie d’humanité - L'Humanité, 10.03.2014
http://www.humanite.fr/culture/exposition-jean-jaures-une-vie-d-humanite-560711

« Dégager Jaurès de sa légende », Le Monde 12.03.2014
http://www.lemonde.fr/centenaire-en-france/article/2014/03/12/degager-jaures-de-sa-legende_4381616_4366887.html

L’exposition s'ouvre sur l'assassinat.
Ensuite, elle revient sur le parcours de Jaurès : l'intellectuel brillant, normalien, élu député en 1885 à 25 ans. Il soutient les mineurs de Carmaux en grève, il participe à la défense du capitaine Dreyfus (1898-1906). Battu aux élections de 1898, il rédige une Histoire socialiste de la Révolution, il écrit dans La Dépêche. En 1904, il fonde L'Humanité, il participe en 1905 à l'unification des socialistes dans la SFIO et à l'élaboration de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat. Il propose une loi sur « l'Armée nouvelle » (1910), il combat en faveur de la paix au sein de l'Internationale socialiste et condamne le protectorat au Maroc.

Le dirigeant socialiste, à la fois théoricien et homme de terrain, est devenu après sa mort une figure consensuelle de la démocratie. Pourtant ses adversaires l'ont combattu avec virulence : il est vilipendé par la droite chauvine qui le traite de « Herr Jaurès ». Après son assassinat, Maurice Barrès lui rend hommage dans L'Echo de Paris. En novembre 1924, sa dépouille est transférée au Panthéon. Le PCF qui a hérité de L'Humanité est exclu de la cérémonie et organise sa propre manifestation.


- Semaine Jaurès sur France-Culture, suite
Balade dans l’exposition Jaurès - La Fabrique de l'histoire, 26.03.2014
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-jaures-34-2014-03-26

vers la 45e minute : Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
"Les visiteurs réagissent surtout sur l'homme privé. Ils repartent attristés et un petit peu accablés.
On se dit que cent ans après, on ne comprend toujours pas ! "
L'histoire d'aujourd'hui dépend-elle à ce point d'une lecture victimaire ? (et de la colorisation/bruitage des archvies vidéos) ?

Sur Facebook, 8 photos illustrent plus la scénographie que le contenu de l'expo.
Dommage.
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.690688770994484.1073741883.138120952917938&type=1

- Des conférences  : 
03.04 Jaurès et la guerre, par Romain Ducoulombier
10.04 Jaurès et Guesde, par Jean-Numa Ducange,
24.04 Jaurès internationaliste, par Emmanuel Jousse
15.05 Jaurès et la classe ouvrière, par Marion Fontaine
adresses web des fichiers audios :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/06/18/30098816.html

- Parmi les sujets traités dans les Cahiers Jaurès :
Jaurès et la Séparation, c'est le 175-176, Jaurès et l'Allemagne le 179,
Bernstein, Péguy, Garibaldi et Jaurès le 192
http://www.cahiers.jaures.info/sommaire.php?id=28

Emmanuel Jousse, Réviser le marxisme ? D’Édouard Bernstein à Albert Thomas, 1896-1914, L’Harmattan, 2007 -
CR Romain Ducoulombier, http://www.laviedesidees.fr/Edouard-Bernstein-et-le-socialisme.html

- 2 ex de caricatures nationalistes, longtemps avant 2 tentatives de captation de l'héritage à droite et à l'extrême droite.
http://clioweb.free.fr/jaures/jjmanuel.htm


Le socialisme de Jaurès vu de l’étranger
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-jaures-44-2014-03-27
documentaire audio
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-jaures-24-2014-03-25

rappel : Jean Jaurès, choix d'adresses web
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm

L'article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Jaurès
Les photos de wikimedia Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Jean_Jaurès

A lire dans Wikisource : http://fr.wikisource.org/wiki/Jean_Jaurès
Discours à la jeunesse (1892)
Les Preuves (1898)
Histoire socialiste de la Révolution française (1901-1908)
L'Armée nouvelle (1910)


Jaures-Carmaux

Statue de Jean Jaurès à Carmaux (Gabriel Pech, 1923)
source Commons - voir aussi G-images
Jaurès est entouré par un mineur, un métallurgiste-forgeron, un verrrier, un paysan.
Sur les côtés, extraits du « discours à la jeunesse - Albi 1903 »
et de l'éloge de la réforme, « Discours de Toulouse du 17 Octobre 1908 »


