10 octobre 2019

Blois 2019, Le Monde des historiens

lmlivres-blois2019

Blois 2019 - Rendez-vous de l'Histoire

Le Monde des livres http://lemonde.fr/livres/

 

- Italie, les voies de l’universel, Carlo Ossola

- Générations historiennes, Y Pottin JF Sirinelli,
les historiens s’inscrivent dans l’histoire

- Lumières : le pluriel s’impose (A. Lilti)

- Mettre le MA au vert
. « La Nature et le Roi » J-P Devroey
Environnement, pouvoir et société à l'âge de Charlemagne, 740-820
. « La Forêt au Moyen Age » S. Bépoix et H. Richard

- Les atlas historiques sont des laboratoires scientifiques (C Grataloup, FX Fauvelle)


RVH - Blois 2019


programme chrono
Programme complet
Rencontres pédagogiques

http://www.rdv-histoire.com/programmes

blois2019-lemonde



.

Posté par clioweb à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


08 mai 2019

LGL : Ginette Kolinka, Elie Buzyn

 

lgl-buzyn-kolinka

La Grance Librairie, France5 08.05.2019
François Busnel accueille deux survivants des camps nazis.
http://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-11/974493-l-enfer-de-la-shoah.html

 


- Ginette Kolinka « Retour à Birkenau »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ginette_Kolinka


Témoignages de Ginette Kolinka archivés sur Youtube :
http://tinyurl.com/kolinka-videos

- Elie Buzyn Ce que je voudrais transmettre
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lie_Buzyn

Elie Buzyn, grands entretiens, JB Peretie INA 2005 (vidéo et transcription)
http://entretiens.ina.fr/memoires-de-la-shoah/Buzyn/elie-buzyn

.plevi          ..antelme .

La mémoire est essentielle.
Le web permet de l’archiver.
http://clioweb.canalblog.com/tag/temoins


Mais pourquoi ce silence insistant de la TV publique
sur l'énorme travail des historiens du nazisme et de la déportation ?
.
Lire et écouter notamment

Johann Chapoutot, publications :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Chapoutot


Annette Wieviorka L’ère du témoin
(Elle a répondu pdt 6 heures aux questions de l'INA-FMS, mais la vidéo ne semble plus accessible)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/04/07/17491914.html

Claire Zalc, Pour une microhistoire de la Shoah + Vingtième siècle 134
http://www.ihmc.ens.fr/Publications-593.html


biblios Cercleshoah : http://www.cercleshoah.org/

biblios MdS : https://tinyurl.com/biblios-shoah

westerbork1944

 

camps

 


rappels

La déportation dans les camps nazis
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

Le Cercle d’étude de la déportation et de la shoah
http://www.cercleshoah.org/

.

Posté par clioweb à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

11 mars 2019

HG 445 : Antilles françaises

 

Historiens & Géographes 445 – mars 2019
sommaire en ligne
http://www.aphg.fr/Sommaire-Contents-no-445


dont le dossier
« Regards croisés sur les Antilles françaises »
Par Françoise Pagney Bénito-Espinal, Jacques Dumont et Marc Charbonnier.
http://www.aphg.fr/Dossier-de-presse-Regards-croises-sur-les-Antilles-francaises


 Préface : AIHP-GEODE (Archéologie Industrielle, Histoire, Patrimoine-Géographie, Développement, Environnement de la Caraïbe) : un laboratoire de recherche en sciences humaines dédié à la Caraïbe par Jacques DUMONT et Françoise PAGNEY BENITO-ESPINAL, professeurs des universités (Université des Antilles), directeurs du dossier.
.

Introduction au dossier : Regards croisés sur les Antilles françaises
par Véronique CHALCOU et Frédérique HANNEQUIN, IA-IPR d’HG des académies de Guadeloupe et de Martinique.


