09 mai 2013

Géomatique et NéoGéographie

 

osm

Open Street Map : http://openstreetmap.org



Géomatique : la révolution numérique - Le Monde Sciences

- Entretien avec Thierry Joliveau (université de Saint-Etienne),

extrait :
« L'information géographique connaît un bouleversement rapide dans ses techniques de production et de diffusion mais aussi dans son économie générale. La cartographie était historiquement une mission de l'Etat liée à la défense et à l'aménagement du territoire national. Né avec les Cassini il y a plus de deux siècles et demi, en France, la cartographie a longtemps été impulsée par la puissance publique, même si des acteurs privés y ont joué un rôle important.
Avec les outils modernes de la géomatique puis de la néogéographie et du géoweb, les acteurs impliqués dans l'information géographique sont maintenant très diversifiés : collectivités locales, sociétés privées, groupes associatifs, individus... »

Thierry Joliveau est l'auteur du blog Mondegeonumerique - http://mondegeonumerique.wordpress.com/
Il a été souvent cité dans cette revue de presse (cf le monde selon Facebook, la critique de la carte de Paul Butler)


- La révolution numérique - Le Monde Sciences
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/05/06/cartographie-la-revolution-numerique_3171889_1650684.html

L'article décrit les méthodes de travail de l'IGN, de Google et d'Open Street Map.
L'IGN privilégie la vérification des données, redessine la France au 1/25000e, et annonce Scan Express, un service à destination des collectivités. http://www.ign.fr/
En 2005, avec Google Maps, Google a simplifié des outils réservés jusque-là aux professionnels pour les mettre au service du public. Tomtom et Nokia ont suivi dans le domaine commercial. https://maps.google.fr/
OpenStreetMap (OSM) a permis à un million de volontaires de construire, en quelques années, une carte mondiale libre de droits et de l'actualiser en temps réel. http://openstreetmap.org


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 mars 2013

L'IGN confond libre et gratuit

 

- Bientôt expropriés du patrimoine commun ? Libération rebonds 24.01.2013
http://www.liberation.fr/medias/2013/01/24/bientot-expropries-du-patrimoine-commun_876517
La vogue des partenariats public-privé ... s’empare de la numérisation du domaine public,
avec des clauses d’exploitation exclusive qui constituent une forme de privatisation.
...au nom d’économies illusoires ...  on dépossède (pour dix ans) chacun d’un patrimoine qui appartient à tous.

« Dans un autre domaine d’importance stratégique, l’information géographique, alors que l’IGN vend ses informations pourtant financées par le public et tente de concurrencer Google avec son propre système, le projet libre OpenStreetMap fait la preuve de la supériorité de la collaboration sur la base des communs ».


- L’IGN œuvre pour la gratuité du patrimoine géographique – Libération rebonds 06.02.2013
Bernard Bèzes Chef de la cartothèque de l’IGN
http://www.liberation.fr/culture/2013/02/06/l-ign-oeuvre-pour-la-gratuite-du-patrimoine-geographique_879885


- L'IGN confond libre et gratuit.
Thierry Noisette pour L'esprit libre – 28.02.2013
http://www.zdnet.fr/actualites/ign-open-source

A l'IGN : gratuites ou libres? Les données ne sont pas données... La différence est de taille : là où «gratuit» signifie non payant pour le consommateur, «libre» signifie sans contraintes pour l’utilisateur, celui qui va exploiter et valoriser ces données. (...)

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,