19 août 2016

Cartographic Japan

 

 

cartographic-japan

- Cartographic Japan  A History in Maps (source Twitter JCF)
Kären Wigen, a geographer and historian at Stanford
Sugimoto Fumiko, a historian at the University of Tokyo
and Cary Karacas, a geographer at the College of Staten Island
+ 47 contributors. University of Chicago Press 16.03.2016
(20 pages , dont le sommaire, à consuter sur Google Books)

http://lareviewofbooks.org/article/putting-japan-map/

 


I - Visualizing the Realm : XVI to XVIIIth Century
Japan in the world
Domestic space

II - Public Places, Sacred Space
Mapping the city
Sacred sites and cosmic visions
Travelscapes

III - Modern Maps for Imperial Japan
defining the borders
transforming the landscape
managing an Empire

IV - Still under construction : Cartography and Technology since 1945
up from ashes
growing pains in a global metropolis
new directions in the Digital Age


extraits :
« Cartographic Japan is divided into four parts. The first section, covering the 16th through 18th centuries, explores the rise of a “robust cartographic culture” ranging from small maps of villages by and for local elites to massive artworks that found their way to European markets ».

Part II of the collection is largely concerned with the 18th- and 19th-century rise of commercial cartography

In Part III, attention shifts to the proliferation of maps chronicling Japan’s urbanization, industrialization, militarization, and expansion from the mid-19th century through the end of World War II

The final part of the collection is devoted to mapping after 1945 — an understudied era
The newly salient phenomenon of citizen mapping in the wake of earthquake and tsunami of March 11, 2011 »
http://lareviewofbooks.org/article/putting-japan-map/

 

nagoya-1821

Nagoya 1821

-  Cartography in Japan
   
Unno Kazutaka, chap 11
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/08/20/34210524.html

in
History of Cartography, John Brian Harley & David Woodward,U Chicago Press 1994
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/08/20/34210502.html

+ chap 14,
Japanese Celestial Cartography before the Meiji Period, Kazuhiko Miyajima

 

- Japoniæ insulæ, The mapping of Japan: Historical Introduction and Cartobibliograhy of European Printed Maps of Japan to 1800
by Jason C. Hubbard 2012 - 444 pages with 374 colour illustrations
Review by Sir Hugh Cortazzi
http://www.japansociety.org.uk/28167/japoniae-insulae/


- History of maps in Japan - Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_maps

Old maps of Japan
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Old_maps_of_Japan


Historical Maps of Japan

http://www.edmaps.com/html/japan.html

Japanese Historical Map Collection contains about 2,300 early maps of Japan and the World. Berkeley
http://www.davidrumsey.com/japan/

Old maps online, Japan
http://www.oldmapsonline.org/en/Japan

The Map Room
Map found of famous fortress that vexed shogun Ieyasu (1542-1616)
By Shinya Okudaira July 13, 2016
http://www.asahi.com/ajw/articles/AJ201607130043.html
The map of the Sanada Maru fortress believed to have been drawn around 1690 has been found in Matsue.
On the web, the diagram is rotated 180 degrees to have the north face upward. (Provided by the Matsue History Museum)

 

Oldmap-Himeji-castle

Himeji castle, 1761 map
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Old_map_of_Himeji_castle.jpg

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Cartography in Japan 1994

 


nagoya-1821

Nagoya 1821


Cartography in Japan
  
Unno Kazutaka
http://www.press.uchicago.edu/books/HOC/HOC_V2_B2/HOC_VOLUME2_Book2_chapter11.pdf


dans History of Cartography,
John Brian Harley & David Woodward,U Chicago Press 1994
(volumes disponibles en ligne en pdf, avec illustration monochrome)

http://clioweb.canalblog.com/tag/hcarto-chicago

+ chap 14,
Japanese Celestial Cartography before the Meiji Period,
Kazuhiko Miyajima


extraits de la conclusion
du chap 11 :

« No other civilization has preserved as many original eighth-century map documents »

« It is in the sixteenth century that coordinated efforts were made to survey and map the provinces, beginning
in 1591 with the government of Toyotomi Hideyoshi.... Large-scale maps of 1:21,600 that covered the country from northernmost Honshu to the Ryukyus were completed in the middle of the seventeenth century.