.
.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 mars 2014

FC : Rolande Trempé

 

trempe
http://evene.lefigaro.fr/culture/


- Rolande Trempé : « Je ne suis pas une jaurésienne, je suis une historienne »

La Fabrique de l'histoire consacre une semaine à Jaurès
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-0

Ce lundi matin, E. Laurentin s'entretenait avec Rolande Trempé.
Elle retrace son parcours personnel (pupille de la nation, résistante, historienne).  Elle a fait l’éloge de Jean Jaurès, l'homme et le dirigeant socialiste. La question de la place actuelle de l’histoire sociale a été abordée.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-jaures-14-2014-03-24


- L'historienne née en 1916 a été pupille de la nation : son père rebelle a été adjudant chez les zouaves, il est tué lors de la 2e bataille de la Marne. Elle a été élevée par sa grand-mère, sa mère travaillant comme infirmière lingère à l'Ecole Normale de Melun. Une double bourse finance ses études, elle obtient son premier poste à Constantine.
- la Résistance dans la 2 GM vécue entre les Ardennes et la Sorbonne
... (elle cite le géographe René Clozier, le géographe de la gare du Nord et des Causses du Quercy)
- après guerre, elle préfère Toulouse à Nantes, et occupe un poste à l'ENNA
(elle enseigne la pédagogie de l'HG, deux matières qu'elle n'avait jamais enseignées auparavant)
- une thèse  sur les mineurs de Carmaux, 1848-1914, sous la direction du doyen Godechot
(elle a découvert récemment qu'il avait été révoqué de l'école navale par Vichy)
- elle évoque son travail au Musée social (5 rue Las Cases)
avec Michèle Perrot la fille d'industriel, avec Maitron l'anarchiste ...

Un article de L'Humanité 06.01.2014 décrit aussi ce parcours
http://www.humanite.fr/tribunes/rolande-trempe-d-une-integrite-parfaite-jaures-eta-556347


Rolande Trempé est l'auteur de la thèse
Les Mineurs de Carmaux (1848-1914), Paris, Éditions ouvrières, 1971
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rolande_Trempé

Salaires et profits à Carmaux (1856-1913 - d'après la doc photo Patrons et ouvriers, 1973) :
http://clioweb.free.fr/dossiers/carmaux/carmaux.htm
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/histgeo/monog/albi/carmaux/carmo0.htm
http://www.canal-u.tv/auteurs/trempe_rolande

Elle a publié notamment :
- Les trois batailles du charbon 1936-1947 Paris La Découverte 1989- CR dans Persée
- Solidaire : les Bourses du travail, Paris, Scandéditions, 1993
cf. David Rappe, « Les Bourses du travail, une expression de l’autonomie ouvrière », Cahiers d'histoire. 2011 - http://chrhc.revues.org/2360
Sudoc : http://corail.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=1/TTL=1/NXT?FRST=11

Elle a aussi dirigé les documentaires :
- Mémoire de résistance : FTP-MOI , 1992
http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/memoire_de_resistance_ftp_moi_rolande_trempe.4877

- Camps de femmes, 1994
http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/camps_de_femmes_rolande_trempe.5531

- Elle a mené une série d'entretiens dans
Résistantes, de l’ombre à la lumière, le documentaire de Cécile Favier, 52 min, 2005, produit par l’AERI.
http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/resistantes-de-l-ombre-a-la-lumiere-7589.php




- Rolande Trempé : « D’une intégrité parfaite, Jaurès était le désintéressement incarné » - L'Humanité, 06.01.2014
http://www.humanite.fr/tribunes/rolande-trempe-d-une-integrite-parfaite-jaures-eta-556347
Elle dit son admiration totale pour Jaurès, pour son choix de la démocratie et de la raison, pour son rejet de la violence.
Elle cite son rôle d’arbitrage lors de la grève des traminots de Toulouse en 1891, puis lors de celle des mineurs de la Loire. Elle évoque la différence entre nationalisation étatisation.
« De nations à nations, c’est un régime barbare de défiance, de ruse, de haine, de violence qui prévaut … Le sublime effort du prolétariat international, c’est de réconcilier tous les peuples par l’universelle justice sociale ».
Son combat en faveur de la paix est violemment dénigré par les nationalistes qui arment le bras de son assassin.

