10 décembre 2015

Dumezil, les "invasions barbares"

 

Les vidéos du colloque sur l'archéologie des migrations sont en ligne.
Les fichiers sont par demi-journée, et pèsent plus de 3 Go, sans permettre de choisir l'intervention regardée.

La présentation de Bruno Dumézil, Les "Invasions barbares” : sources, méthodes, idéologies
pèse un peu plus de 400 Mo pour 28 minutes.


Voici en quatre parties la vidéo de cette intervention (télécharger les fichiers, la lecture sera plus fluide).

http://www.dropbox.com/s/ix99zx6t9z6xlwd/archeo-migr-dumezil1.mp4?dl=0

http://www.dropbox.com/s/loqybuhn11rwz6r/archeo-migr-dumezil2.mp4?dl=0

http://www.dropbox.com/s/t427a3pzwrgy9e4/archeo-migr-dumezil3.mp4?dl=0

http://www.dropbox.com/s/6nimgy25zi1xmnh/archeo-migr-dumezil4.mp4?dl=0


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 novembre 2015

INRAP : Archéologie des migrations 2

 

Archéologie des migrations
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-19789-Archeologie-des-migrations.htm

Le colloque de l'INRAP au Musée de l'Histoire de l'Immigration a été diffusé en direct.
Les vidéos devraient rapidement être disponibles et archivées sur le web.

-----------------------------


En attendant les vidéos et les présentations visuelles, 2 fichiers audio du vendredi,
et des notes brutes, à relire et compléter  (mise en ligne temporaire)
(dsl pour le bruit de clavier - merci au découpeur de mp3 http://mp3cut.net/fr/ 

Bruno Dumézil, ""les grandes invasions"" : sources, méthodes et idéologie
à partir de la 7eme minute, 28 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/bd-invasions.pdf

Vincent Carpentier, L'immigration scandinave au Xeme... un invisible archéologique

à partir d'1h04, environ 40 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/vc-scandinaves.pdf

 ------------------------


à chaud, qq éléments vus et entendus :

- "Les invasions barbares" ?
Bruno Dumezil (Nanterre) décrit l'évolution des interprétations dans la très longue durée (du Ve à nos jours)
Il souligne un topos : une migration est souvent utilisée comme un élément valorisant dans une origine construite par les élites
(cf. la revendication d'une origine troyenne par les Romains,
ou sa reprise par des auteurs français au MA et au XVIe)


- Les migrations scandinvaves, un invisible archéologique
Vincent Charpentier, INRAP

vc-scand


Vincent Charpentier a montré la force de l'idéologie à la fin du XIXe et au début du XXe.
Il passe en inventaire la grande faiblesse des traces matérielles attestant une présence de scandinaves. (la christianisation rapide pourrait être une explication de la pauvreté des tombes en objets)
Cette absence est à étudier en tant que telle, en relation avec les autres espaces proches de la Manche et de la mer du Nord.

L'archéo incite à ne plus lire les objets avec une grille ethnique, à ne plus chercher un choc des civilisations, mais à envisager un processus complexe avec des rencontres, de l'assimilation et de l'acculturation réciproques.

A une question sur violence (le discours des clercs) et commerce (aujourd'hui), il a conseillé d'éviter les mouvements de balancier trop marqués. Du fait des règles d'héritage, les cadets ne reculent pas devant la bagarre et l'aventure.

 
- Christian Grataloup, Géohistoire des mobilités dans l'Ancien Monde.
CG propose un regard toujours intéressant sur les catégories :
en français, on évite de parler « d'indigènes », le terme utilisé en traduction (« autochtone ») pose aussi des problèmes.
Il reprend la vieille opposition entre sédentaires et nomades (steppes et empires...).
Une remarque intéressante sur les flèches des cartes : on donne souvent plus d'importance au point d'arrivée qu'au point de départ.
Il a dit son étonnement devant l'emploi des périodes classiques dans le programme du colloque (Préhistoire, Antiquité, MA, Moderne, Contemporaine)

cg-empires



- Sur la traite atlantique,
Sue Peabody, Slavery Links
une page web où 1/3 des liens sont brisés et à actualiser (c'est en cours à titre personnel)
http://directory.vancouver.wsu.edu/people/sue-peabody/slavery-links

