01 mars 2022

En guerre(s) pour l’Algérie


 

guerres-algerie2


En guerre
(s) pour l’Algérie

de Raphaëlle Branche et Rafael Lewandowski - ARTE-TV - 1 et 2 mars 2022

https://www.franceculture.fr/evenement/la-serie-documentaire-en-guerres-pour-lalgerie-diffusee-sur-arte

Mardi 1 mars 2022

Épisode 1 : Crépuscule colonial

Épisode 2 : L’insurrection algérienne

Épisode 3 : Terrorismes et guérilla

Mercredi 2 mars

Épisode 4 : « Je vous ai compris »

Épisode 5 : « Algérie algérienne»

Épisode 6 : L’Indépendance


Titres et commentaires, le fichier en version pdf :

http://clioweb.free.fr/dossiers/algerie/guerres-algerie-2.pdf

Utiliser Captvty pour archiver et choisir la définition en vidéo

 

Telerama : 6 épisodes pour 8 ans d’une guerre d’indépendance [ au temps de la guerre froide et de la décolonisation ]
Un récit par le bas : une cinquantaine de grands témoins [ civils algériens, colonisés, militants indépendantistes,
(Européens et Français d’Algérie, appelés, militaires de carrière, harkis, ex-OAS, porteurs de valise…)

- Raphaelle Branche, En guerre(s) pour l'Algérie, coed Arte-Tallandier 22,90 e

- 3 DVD + 1 livret 16 pages + 2h30 de compléments, Arte éditions, 35 e 


- Des deux côtés : la guerre d’Algérie par ceux qui l’ont vécue

Raphaelle Branche, La Grande Table, FC 24.02.2022



Algérie 1962 - La guerre d’indépendance racontée par les Algériens
France Culture, LSD 28.02–03.03 – 17 h

Une série en 4 épisodes de 55 minutes, de Rafael Lewandowski, réalisée par Rafik Zénine
https://www.franceculture.fr/emissions/serie/la-guerre-d-independance-racontee-par-les-algeriens

28.02.2022 - Épisode 1 : L’Algérie coloniale

Épisode 2 : Les civils dans la tourmente de la guerre

Épisode 3 : Plus qu’un soulèvement ; une vraie guerre de libération

Épisode 4 : La guerre en métropole


- Les mémoires vives de la guerre d'Algérie - Perrine Kervran  LSD F-C, mai 2021

https://www.franceculture.fr/emissions/series/algerie-les-ineffables-memoires


.

 .

 


05 juillet 2021

4 juillet 2021

 

Le 4 juillet, qui commémore la déclaration d’indépendance de 1776,
« est une célébration particulière cette année,
car nous sortons d’une année sombre » Joe Biden
(aux Etats-Unis, la pandémie a tué 600 000 personnes)

https://www.20minutes.fr/monde/3077371-20210705-etats-unis-lors-fete-nationale-joe-biden-rappelle-coronavirus-encore-vaincu

 

US Declaration of Independence, july 4th 1776

extrait :
« We hold these truths to be self-evident,
that all men are created equal,

that they are endowed by their Creator with certain unalienable Rights,
that among these are Life, Liberty and the pursuit of Happiness »

« Nous tenons pour évidentes par elles-mêmes les vérités suivantes :
tous les hommes sont créés égaux ;
ils sont dotés par le Créateur de certains droits inaliénables ;
parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur ».

transcription en anglais et en français
https://www.archives.gov/founding-docs/declaration-transcript

fr - https://mjp.univ-perp.fr/constit/us1776.htm


« On July 5, 1852, Frederick Douglass delivered an address
to the ladies of the Rochester Anti-Slavery Sewing Society »

http://clioweb.canalblog.com/tag/douglass

 

us--independance-bnf

http://classes.bnf.fr/essentiels/grand/ess_1538.htm

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 septembre 2020

Papa, qu’as-tu fait en Algérie ?

 

- L’Algérie, souvenez-vous…
  Sonya Faure et Catherine Calvet - Libération 02.09.2020

La guerre a longtemps été passée sous silence, du côté de l’Etat français comme de celui des anciens combattants, peu enclins à partager un passé douloureux.

« On dit aujourd’hui que la mémoire de la guerre d’Algérie (guerre d’indépendance de l’ Algérie) ne peut être que plurielle… Pendant des années, il n’y eut pas de mémoire du tout. En tout cas pas de mémoire publique ni collective... »

 

algerie-branche

«Papa, qu’as-tu fait en Algérie ?»