« There was no wholesale transmission of European scientific mapping until the nineteenth and twentieth centuries.
« From the mid-eighteenth century, the influx of Dutch books, globes, and maps, the introduction of the heliocentric Copernican system, and the translation of Dutch atlases of the world and treatises on globe
making into japanese enlarged the Japanese scope of the world through Dutch eyes »

The jesuit Matteo Ricci ‘1552-1610) ' s world map was printed in several versions and became the basis of a printed map trade for maps designed to be hung in houses or published in books and encyclopedias

« A quite different tradition, that of the Buddhist world map (map of the Five Indias), was apparently current in
the seventh century (although the earliest surviving map is from the fourteenth), and survived until the mid-nineteenth century ».

« More comparative studies between the cartographies of Japan, China, and Korea need to be undertaken »

 

- History of maps in Japan - Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_maps

Old maps of Japan
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Old_maps_of_Japan

 

edo-1824

Edo 1824 - Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Plan_of_edo.jpeg

http://open.library.ubc.ca/collections/tokugawa/items/1.0216044



..

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 août 2016

Les Japonais et la guerre

 

9 août 2016 - Le Monde
Les Japonais ont commémoré mardi 9 août l’attaque nucléaire qui, trois jours après celle de Hiroshima, détruisit Nagasaki il y a soixante et onze ans, tuant soixante-quatorze mille personnes. A 11 h 2, l’heure exacte à laquelle la bombe atomique explosa le 9 août 1945, une cloche a retenti et les habitants se sont figés pour une minute de silence

sur le bombardement en 1945 et la cérémonie de 2015
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/08/09/32461673.html

 

lucken-japonais-guerre

Michael Lucken
Les Japonais et la guerre 1937-1952, Fayard 2013
http://www.fayard.fr/les-japonais-et-la-guerre-9782213661414


compte rendu Arnaud Doglia, Cipango 20  2013
http://cipango.revues.org/1978

Posté par clioweb à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 août 2015

Japon : Le déni de la défaite

 

2015 - Déni de défaite au Japon - Le Monde 13.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/13/deni-de-defaite-au-japon_4723763_3216.html

Akihito, l’empereur du Japon (81 ans) a exprimé, samedi 15 août, de « profonds remords » pour la Seconde guerre mondiale, à l’occasion du 70e anniversaire de la capitulation. Mais trois ministres se sont rendus au sanctuaire controversé de Yasukuni - Le Monde 15.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/15/japon-deux-ministres-visitent-le-sanctuaire-controverse-de-yasukuni_4725756_3216.html


1945 le 15 août, discours d'Hiro-Hito. L'empereur accepte la capitulation et échappe à une destitution ou un procès.
Le document officiel est signé le 2 septembre.
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1725
. Un tribunal militaire international juge les principaux dirigeants :
28 sont accusés, 7 sont condamnés à mort et exécutés en 1948 (dont Tojo Hideki, ex-premier ministre).
. Par la loi fondamentale de 1947 le Japon « renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la Nation » (article 9).


Le trou de mémoire des nationalistes L'histoire 413, jt 2015
http://www.histoire.presse.fr/special-asie-pacifique-1931-1945/trou-memoire-nationalistes-01-07-2015-136387
En 1995 le premier ministre Murayama déclare que le Japon avait « infligé à de nombreux pays, notamment à [ses] voisins asiatiques, des peines et des dommages immenses, au travers de guerres d'agression ou d'une domination coloniale ».

