19 décembre 2016

LMD : manuel d'économie critique

 

manuel-eco-critique

Manuel d’économie critique,
Le Monde diplomatique 09.2016
http://www.monde-diplomatique.fr/publications/manuel_d_economie_critique/

 


« Équations impénétrables, courbes énigmatiques, raisonnements nébuleux… L’économie dominante invite à un double renoncement : devant les difficultés techniques d’un univers réservé aux experts, d’une part ; devant des « lois » scientifiques immuables, de l’autre.

« Le contre-manuel du « Monde diplomatique » entend inverser cette logique. Son ambition ? Rendre l’économie accessible au plus grand nombre et en souligner la nature politique. Bref, rappeler que, comme la chose publique, l’économie est l’affaire de tous. Et permettre à chacun de s’en emparer »
+ glossaire et choix de livres, de films et documentaires (Merci Patron, Howard Zinn...)

2 articles sont en ligne :
    « Nobel d’économie » : quand une banque distribue des médailles, Frédéric Lebaron
    Hayek ou le bolchevisme néolibéral, Pierre Rimbert
http://www.monde-diplomatique.fr/publications/manuel_d_economie_critique/

ont contribué à ce contre-manuel : Samir Amin, Guillaume Barou, Aurélien Bernier, Sophie Béroud, Élodie Bertrand, Robert Boyer, Benoit Bréville, Martine Bulard, Mona Chollet, Laurent Cordonnier, François Denord, François-Xavier Devetter, Cédric Durand, Frédéric Farah, Cyrille Ferraton, Jean Gadrey, Paul Guillibert, Serge Halimi, Michel Husson, Sabina Issehnane, Raoul Marc Jennar, Renaud Lambert, Serge Latouche, Frédéric Lebaron, Sylvain Leder, Frédéric Lemaire, Frédéric Lordon, Jean-Marie Monnier, Caroline Oudin-Bastide, Juan Miguel Pérez, Evelyne Pieiller, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Dominique Plihon, Laura Raim, Christophe Ramaux, Gilles Raveaud, Mathias Reymond, Hélène Richard, Pierre Rimbert, François Ruffin, Pierre Salama, Émilie Sauguet, Alexis Spire, Philippe Steiner, Bruno Tinel, Julie Valentin, Julien Vercueil, Ibrahim Warde, Arnaud Zacharie, Daniel Zamora.



Le sommaire :

L'ECONOMIE, UNE SCIENCE COMME LES AUTRES ?
Idée reçue - « Les chiffres sont formels »
Gouverner par les nombres
Offre et demande, les Adam et Ève de l'économie
Quand une banque distribue des médailles
GRAPHIQUE Un foisonnement d'écoles de pensée
Échanger autre chose que de l'argent
Ces experts dont les médias raffolent
Discrètes manœuvres contre l'(éco)diversité


PRODUIRE PLUS, TOUJOURS PLUS
Idée reçue -  « La croissance, c'est la prospérité »
Le Sud découvre qu'il est entravé, pas en retard
La nature, nouvel eldorado marchand
GRAPHIQUE Dépenser pour relancer: des flux et des fuites
Repeindre le capitalisme en vert
L'introuvable New Deal européen
La décroissance ou le sens des limites


LE PONT ET LA CALE
Idée reçue - « Tous gagnants grâce au dialogue social »
Bons sentiments à la rescousse de l'esclavage
Pourquoi la démocratie s'arrête aux portes de l'entreprise
Le travail à la chaîne est-il mort?
GRAPHIQUE L'origine du profit selon Karl Marx
Les mille et une justifications du profit
Les patrons ont-ils lu Marx
Coopératives : destin d'une utopie


PARTAGE DES RICHESSES: ESPOIRS ET IMPASSES
Idée reçue -  « La pauvreté, voilà le fléau ! »
Équité, l'égalité en trompe-l'œil
GRAPHIQUE Aux États-Unis, les riches creusent l'écart
Petite histoire de l'impôt
Fiscalité sur le revenu, la peau de chagrin
Niches, fraude, paradis fiscaux : de l'ardoise au coup d'éponge
La charité contre L'État
La cotisation, une ambition à ranimer


