06 juin 2012

Depardon - Hollande, mème ou étrangeté ?

depardon-hollande

source : André Gunthert - http://culturevisuelle.org/icones/2416


Depardon: "un clin d'œil à la photo amateur" Le Monde
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/04/

Photo de Hollande : "Portrait amateur pour président normal" - Le Nouvel Obs
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120604

- Hollande/Depardon, le baptême du mème
André Gunthert - L'atelier des icônes - 5 juin 2012 - 07:39
La photo du portrait officiel a fait entrer François Hollande dans la satire par la grande porte. Comme pour la réception de l’affiche “La France forte”, on ne peut qu’être frappé de la vivacité de l’accueil public, qui a jugé sans concession la proposition de Depardon.
http://culturevisuelle.org/icones/2416

Depardon, les coulisses d’un commentaire
André Gunthert - L'atelier des icônes - 6 juin 2012
http://culturevisuelle.org/icones/2420

L’inquiétante étrangeté présidentielle
Alain François, Détresse visuelle
Suis-je en train de surinterpétrer une image choisie par des communicants, confirmant la critique des commentaires par Pierre Morel ?
http://culturevisuelle.org/detresse/archives/1176

De la critique d’une photo de Depardon
Pierre Morel, 4 juin 2012
http://www.blog.pierremorel.net/2012/06/04/de-la-critique-dune-photo-de-depardon/


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03 août 2011

Culture Visuelle - medias sociaux - 4

.
- Lors de la journée Dans la toile des médias sociaux organisée par l’Institut Historique Allemand, André Gunthert présentait Culture visuelle, une plate-forme thématique qui regroupe tous les acteurs 
intéressés par l'image et l’exploration des dimensions visuelles de la culturehttp://culturevisuelle.org/blog/4334

Culture visuelle est à la fois un projet de recherche, une structure académique (Lhivic, EHESS) et un organe de publication.
La plateforme propose une publication collaborative quasi quotidienne, à partir d’une ferme de blogs (plus d’une centaine en ce moment). Un comité éditorial choisit les billets affichés en page d’accueil, soit en sélection (par option positive d’un membre du comité), soit en Une (par délibération et vote majoritaire de l’ensemble du comité). Des catégories communes sont proposées aux blogueurs. 50 tags sont utilisés pour harmoniser l’indexation de l’ensemble des textes (ex histoire, photo, icono, retouche, Japon…), avec possibilité de combiner plusieurs tags dans une recherche (ex cinéma + histoire).

« Les règles de la participation à Culture Visuelle sont les mêmes que celles qui s’appliquent aux séminaires de l’EHESS. Tout étudiant, enseignant ou chercheur peut contribuer, comme auteur ou comme lecteur, aux travaux de la plate-forme (publication, signalement, commentaire…) », « sans limitation de spécialité ni de nationalité »

.
- Parmi les blogs fédérés
(une pratique trop rare dans le monde universitaire francophone) :

Patrick Peccatte (blog Déjà Vu) participait aussi à la journée de l'IHA et présentait PhotosNormandie sur Flickr :
http://culturevisuelle.org/dejavu/  - http://clioweb.canalblog.com/tag/photosnormandie

- L’atelier des icônes, le blog d’AG complète le site http://www.arhv.lhivic.org/
Dans un billet du 2 juillet, André Gunthert cite un article du Yomiuri Shimbun (16/04/2011) qui permet de mettre en contexte  l’icône d’Ishinomaki, la photo prise par Tadashi Okubo et de nommer la jeune femme : Yuko Sugimoto
http://clioweb.canalblog.com/tag/ishinomaki

L’ensemble des blogs fédérés et hébergés par la plateforme : http://culturevisuelle.org/allblogs

.
- Selon André Gunthert, la mutualisation ne se décrète pas. Il inverse le paradigme : ce n'est pas l'outil (les médias sociaux) qui donne naissance à une recherche collective mais l'habitude du travail collectif qui fait apprécier l'intérêt des outils du web 2.0. 

Selon lui, la mutualisation n'existe que lorsqu’elle répond à des besoins et lorsque les conditions d'une culture du partage existent au préalable dans les structures universitaires (laboratoires, séminaires). Cette culture correspond à un choix de valeurs, elle est renforcée lorsqu'une vraie formation au travail collectif a été organisée. C'est seulement dans ce cadre que les étudiants et les chercheurs peuvent comprendre l'intérêt d'une telle démarche, et accepter de consacrer du temps et de l'énergie pour maîtriser les outils. Faute de formation et de culture, la mutualisation peut devenir un voeu pieu commode et servir d'incantation dans des discours technophiles convenus.

Le carnet de recherche (ou blog) est « une forme élitaire d'échange », par dialogue entre blogs ou par commentaires argumentés ; il n'empêche pas une communication détendue. Il permet d’élargir le cercle de conversation à l’ensemble des professionnels de l’image. Selon lui, Facebook ne cannibalise pas le blogging social. Il attire une communication plus grand public et devéloppe des échanges sur un autre registre. 

AG a souligné l’insuffisance de la reconnaissance de ces initiatives par les structures institutionnelles.