Theresa Singleton :
http://www.maxwell.syr.edu/anthro/Singleton,_Theresa/

Elle mentionne des sources en anglais :
The Atlantic Slave Trade and Slave Life in the Americas: A Visual Record Jerome S. Handler and Michael L. Tuite Jr.
http://hitchcock.itc.virginia.edu/Slavery/index.php
cartes http://www.slavevoyages.org/

Navires naufragés et fouillés
The São José a slave ship from Portugal sank in 1794 off the coast of Cape Town
http://en.wikipedia.org/wiki/Sao_José_Paquete_Africa
Henrietta Marie, négrier anglais coulé en Floride sur le New Ground Reef en 1700.
http://www.archeonavale.org/slaveroute/retrouvees.htm


Une question du public a fait allusion aux "Territoires libres"
Sur le web, voir
Palmares, dans la Serra da Barriga (actuel État d'Alagoas) est le plus célèbre pour avoir résisté près d'un siècle à la répression
http://fr.wikipedia.org/wiki/Palmares
Bernard Bret, Territoires de servitude et territoires de liberté au Brésil, Espace populations sociétés 2014
http://eps.revues.org/5752

Maroon camps
http://en.wikipedia.org/wiki/Great_Dismal_Swamp_maroons
http://en.wikipedia.org/wiki/Maroon_%28people%29#North_Carolina_and_Virginia


- Engagisme, archéo à l'île Maurice,
Krish Seetah, université de Stanford

Trianon, Bois Marchand, Flat Island...
Stanford, Mauritian Archeology
A history of Mauritius from discovery to Independence
http://sites.stanford.edu/MauritianArchaeology/trianon-sugar-estate

 

ks-maurice      ks-boismarchand

   Les sites mentionnés lors de l'intervention (Trianon, Bois Marchand, Flat island...)

Le jeudi, dans son introduction, Sophie Bouffier a comblé l'oubli des Grecs anciens. Colonisation diasporas, connectivité
Hervé Duchesne, La colonisation grecque en débat, L'Histoire 377
http://www.histoire.presse.fr/recherche/la-colonisation-grecque-en-debat-01-06-2012-46187


Archéopages a publié en 2007
n° 18 un dossier migrations. La revue a été distribuée dans la salle.
http://tinyurl.com/inrap-archeopages2007-migr

Gustave Kossina a été cité deux fois
(et le syndrome Kossinna après 1945 : s'interdire certaines interprétations dévoyées par les nazis).
http://en.wikipedia.org/wiki/Nazi_archaeology
voir aussi l'archéologie complice du nazisme, l'analyse de Laurent Olivier
http://clioweb.canalblog.com/tag/olivier
et un colloque de 2005 à Lyon
http://anabases.revues.org/281

--------------------------

- Le journal du CNRS a publié un entretien avec JP Demoule
http://lejournal.cnrs.fr/articles/de-tout-temps-lhomme-sest-deplace

« Les indo-européens ?
Malgré des similitudes avérées entre les langues de l’Europe et d’une partie de l’Asie, qui laissent supposer l’existence d’une langue originelle, aucune migration indo-européenne n’est à ce jour vérifiée par l’archéologie ».

« Cette fascination pour le mode de vie romain pousse les « barbares » des régions germaniques et plus lointaines à venir s’installer dans les provinces de Gaule et de Belgique, aux IVe et Ve siècles »

sur RFI, le 10.11.2015, 46 minutes
Le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin et l'anthropologue Augustin Holl
http://www.rfi.fr/emission/20151110-comment-faire-archeologie-migrations

------------------------------

- Le colloque est une réponse à ceux qui passent leur temps à dénigrer l'Internet tout en s'affirmant « geek ».

Le colloque a été filmé par des professionnels et diffusé en direct. La distinction est bien faite entre les diapos projetées et l'image de l'intervenant.
Plus de 600 personnes l'ont suivi le colloque à distance (sur place, il y avait entre 300 et 400 chaises).
La vidéo ne remplace pas le contact direct, mais il est possible de consulter le web et de compléter l'information sur les éléments auxquels les intervenants font allusion (par ex la page de Stanford sur l'archéologie à l'île Maurice)

Le colloque est révélateur du rapport des chercheurs à la pédagogie et à la technique. Beaucoup de conférenciers ont utilisé des présentations visuelles avec une documentation riche (cf les scandinaves). Quelques-uns se sont contentés de parler d'un sujet sur lequel ils ont publié récemment un livre (parfois sans illustrations).