L'EMPLOI, À QUEL PRIX?
Idée reçue - « Ce sont les entreprises qui créent l'emploi »
Le travail, droit ou devoir?
Lutte contre le chômage : rustines et chausse-trapes
GRAPHIQUE Le bonheur est dans la courbe
L'embauche à la veille de la Révolution française
Un revenu garanti pour dépasser le salariat


LE MARCHÉ OU LA CONSTRUCTION D'UNE EVIDENCE
Idée reçue -  « La concurrence, gage d'efficacité »
L'extension du domaine du marché
Le poing de l'État au service de La main invisible
GRAPHIQUE Droit du travail en vigilance orange
L'URSS mise sur la planification
Le continent ignoré de l'économie non marchande
Comment la propriété privée a été imposée par la force
Hayek ou le bolchevisme néolibéral


MONDALISATION : LA M|SE EN CONCURRENCE DES PEUPLES
Idée reçue - «Tout le monde profite du libre-échange »
Opium et canons font plier la Chine
Immigration : comment le Sud subventionne le Nord
GRAPHIQUE Plusieurs tours du monde pour un smartphone
Depuis soixante-dix ans, l'idée fixe qui guide les marchands
Tous les écrans du monde
Le grand marché transatlantique se fait justice lui-même
Le protectionnisme n'est pas l'autarcie


MONNAIE,UNE ÉNIGME SONNANTE ET TREBUCHANTE
Idée reçue - « Rien ne se crée, tout se prête »
À quoi sert la monnaie?
L'odeur de l'argent
GRAPHIQUE Le grand Meccano de la création monétaire
La Banque centrale européenne, indépendante ou hors contrôle?
Géopolitique des taux de change
Étrange « maladie hollandaise »
De la monnaie unique à la monnaie commune


DETTE : LE CHANTAGE
Idée reçue - « L’État doit gérer en bon père de famille »
Vertus oubliées de l’endettement
Comment a été inventée la carte de crédit
Victimes consentantes des marchés
GRAPHIQUE 1981, l'occasion ratée
En Europe, la dette contre la démocratie
Les faibles paient, les autres négocient


FINANCE : L'INSOUTENABLE PROMESSE
Idée reçue - « Grâce aux Brics, un monde multipolaire)
Qu'est-ce qu'une crise financière?
Bourse: Vol au-dessus d'un nid de coucous
Capital fictif : l'ivresse et le vertige
« Leveraged BuyOut » : acheter sans rien dépenser (ou presque)
GRAPHIQUE Le Brésil secoué par les investisseurs
Marier finance et islam
Et si on fermait la Bourse...


rappel : Manuel d'histoire critique
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/09/03/30522609.html

 

.


19 septembre 2015

Ecole numérique, synthèses des forums

 

conc-num2015s

 

Une Concertation nationale sur le numérique pour l’éducation a eu lieu entre 19 janvier et le 9 mars 2015
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/
Depuis le 7 mai, les synthèses sont annoncées à la suite de chaque forum.
En fait, elles sont en ligne, mais à d'autres adresses

rappel des 5 questions débattues :

1 - Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves
2 - Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives
3 - Le numérique et les compétences de demain
4 - Le numérique et la réduction des inégalités
5 - Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement

Les réponses ne sont pas vraiment spécifiques, et des analyses identiques se retrouvent parfois dans plusieurs questions (motivation des élèves, pédagogie, place des parents, liens avec les collectivités, etc.)
Dans l'ensemble, le numérique est désormais identifié comme un levier pour apprendre en tout lieu, à tout moment
Le numérique pourrait aider à renouveler la pédagogie et développer des méthodes actives.

Les divergences sont très visibles :
Le numérique doit-il permettre de développer la pédagogie de projet et la coopération (dans l'optique du Collège2016)
ou l'Ecole doit-elle rester centrée sur la transmission des fondamentaux ?
Faut-il prendre appui sur les pratiques numériques des élèves
ou toujours distinguer le travail scolaire et les loisirs personnels sur les médias sociaux ?
Faut-il autoriser l’usage des smartphones en classe ou se contenter des réseaux d’ordinateurs qui existent dans les établissements ?
Faut-il associer les collectivités et les partenaires associatifs à l’Ecole ?
En résumé, Une Ecole ouverte sur le monde ou une école débranchée, une Ecole sanctuaire ?