« L’historienne Raphaëlle Branche a recueilli la parole des anciens combattants de la guerre d’Algérie et de leur famille.
Elle raconte le silence qui a duré, entre ce qui ne peut être dit et ce qui ne veut pas être entendu ».

- Guerre d'Algérie : « On ne peut pas répondre à des questions qui ne sont pas posées »
   entretien avec Rapahelle Branche - Libération 02.09.2020

3 dates :
1962 : « La première amnistie est la plus large et la plus problématique : sont en effet amnistiés les «faits commis dans le cadre des opérations de « maintien de l’ordre » dirigées contre l’armée algérienne» !

cette amnistie jette un soupçon généralisé sur ceux qui ont été en Algérie, favorise le silence et nourrit beaucoup de fantasmes ».

1974 : statut d’ancien combattant pour 1,5 millions de soldats qui se sont succédé en Algérie

1999 : le maintien de l’ordre devient officiellement la «guerre d’Algérie»


- Récit d’exil du pays qui n’existe plus
  Alexandra Schwartzbrod, Libération 02.09.2020

 Le Tailleur de Relizane, Olivia Elkaim (Stock)
Alger, rue des Bananiers, Béatrice Commengé (Verdier)

« Dans des genres très différents, plus romanesque et affectif pour Elkaim, plus littéraire pour Commengé, ces deux autrices livrent là un témoignage précieux sur ce que furent la présence française en Algérie et la vie quotidienne de ceux que l’on a longtemps appelés «pieds noirs».

A venir,
Secrets de familles, de Lucas Belvaux

L’historien Benjamin Stora est chargé d’une mission sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie...

Sylvie Thénault, Algérie : des « évènements » à la guerre.
Idées reçues sur la guerre d'indépendance algérienne, Le Cavalier Bleu, coll. « Idées reçues », 2012
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d'Algérie

« 50 ans après, regards croisés » Biblio de la BU d’Evry 2012

2015 – Année de l’Algérie
https://www.cercleshoah.org/spip.php?article464

 
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 septembre 2018

Revoir l'enseignement de la guerre d'Algérie ?

 

Faut-il revoir l'enseignement de la guerre d'Algérie ?

Émission du Grain à Moudre, lundi 24.09.2018

avec Raphaëlle Branche, Alice Zéniter et Iannis Roder

http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 février 2018

John Perry Barlow (1947-2018)

 

barlow

John Perry Barlow (1948-2018) - photo fr.wikipedia
American poet and essayist, cattle rancher, and  cyberlibertarian political activist


« His writings include "A Declaration of the Independence of Cyberspace", which was written in response to the enactment of the Communications Decency Act in 1996 as the EFF saw the law as a threat to the independence and sovereignty of cyberspace. He argued that the cyberspace legal order would reflect the ethical deliberation of the community instead of the coercive power that characterized real-space governance
... Ethics, enlightened self-interest and the commonwealth were the elements they believed to create a civilization of the Mind in Cyberspace »
http://en.wikipedia.org/wiki/John_Perry_Barlow

A Declaration of the Independence of Cyberspace  by John Perry Barlow
http://www.eff.org/cyberspace-independence
Déclaration d’indépendance du Cyberespace  John P. Barlow  février 1996
http://editions-hache.com/essais/barlow/barlow2.html
(textes anglais et traduction en accès gratuit)

extraits :
« I declare the global social space we are building to be naturally independent of the tyrannies you seek to impose on us. You have no moral right to rule us nor do you possess any methods of enforcement we have true reason to fear ».
« Je déclare l’espace social global que nous construisons naturellement indépendant des tyrannies que vous cherchez à nous imposer. Vous n’avez aucun droit moral de dicter chez nous votre loi et vous ne possédez aucun moyen de nous contraindre que nous ayons à redouter »

« You claim there are problems among us that you need to solve. You use this claim as an excuse to invade our precincts. Many of these problems don't exist. Where there are real conflicts, where there are wrongs, we will identify them and address them by our means »
« Vous prétendez qu’il y a chez nous des problèmes que vous devez résoudre. Vous utilisez ce prétexte pour envahir notre enceinte. Beaucoup de ces problèmes n’existent pas. Où il y a des conflits réels, où des dommages sont injustement causés, nous les identifierons et les traiterons avec nos propres moyens »

« We will create a civilization of the Mind in Cyberspace. May it be more humane and fair than the world your governments have made before ».
« Nous créerons une civilisation de l’esprit dans le Cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde issu de vos gouvernements »
 