« 70 ans après la 2GM, ombres et lumières de la pensée japonaise d’après-guerre »
Un récent colloque international vient d’avoir lieu à Tokyo, à la Maison franco-japonaise.
http://calenda.org/329007


Depuis soixante-dix ans, la perception de la défaite (requalifié en après-guerre) est au Japon un enjeu politique.
La gauche et la majorité de la population estiment qu’il faut tirer les leçons du militarisme.
« Les intellectuels japonais de l’immédiat après-guerre ont fait preuve d’une lucidité peu commune pour décrypter l’ultranationalisme ».
« Aucun historien ne remet en cause la dimension d'agression de la guerre contre la Chine ou la réalité du massacre de Nankin, même si des discussions sur le nombre de victimes persistent »

La droite proclame qu’il n’y a rien à apprendre de la défaite.
Elle considère la capitulation comme imméritée : à ses yeux, le Japon impérial avait le grand dessein de contrer l’impérialisme occidental.

Shinzo Abe veut tirer un trait sur les dispositions pacifiques et veut pouvoir déployer des troupes combattantes à l’étranger. Il n’a pas les moyens d’une réforme constitutionnelle, mais l’armée japonaise dispose d’un budget équivalent à celui de la France.

« Plusieurs facteurs favorisent le regain de vigueur de ce « déni de défaite » : l’arrivée de nouvelles générations qui n’ont pas connu la guerre, ce qui est le cas de la majorité des parlementaires ; la mémoire de celle-ci qui s’estompe ; les inquiétudes des jeunes (aggravation des inégalités, isolement social) ; la montée d’un populisme de droite qui se veut rassembleur ; l’absence d’une opposition politique crédible après la faillite de l’arrivée au pouvoir du Parti démocrate (2009-2012)… »

« Shinzo Abe cherche à mettre l’histoire au service du prestige national. Sa politique risque d’attiser les antagonistes régionaux (avec la Chine et la Corée du Sud, qui dénoncent la remilitarisation du ­Japon). Elle reste mal acceptée par les Japonais qui demeurent, dans leur grande majorité, attachés au pacifisme constitutionnel ».

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mars 2015

1945 : Le Japon en guerre

 

tokyo-raids


« Dans la nuit du 9 au 10 mars 1945, 335 B-29, des avions au large rayon d’action, ont déversé plus de 1 700 tonnes de bombes sur le nord et l’est de la capitale japonaise. Le déluge de bombes explosives et d’engins incendiaires a réduit à néant plus de 40 kilomètres carrés (un tiers de la ville)
et tué 95 000 personnes ».
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/09/la-nuit-ou-les-tokyoites-ont-ete-bouillis-et-cuits-a-mort_1217244


L'histoire a besoin de complexité.
Michael Lucken semble en avoir introduit bcp dans l'ouvrage Les Japonais et la guerre.
http://www.liberation.fr/livres/2013/06/26/tokyo-conflit-a-part_913962

résumé par Olivier Wieviorka, cela donne :
« Ferme quant aux objectifs, le pouvoir japonais a, pour parvenir à ses fins, plutôt misé sur la persuasion que sur la contrainte »
« la guerre fut davantage le produit des circonstances que le fruit d’une décision préméditée »


Pertes humaines :
La Chine a perdu de 3 à 4 millions de militaires, de 7 à 16 millions de civils, dans une guerre provoquée par le Japon dont les dirigeants militaires n’ont reculé devant aucune atrocité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Alors le Japon de 1937-1945 un pays victime ?
C’est ce que les nostalgiques du militarisme voudraient croire et faire croire.


- "Très suspectes photos d'Hiroshima..."
En 2008, Le Monde, à la suite de la Repubblica avait pris des photos du séisme de 1923 pour celles du bombardement de 1945, à partir d’une collection achetée par la Hoover Institution à Stanford
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/hiroshima.htm
Michael Lucken, publiait alors 1945 – Hiroshima : les images sources
http://etudesphotographiques.revues.org/2891

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 décembre 2014

Une rigueur doublée de bonté ?

 

pacifique-lls

La Guerre du Pacifique, Le livre scolaire.