Les synthèses détaillées des réponses sont à lire en ligne :

1 - Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves
De quelle manière le numérique peut-il contribuer à l’amélioration des apprentissages et à la réussite des élèves ?
Quels sont les besoins en termes de ressources, d’accès et d’équipements permettant d’atteindre ces objectifs ?
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/apprentissages-et-reussite/synthese-du-theme-1/theme-1-synthese#content
199 contributeurs   386 contributions

« Le numérique est désormais identifié comme un levier pour apprendre en tout lieu, à tout moment et avec n’importe quel équipement »
« Importer dans l’école les pratiques numériques des élèves »,
mais comment leur permettre l'usage des smartphones avec l’interdiction actuelle des portables ?


2 - Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives
En l’état actuel, comment le numérique peut-il contribuer au renouvellement et à la diversification des pratiques pédagogiques ?
Quels sont les besoins en termes d’équipement, d’accompagnement et de formation, d’accès aux ressources ?
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/pratiques-pedagogiques-et-educatives/synthese-du-theme-2/theme-2-synthese#content
208 contributeurs   375 contributions

Le numérique est invoqué pour produire, échanger, partager, multiplier les collaborations professionnelles.
Faut-il utiliser le numérique pour développer des pédagogies actives ?
Renouveler la pédagogie, mais ne pas tomber dans le tout virtuel, éviter la technologisation de la pédagogie.
Favoriser la production de ressources par les enseignants
Mettre le numérique au service de la réforme du collège


3 - Le numérique et les compétences de demain
Quelles sont ces compétences nouvelles auxquelles l’École doit préparer les élèves ?
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/competences-de-demain/synthese-du-theme-3/theme-3-synthese#content
Les réponses mettent l’accent sur des compétences générales (« apprendre à apprendre »), une éducation transversale, comprendre le circuit de l’information, sélectionner et valider l’information, gérer son identité numérique.
Rendre l’élève acteur, penser la continuité entre la classe et la maison
Les réponses soulignent l’urgence à agir


4 - Le numérique et la réduction des inégalités
Quels moyens faut-il mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique ?
Quelles sont les conditions pour que le numérique contribue à la réduction des inégalités ?
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/reduction-des-inegalites/synthese-du-theme-4/theme-4-synthese#content
72 contributeurs   127 contributions

L’Ecole doit privilégier la lutte contre les inégalités avant de se soucier d’excellence.
Le numérique peut aider à lutter contre ces inégalités en développant l’autonomie, en travaillant avec des ressources libres, en créant des liens avec les familles et l’Education populaire.


5 - Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement
Comment le numérique va-t-il contribuer à ouvrir l’École sur son environnement et à l’ancrer sur son territoire ?
Comment  procéder concrètement ?

http://ecolenumerique.education.gouv.fr/ouverture-de-l-ecole/synthese-du-theme-5/theme-5-synthese#content
46 contributeurs  63 contributions

« Indépendamment du numérique, c’est la question de l’opportunité et de la faisabilité de l’ouverture de l’École qui est en jeu ».
« 73 % des enseignants, 80 % des familles et 88 % des élèves qui ont répondu au questionnaire souhaiteraient pouvoir disposer de salles en libre accès avec des équipements et des ressources numériques, ouvertes à tous en dehors des cours. »
Mutualiser les moyens du MEN et ceux des collectivités ?
Faire appel à des partenaires dans le domaine de la culture, de la science.
Mais des enseignants expriment une réserve sur l’appel à ces partenaires extérieurs.

Toutes les réponses insistent sur l’importance de la formation des enseignants, sur la nécessité de techniciens qualifiés pour assurer la maintenance et le fonctionnement régulier des réseaux.