- Olivier Ertzscheid a publié une (Nouvelle) déclaration d’indépendance du Cyberespace. Et des cyber-citoyens.
Libération, version payante - source SN
version en accès libre, avec traduction en anglais -  Affordanceinfo 11.02.2018

extraits :
« Nous avons eu le tort de croire vos promesses ...Votre culture n’est pas la nôtre, vos règles tacites suscitent autant d’incompréhension et de désordre que chacune de vos innombrables ingérences ».
« ... nous ne pouvons pas accepter les solutions que vous tentez de nous imposer par le code. Car si le code est la loi, nous n’entendons pas qu’il soit élaboré et appliqué en dehors de tout espace de délibération réellement public et sincèrement commun. »

« Vous terrifiez désormais vos propres enfants, parce qu’ils ne se reconnaissent plus dans les frontières que vous placez dans le cyberespace, et parce que chacune de ces frontières arbitraires et soumises aux lois du marché nous contraint à devenir des étrangers pour ceux qui se trouvent de l’autre côté de vos murs de données, là où nos rêves étaient simplement ceux d’une plus grande fraternité. Parce que vous continuez de nous craindre et que nous continuons de tenter de vous échapper, vous confiez à vos algocraties les responsabilités de parents auxquelles vous êtes trop lâches pour faire face. Dans notre monde, tous les sentiments et expressions d’humanité, dégradants ou angéliques, font partie d’un monde unique, sans discontinuité, d’une conversation globale de bits. Nous ne pouvons pas séparer l’air qui étouffe de l’air où battent les ailes ».

« L’art, l’histoire, la vérité des peuples et celle des révolutions, rien n’échappe à l’arbitraire de vos décisions, de vos goûts, de vos propres pudeurs, et par-dessus tout de vos propres intérêts commerciaux et financiers. Dans notre monde, quoi que l’esprit humain crée peut être reproduit et distribué à l’infini pour un coût nul. L’acheminement global de la pensée doit désormais trouver d’autres chemins que celui de vos usines, d’autres ambitions que celles de vos carcans, d’autres légitimités que celles des rentiers et des banquiers de la culture... »

en mise en ligne temporaire, une comparaison artisanale des deux versions, 1996 et 2018 :
http://clioweb.free.fr/debats/barlow-afford.pdf

 

 .

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 novembre 2014

Algérie 1954-2014

 

- Une colonisation féroce, JP Rioux, Le Monde 30.06.2002
http://www.lemonde.fr/archives/article/2002/06/30/une-colonisation-feroce_3148510_1819218.html

« En 1954, la réalité des faits a tout balayé et a préparé un temps de sang et de larmes. Près d'un million d'Européens croisent alors en Algérie près de neuf millions de musulmans, avec des taux de natalité respectifs de 19 et 45 pour mille, et un taux de mortalité infantile affreusement échelonnée de 46 pour mille chez les premiers contre 181 pour les seconds : la démographie comparée a ruiné la colonisation dite " de peuplement " et déjà transféré la misère des campagnes algériennes vers les bidonvilles. Tous les enfants d'Européens sont scolarisés dans le primaire mais seul un petit Algérien sur cinq va à l'école et peut profiter de la "civilisation" française. Le salaire journalier moyen dans l'agriculture est de 1 000 francs pour le roumi et 380 pour l'indigène. Le statut politique assez neuf de 1947 n'a jamais été appliqué et les élections sont plus que jamais truquées, ce qui désespère la maigre élite politique algérienne décidée à faire encore un bout de chemin avec la France infidèle. La tradition de violence ruineuse a eu mieux qu'un sursaut avec la terrible répression militaire de l'insurrection du Nord-Constantinois après le 8 mai 1945 ».
« ...L'impuissance coloniale a ainsi conduit une Algérie schizophrénique au bord de l'explosion ».