.
- Le groupe Facebook . 
http://www.facebook.com/groups/318005535206/

- La page Twitterhttp://twitter.com/#!/culturevisuelle

totem

De l’influence des modèles iconographiques sur les pratiques visuelles...
André Gunthert (Totem) commente 4 photos de Chris Marker présentées à Arles.
http://culturevisuelle.org/totem/1351


Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 mars 2011

Japon : L'icône de Tadashi Okubo - 1


jp_unes_okubo

jp_match

   c_mail

 

jp_okubo

Tadashi Okubo, Yomiuri Shimbun - 12 mars 2011
A woman wrapped up in a blanket stands in the middle of rubble,
looking at the city submerged under water in Ishinomaki in Miyagi Prefecture March 13.
http://photogallery.thestar.com/953100

« Elle est debout, les pieds joints, au milieu des décombres, emmitouflée dans un couverture beige avec un regard perdu derrière sa frange : la photo de cette jeune femme (anonyme qq jours) rescapée du séisme a fait le tour du monde » 

« Tadashi Okubo, photographe pour le Yomiuri Shimbun, un des grands quotidiens japonais. La photo a été prise samedi 12 mars à Ishinomaki où 10.000 habitants sur les 16.000 ont été portés disparus ».
Noter l'homme à gauche et le groupe de sauveteurs à droite ; un sac coloré est en partie masqué par la couverture claire.
7
 sur 7 commente la photo de Tadashi Okubo qui a fait la une de plusieurs magazines (en France Le Nouvel Obs, Le Point, Le pèlerin, Paris-Match...). Noter l'importance des recadrages et des retouches, la place du rouge dans ces couvertures, et les titres des sujets annexes jugés également vendeurs ( de l'échec scolaire au Tourisme en Italie). Le magazine australien évoque le nuclear timebomb et appelle à la levée de fonds.


Le site du Yomiuri Shimbun (journal conservateur) en anglais http://www.yomiuri.co.jp/dy/national/
(titres récents :
Morgues, crematoriums overwhelmed - Mar.19), Guarding against radiation health risks - Mar.18),


7 sur 7
titre également : Le bilan s'alourdit: 8.133 morts et 12.272 disparus
 

La photo de Tadashi Okubo est analysée par :

Laurent Houssay pour l'AFP via Facebook 
http://www.facebook.com/notes/agence-france-presse/

- Michel Puech sur un blog de Médiapart 
« Le temps où Paris Match achetait l’exclusivité de certaines photographies est terminé ». La photo a été achetée par trois grandes agences, l'AFP aurait payé 300 euros !

- Dans L'Atelier des icônes (Culture Visuelle), André Gunthert titre son article
La pleureuse d’Ishinomaki ou l’esthétique du désastre

Dans cette « madone des décombres » ( Gilles Klein, Arrêt sur images ), il voit une antique figure de la pleureuse,
avec l'opposition entre la brutalité du chaos et la figure de la victime par excellence. Il évoque les images non retenues par les patrons des magazines (l'amas des conteneurs). Il conclut en disant sa préférence personnelle pour « la modestie de l’image télévisée ».

- Mardi 21/03 :  La Japonaise qui a fait le tour du monde.
Laurent Abadjian (Télérama) parle de compassion et d'identification. La fonction [ de l'image ] est d'informer, bien sûr, mais aussi de séduire. L’image [la photo ?] de Tadashi Okubo remplit pleinement ces deux fonctions.
http://www.telerama.fr/monde/la-japonaise-qui-a-fait-le-tour-du-monde

.
[ un article du Yomiuri Shimbun  le 16 avril 2011 (cité par André Gunthert le 2 juillet) met cette photo en contexte, et donne un nom à la jeune femme : Yuko Sugimoto ].
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/08/02/21719833.html

 

- Lundi 21/03, 21 h : Après la madone, le vieil homme à la Une - Arrêt sur images

 

ishinomaki

Ishinomaki - source : Google Maps 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

12 juillet 2010

La fabrique de l'image

Eric Woerth, ou la Fabrique de l’image

« On le dit, on le répète: nous vivons dans un trop-plein d’images. Une abondance qui a notamment pour effet de mettre en difficulté le photojournalisme, concurrencé par la profusion des photos amateurs ou des banques d’images.
Mais si l’on examine de plus près un cas particulier, on a la surprise de constater que ce schéma général est loin de correspondre à la réalité… »
Une analyse d'André Gunthert pour L'Atelier des icônes


visuelle_3woerth

http://culturevisuelle.org/icones/968

2 titres du Monde le 12/07/2010 :

- Eric Woerth « réfléchit » à l'abandon de ses fonctions de trésorier de l'UMP .... il « réfléchit » ...
- Ce que Nicolas Sarkozy attend de son intervention à la télévision.
Qui attend des explications ? NS ou les habitants du pays ?

- Anny Poursinoff, la candidate verte remporte la législative de Rambouillet, traditionnel fief de la droite. Le Monde
Battue d'une voix en septembre 2009, Anny Poursinoff l'a cette fois emporté largement sur Jean-Frédéric Poisson, député sortant et ex-suppléant de Christine Boutin, députée du lieu de 1986 à 2007.



















Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,