- OCDE : Connectés pour apprendre ? Students, Computers and Learning - Making the Connection - OCDE 15.09.2015
http://www.oecd.org/fr/education/students-computers-and-learning-9789264239555-en.htm
http://www.oecd.org/fr/education/les-pays-de-l-ocde-doivent-adopter-une-approche-differente-pour-exploiter-les-possibilites-offertes-par-les-nouvelles-technologies-a-l-ecole.htm

Numérique : Les résultats de PISA interrogent l'opportunité du plan numérique - KF péda
« Il ne faut pas attendre de miracle du plan numérique » voulu par F. Hollande. « Il ne suffit pas de penser aux équipements. Il faut penser aux finalités pédagogiques » et donner une réelle place à la formation initiale et continue des enseignants.
« L'introduction du numérique en éducation vaut la peine. Mais elle doit être pensée, accompagnée et évaluée ».
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/09/15092015Article635778946219871376.aspx


.

08 septembre 2014

USA : Les inégalités s'aggravent

 

- Les inégalités continuent de se creuser aux Etats-Unis, Le Monde, 05.09.2014

Les inégalités se sont encore accrues aux Etats-Unis, selon une étude publiée jeudi 4 septembre par la Réserve Fédérale (Fed).
Les 3 % des Américains les plus riches concentrent 30,5 % du revenu total en 2013 contre 27,7 % en 2010, tandis que la part des 90 % les moins riches, elle, a reculé.
Les 3 % les plus riches détiennent 54,4 % de la richesse globale (revenu plus patrimoine) contre 44,8 % en 1989. A l'autre bout de l'échelle, les 90 % les moins riches ont vu leur part tomber à 24,7 % contre 33,2 % en 1989.

http://www.federalreserve.gov/econresdata/scf/scfindex.htm
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/09/05/les-inegalites-continuent-de-se-creuser-aux-etats-unis_4482439_3222.html

- La géo scolaire a un temps opposé la Sun Belt au reste des USA.
A l'échelle des comtés, la Sun Belt, ce sont aussi des poches de pauvreté.

Cartes du Census.gov
http://www.census.gov/hhes/www/poverty/data/
http://www.census.gov/did/www/saipe/data/statecounty/maps/2012.html

JB Holt. The topography of poverty in the United States: a spatial analysis using county-level data from the Community Health Status Indicators project. Prev Chronic Dis 2007;4(4).
Centers for Disease Control and Prevention
http://www.cdc.gov/pcd/issues/2007/oct/07_0091.htm

autre source (lien pauvreté et obésité) - blog de Kas Thomas (Jaksonville)
http://asserttrue.blogspot.fr/2013/02/poverty-and-obesity-in-america-how-they.html

 

us-poverty-2012

source : census.gov

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2013

Oublier Pisa ?

 

- La France, championne du monde des inégalités scolaires, Libération 03.12.2013
En France, nous formons toujours autant de très bons élèves mais aussi, et surtout, de plus en plus d’élèves en difficulté venant de milieux défavorisés. L’école française est fortement inégalitaire. Rien de nouveau certes, mais ça s’aggrave.
L'OCDE évalue tous les trois ans les systèmes éducatifs de 65 pays et mégalopoles comme Hongkong ou Shanghai... 510 000 élèves de 15 ans ont passé les mêmes tests, en compréhension de l’écrit (français), maths et sciences.
http://www.liberation.fr/societe/2013/12/03/la-france-championne-du-monde-des-inegalites-scolaires_963749
En ligne, Libération vend un dossier "Gratuit pour les abonnés" (sic et resic)

- Comment PISA est devenu la norme mondiale de l'évaluation scolaire
Maryline Baumard - Le Monde  03.12.2013
« PISA a su s'éloigner suffisamment des programmes scolaires pour évaluer ce que l'honnête homme du XXIe siècle doit être capable de faire. Ensuite, en se limitant à trois disciplines (langue maternelle, maths et sciences), il permet une comparaison des systèmes dans le temps. Dernier point, les résultats sont livrés clés en main aux politiques, lisibles par le grand public ».  Pierre Vrignaud, prof de psycho à Paris X
Participer à PISA a coûté 534 000 euros à la France en 2012
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/12/03/comment-pisa-est-devenu-la-norme-mondiale-de-l-evaluation-scolaire_3524386_1473688.html

