23 février 2014

Internet dans toutes les classes

 

Internet dans toutes les classes
Xavier de la Porte,Les Matins, FC, 20.02.2014
http://www.franceculture.fr/emission-ce-qui-nous-arrive-sur-la-toile-internet-dans-toutes-les-classes-2014-02-20

« Je voudrais me livrer ce matin à exercice difficile : défendre la présence d’ordinateurs connectés à Internet dans les salles de classe. Défendre le fait que les élèves et étudiants puissent venir en cours avec leur ordinateur et naviguer sur Internet pendant que l’enseignant parle ».

« … il me semble que le principal obstacle à la présence de l’ordinateur en classe n’est pas d’ordre cognitif, mais le fait qu’il est un concurrent terrible pour l’enseignant ... Un concurrent terrible parce que, si on n'en fait pas un partenaire, il matérialisera impitoyablement les défaillances inévitables d'un cours ».

Parmi les commentaires des auditeurs internautes :
- « l'écran, parce qu'il fait écran, n'a rien à faire en classe ».
- « il faut d'abord ouvrir la classe ..  Le professeur est compétent, même, et peut-être surtout, dans la gestion de l'incertitude, la production de signification, la mise en relation des savoirs »


L'enjeu n'est pas nouveau, l'angle de l'attention est un des angles possibles d'analyse, mais si l'on veut échapper au clivage simpliste entre technophiles et technophobes, il faut éviter une approche globalisante, il faut distinguer entre les niveaux scolaires, entre le scolaire et la sociabilité des ados, entre le travail et le loisir, entre l'ordinateur et le téléphone portable, etc...

Pour de nombreux étudiants et lycéens, l'ordi est un outil utilisé au quotidien, notamment dans les disciplines scientifiques, techniques, dans la communication...
La pédagogie est aussi différente dans un amphi, dans une salle de cours à 36, dans un TD à 18.

La logique de l'attention fait comme si le seul acteur en classe, ce serait le prof.
Si le cours magistral était la seule offre, alors l'incitation serait forte de fermer les lycées, de laisser les lycéens chez eux et de diffuser la bonne parole depuis la rue de Grenelle.
(Cette solution faciliterait la tâche - et les profits - de l'industrie du divertissement. La TV est tellement à la remorque des publicitaires (et du zapping généralisé) qu'elle en oublie de prendre en considération ses invités : elle peut filmer un specialiste pendant une heure, mais ne garder au montage que quelques phrases souvent isolées de leur contexte).

Si l'ordi est utilisé pour ce qu'il est, un auxiliaire du travail intellectuel, alors il ne fait nullement écran.
Au contraire.
Il a toute sa place dans la formation, y compris dans les humanités.
(un détail : les effectifs ont un rôle essentiel si l'on veut un encadrement efficace).

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 janvier 2014

Le médiéviste et l'internet 1/2

 

« Un médiéviste est bien armé pour comprendre Internet »
http://www.liberation.fr/culture/2013/12/26/un-medieviste-est-bien-arme-pour-comprendre-internet_969055
Dans l'émission Place de la Toile,
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-des-cisterciens-a-google-le-regard-d-un-medieviste-sur-le-numerique-201-0
Patrick Boucheron a disposé d'une heure pour expliquer ce titre d'un entretien publié par Libération le 26.12.2013
Sous forme d'une concordance des temps, il a été interrogé sur la teneur des discours actuels autour d'Internet : un savoir en miettes, le sentiment d'accélération, l'excès d'information, l'espace public, les élites et l'oligarchie, la nation et le global, les métaphores des découvertes, les rythmes de l'innovation (l'imprimerie), etc...
PB a soutenu sa thèse en 1994, donc avant la généralisation de l'ordinateur. Il affirme que le numérique pourrait donner naissance à des formes mutualistes de travail, mais que les choix politiques poussent à la bibliométrie, à l'évaluation quantitative, à la bureaucratie, donc à l'individualisme et à la compétition brutale entre chercheurs.
Il voudrait que le numérique permette « d'inventer la langue de la riposte ».