- Guerre d’Algérie, de la mémoire à l’Histoire, Le Monde 30.10.2014
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/10/30/guerre-d-algerie-de-la-memoire-a-l-histoire_4515586_3246.html

- « Aujourd'hui, les mythes sont remis en cause » - Le Monde 30.10.2014
Entretien avec l'historien Mohammed Harbi, ex-cadre FLN durant la guerre, le manichéisme historique n'a plus cours

« Dans la presse algérienne, à travers le déballage d'affaires de corruption, de détournements de fonds, de malversations diverses, ce sont tous les mythes développés par les nationalistes qui sont remis en cause. L'attitude mafieuse de certains dirigeants est dénoncée publiquement. On ose évoquer les assassinats et les règlements de comptes du passé (la mort d'Abane Ramdane, par exemple), les purges au sein du FLN, les massacres (comme celui de Melouza). La presse, mais aussi des historiens, comme Anouar Benmalek ou Salah Mekacher, participent à cet éveil des consciences ».
« la révolution algérienne a rempli sa mission, celle de débarrasser le pays d'une domination étrangère. Elle l'en a débarrassé, mais elle l'a remplacée aussitôt par une autre domination, celle des nationaux ».


Egalement dans ce dossier du Monde 30.10.2014
- Sortir du déni et du mensonge
- « Notre idéal a changé de route en  1962 »
- En France, la génération des petits-enfants enfin décomplexée
Les 17-30 ans assument leur double appartenance et leur histoire tout en se sentant désormais étrangers " là-bas ", en Algérie

 .

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 janvier 2013

Michèle Audin, Une vie brève

 

Michèle Audin, Une vie brève, Gallimard

extrait :

Une vie brève n'aurait pas existé sans le goût du travail d'historien qui a jeté un beau jour la spécialiste de la géométrie symplectique sur la piste de Jacques Feldbau. Ce mathématicien fut déporté, comme juif, à Drancy puis à Auschwitz, et mourut juste avant la fin de la guerre. Une histoire de Jacques Feldbau (Société mathématique de France, 2010) a été précédée d'un premier essai, " plus littéraire ", que l'universitaire strasbourgeoise a consacré à une autre figure du monde des mathématiques, la Russe Sofia Kovalevskaya (1950-1891). Scientifique éminente, discriminée du fait de son sexe, cette chercheuse exceptionnelle a fait l'objet de plusieurs livres, de films et d'une pièce de théâtre.

Michèle Audin a trois ans en 1957, quand son père, pied-noir, mathématicien, favorable à l'indépendance est " emmené, torturé et tué " à Alger par les parachutistes français...
Maurice Audin ? Un garçon ordinaire, d'origine modeste. Il boit son café sans sucre, il aime les mathématiques, a lu des livres sur Gandhi. Il va au cinéma avec sa femme et fume des Camélia Sport. Rien d'exceptionnel ? Rien.



L’équation de Michèle Audin - Libération livres 09.01.2013

Mathématicienne, elle totalise les traces du père qu’on lui a soustrait en Algérie
http://www.liberation.fr/livres/2013/01/09/l-equation-de-michele-audin_872786


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 juillet 2012

Algérie, histoire et mémoires

 

L'Algérie et la guerre d'indépendance dans les futurs programmes 2013 :

L’Algérie fête le cinquantenaire de son indépendance.
Dans les futurs programmes 2013, cette histoire figure dans les « ressources » diffusées par le site Eduscol : c’est un support d’étude suggéré en Troisième (III.2 - Des colonies aux États nouvellement indépendants).
http://eduscol.education.fr/pid23208-cid60611/ressources-pour-la-classe-de-troisieme.html
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/40/7/08Hist_coll_3_III_th2_coloniesVF_219407.pdf


L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie, c’est une des études possibles en Terminale ES-L dans le chapitre Les rapports des sociétés à leur passé. (FLN, OAS, cadres militaires français, harkis, anti-colonialistes, immigrants
http://eduscol.education.fr/cid59932/ressources-pour-la-classe-terminale-des-series-es-et-l.html

Face à la concurrence des mémoires divergentes, la volonté de distanciation des historiens n'est pas aisée. Elle implique d'établir les faits (occultés), de les mettre en relation avec les contextes qui les ont produits, de souligner la complexité des situations...
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/lycee/41/0/LyceeGT_Ressources_Hist_02_Th1_Q2_memoires_213410.pdf


Benjamin Stora :
« J’ai longtemps cru que, par le récit d’histoire, on allait empêcher les saignements de la mémoire ; qu’en écrivant l’histoire à deux, ensemble, on dépasserait le stade des mémoires blessées, conflictuelles, se réfugiant les unes contre les autres. Or, ce travail d’histoire est mené par les historiens français et algériens, ensemble, depuis longtemps. Des livres sont déjà parus, ont été diffusés… et cela n’a pas changé grand-chose ».
http://tinyurl.com/stora-2011-refusdudeuil

L'adresse originelle n'est pas un modèle de concision :
http://www.univ-paris13.fr/benjaminstora/articlesrecents/269-guerre-dalgerie-entre-enfermement-et-refus-du-deuil-par-benjamin-stora-intervention-au-colloque-l-langage-violence-r-organise-par-lassociation-primo-levi-17-juin-2011-


La bibliographie est considérable.
Il faut y ajouter les catalogues de deux expositions récentes :
. Algérie 1830-1962. Avec Jacques Ferrandez (au musée de l'armée).
. Engagements et déchirements, les intellectuels et la guerre d'Algérie. L'IMEC s'intéresse à la bataille précoce et intense des idées.