- 5 des 50 problèmes de mathématiques - Le Monde  03.12.2013
http://www.lemonde.fr/education/article/2013/12/03/classement-pisa-cinq-exemples-de-questions-posees-en-mathematiques_3524501_1473685.html

- Même avec Pisa, impossible d'échapper au théâtre d'ombres des politiciens.
Laurent Wauquiez veut y voir « une alerte rouge pour M. Peillon ».
Pour le PS, Pisa dresse « un réquistioire sans appel de la politique éducative menée par la droite pendant dix ans ».
En fait, l'enquête de 2012 porte sur les années 2009-2012, celles de Chatel.
Le bilan de Peillon, ce sera Pisa en 2015.
http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/03/pisa-wauquiez-peillon-ps-etude-porte-2009-2012_n_4376367.html
. http://www.lemonde.fr/education/

- Classements : oubliez Pisa, on est forts dans plein d’autres trucs ! - Rue 89 03.12.2013
http://www.rue89.com/2013/12/03/est-forts-dautres-trucs-salete-pisa-248067
La France aurait gagné 287 000 millionnaires entre 2012 et 2013, Ulm progresse de 6 places... Y ajouter le poids de l'extrême droite dans le pays des droits de l'homme...

- Ça ne va pas si mal que cela ! dessin de Martin Vidberg
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2013/12/03/ca-ne-va-pas-si-mal-que-cela/


.

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 novembre 2013

Rythmes : la semaine noire

 

Le ministre de l’Education, qui tablait sur un changement rapide, déchante. Libération 11.11.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/11/11/les-cinq-colles-posees-par-la-reforme-de-vincent-peillon_946257

Cinq difficultés insuffisamment prises en compte par le ministre et son cabinet :
- La communication : les explications touffues du ministre
- Le manque de locaux
- Le financement, le nerf de la réforme
- La délicate articulation entre le scolaire et le périscolaire
- La galère des maternelles

Rythmes scolaires : les opposants accélèrent. Libération 11.11.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/11/11/rythmes-scolaires-les-opposants-accelerent_946256

A Torcy, une école bien dans ses nouveaux rythmes. Libération 11.11.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/11/13/a-torcy-une-ecole-bien-dans-ses-nouveaux-rythmes_946460


Rythmes scolaires : la semaine noire de Vincent Peillon - Le Monde éducation 11.11.2013
http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/11/rythmes-scolaires-la-semaine-noire-de-vincent-peillon_3511605_1473685.html

La réforme des rythmes scolaires, un puissant facteur de division de la société. Le Monde éducation 11.11.2013
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/11/11/la-reforme-des-rythmes-scolaires-un-puissant-facteur-de-division-de-la-societe_3511657_3224.html


Deux effets pervers d'une politique menée en dépit du bon sens :
- L'usine à gaz imaginée par le cabinet ministériel pour les activités périscolaires fait perdre de vue l'essentiel : l'abandon des 4 jours imposés par Darcos, ce qui conduisait à supprimer les récréations des élèves en difficulté pour faire du soutien. Les activités périscolaires passent avant le travail scolaire.
- Le cafouillage dans la gestion et la communication officielle redonne légitimité à ses adversaires : les médias donnent la parole à Chatel (qui a évité de mettre en route cette réforme des rythmes) ; un élu UMP peut prendre argument des inégalités sociales suscitées par cette réforme, et tenter de faire oublier les dégâts de la politique menée par le quinquennat précédent.



.

Posté par clioweb à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juillet 2013

De quoi politiste est-il le nom ?

 

De quoi « politiste » est-il le nom ?
Agathe Cagé, Libération Rebonds, 22.07.2013
http://www.liberation.fr/politiques/2013/07/22/de-quoi-politiste-est-il-le-nom_920021


Sciences-Po Paris a accueilli la semaine dernière le XIIe congrès de l’Association française de science politique (AFSP).
Thème :  Inégalités et démocratie
http://www.congres-afsp.fr/programme.html

« Ni sociologue, ni historien, ni philosophe, ni juriste, le politiste a du mal à se définir autrement que de manière tautologique. Il est chercheur en sciences politiques... Le politiste analyse des politiques publiques lorsque l’étudiant de Sciences-Po a pour ambition de les mettre en œuvre ».