La question centrale : (Qu'apporte l'ordinateur au métier de l'historien ?) n' a ét posée qu'à la fin de l'émission.
2 références permettent d'y répondre :
. Ménestrel, Médiévistes sur le Net : Sources, Travaux et Références en Ligne, http://www.menestrel.fr/
. J-Ph. Genet - A. Zorzi, « Les historiens et l’informatique. Un métier à réinventer », 2011 (cf. ci-dessous)


La tentation est forte, même chez des historiens, d’avoir la mémoire courte, et d’ignorer ceux qui ont labouré le domaine avant eux. Dommage, car beaucoup de questions importantes ont été déjà été posées, dans les années 1980, donc bien avant l’Internet ! J’ai réuni quelques étapes dans une page de blog :
http://clioweb.canalblog.com/tag/historyandcomputing

La revue History & Computing a été très active dans les années 1980 (avec surtout des historiens hollandais et anglais). Une version américaine a pris la suite, hébergée dans l’Oregon (MCEL). Jeffrey Barlow a tout arrêté à la suite d’une capture hostile par des Iraniens.
1993, Jean-Philippe Genêt souligne dans Mémoire vive (version artisanale d’H&C) l’urgence de la formation des historiens.
En 2002, Rolando Minuti a publié « Internet et le métier d’historien » (PUF).

En 2006, au début des polémiques sur Wikipedia, le regretté Roy Rosenzweig a abordé la question de l’écriture de l’histoire, une écriture profondément individuelle selon lui. Il se demandait comment faire travailler ensemble plusieurs historiens, par exemple à la rédaction d’un manuel universitaire sur l’histoire des USA.
http://clioweb.free.fr/wiki/wikipedia.html
http://clioweb.free.fr/wiki/rosenzweig.pdf
Il a aussi écrit avec Dan Cohen (CHNM) l’ouvrage Digital History (disponible en ligne)
http://chnm.gmu.edu/digitalhistory/

Et en 2011, J-Ph. Genet - A. Zorzi ont conclu plusieurs années de séminaire en publiant
« Les historiens et l’informatique. Un métier à réinventer », Ecole Fse de Rome 2011.

http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique619&lang=fr  - http://digital.casalini.it/10.1400/171938


Le Moyen-Age qui prolifère sur Internet a peu à voir avec l'histoire rigoureuse de la vie des hommes et des femmes qui ont vécu à cette époque. Deux analyses en témoignent :
- L'historien médiéviste face à la demande sociale - Didier Méhu poursuit une réflexion amorcée par Alain Guerreau (L'avenir d'un passé incertain, 2001) et par Joseph Morsel (L'Histoire -du Moyen Âge- est un sport de combat, 2007). L'article est à lire sur academia.edu, un site privé. Il évoque plusieurs cas : les randonneurs et l'anniversaire de Cluny, reconstituer un champ de bataille, alimenter un royaume virtuel sur Second Life... Quel peut-être la réponse de l'historien de métier à ce type de demande ?

- L'histoire (du Moyen-Age) est un sport de combat, Jospeh Morsel et Christine Ducourtieux,  
http://lamop.univ-paris1.fr/IMG/pdf/SportdecombatMac.pdf
L'ouvrage tire à boulets rouges sur l'exploitation politique ou marchande d'un MA de fantaisie qui parle plus d'aujourd'hui que d'une histoire rigoureuse (cf. l'utilisation du drakkar comme référence commerciale).
CD évoque également d'autres dérives : "la crise des revues scientifiques, la déliquescence des comptes rendus,
la « colloquite » aiguë, l’auto-publication (notamment sur les blogs) ...


Autre question : celle du rapport des historiens de métier aux médias de masse.
A sa belle époque,  la TV a donné la parole à Georges Duby sur les cathédrales.
Depuis, la TV a aussi piégé Colette Beaune à propos d'un documentaire qui sauvait Jeanne d'Arc des flammes. Elle a répondu dans l'ouvrage Jeanne d'Arc, vérités et légendes.
Aujourd'hui, la TV confie l'histoire pour le grand public à des bonimenteurs : ils parlent bien, ils réduisent l'histoire du XVIIIe aux coucheries de Charlotte-Rosalie et ils prolongent la survie des clichés contredits depuis longtemps par la recherche historique.

.

Posté par clioweb à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 décembre 2013

Le médiéviste et le temps présent

 

- Patrick Boucheron : «Un médiéviste est bien armé pour comprendre le présent » - Libération  26.12.2013
http://www.liberation.fr/culture/2013/12/26/un-medieviste-est-bien-arme-pour-comprendre-internet_969055

conjurer

PB vient de publier Conjurer la peur - Sienne, 1338. Essai sur la force politique des images
http://www.fabula.org/actualites/p-boucheron-conjurer-la-peur_59553.php


extraits :
« Curieusement, l'histoire des communes italiennes (et de leur opposition au pouvoir personnel de la seigneurie) ne fait pas partie de notre généalogie politique. Dès qu’on fait une révolution en Europe, on se drape dans une toge gréco-romaine. L’expérience des communes médiévales a été en partie occultée. Ce moment est vu comme incertain, contradictoire, à la manière d’un faux départ. Seule l’historiographie romantique et la Commune de Paris redonneront vie à ce modèle ».