Lors d'une conférence, Anne Simonin a présenté " Le Droit de désobéissance - Les Éditions de Minuit en guerre d'Algérie ". L'ouvrage peut être téléchargé gratuitement en pdf . Selon elle, au lendemain de la 2 GM, le combat des Éditions de Minuit a aidé à donner une légitimité à tous ceux qui combattaient la guerre au nom d'une " certaine idée de la France ".

Pour une histoire critique et citoyenne - Le cas de l'histoire franco-algérienne.
En 2006, un colloque a eu lieu à l'ENS-LSH.
Les actes ont été publiés, et des vidéos sont encore en ligne.
http://ens-web3.ens-lsh.fr/colloques/france-algerie/


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 juin 2012

Algérie 1830-1962

 

France-Algérie : l'armée fait son exposition de conscience - Libération,  25 juin 2012

« Pour la première fois depuis la fin de la guerre, un musée national,
celui de l'Armée, passe au crible l'histoire de cette ex-colonie.
Sans concession » écrit Thomas Hofnung

« Tout y est : la conquête de l’Algérie au XIXe siècle dans une extrême violence, la spoliation des terres indigènes en faveur des colons, les massacres de civils commis par les fellagha dans les années 50, les opérations de «pacification» de l’armée française, la «propagande militaire» (désignée comme telle dans l’exposition) diffusée à la télévision, la terrible nuit du 17 octobre 1961 à Paris, le putsch des généraux, l’OAS et l’abandon tragique des harkis… Et, bien sûr, la torture... »

http://www.liberation.fr/societe/2012/06/25/france-algerie-l-armee-fait-son-exposition-de-conscience

Qu'en pensent ceux qui ont vu l’exposition ?


NB - Le site de la LDH de Toulon reproduit un article du Point.
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?rubrique36

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 décembre 2011

La Grèce au XIX-XXe


La Grèce au XIX-XXe : le regard de l'Europe
Concordances des temps, 03/12/2011, avec Joelle Dalègre (Inalco)
L'émission au format mp3 : http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-03.12.2011-ITEMA_20326659-0.mp3


3 temps majeurs évoqués :
- La guerre d'indépendance
- La défaite militaire en 1922 et ses conséquences humaines.
- La guerre civile (1944-1949).
Il manque la dictature des colonels et le retour à la démocratie.

La Renaissance a mis en avant la culture antique (les humanités, la culture gréco-romaine).
(cf les 3 langues en Grèce : le grec ancien, le grec populaire ou démotique, la langue de culture enseignée jusqu'à la chute des colonels).

Byron, Delacroix, Hugo se passionnent pour la lutte des Grecs contre l'Empire ottoman. Byron meurt de maladie à Missolonghi en 1824. Ceux qui font le voyage cherchent en vain sur place des descendants de Platon ou d'Aristote.
Les grandes puissances du temps endettent durablement le pays, et limitent fortement son territoire. Ils refusent de le doter d'une constitution (en fait une monarchie absolue) et placent à la tête de la Grèce Otton, le second fils du roi de Bavière.
http://en.wikipedia.org/wiki/Greek_War_of_Independence
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d'indépendance_grecque

Après la Grande Guerre, et la défaite de 1922, 1 104 216 Grecs sont chassés d'Asie Mineure. 400 000 Turcs sont expulsés dans l'autre sens.
http://en.wikipedia.org/wiki/Population_exchange_between_Greece_and_Turkey
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Idée

L'émission fait allusion à la Guerre civile entre 1944 et 1949
http://en.wikipedia.org/wiki/Greek_Civil_War
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_grecque

En 1995, les programmes de lycée assimilent l'Antiquité à la démocratie athénienne et à l'Empire romain. Parfois, seule Athènes survit, comme source de la démocratie (en minorant la différence entre une démocratie directe et un régime représentatif). La dimension intellectuelle et artistique est à peine effleurée.

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,