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mai 2013

Dubet : L'école est en péril

 


François Dubet : « L'école est en péril » - La Tribune, 13.05.2013
« Selon le sociologue spécialiste de l'enseignement, le système éducatif français est perclus d'incohérences, sclérosé par la machine administrative, les revendications corporatistes... »
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20130513trib000764314/francois-dubet-l-ecole-est-en-peril-.html


Pourquoi l'incapacité à réformer l'école ? interroge la Tribune, en pensant au modèle de l'entreprise et du capitalisme ?
Dubet fait le parallèle entre l'école catho d'avant Jules Ferry et l'école républicaine (cf la référence à la vocation).
Il poursuit sur la fabrique des inégalités. Selon lui, « Le système éducatif est prisonnier d'un dogme : la société française confie sans limite à l'école la responsabilité de définir le destin social des individus.
Les élites ne peuvent contester ce terreau (cf les classes prépas) qui les reproduit. Dans les tribunes des quotidiens, « Chacun défend la culture, la science, la civilisation, la nation... ; la réalité est ailleurs : comment cuirasser mon intérêt et garantir à mes enfants une position sociale élevée ».

La Tribune l'interroge sur la vision critique des entreprises et du capitalisme.
Il ne contredit pas le journal, mais il détaille « un rejet du néo-management actuel aux ordres de "chefaillons" et d'une hiérarchie invisible et fuyant ses responsabilités. Un néo-management pervers, et qui place les subordonnés dans une incertitude permanente érigée en dogme. Or la routine est tout aussi bonne, y compris pour l'organisation du travail… »
Il ajoute : « Ce qui est en cause, ce sont les inégalités excessives et les inégalités non méritées »
Dubet développe l'incapacité du mammouth à accepter et valoriser les expérimentations.


« L'école est un miroir, elle s'adapte à tout ce qui produit la mutation des comportements (nouvelles technologies, internet, téléphones portables, etc.) ».

« L'école a vocation à résister, mais aussi à former des résistants. Il ne s'agit, bien sûr, pas d'isoler les jeunes des désordres et des passions du monde, mais simplement de les rendre plus intelligents pour comprendre le monde et y trouver, à partir de raisonnements autonomes, une place. Que voulons-nous que nos enfants sachent et maîtrisent ? Savoir être et savoir penser : voilà à quoi l'école doit former en premier lieu ».

« La société est en proie à une "désarticulation sociale" et à l'éclatement des repères ». « Plus la société se désocialise, plus l’école a le devoir de fabriquer des sujets acteurs et responsables »… « Il appartient à l’école de colmater la brèche » … « Il faut savoir raison garder : l’école ne va pas sauver le monde »…

« toute une partie de la population exclue des nouveaux paradigmes de la société mondialisée vit dans la peur, et veut confier son avenir aux sauveurs et aux imprécateurs qu'elle croit capables de la protéger de ce qu'elle ne comprend pas ».

rappels :
- Les sociétés et leur école - Emprise du diplôme et cohésion sociale,
François Dubet, Marie Duru-Bellat et Antoine Veretout , Seuil, 2010, 211 p
Entretien avec F. Dubet
http://www.cahiers-pedagogiques.com/Les-societes-et-leur-ecole-Emprise

- Déclin et mutation de l’ institution scolaire
, conférence de 2010 pour l'association Démosthène
cf déjà le parallèle entre l'école laïque et l'Eglise catholique (la vocation...)
et la différence soulignée entre égalité des chances et égalité des places
http://clioweb.canalblog.com/tag/dubet

.

Posté par clioweb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 avril 2012

Ecole : l'Etat aggrave les inégalités

 

- Education : comment l'Etat favorise les plus privilégiés - Le Monde Education 13.04.2012
Les moyens attribués par le ministère renforcent les inégalités

Un pré-rapport de la Cour des comptes suggère que l'Etat donne plus à ceux qui ont déjà plus et moins à ceux qui cumulent tous les risques . Loin de combler les écarts, l’Etat ne ferait que les aggraver.