« il serait illusoire de penser que la fresque du bon gouvernement nous donne une idée précise du XIVe siècle, d’abord parce qu’il y a eu des restaurations successives qui ont transformé et réinterprété l’œuvre. Et, même si la matière picturale était intacte, entre elle et nous s’interposerait l’ombre de tous les regards qui se sont posés sur elle. Il nous faut donc décaper toutes les strates d’interprétations ».

« L’art politique n’est évidemment pas à la Fiac, il est dans la rue, dans un espace public .... Curieusement, j’ai l’impression aujourd’hui qu’un médiéviste est mieux armé pour comprendre le Street Art qu’un spécialiste du Caravage, la parenthèse du régime esthétique s’est comme refermée. Idem pour Internet, un médiéviste sait comment se dissémine un texte sans auteur. Il n’y a pas un manuscrit médiéval qui ne soit composite (ou collaboratif). Le Moyen Age est devenu une source d’intelligibilité pour le présent ».

- Patrick Boucheron, L’éloignement hautain de l’oligarchie - entretien - Le Monde 26.12.2013
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/12/26/l-ecart-entre-gouvernants-et-gouvernes-atteint-un-maximum_4340395_651865.html

« L’éloignement hautain de l’oligarchie et des gouvernants est le principal danger des systèmes politiques ».

« Longtemps, en Europe, la nécessité pour les élites de vivre entourées de leur clientèle faisait obstacle à la ségrégation urbaine. Il y avait certes des quartiers pauvres, mais pas de quartiers riches. Au XVe siècle, les Médicis – qui étaient immensément riches – habitaient dans un palais au cœur de Florence qui demeurait ouvert aux clients et aux obligés ».

« Aujourd’hui, les élites sont sur la pente ascendante dangereuse de la toute-puissance. L’écart gouvernants-gouvernés atteint peut-être l’un de ses maxima historiques »


effets4

Ambrogio Lorenzetti, La fresque du bon gouvernement (détail) Web Gallery of Art
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/l/lorenzet/ambrogio/governme/index.html



Rappel :
Joseph Morsel - " L'Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat " (2007)
(avec Christine Ducourtieux pour la médiévistique et l'Internet)
http://clioweb.free.fr/chronique/aphg404.pdf
http://lamop.univ-paris1.fr/W3/JosephMorsel/index.htm


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 novembre 2013

Strasbourg : démocratie 2.0 ?

 

porto-cc

Porto Alegre - http://www.portoalegre.cc/ - http://www.wikicidade.cc/


Du 23 au 27 novembre, à Strasbourg, les participants au Forum mondial pour la démocratie examineront des initiatives de démocratie participative à l'oeuvre sur tous les continents.
http://www.coe.int/web/world-forum-democracy/programme

- Cinq expériences de démocratie 2.0 - Le Monde 25.11.2013
. Les initiatives françaises de démocratie 2.0 (http://www.regardscitoyens.org
. L'Irlande a créé un site  pour combattre l'euroscepticisme
. A Porto Alegre,  un wiki relie habitants et édiles
. En Finlande,  chacun légifère en ligne
. Aux Etats-Unis, la finance participative gagne les projets publics
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/25/cinq-experiences-de-democratie-2-0_3519922_3236.html

- Démocratie formelle, occupationnelle, substantielle - Le Monde 25.11.2013
Pierre Calame souligne le fossé qui s'est créé entre « démocratie formelle, démocratie occupationnelle (participative) et démocratie substantielle (peser ensemble, aux bons niveaux, selon les bonnes méthodes, dans la bonne direction, sur notre destin) »
Sauvons la démocratie ! Editions Charles Léopold Mayer, 2012
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/25/la-citoyennete-a-l-ere-numerique_3519915_3236.html

- "Internet renforce le pouvoir de la société civile" - Le Monde 25.11.2013
Entretien avec Amanda Clarke (Oxford) : Si les politiciens veulent vraiment répondre aux attentes de la société, ils ne peuvent pas ignorer les canaux numériques ... Mais après les révélations récentes sur le flicage par les Etats (cf NSA), les citoyens peuvent raisonnablement se montrer méfiants.
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/25/internet-renforce-le-pouvoir-de-la-societe-civile_3519919_3236.html

amandaclarke

Amanda Clarke, Oxford


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 août 2013

Internet et le lave-vaisselle

 

Internet et le lave-vaisselle (lettre à Michel Serres)
par Laurent Chemla - Libération écrans, 19.08.2013
http://www.ecrans.fr/BBS-Internet-et-le-lave-vaisselle,16803.html
 
Une charge contre les services d'appel utilisés pour la pseudo-maintenance à distance. Il y aurait aussi à écrire sur les centres délocalisés qui paient de bas salaires aux opérateurs dont le métier est de perturber votre repas par un appel aussi intempestif qu'intrusif.

extraits :
« hier soir mon lave-vaisselle est tombé en panne… J’ai eu beau - comme le conseille la vieille sagesse populaire - taper dessus de toutes mes forces, il a refusé de repartir. Y a des moments comme ça ».