Histoire du Pacifique - 2 GM - Le Japon en guerre : Une rigueur doublée de bonté ?
La Fabrique de l'histoire, émission archives, 10.12.2014 3/4
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-pacifique-34-2014-12-10
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-1

avec
Michaël Lucken, auteur de Les Japonais et la guerre : 1937-1952, (Fayard, 2013).
Sarah Mohamed-Gaillard, Inalco, L'archipel de la puissance : la politique de la France dans le Pacifique Sud de 1946 à 1998, (PIE-Peter Lang, 2010)


Un double rappel :

- oui la  seconde Guerre mondiale a été vraiment mondiale et totale,
beaucoup que 14-18 où les opérations majeures ont eu lieu en Europe.
(Un récent manuel de première illustre 14-18 par un planisphère et 39-45 par une carte d'Europe !)


- oui, la guerre du Pacifique a disparu de l'horizon scolaire.

Dans un Duroselle de terminale (1965), elle occupe 8 pages.
On y traite de conquête de la Mandchourie, de la Chine, de Tojo et de Pearl Harbor, de Singapour, de "sphère de coprospérité de la Grande Asie Orientale
de la mer de Corail, de Midway, d'Okinawa, d'Hiroshima et de Nagasaki, de la capitulation signée sur le Missouri.
Pas du massacre de Nankin ni du procès des criminels de guerre (le programme s'arrête en 1945).

Dans un manuel de première (2011 programme Chatel-Wirth), le Pacifique, c'est 8 lignes en tout et pour tout !
(massacre de Nankin, unité 731, "femmes de réconfort",
mais sans place pour mettre en contexte ces horreurs perpétrées par l'armée japonaise).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Nankin


Un reportage sur le procès des criminels de guerre a été diffusé dans la Fabrique.
Le procès de Tokyo est beaucoup moins connu ici que le tribunal de Nuremberg, Tojo moins que Göring.
N'aurait-il pas été possible de rappeler qui étaient les 7 condamnés à mort (sur 28 prévenus) ?
ex-premiers ministres : Hideki Tojo - Koki Hirota
ex-ministre de la guerre : Seishiro Itagaki
ex-généraux : Iwane Matsui (cf. Nankin), Kenji Doihara, Heitaro Kimura, Akira Muto
Quels étaient leurs choix politiques ?
Comment ont-ils pu conditionner tout un peuple ?

En partant de l'agitation des nostalgiques autour du sanctuaire Yasukuni, n'aurait-il pas été possible d'aller au delà d'une guerre pour le pétrole, de traiter davantage de politique, du rôle de l'empereur ou des grandes entreprises démantelées après 1945 ?  Comment un pays agresseur peut-il tenter de se présenter en victime ?

Pourquoi un tel accent sur les circonstances, sur le hasard au risque de minorer une politique délibérée d'agression ?
La tendance actuelle incite parfois à s'intéresser à la vision des bourreaux. Leur propagande est redoutable : Hitler aussi sait parler de liberté quand il annexe la région des Sudètes et commence le démantèlement de la Tchécoslovaquie.
En Asie, l'expression « rigueur doublée de bonté du bushido » ne peut pas masquer la réalité : « l'occupation militaire japonaise se révéla fort rude » : pillage, travail forcé, atrocités et massacres... « l'ordre nouveau » asiatique se révéla souvent pire que « l'ordre nouveau » allemand - écrivent les auteurs du manuel Belin 1983, p 43.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Pacifique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_sino-japonaise_(1937-1945)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

L'histoire culturelle à la mode serait-elle un moyen discret
de dédouaner les élites de leur responsabilité, en 1941 comme en 1914, en Asie comme en Europe ?

.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 août 2014

Japon : les femmes pour la paix

 

Japon . Armées pour le pacifisme
http://www.liberation.fr/monde/2014/08/26/japonarmees-pour-le-pacifisme_1087401

Au Japon, le PLD et Shinzo Abe a modifié en douce la Constitution dont l’article 9 stipule que le «peuple japonais renonce à jamais à la guerre […] et à la menace ou à l’emploi de la force comme moyen de règlement des conflits internationaux». Nobusuke Kishi, son grand-père, a été étiqueté criminel de guerre et incarcéré trois ans durant avant d’être réintégré Premier ministre.

