03 avril 2014

Rosanvallon : Raconter la vie

 

pr-caen1

Pierre Rosanvallon était l'invité de l'association Démosthène, à Caen, le 2 avril 2014.

« PR plaide pour une description du monde social dans sa diversité et la constitution d’une démocratie narrative dont le Parlement des invisibles serait la tribune. Raconter la vie entend pallier un défaut de représentation individuelle, dont la modernité démocratique est à la fois responsable et victime.
La richesse des contributions sera-t-elle à la hauteur des ambitions ?»
http://www.philomag.com/lepoque/breves/raconterlaviefr-le-parlement-des-invisibles-8753

Raconterlavie.fr veut dresser un « roman vrai de la société d'aujourd'hui »
et sortir de la mal-représentation et du sentiment d'impuissance.
C'est une réponse à la montée actuelle de la défiance et aux discours de haine.
C'est à la fois un site internet participatif
http://raconterlavie.fr/
et une collection de livres
http://raconterlavie.fr/collection/

2 titres : Moi, Anthony, ouvrier d’aujourd’hui
dans le secteur de la logistique, la reprolétarisation, avec incertitude, précarité et absence d'action collective.
Regarde les lumières mon amour,
l'hypermarché vu par Annie Ernaux

PR revendique des précédents célèbres, dont les écrivains et les photographes embauchés aux USA au temps de Roosevelt (cf Migrant Mother). Avec une nuance, le New Deal, ce n'est pas du storytelling, mais une politique économique et sociale volontariste, à l'opposition de la casse actuelle organisée par les patrons ultra-libéraux.


Parmi les critiques faites à ce projet :
- un risque de psychologisation du social et un mépris de l'action syndicale ?
- une soumission manifeste à l'air du temps ?
C'est au fond la résurgence du vieux projet néolibéral qui souhaite mobiliser contre les fractions syndicalisées du salariat ou ses minorités trop "visibles" et  trop bruyantes une mythique majorité « silencieuse »...
http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-salmon/050114/le-parlement-des-invisibles-un-projet-de-storytelling-integre



pr-caen2


..

Posté par clioweb à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 mars 2010

Florence Aubenas

Très forte affluence hier à Caen pour la présentation de l'ouvrage de Florence Aubenas, Le quai de Ouistreham, à l'initiative de la Librairie Au Brouillon de Culture.

quelques adresses :
- Florence Aubenas sur le site des Editions de l'Olivier

- Dans la peau d'une femme de ménage
NouvelObs.com - 11.02.2010

- Entretien avec Florence Aubenas : une saison en précaire
Nelly Kaprièlian, Les Inrocks 20/02/2010

- «J'espère que les précaires sortiront de l'invisibilité où ils sont cantonnés»
Conversation avec les internautes de Libération (22/02/2010)

faubenas122

dédicace organisée par la librairie Le Brouillon de Culture - photo François Decaens

- La médiatisation de l’enquête de Florence Aubenas : un cache-misère ?

Henri Maler - Acrimed

Florence Aubenas : « Je n’étais pas dans la peau d’une autre, mais dans la situation d’une autre ». « C’est leur vie qu’elle voulait raconter. Mais c’est sa vie à elle que nombre de commentateurs commentent ».

« Tout se passe donc comme si, dans le meilleur des cas, la réflexion sur les méthodes d’enquête et sur l’écriture journalistique l’emportait sur toute autre considération. Comme si Florence Aubenas avait d’abord tendu un miroir à la corporation ».

« Les ambiguïtés de ces éloges ne les disqualifient évidemment pas tous et encore moins l’enquête et le livre de Florence Aubenas. Mais ils sont symptomatiques. Symptomatiques d’abord d’une certaine culture journalistique qui ne connaît du
monde social que ce que les médias eux-mêmes en disent, c’est-à-dire – pour être aimable – fort peu de choses ».

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,