Le suivi par Twitter ne remplace pas l'écoute intégrale, mais les phrases brèves permettent de mettre l'accent sur des formules ciselées par les conférenciers. (cf. les scandinaves : « La thèse colonisatrice est désormais obsolète »)


des comptes et des 138 caractères en écho sur Twitter :

http://twitter.com/hashtag/Archeomigrations?src=hash
http://twitter.com/InrapOfficiel

@InrapOfficiel
Grand merci aux twitteurs actifs pdt ces 2 jours #FF @jb_Jamin @cathbarra @ClementWattier @clioweb2 @mblogostelle @ToutLunivers @LucAllemand

@citeimmigration: #Archeomigrations Merci au public IRL & URL & LTers
@mblogostelle @cathbarra @ClementWattier @jb_Jamin @clioweb2 @ToutLunivers @LucAllemand

http://twitter.com/citeimmigration
Maryse Marsailly, journaliste-SR bimedia
http://twitter.com/mblogostelle

archéo médiation museomix
http://twitter.com/cathbarra

Histoire et archéologie. Vie amiénoise en option
http://twitter.com/ClementWattier

Gestion de projets culturels - Muséographie
http://twitter.com/jb_Jamin

Art et Archéologie pour la période Antiquité
http://twitter.com/ToutLunivers

Luc Allemand Journaliste scientifique
http://twitter.com/LucAllemand



.

03 décembre 2014

Brunaux, Les Celtes, histoire d’un mythe

 

brunaux-celtes

Jean-Louis Brunaux, Les Celtes, histoire d’un mythe, Belin.


A un moment où certains voudraient enseigner à nouveau en histoire le bon roi Dagobert ou en géo les affluents de rive droite de la Garonne, deux archéologues de renom malmènent des mythes qui ont survécu à leur exploitation par une idéologie raciste et criminelle.

- Jean-Louis Brunaux est l'invité du salon noir, 25.11.2014
Les Gaulois sont-ils des Celtes ? Les Celtes sont-ils des Gaulois ?
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-les-gaulois-sont-ils-des-celtes-les-celtes-sont-ils-des-gaulois-2014-11-25

Les Celtes ?
Ils sont revendiqués par les régionalistes du Nord-Ouest de l’Europe, par la Ligue lombarde en Italie ; depuis 1945, en Europe centrale, les archéologues ont tenté d'en faire des ancêtres communs avec les autres européens (cf. l'exposition du palazzo Grassi, Venise 1991 ? ).
Les archéologues ne seraient-ils pas victimes d'un empilement de 26 siècles d'idéologies, appliquées à toutes les formes de la culture ?

Pour JLB, il s’agit de traditions fabriquées, surtout depuis le XIXe.
- Une quête d’origine notable, qui ne soit ni gréco-romaine, ni biblique.
D’où le choix d’ancêtres qui seraient plus anciens, sur fond de racisme (cf. Kossina) et d’obsession de la pureté.
- Une lecture biaisée de l’histoire des langues (attrait pour le sanskrit)
- Le poids du modèle des invasions barbares, avec un déferlement imaginaire de peuples guerriers.

JLB revisite les sources antiques : Hécatée de Milet, Ephore, Posidonios (copié par César)
Il y voit une confédération de peuples, du Languedoc à la Loire, une réalité commerciale (contacts avec les Phéniciens et les Grecs).
César en fait une partie de la Gaule, avec les Belges au Nord et les Aquitains.

Il rejette l’idée de migrations ou d’invasions depuis l’Europe centrale.
L’ouest atlantique a connu une civilisation brillante à l’âge du bronze. Pourquoi vouloir l’imaginer submergée par des peuples guerriers ? Pourquoi chercher les peuples ailleurs que là où les archéologues les observent ?
En archéo, les termes « celte » ou « gaulois » sont commodes quand on ne sait pas attribuer des objets à des peuples précis connus des auteurs anciens.