Des femmes se battent contre cette politique. C’est le cas de Keiko Ota, une avocate et mère de deux garçons, dont l’article décrit l’intervention dans un « café constitution ».

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 août 2013

Japon et négationnisme

 

- Japon 2013 : un négationnisme par omission - Le Monde

« Lors des cérémonies du 68e anniversaire de la capitulation du Japon, le 15 août 1945, le premier ministre, Shinzo Abe n'a exprimé aucun regret pour les souffrances infligées par les militaristes de son pays envers le reste de l'Asie ».

« Trois ministres et une centaine de parlementaires sont venus s'incliner à Yasukuni » le sanctuaire qui honore les morts pour la patrie (et 14 criminels de guerre condamnés après 1945 par le Tribunal international) et incarne l’idéologie militariste.

« beaucoup de Japonais ne partagent pas le négationnisme de leurs dirigeants actuels »
http://www.lemonde.fr/sujet/cf37/philippe-pons.html

- Quand le maire d'Osaka juge « nécessaires » les « femmes de réconfort », Le Monde 18.05.2013
La pirouette du maire d'Osaka, Le Monde 28.05.2013 : « Toru Hashimoto se dit victime de citations tronquées. Pour tenter de redresser son image, il a renvoyé dos-à-dos le Japon et les autres nations qui ont mené des guerres sans trop se préoccuper du sort des femmes qui servaient au repos de leurs troupes »
Comfort women system, l'armée japonaise et la prostitution organisée :
http://en.wikipedia.org/wiki/Comfort_women  - http://fr.wikipedia.org/wiki/Femmes_de_réconfort

- Le rebond ambigu de la puissance japonaise, Le Monde, 06.06.2013 (« les sorties révisionnistes, sinon négationnistes, de Shinzo Abe enveniment les relations avec ses voisins, écornent l'image du Japon à l'extérieur et irritent Washington »).


lucken-jap-guerre

- La mémoire vive du Japon, Le Monde des livres 24.05.2013 à propos de l'ouvrage de Mickael Lucken
http://fr.scribd.com/doc/143996839/Supplement-Le-Monde-des-livres-2013-05-24
vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=kOiTH03wGY4

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 décembre 2012

Le Japon et le déni de l'histoire

 

Le Japon et son histoire - Stupeur et reniements - Libération Le Mag - 07.12.2012
http://www.liberation.fr/monde/2012/12/07/le-japon-et-son-histoire-stupeur-et-reniements_865985

Du massacre de Nankin à la Seconde Guerre mondiale, l’archipel nippon entretient avec son passé une relation complexe, faite de non-dits et de tabous. Perceptible jusque dans les manuels scolaires, ce malaise persistant ne devrait pas manquer de resurgir à la veille des législatives.


« Le Japon n’a pas le monopole de l’évitement et de l’euphémisme »…. « Des pans entiers de l’histoire contemporaine sont remisés, atténués, aseptisés : la période 1937-1945, avec ses quelque 3,1 millions de morts civils et militaires, ses massacres et ses viols, ses expérimentations bactériologiques sur des milliers de cobayes humains de l’unité 731, le débat sur la responsabilité de l’empereur d’alors et des dignitaires militaires dans cette colonisation semble floutée, mise entre parenthèses ».
Cette histoire ne figure au programme que pour une seule des trois années de collège. «L’enseignant doit transmettre un programme qui court des origines de l’homme dans sa caverne à 1960, et en plus sur l’ensemble du monde ! ». La 2 GM est traitée en 17 pages dans un manuel de 350.

