23 août 2013

Internet et le lave-vaisselle

 

Internet et le lave-vaisselle (lettre à Michel Serres)
par Laurent Chemla - Libération écrans, 19.08.2013
http://www.ecrans.fr/BBS-Internet-et-le-lave-vaisselle,16803.html
 
Une charge contre les services d'appel utilisés pour la pseudo-maintenance à distance. Il y aurait aussi à écrire sur les centres délocalisés qui paient de bas salaires aux opérateurs dont le métier est de perturber votre repas par un appel aussi intempestif qu'intrusif.

extraits :
« hier soir mon lave-vaisselle est tombé en panne… J’ai eu beau - comme le conseille la vieille sagesse populaire - taper dessus de toutes mes forces, il a refusé de repartir. Y a des moments comme ça ».

Sur Internet, tout est fait pour nous faciliter la vie (sinon l’internaute va voir ailleurs) … « Pour le lave-vaisselle, l’assistance (payante) est ouverte 24/24 … à condition de parler la langue du robot ou d’échapper aux procédures imposées à l’opérateur (marocain ou tunisien) ».
« J’ai déjà plus de mal à accepter de ne pas simplement pouvoir cliquer depuis mon historique d’achats sur l’objet en panne, en précisant le code d’erreur pour qu’un technicien me rappelle lui-même, en connaissant donc d’avance mon adresse et le prénom du lave-vaisselle. Parce qu’en tant que programmeur, je sais que c’est quelque chose de trivial à réaliser ».

« Mais je refuse tout net de devoir me faire insulter pour obtenir le service pour lequel j’ai payé : je suis sur Internet depuis trop longtemps, et j’y ai pris trop de mauvaises habitudes » ...

« On aura beau faire des campagnes sur la préférence nationale, sur le soutien à apporter à nos emplois, on aura beau taper sur les méthodes d’optimisation fiscales des géants du Net (en taisant celles — identiques — de nos anciens champions nationaux), on aura beau stigmatiser Internet, le responsable de tous les maux : rien ne changera et tous ces dinosaures disparaîtront, les uns après les autres, de n’avoir pas compris que l’ancien monde avait disparu. Que le temps où ils pouvaient imposer des contrats (de confiance) léonins est caduc. Que le niveau de service attendu « sur Internet » est aussi celui auquel, de plus en plus souvent, on s’attend à obtenir partout ailleurs.
Internet est là, et il restera là. Changez. Ou disparaissez ».


- rappel : Machines hostiles, Jean-Noël Lafargue, Le Monde diplomatique, juillet 2011
« Dans ces services d'appel à distance, tout semble fait non pas pour régler des problèmes concrets, mais pour empêcher que les conséquences ne viennent importuner les responsables dont les décisions sont à l'origine des difficultés ».
http://clioweb.canalblog.com/tag/hostiles

.
.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 juillet 2011

LMD : Les machines ne sont pas neutres

Machines hostiles - Le Monde diplomatique - juillet 2011
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/LAFARGUE/20788

Les machines ne sont pas neutres
Jean-No Lafargue, Le dernier blog, 29.06.2011, avec commentaires
http://hyperbate.fr/dernier/?p=16831


Dans la dernière page du Monde diplomatique de juillet, Jean-Noël Lafargue
(Paris VIII) prend pour cible les machines programmées pour dominer, la technologie quand elle est utilisée pour créer une contrainte qui n'existerait pas sans la machine.
.
Il part de l'exemple du métro et des portillons broient les épaules des usagers trop lents. "Imaginons un instant que ces portillons soient remplacés par des vigiles chargés de frapper les clients qui ne circulent pas à la bonne vitesse. Le scandale serait immédiat".

Les services d'assistance en ligne fournissent un autre cas.
Ils sont installés dans des pays à bas salaires ; les salariés doivent suivre un scénario programmé. 
Pas question pour eux de prendre l'initiative, ou d'acquérir des compétences monnayables.
"Dans ces services, tout semble fait non pour régler des problèmes concrets, 
mais pour empêcher que les conséquences de ces problèmes n'atteignent les responsables qui en sont à l'origine."


JNL évoque également les photos des papiers d'identité, d'où la vie et le sourire a disparu pour complaire aux limitations des logiciels de biométrie, conçus par les industriels qui s'enrichissent avec.

L'informatique personnelle a rendu caducs certains métiers (cf la retouche photo) ;
elle prolétarise l'artisan dont le savoir-faire est transféré au logiciel et à son éditeur.

Comment reprendre en main notre destin numérique ?
JN Lafargue cite le hacking, le logiciel libre et le bricolage. Les débats qui entourent ces questions sont bien plus politiques que technologiques.

voir également Le dernier blog à propos des conditions de rédaction de l'article : Les machines ne sont pas neutres
http://hyperbate.fr/dernier/?p=16831 

.
L'article sera peut-être en ligne en août.
20 août : L'article est en ligne :
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/LAFARGUE/20788


. 

hostiles_md

source : http://hyperbate.fr/dernier/?p=16831