08 novembre 2011

Apocalypse ou la trouille de l’Histoire

 

- Apocalypse ou la trouille de l’histoire
André Gunthert, dans L'atelier des icônes. 07/11/2011
http://culturevisuelle.org/icones/2168


La crise de 1929 ?
Expédiée en 40 secondes et quelques images ...

La colorisation ? Mettre en couleur de façon indifférenciée l’ensemble des images, qu'elles aient été tournées et diffusées en noir et blanc ou qu'elles aient été tournées et diffusées en couleur, afin d’homogénéiser le matériel source, cela empêche le téléspectateur de faire une distinction élémentaire en histoire ...  « Plus aucune couleur, plus aucune nuance n’est ni vraie ni fausse » .
[ La technique a imposé de longues années : les copies en 16 mm de Nuit et Brouillard étaient en noir et blanc. Aujourd'hui, le numérique permet de rétablir la distinction voulue par Alain Resnais entre les archives nazies et les images de 1955. Seule la TV dite publique est capable de nier cette réalité et de toucher coloriser à la manière des cartes postales d'hier ]


« Montrer Hitler ne suffit pas à faire comprendre.
Ou plutôt : montrer Hitler, c’est être sûr de ne pas donner les moyens de comprendre ».

« Il est accablant d’entendre exprimer une telle conception d’une histoire de carton-pâte, si éloignée de l’état actuel des connaissances » ... Empiler les superlatifs et diffuser en prime time une vision aussi désuète de l’histoire c'est une bien curieuse façon de répondre à la demande sociale d'histoire (celle qui a incité un ministre à mettre l'histoire en option en Term S ?).

Lire également les commentaires à la suite de l'article d'André Gunthert (notamment la fausse opposition entre élite et masses, les excès du marketing et de la promotion, l'histoire mesurée à la seule aune de l'audience télévisée ...

Les commentaires sont ouverts sur L'atelier des icônes...

apo-hitler

source : http://culturevisuelle.org/icones/2168


Les critiques très fondées d'André Gunthert rejoignent celles de Libération - 25/10
« Apocalypse Hitler n'est pas un documentaire historique, c'est du cinéma »
http://clioweb.canalblog.com/tag/blockbuster

A relire :
En mettre plein les yeux et rendre «Apocalypse» irregardable
Par Georges Didi-Huberman philosophe et historien de l'art
Libération, 21 septembre 2009
http://www.liberation.fr/medias/0101592227
et
http://clioweb.canalblog.com/tag/immodestie

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 septembre 2009

Coloriser l'histoire - 2

Dans Rue 89, Vincent Artuso pointe du doigt "Les dangereuses approximations d'" Apocalypse ", le docu de France 2".
http://tinyurl.com/lm59wm

Dans la Fabrique de l'histoire , ce matin, échange sur la façon dont France 2 traite de la 2 GM.
http://clioweb.free.fr/presse/radio.htm

Un rappel absolument essentiel :
Qui avait, entre 39 et 45,  le pouvoir et les moyens de fabriquer des images ?
Vouloir montrer le réel par les seules images archivées, sans se poser cette question élémentaire,  c'est se moquer du monde et prendre le risque de seulement cloner de la propagande. (cf le stuka et le blindé)

Comment montrer en images la Résistance au quotidien, celle dont Lucie Aubrac parlait si éloquemment, sans devoir tomber dans les rares images de déraillements ou de radio-émetteurs (tournées parfois après 1945) ?

Ces erreurs sont d'autant plus patentes que la chaîne ne recule devant aucun superlatif dans la promotion de ce qu'elle achète ou finance... et qu'elle ose vendre comme "une conception nouvelle de l'histoire" un récit événementiel et une histoire bataille qui ont cessé d'être à la mode depuis les années 60.
Selon les historiens, les documentaristes ont voulu copier les codes du cinéma, mais ils ont fait l'impasse sur les acquis du travail d'une génération d'historiens (cf le cas de Churchill)

Emmanuel a fait allusion à Face aux fantômes, un documentaire de Jean-Louis Comolli
à partir du travail de Sylvie Lindeperg sur Nuit et Brouillard.
http://www.lussasdoc.com/etatsgeneraux/2009/fiche_film.php?id=2568&sp=id

.
16/09 rappel : Peut-on faire mentir les images d'archives ?
Oui répond François Ekchajzer dans Télérama n° 3114

.
21/09/2009 : En mettre plein les yeux et rendre «Apocalypse» irregardable
Georges Didi-Huberman, philosophe et historien de l'art - Libération rebonds

http://www.ecrans.fr/En-mettre-plein-les-yeux-et-rendre,8148.html


"Pourquoi coloriser Dachau et pas Auschwitz ?"
projet "pharaonique", émission "miracle", "révélation" de l'histoire… la TV d'Etat excelle dans l'auto-célébration et abuse des mots qui feront date dans l'histoire de l'immodestie.
" En mettre plein les yeux : c'est le contraire exactement de donner à voir"

26/09 : "Apocalypse est aussi éloigné de l'histoire que Les experts le sont de la science"
chronique de Guillaume Erner sur France-Inter (émission Eclectik, vers la 5e mn)
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/eclectik/


- Une synthèse des débats dans Zéro de Conduite (09/2009)
http://www.zerodeconduite.net/blog/index.php?itemid=18721  


. 

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,