Rolande Trempé, Jaurès et les grèves,
in Madeleine Rebérioux (dir.), Jaurès et la classe ouvrière, colloque (1976)

Rolande Trempé, Jaurès, l'Etat, la réforme et la révolution,
in Jaurès et l'Etat, colloque Castres 1997, Cahiers Jaurès 150, juillet-septembre 1998

Articles de Rolande Trempé dans les Cahiers Jaurès  ou dans le Maitron (consulter https://biosoc.univ-paris1.fr )

Mélanges en l'honneur de Rolande Trempé, editions PU du Mirail, 2000
Interview de Rolande Trempé : Carmaux, ville minière ?, pp 13-23,
in Jean-Pierre Poussou et Alain Lottin, « Naissance et développement des villes minières en Europe », Artois Presses Université, 2004.

Nicolas Adell (Université Toulouse II), Rolande Trempé et les figures de l'histoire
http://www.univ-toulouse.fr/universite/actualites/colloque-la-vie-savante-formes-et-recits-d-un-style
[ 15.04.2016 : Ce texte sera publié à l’automne 2016 dans une collection du CTHS ]


rappel : Jaurès, textes et images à consulter sur le web

- Jaurès, l'enfance, la carrière, le socialiste, le personnage historique, luttes et combats,
Jaurès et Albi, Jaurès assassiné
- Sommaires des Cahiers Jaurès depuis 2002
- La caricature au temps de Jaurès, exposition de 2003 (disponible grâce à Web Archive)
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm





rt-mineurs


.

Posté par clioweb à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mars 2014

1914 : l'Internationale face à la guerre

 

1914, l’Internationale et les internationalismes face à la guerre
les hommes, les structures, les internationales, les barrières, retour aux idées de l'AIT ?

Colloque international organisé par la Société d'études jaurésiennes
Paris, salle des ventes du crédit municipal, 24 et 25 mars 2014

14-internationale

Page Actualités jaurésiennes :
http://www.jaures.info/news/index.php

contact : jeanjaures2014@gmail.com


Egalement à lire ou à écouter :

Jean Jaurès et la Guerre sur France Inter le 3 mars 2014 02/03/2014
http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-jean-jaures-et-la-guerre

colloque 12 avril à Toulouse : Jaurès , Clemenceau, deux voix ( voies) vers la République 19/02/2014
http://www.jaures.info/news/index.php?val=182_colloque+12+avril+toulouse+jaures+clemenceau+deux+voix+voies+vers+republique
Les cafés Jaurès : http://www.amisdejaures-toulouse.org/

Entretien avec Vincent Duclert 19/02/2014 sur le parcours et l’héritage de Jaurès
http://www.nonfiction.fr/article-6919-la_republique_et_lheritage_de_jaures_entretien_avec_vincent_duclert.htm

Les défenseurs de la paix 1899-1917 : approches actuelles, nouveaux regards - colloque
http://www.jaures.info/news/index.php?val=169

A télécharger : Jean Jaurès. Combattre la guerre, comprendre la guerre 16/10/2013
http://www.jean-jaures.org/content/download/18234/179292/version/1/file/Duclert_Jaures.pdf

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 février 2013

Jean Jaurès

 

jaures


Le socialisme (1/4) : Jean Jaurès (1859-1914)
 
Gilles Candar, invité d'Adèle Van Reeth - F-Culture, NCC 25.02.2013
De l'idéologie aux décisions concrètes, comment concilier le matérialisme et l'idéalisme ?
Comment faire tenir ensemble l’autonomie individuelle et l’unité sociale ?
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins

Avec la chatelisation, Jaurès a quasiment disparu des manuels.
Ceux d'avant 2008 témoignaient de la haine des nationalistes à la veille de 1914.
http://clioweb.free.fr/jaures/jjmanuel.htm

Le combat de Jaurès et de ses amis pour la paix s'est effacé derrière la mode récente de la culture de guerre
et la vision de 14-18 comme une brutalisation consentie.
Rien n'est dit sur l'opposition entre Jaurès et Guesde, sur la poids de l'anarcho-syndicalisme.

Sur le web, les sites web sont très périssables.
Les Amis des musées de Castres avaient développé un site important, avec notamment un dossier sur La caricature au temps de Jaurès.
Voir également les sommaires des Cahiers Jaurès, dont au temps de Madeleine Rébérioux, celui de 1998 sur Quarante ans de recherches jaurésiennes (1959 - 1999)
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm

La morale laïque semble beaucoup mobiliser les philosophes (cf le rapprochement dans l'émission entre le Jaurès de 1892 et le ministre-prof de philo de 2013). Plutôt que d'ajouter une discipline au mille-feuilles hérité en lycée,
ne faudrait-il pas plutôt repenser l'éducation civique, et plus globalement l'ensemble des contenus enseignés ?