En 2010, l'Etat a dépensé 47 % de plus pour former un élève parisien (9300 euros dans le secondaire) que pour former un banlieusard de Créteil ou de Versailles (6185). 51 % de plus pour former un Parisien qu'un Niçois ou un Montpellierain (6289).

La Cour des comptes interroge le ministère: « Envisage-t-il une évolution dans sa répartition nationale des moyens ? Si oui, quels en seraient les principes et modalités ? »
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/2012/04/12/


- Notre éducation n'est pas nationale - Edito du Monde 12.04.2012
« En clair, qu'il s'agisse de l'affectation d'enseignants expérimentés ou des taux d'encadrement, l'Etat favorise les écoles, collèges et lycées déjà les mieux dotés et accorde moins de moyens à ceux qui sont les plus défavorisés et réussissent moins bien. Dans la plus grande opacité, cette discrimination s'est aggravée ces dernières années, et elle n'est pas corrigée par les contributions des collectivités locales. Elle réduit à néant l'effort supposé des zones d'éducation prioritaires, censées donner plus à ceux qui ont moins ».

.
- Le tableau très sombre de l’inégalité scolaire - V Soulé, Libération Education

Blanquer s'abrite entre autres derrière les salaires des profs de prépas parisiens
« Au-delà de la bataille des chiffres, on assiste bien à une régression sur le terrain », conclut Véronique Soulé.
http://www.liberation.fr/societe/2012/04/12/le-tableau-tres-sombre-de-linegalite-scolaire_811403

 - La dette de la France ouverte aux paris, Libération
http://www.liberation.fr/economie/2012/04/12/la-dette-de-la-france-ouverte-aux-paris_811402


Dette : La droite dramatise et évoque des attaques spéculatives en cas de succès de F. Hollande :-):-) - Le Monde économie

Dette française à fin mars 2011 : 1646,1 milliards d'euros, soit 84,5 % du PIB
             Fin 2006, elle était de 1 152,2 milliards d'euros, soit 64,1 % du PIB,
soit un alourdissement de près de 500 Mds d'euros, l'espace d'un quinquennat.

Quel candidat ose néanmoins parler de Zéro Déficit vers 2015 ???
http://cluaran.free.fr/dette.html


- Un site et un blog de la « droitosphère » relancent des rumeurs. En service commandé ? - Rue 89 10.04.2012
 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2011

Les inégalités en cartogramme

 

jg-r-fiscal

Le revenu fiscal des ménages en 2009 (la médiane divisée par le nombre d'unité de consommation du ménage)
« En gros, plus c’est bleu, plus c’est riche, et plus c’est rouge, plus c’est pauvre ».
source : http://www.joelgombin.fr/?p=577

 

- Ah… 36 000 communes feront toujours la différence
Baptiste Coulmont, 11/12/2011
http://coulmont.com/blog/2011/12/11/ah-36-000-communes/

Joel Gombin en a tiré une version en cartogramme au moyen de Scapetoad,
un logiciel gratuit réalisé par le laboratoire Choros, à l’EPFL (Lausanne).
http://www.joelgombin.fr/?p=577

- Sur l'Observatoire des inégalités
http://www.inegalites.fr/
. L’évolution des inégalités de patrimoine
Entre 2004 et 2010, les 10 % les plus fortunés ont vu leur patrimoine moyen augmenter de 400 000 euros (+ 47 %).
Les 10 % les moins fortunés ont gagné 114 euros (+9 %).
. La représentation des catégories socioprofessionnelles à la télévision
Parmi les personnes qui prennent la parole à la télévision, on compte 79 % de cadres supérieurs contre 2 % d’ouvriers.


Class Matters. Why Won’t We Admit It ?
By Helen F Ladd and Edward B Fiske - The New York Times, December 11, 2011 
http://www.nytimes.com/2011/12/12/poverty-and-education 

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,