Le manque de contextualisation, d’analyse et de débat est un produit du système : « Seule compte la mémorisation des dates et des noms, pas la réflexion. Notre système éducatif vise à enseigner l’histoire uniquement comme un moyen pour entrer à l’université. Donc les lycéens apprennent par cœur pour réussir ce concours sans jamais débattre en classe ».

Censure et autocensure. « Depuis les années 1950, la classe politique (les conservateurs du Parti libéral-démocrate (PLD)) a pris l’histoire en otage ». Ils ont mis en place un système d’homologation redoutable : près de 80 % des manuels ont été refusés (censurés). « Si ce parti revient au pouvoir, après trois années d’opposition, il entend «revitaliser l’éducation», revoir les manuels scolaires et réexaminer les relations passées du Japon avec ses voisins. Le malaise pourra continuer ».

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 décembre 2012

L'Histoire, les sommaires

 

LH-MAYAS


Sur le site de L'Histoire, il existe un moteur de recherche (gratuit - les articles sont en général en accès payant).
Ce moteur est rapide et automatisé, mais il ne sait pas hiérarchiser l'information, par exemple distinguer un article et une brève. Les titres sont noyés sous la citation des premières lignes, et le numéro concerné n'est pas toujours directement visible. Ces défauts viennent en partie d'un défaut d'indexation manuelle préalable.


Un index plus ancien donne accès aux sommaires par numéro ou par Collections
...........http://lecercle.histoire.presse.fr/index/

LH-CHERC

 (On peut aussi taper le chiffre voulu, par ex 
http://lecercle.histoire.presse.fr/index/?num=308
http://lecercle.histoire.presse.fr/index/?num2=56

 

- Grâce à cet index, deux listes détaillées d'articles ont été établies et mises en ligne :
........................ http://clioweb.free.fr/revues/lhistoire.htm

.. Les sujets traités entre juillet 2002 (no 267) et décembre 2012 (no 382) :

........................................... Fichier html .... - .... Fichier pdf
..........(exploiter la fonction recherche de votre lecteur pdf ou de votre navigateur - Chrome indique le nombre d'occurences)


.. Les sujets abordés entre 1978 et 2002

.............    L'Histoire, numéros 1 à 266 - Fichier html  - numéros 1-266  - Fichier xls (avec tri artisanal)

(L'histoire de la Chine, c'est le 300, le Japon le 333, l'Inde le 278, le Brésil le 366)

 LH-370

 

- L'index actuel de L'Histoire permet cependant de compter les occurences d'un terme.

La guerre, c'est 4476 mentions, la paix 1166 (73 titres pour 267-382 contre 9)
Nation, c'est 2202, Français ou français 3182
Plus de 2000 mentions pour le social ( ouvrier 845, paysan 706 ...)
Beaucoup de religion
258 mentions pour shoah, 65 pour holocauste, 1251 pour juif.

Liberté, 1430 mentions, égalité 528, fraternité 141


- Les sujets abordés dans les dossiers des 20 derniers numéros :
361 La Guerre de Sécession
362 Eichmann devant ses juges
363 Michelet, 10 bonnes raisons de le lire
364 Al Andalous, le paradis perdu
365 Le siècle des réfugiés
366 Le Brésil
367 L’âge d’or de l’Afrique (IX-XVe)
368 Le travail, malédiction ou libération ?
369 Les derniers jours de l’URSS
370 Les Etrusques 
371 Sociétés coloniales, côté femmes
372 Le suaire de Turin 
373 1812 : pourquoi les Russes ont battu Napoléon
374 Les Jansénistes
375 La Syrie depuis 5000 ans
376 Atlas des Amériques
377  La Vendée : enquête sur les crimes de la Révolution
378 Jérusalem, de Canaa aux Lieux  saints
379 1942 : Opération Torch, les Alliés débarquent en Afrique du Nord
380 La Guerre de Cent Ans, 2 nations face à face (Calais, Azincourt)
381 Khmers rouges - Cambodge 1975 - de l’utopie à l’apocalypse
382 Les Mayas, une autre mesure du temps


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,