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 août 2011

Jaurès, une pensée d’avenir


dans la série de l’été un lieu, un discours, Gérard Lefort attire l’attention sur un discours du député socialiste à Albi en juillet 1903. http://www.liberation.fr/culture/01012355084-jean-jaures-une-pensee-d-avenir

« Alors qu’aujourd’hui la plupart des politiques s’adressent à nous comme à des enfants, des débiles mentaux ou des spectateurs de TF1, Jaurès parle à ces enfants comme à des adultes. Bien plus, il fait systématiquement le pari de leur intelligence ». 

.
Dans ce discours à la jeunesse, à lire ou à relire
http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures/jaures-1903-jeunesse.pdf


- le double 
combat de Jaurès en faveur de la République et du socialisme :

« La République a vaincu parce qu’elle est dans la direction des hauteurs, et que l’homme ne peut s’élever sans monter vers elle » … A comparer avec la formule de Guizot : « Le suffrage universel n’aura jamais son jour ».

« ... Ce n’est pas seulement dans les relations politiques des hommes, c’est aussi dans leurs relations économiques et sociales qu’il faut faire entrer la liberté vraie, l’égalité, la justice. Ce n’est pas seulement la cité, c’est l’atelier, c’est le travail, c’est la production, c’est la propriété qu’il veut organiser selon le type républicain. À un système qui divise et qui opprime, il entend substituer une vaste coopération sociale où tous les travailleurs de tout ordre, travailleurs de la main et travailleurs du cerveau, sous la direction de chefs librement élus par eux, administreront la production enfin organisée »

.
- Egalement, un p
laidoyer vigoureux en faveur d’une paix définitive
Bien loin d’une prétendue culture de guerre

La paix, un choix politique : « … avant tout, il faut rompre le cercle de fatalité, le cercle de fer, le cercle de haine où les revendications même justes provoquent des représailles qui se flattent de l’être, où la guerre tourne après la guerre en un mouvement sans issue et sans fin, où le droit et la violence, sous la même livrée sanglante, ne se discernent presque plus l’un de l’autre, et où l’humanité déchirée pleure de la victoire de la justice presque autant que de sa défaite ».

La paix, une conséquence de l’essor des techniques et des échanges : « si le premier effet des découvertes qui abolissent les distances est parfois d’aggraver les froissements, elles créent à la longue une solidarité, une familiarité humaine qui font de la guerre un attentat monstrueux et une sorte de suicide collectif ».

.
Libération
a retenu l’avant-dernier paragraphe du discours : 

« … Le courage, ce n’est pas de laisser aux mains de la force la solution des conflits que la raison peut résoudre … Le courage, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques ».
Le texte du discours : 
http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures/jaures-1903-jeunesse.pdf

.
rappel -  Jean Jaurès, un choix de sites internet (La société des Etudes Jaurressiennes, le Centre national et musée Jean-Jaurès, Les classiques des Sciences sociales, Jaurès dans les manuels d'histoire...)
http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures.htm

.

Jean-Jaures01

source : Wikimedia Commons

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

05 août 2011

Pourquoi Jaurès ?

 

cahiers-jaures


Jaurès ? Et pourquoi pas !
 
répond Alain Chatriot dans son texte de présentation du dernier numéro des Cahiers Jaurès.

http://www.cahiers.jaures.info/document.php?id=1196

Le reste de la revue est vendu par Cairn.
15 articles à 3 euros l'unité, cela met la revue à 45 euros ! (au lieu de 9 ou de 15 euros le numéro).
Pas d'exception, pas d'article gratuit en appel...
[ Mars 2014 : l'article est en accès gratuit ]


- Madeleine Rebérioux   En lisant Jaurès aux temps de l'Affaire - 
Cahiers Jaurès N° 160, 2001/2
et 
- La séparation des Eglises et de l'Etat, dont l'article Allard et Vaillant... les ultras de la commission Briand - 2005/1-2 (N° 175-176) sont en accès gratuit

- Jaurès et l'Allemagne - 2006/1 (N° 179).  Le 1er numéro de 2006 est encore payant !
tout comme 
Justin Godart   Un grand parlementaire : Jean Jaurès - N° 189, 2008/3
http://www.cairn.info/revue-cahiers-jaures.htm

 

jaures

source : http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures/jaures.htm

Le site de la Société d’études jaurésiennes : http://www.jaures.info/

Jaurès, sources sur Internet : http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures/jaures.htm

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,