Sur Internet, tout est fait pour nous faciliter la vie (sinon l’internaute va voir ailleurs) … « Pour le lave-vaisselle, l’assistance (payante) est ouverte 24/24 … à condition de parler la langue du robot ou d’échapper aux procédures imposées à l’opérateur (marocain ou tunisien) ».
« J’ai déjà plus de mal à accepter de ne pas simplement pouvoir cliquer depuis mon historique d’achats sur l’objet en panne, en précisant le code d’erreur pour qu’un technicien me rappelle lui-même, en connaissant donc d’avance mon adresse et le prénom du lave-vaisselle. Parce qu’en tant que programmeur, je sais que c’est quelque chose de trivial à réaliser ».

« Mais je refuse tout net de devoir me faire insulter pour obtenir le service pour lequel j’ai payé : je suis sur Internet depuis trop longtemps, et j’y ai pris trop de mauvaises habitudes » ...

« On aura beau faire des campagnes sur la préférence nationale, sur le soutien à apporter à nos emplois, on aura beau taper sur les méthodes d’optimisation fiscales des géants du Net (en taisant celles — identiques — de nos anciens champions nationaux), on aura beau stigmatiser Internet, le responsable de tous les maux : rien ne changera et tous ces dinosaures disparaîtront, les uns après les autres, de n’avoir pas compris que l’ancien monde avait disparu. Que le temps où ils pouvaient imposer des contrats (de confiance) léonins est caduc. Que le niveau de service attendu « sur Internet » est aussi celui auquel, de plus en plus souvent, on s’attend à obtenir partout ailleurs.
Internet est là, et il restera là. Changez. Ou disparaissez ».


- rappel : Machines hostiles, Jean-Noël Lafargue, Le Monde diplomatique, juillet 2011
« Dans ces services d'appel à distance, tout semble fait non pas pour régler des problèmes concrets, mais pour empêcher que les conséquences ne viennent importuner les responsables dont les décisions sont à l'origine des difficultés ».
http://clioweb.canalblog.com/tag/hostiles

.
.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



22 juillet 2013

La chronique internet 423

 

La chronique internet 423, à paraître dans la revue Historiens & Géographes, est en phase de relecture finale.

Les habitués de la revue de presse n'auront pas de surprise, mais ce texte permet de donner une vue globale des débats et des combats récents : cf les réactions aux sujets HG de Bac et du DNB, le numéro du Débat sur l’histoire scolaire, le colloque Digital Humanities …
Parmi les travaux mis en avant, les travaux académiques mutualisés, le dossier sur l’année quarante dans le Loiret, la journée du Cercle sur les camps du Loiret…

Les fichiers pdf sont en 2 versions :
- une légère : http://clioweb.free.fr/chronique/aphg423.pdf
- une en haute définition : http://clioweb.free.fr/chronique/aphg423hd.pdf


brouage

Brouage, photo Vincent Tournaire, Survol de France - http://www.survoldefrance.fr/affichage2.php?img=39374



Egalement dans cette Chronique internet :

.dhiha5-tw

#DHIHA5 - Twitter et interactions numériques (Martin Grandjean, logiciel Gephi).
http://www.martingrandjean.ch/colloque-dhiha5-les-digital-humanities-se-deploient-sur-twitter/
http://clioweb.canalblog.com/tag/dhiha5

Pithiviers 1941, l’enregistrement des internés, source : Wikimedia Commons - Bundesarchiv
http://clioweb.canalblog.com/tag/rafles1941
Mai 2013 : https://www.dropbox.com/sh/0r5n5ne6g0w5s58/Od44VpfliQ

L'année Quarante dans le Loiret :
Feuille affichée à Orléans par un élève du lycée Pothier (octobre 1940) - AD Loiret
http://www.archives-loiret.com/notre-offre-pedagogique-60446.htm
http://www.archives-loiret.com/medias/fichier/l-annee-1940-dans-le-loiret-version-du-11-mars-2013-_1369148702082-pdf


.

