05 mars 2013

Le nazisme, la société des camps

 

"Wir haben nicht einmal alle Nazi-Lager erfasst"
(Nous n'avons même pas abordé tous les camps nazis) - (source : Nicole)

Die Zeit publie un entretien avec l’historien Geoffrey Megargee
http://www.zeit.de/wissen/geschichte/2013-03/interview-holocaust-studie

Au début de ses recherches, l'historien Geoffrey Megargee pensait trouver 5000 ou 7000 camps et ghettos nazis. Personne n'avait alors songé à en faire l'addition.

Les chercheurs du Holocaust Memorial Museum ont fait l’addition de tous ces lieux de la violence nazie. Ils dénombrent 42 500 lieux de la terreur, « qui servaient à poursuivre des gens, à les forcer au travail, à la torture et la mise à mort ». Et ils ont sans doute fait des oublis.

Les nazis ont créé des camps pour tout. Camps d 'enfermement, camps de concentration, camps d'extermination, ghettos, mais aussi camps pour travailleurs forcés, maisons pour juifs, centres de prostitution forcée, camps pour enfants évacués, camps pour les Allemands ethniques qui s'établissaient comme colons en Pologne, camps pour les travailleurs sur les chantiers d’autoroutes… Sans oublier les camps pour les soldats, les camps pour les SS, les jeunesses hitlériennes et tous les autres.
« Le nazisme, c’est une société de camps » conclut Geoffrey Megargee

dans l'article, une carte des ghettos en Europe orientale (plus de mille) - The New York Times :
http://www.zeit.de/wissen/geschichte/2013-03/ghetto-map-nyt.jpg


naz-camps

Carte des camps nazis (détail - The NYT))
http://www.zeit.de/wissen/geschichte/2013-03/nyt-sscampmap.jpg
Diese Karte, erstellt von der New York Times, zeigt große Konzentrationslager und bisher kaum bekannte SS-Lager.
Autres cartes, dont Belin 1983 : http://clioweb.free.fr/camps/cartescamps.htm


Wolfgang BENZ / Barbara DISTEL, Der Ort des Terrors.
Geschichte der nationalsozialistischen Konzentrationslager, 9 volumes, C.H.Beck, 2005-2010
1 : Die Organisation des Terrors,
2 : Frühe Lager, Dachau, Emslandlager,
3 : Sachsenhausen, Buchenwald,
4 : Flossenbürg, Mauthausen, Ravensbrück,
5 : Hinzert, Auschwitz, Neuengamme,
6 : Natzweiler, Groß-Rosen, Stutthof,
7 : Wewelsburg, Majdanek, Arbeitsdorf, Herzogenbusch (Vught), Bergen-Belsen, Mittelbau-Dora,
8 : Riga. Warschau. Kaunas. Vaivara. Plaszów. Klooga. Chelmo. Belzec. Treblinka. Sobibor
9 : Arbeitserziehungslager, Ghettos, Jugendschutzlager, Polizeihaftlager, Sonderlager, Zigeunerlager, Zwangsarbeitslager


- Version Le Figaro 05.03.2013 : 42.500 camps de toutes sortes auraient été construits de 1933 à 1945, selon une enquête récente du Mémorial de la Shoah à Washington.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/05/


.

 

Posté par clioweb à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 novembre 2012

2GM : L'historien et LES mémoires

 

plaw2

Pierre Laborie, Annette Wieviorka, Fraçois Rouquet


Histoire et mémoire : le noeud gordien des historiens
.

Parmi les débats organisés pour la première édition des Mémoriales, un échange entre Pierre Laborie et Annette Wieviorka sur l'attitude de l'historien face aux mémoires.


Audio artisanal en 2 fichiers des 46 premières minutes :
http://dl.free.fr/e29pcwxLr
http://dl.free.fr/enh6WvdgP


Pour Pierre Laborie, il faut en finir avec l'imposture de LA mémoire.
Il insiste très fortement sur le pluriel : LES mémoires.
A côté de la mémoire dominante (qui tend à devenir hégémonique, surtout quand les simplifications scolaires s'n mêlent, d'autres mémoires continuent leur chemin, et jouent souvent un rôle de contre-mémoires.
(cf dans les années 1950, supposées celle d'une "mémoire héroïcisée" le lien des "hussards" avec Paul Morand, et leur regard peu favorable à la Résistance ).

L'écouter sur la pluralité des films produits après 1946 et sur "la fin du futur" (le Père tranquille)

L'ancien étudiant de Godechot et de R Trempé milite en faveur d'une histoire comme examen critique du passé, très attentive au sens des mots utilisés et aux connotations qu'ils portent (épuration "sauvage", "guerre civile")


AW cite de Certeau :  l'histoire vise à séparer les morts des vivants,
à éviter que les morts ne soient des fantômes qui hantent l'existence des vivants.

Selon elle, une mémoire ne peut se développer qu'à partir d'éléments déjà existants.
Le Mémorial de la Shoah fait tout pour oublier ses origines. Pourtant, il ne peut exister qu'après le CDJC et la conviction d'Isaac Schneersohn : le rite est plus fort que la chronique (d'où le tombeau du martyr juif inconnu).
http://www.fndirp.asso.fr/CDJC-memorialmartyrjuif.htm

Le chagrin et la pitié a occupé bcp de place dans la table ronde.
Pour les 2 historiens, il faut s'écarter de la cinéphilie,
et s'intéresser avant tout à la réception d'un film,
qui peut être différente des intentions affichées par le réalisateur.

Rappel du rôle du feuilleton TV Holocaust (1978 aux USA, 79 en Fr),
venant après Roots pour les Afro-américains (77 aux USA, 78 en Fr.

AW a cité Yosef Hayim Yerushalmi (Le Moïse de Freud).
Elle a contesté avec vigueur "Le mythe du grand silence", l'ouvrage récent de François Azouvi (Fayard)

Vision pessimiste des deux historiens en fin de table ronde :
Longtemps, l'université a été le lieu légitime d'écriture de l'histoire,
l'histoire enseignée à l'école et dans le secondaire lui servant de relais.
Aujourd'hui, via les documentaires et les fictions,
les médias occupent une place croissante.
Parfois au mépris du travail des historiens
(cf Colette Beaune face à Jeanne d'Arc échappant au bucher... :-) - http://clio.revues.org/9504
La caution donnée par le MEN à certaines productions mériterait aussi un vrai débat
(cf France 2 inventant ""L'Evasion"" (sic) de Louis XVI).



Laborie (Pierre), Le chagrin et le venin. La France sous l’Occupation, Mémoire et idées reçues, Paris, Bayard, 2011, 355 pages, 21 € - CR par Cécile Vast.
http://aphgcaen.free.fr/chronique/415/Laborie-Vast.pdf

Annette Wieviorka, L'heure d'exactitude - La Fabrique du 09.12.2011 (vers la 39e minute)
http://clioweb.canalblog.com/tag/exactitude


François Azouvi, Le mythe du grand silence, Fayard
La France a-t-elle eu la mémoire qui flanche ? Henry Rousso, Marianne 09.11.2012
http://www.marianne.net/La-France-a-t-elle-eu-la-memoire-qui-flanche.html


.
Les rapports entre l'histoire et les mémoires ont également été abordés lors de la journée du lundi :

mm-1211b

J-C. Monod, P. Nora, E. Laurentin, L. Wirth, C. Bouton

mm-1211a



.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,