27 septembre 2019

Alain Hugon, La Grande Migration


 

hugon-gde-migration

Alain Hugon, La grande migration. De l’Espagne à l’Amérique, 1492-1700.
Vendémiaire, 412 p., 24 €
couverture : Le Port de Séville à la fin du XVIe (détail)

 
seville-1590-coello-lls

- Séville fin du XVIe, Le Livre scolaire
http://tinyurl.com/lls-seville-1588

tableau attribué à Alonso Sánchez-Coello (um 1531 - 1588) 
Madrid, Museo de America
NB : 1 repro évoque 1498 pour le tableau. Une date peu vraisemblable.

"desde el barrio de Triana. A través del río Guadalquivir llegaba la Flota de Indias,
la flota de galeones que conectaba a la ciudad con los virreinatos americanos".
http://www.repro-tableaux.com/a/alonso-sanchez-coello/the-port-of-seville-in-14.html


Evolution du port de Séville
https://losmisteriosdesevilla.wordpress.com/evolucion-del-puerto-de-sevilla/

 
Autres plans et vues de Séville (dont 1588 - Braun & Hogenberg
http://historic-cities.huji.ac.il/spain/seville/seville.html

http://historic-cities.huji.ac.il/spain/seville/maps/braun_hogenberg_IV_2_b.jpg

 

 

- [Entretien] Alain Hugon raconte la Grande Migration de l’Espagne à l’Amérique

Scribe accroupi, 19.05.2019, audio 23 minutes

https://scribeaccroupi.fr/entretien-alain-hugon-la-grande-migration/

 

- A l’Ouest, du nouveau
Sébastien Malaprade, En attendant Nadeau, 29 juin 2019

http://www.en-attendant-nadeau.fr/2019/06/29/ouest-nouveau-hugon/

«  De la « découverte » de l’Amérique par Colomb, on connaît l’imaginaire médiéval de conquistadors imprégnés de pensées eschatologiques et prophétiques, à la recherche de mythiques cités d’or. On sait moins en revanche que, dès ses débuts, l’entreprise de conquête (« conquistar ») fut aussi un projet de peuplement (« poblar »).
C’est ce que rappelle le livre d’Alain Hugon ».
 

« Avec précaution, Alain Hugon avance le chiffre de 500 000 hommes partis entre 1492 et 1700.
Il est vrai que les séries documentaires (licences d'embarquement) sont lacunaires et défient les statisticiens trop téméraires ».

La politique migratoire peut se résumer sous la forme de 3 paradoxes :
. peupler les Indes sans voir l'Espagne se vider
. les interdictions étaient contournées par la corruption
. la volonté de sanctuariser les colonies (certificats de pureté du sang) n'évite pas la prolifération des « polissons »

- Conférence pour la Régionale de Caen de l’APHG, 25.09.2019

La présentation (ppt) est en ligne au format .pdf (1 Mo) :
http://aphgcaen.free.fr/conf/hugon-migration-2019.pdf

En cas de besoin, demander une version en meilleure définition.


592

Alain Hugon, APHG, Mondeville 25 sept 2019

E. J. Hamilton. El tesoro americano y la revolución de los precios en España,1501-1650, ed 1975



594

Alain Hugon, La famille de Juan Medina Venegas

El buscador de gloria : guerra y magia en la vida de un hidalgo castellano del siglo XVI
Isabel Testón Núñez, Rocío Sánchez Rubio, Maria Ángeles Hernández Bermejo, ed. 1998.
.
.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11 juin 2014

Robert Challe, écrivain voyageur

 

challe

Robert Challe, Journal de voyage aux Indes orientales, source Google images


Robert Challe est né en 1659 à Paris, il meurt à Chartres en 1721.
Ce voyageur est allé cinq fois au Canada (1682-1689).
Il est écrivain du roi lors d'un voyage de Lorient au Siam en 1690-91.
http://www.musiqueagroix.fr/2014/pages/parfums/parfums.htm

Il a publié plusieurs ouvrages, en cherchant à brouiller les pistes sur son identité réelle :
Le Journal de voyage aux Indes orientales (1721) (il semble avoir existé trois manuscrits).
Les Illustres Françaises
Difficultés sur la religion proposées au R.P. Malebranche
Mémoires en 1716

La Bayerische Staatsbibliothek de Munich possède un manuscrit autographe du Journal attribué à Paul Lucas (cote Cod. Gall. 738). Le manuscrit appartenait à Etienne Quatremère ; du fait de son aversion pour Napoléon III, la collection de celui-ci est partie à Munich.

« Robert Challe inspirateur de Richardson et de l’abbé Prévost »
Un article d'Henri Roddier a attiré à nouveau l'attention sur lui en 1947.
Frédéric Deloffre a établi une édition critique des Illustres Françaises en 1959 et celle du Journal en 1979. Jean Mesnard complète la biographie de celui dont les contemporains estropiaient le nom en « Challes, Dechalles ou De Challes».

Cet auteur caractéristique du début des Lumières est alors redevenu un sujet d'étude.
En 1979, la Revue d’Histoire littéraire de la France a publié un numéro spécial « Robert Challe »
Les Illustres Françaises sont au programme de l'agrégation des lettres en 1993.
Neuf colloques internationaux ont été consacrés à son oeuvre : Chartres, Paris, Créteil (2), Montpellier (2), Ottawa, Louvain-Anvers, Halifax et à nouveau Paris en décembre 2013.

Sur le site web des Amis de Robert Challe,
voir la rubirique  histoire d'une découverte et la bibliographie de 2013
http://robert-challe.org/
voir aussi le biblio http://www.crlv.org/conference/robert-challe

Plusieurs conférences sont en ligne sur le site du CRLV (centre de recherches sur la littérature de voyages, Clermont)
http://www.crlv.org/

Jacques Cormier,
Robert Challe, écrivain et voyageur vers les Indes - 2010
http://www.crlv.org/users/cormier

Frédéric Deloffre,
Le Journal de voyage aux Indes orientales de Robert Challe - 1999
Robert Challe navigateur - 2000
http://www.crlv.org/users/deloffre

.

Posté par clioweb à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,