01 juin 2013

Une contre-histoire de l'Internet

 

chi-manach



Une contre-histoire de l'Internet

un documentaire réalisé par Jean-Marc Manach, Julien Goetz et Sylvain Bergère (86 minutes)
http://www.telerama.fr/medias/regardez-une-contre-histoire

« les pédonazis », « fais pas ci, fais pas ça », « je suis un voleur et je partage »,
« les origines », « la culture du hack » et « Wow ! »

Une trentaine de grand acteurs du Net ont la parole,
dont
John Perry Barlow (cofondateur de l'EFF)
Rick Falvinge, fondateur du Parti Pirate Suédois
Richard Stallmann (logiciel libre, président de la FSF)
Jérémie Zimmermann (la Quadrature du Net)
Benjamin Bayart (ancien président du FAI FDN),
Valentin Lacambre
Julian Assange (rédacteur en chef de Wikileaks)

David Dufresne : « La presse ne va jamais comprendre ce qu'est internet, par fainaéantise, par peur, par corporatisme. On paie aujourd'hui encore ce malentendu ».
J. Assange : « Facebook est la version post-moderne de la Stasi »
R. Falkvinge (PPS) : Google est le premier informé de votre santé. « Avec votre CB, on peut anticiper votre divorce un an avant ... »


Version Youtube et Dailymotion : http://www.spi0n.com/replay-une-contre-histoire-de-linternet-arte/
(rediffusion sur Arte dans la nuit du 31 mai au 1er juin n 3h10)

Un site collaboratif : http://lesinternets.arte.tv

Internet et les clichés qui lui collent à la peau : http://www.telerama.fr/medias/racontez-votre-propre-histoire-d-internet,95693.php
L'immanquable contre-histoire du Net, Le Point 14.05.2013



- A quoi ressemblerait Internet s’il s’agissait d’un océan… (mention twitter)
http://www.presse-citron.net/a-quoi-ressemblerait-internet-sil-sagissait-dun-ocean

- "Si vous croyez que votre professeur est dur avec vous, attendez d’avoir un patron".
http://pix-geeks.com/geeks/lecons-ecole/

Posté par clioweb à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 mai 2013

Nouveaux profs, tout changer ?

 

libe-profs


Nouveaux profs, tout changer ?
La une et 3 pages dans Libération ce matin.


- Les profs demandent leur mutation

- «On ne fait pas ce métier pour la paie»
- «Je ne me vois pas à 65 ans devant des élèves»
- En Allemagne, les disparités sont région
- En Espagne, déprime et baisse salariale

- «Internet oblige à repenser les cours».
Le zapping de la culture TV n'aurait-elle pas davantage d'impact sur les comportements que l'accès permanent à internet ?
http://www.liberation.fr/societe/2013/05/12/internet-oblige-a-repenser-les-cours_902376
A lire en ligne demain mardi

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 février 2013

Grenoble : Etats généraux

 

Libération - Etats Généraux de la République
1er et 2 février 2013A la MC2 de Grenoble

Le programme
http://fr.scribd.com/doc/122551552/Programme-des-Etats-generaux-de-la-Republique


vendredi
Culture numérique et jeunesse inculte ?
Marc Le Glatin, Olivier Tesquet, Hortense Vinet
Modérateur : Xavier de la Porte
Débat organisé par La Ligue de l’Enseignement et Terra Nova

samedi
 Quelle école idéale pour l’Europe ?
François Dubet, Bruno Julliard, Philippe Sultan : membre de la Fondation Copernic
Débat organisé par les fondations Jean-Jaurès et Copernic

Internet : quelles révolutions ?
Mehdi Benchoufi, Sabine Blanc, Jérémie Zimmermann
Débat organisé par Les Engagées

Une autre économie est-elle possible ?
Patrick Viveret, Anne-Cécile Ragot
Débat organisé par Greenpride


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 janvier 2013

Neutralité du Net

 

Neutralité du Net : tout flux le camp - Libération
http://www.ecrans.fr/Neutralite-du-Net-tout-flux-le,15795.html

Une table ronde « Net neutralité à eu lieu à Bercy.
« un réseau neutre est un réseau qui transmet toutes les données sans aucune discrimination, avec la meilleure efficacité possible »
Pour Tim Wu (Columbia), les opérateurs se concentrent naturellement sur leur rentabilité à court terme et sont tentés d’augmenter leurs profits en faisant payer les émetteurs d’information en fonction du type d’application utilisée (fixe ou mobile, par exemple) ou du type de contenu (texte, vidéo, voix sur IP, etc)… Seule la loi peut contraindre les opérateurs à la respecter.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



  1  2  3  4