Pour lui, le terme celte est un fourre-tout, un « sac magique » (Tolkien) dans lequel on peut tout et son contraire, on peut faire dire aux Celtes tout ce que l’on veut. Mais cette notion qui a servi une idéologie trouble [et meurtrière] est dans l’inconscient ; on ne s’en débarrassera pas facilement.

rappel : l'archéologie complice du nazisme, Laurent Olivier
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/03/05/17122488.html



NB :  Le 11.11.2014, l'émission Le salon noir recevait Jean-Paul Demoule,
l’auteur de l’ouvrage « Mais où sont passés les Indo-Européens ? : Le mythe d'origine de l'Occident », Le Seuil 2014
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-dans-les-pas-des-indo-europeens-2014-11-11
. http://clioweb.canalblog.com/tag/demoule

.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 décembre 2010

Le salon noir : L'archéo médiévale

Arrêt sur Le Salon noir, l'excellente émission de Vincent Charpentier, le mercredi après-midi, juste après Planète Terre.

- Archéologie d’un temps sombre et barbare : le Moyen-Age ?
Le 17 novembre, l'invité était Vincent Carpentier (INRA).
Il a publié Le Moyen Age à petits pas (Actes Sud junior)
et l’Estuaire de la Dives au temps de Guillaume le Conquérant (Ouest-France) -
Lire sa bibliographie sur le site du CRAHAM

carpentier_ma_pp

Son plaidoyer pour l'archéologie, la discipline, suggère tout l'intérêt qu'aurait l'histoire scolaire à lui donner bien davantage que l'actuel strapontin. Dommage, une pratique qui permet d'approcher l'histoire matérielle, qui apprend à poser des questions (les bonnes), qui incite à formuler des hypothèses et à imaginer des interprétations jamais définitives, dans une formation intellectuelle, cela vaudrait bien certaines exégèses convenues de textes patrimoniaux tronqués.
(rappel : le rôle pionnier de Michel de Bouärd)

A l'écouter, on comprend que les historiens (et les archéologues) livrent parfois des combats perdus d'avance. Les ""invasions barbares"" ? V Carpentier préfère parler de migrations (dans la durée). Pourtant, nous savons que les erreurs ont la vie dure, et que les professionnels de la xénophobie savent s'en servir, avec ou sans lapsus...

.
- Le 8 décembre 2010, à propos du site de Mormont, en Suisse, (100 av notre ère ?) Patrice Méniel montrait toute la prudence nécessairedans les interprétations des résultats d'une fouille..
http://www.artehis.eu/spip.php?article397
. l'émission au format mp3

- L'émission du 01/12/2010 - On a retrouvé Pistillus, célèbre potier romain à Autun
avec Laurent Vexelaire, archéologue de l’Inrap et Stéphane Alix , archéologue de l’Inrap
l'émission au format mp3 - http://media.radiofrance-podcast.net/

Parmi les émissions annoncées :
15.12.2010 : L’or des incas
22.12.2010 : Des cannibales dans le Salon noir ?
29.12.2010 : La grotte de Cussac (Dordogne)

.
- Un détail technique ensuite : Les informaticiens ont mis beaucoup de bazar dans le site web de France-Culture. Cependant quelques pistes commencent à devenir exploitables. Ainsi, en général, sur FC, seule la dernière émission est podcastable (sauf pour les émissions quotidiennes, comme la Fabrique). http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10267.xml

En passant par cette page de Netvibes, http://www.netvibes.com/clioweb#F-Cul-mp3
on peut remonter dans le temps (20 jours pour La Fabrique) pour accéder aux adresses des fichiers en mp3. Passer la souris sur le 1er rectangle à droite, cliquer droite pour copier l'adresse du lien. La dernière partie donne l'adresse en mp3
Pour le 17/11/2010, cela donne
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10233-17.11.2010-ITEMA_20253297-0.mp3
ou http://tinyurl.com/sn-carpentier-ma

.
- Une autre piste audio précieuse : Le site web de l'INRAP a archivé près de 200 émissions de Vincent Charpentier. Il est possible de faire une recherche par sujet, par période et par région.

.
Lire et voir aussi :

burnouf_2ma

Joelle Burnouf, Archéologie médiévale en France.
Le « second Moyen Âge » (XIIe-XVIe siècle) - La découverte 2008

chapelot

Trente ans d'archéologie médiévale en France
textes réunis par Jean Chapelot (02/2010)

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,