La Première Guerre Mondiale, un tournant pour l’histoire antillaise
par Jacques DUMONT

La Première Guerre mondiale est utilisée ici à la fois comme apport de données et entrée pour une histoire contemporaine des Antilles. En effet, la plupart des thèmes qui vont traverser l’histoire des Antilles au XXe siècle s’y trouvent activés. La première partie revient sur la question méthodologique du découpage du temps, la deuxième sur la quête de reconnaissance, la question du statut et les réponses en forme d’assimilation. Elle permet d’ouvrir la troisième partie sur la question des prises en charge des corps.
.

Écrire l’histoire des grands ensembles et des opérations urbaines menées aux Antilles françaises depuis l’Exposition coloniale de 1931 jusqu’à nos jours par Roméo TERRAL

Au cours des Trente Glorieuses, les villes des Antilles françaises vont devenir le cadre d’un urbanisme d’État qui vise à répondre à la crise du logement provoquée par la croissance des populations urbaines et les migrations rurales qui convergent vers les principales zones urbaines. Le type d’architecture et d’urbanisme qui est reproduit est alors en rupture totale avec l’architecture vernaculaire des siècles précédents, et s’inspire des principes du modernisme d’après-guerre. C’est un héritage historique, et un élément du paysage urbain, aujourd’hui dévalorisé que des programmes de destruction-reconstruction tentent désormais d’effacer. À travers l’exemple, des villes françaises aux Antilles, il s’agit de se réapproprier ce patrimoine de la ville du XXe siècle afin de le replacer dans son contexte géographique et historique, et de donner aux enseignants l’occasion de s’interroger sur les mutations de la ville contemporaine aux Antilles.
.

Enseigner le massacre de mai 1967 en Guadeloupe : réflexions sur les mémoires traumatiques et les usages du passé en contexte postcolonial par Sylvain MARY p. 85.

Cet article revient sur l’expérience de la commission temporaire d’information historique nommée en 2015-2016 par le ministère des Outre-mer pour étudier les événements de mai 1967 en Guadeloupe, qualifiés de « massacre » dans le rapport qui en a résulté. L’objectif principal n’est pas ici de revenir sur les événements en eux-mêmes ni même de façon très détaillée sur les apports de la commission à leur connaissance. L’article s’interroge avant tout sur le contexte d’écriture de ce rapport - en le confrontant à ce que l’historiographie du temps présent qualifie depuis plusieurs décennies de « tournant mémoriel » - et également sur sa réception et les enjeux politiques qu’il soulève dans le contexte des récentes célébrations du cinquantenaire de mai 1967. La dernière partie de l’article propose des pistes d’application pédagogique notamment à travers une affiche de propagande du Groupe d’organisation nationale de la Guadeloupe (GONG).
.

De l’analyse de l’ouragan Hugo à un questionnement renouvelé sur les risques naturels majeurs en cette seconde décennie du XXIe siècle par Françoise PAGNEY BÉNITO-ESPINAL

Dans la première partie sont présentés l’historique de la recherche menée sur les risques climatiques au sein du laboratoire AIHP-GEODE puis le contexte dans lequel a été conçu le programme de recherche AGESARENAT (Analyse comparative des GEStions de crise dans les Antilles et perspectives de REponses aux risques NATurels majeurs sur les espaces sensibles), programme encore en phase de réalisation. Dans la seconde partie, l’auteur traite de la spécificité des crises due tant à l’évolution des enjeux et de leur vulnérabilité qu’à la configuration unique que revêt chaque événement climatique. Enfin sont abordés quelques aspects opérationnels du programme de recherche.
.

Disponibilité de l’information géographique : les portails en ligne par Émilie LAGAHÉ

Dans cet article, l’auteur propose de présenter l’utilisation de portails qui permettent de mutualiser et rendre la donnée accessible à un public large. Après une brève explication de l’évolution des sciences de l’information géographique, l’article développera l’intérêt de l’utilisation de plateformes d’échanges au travers d’exemples, notamment sur la mise en carte des risques naturels.
.

Habiter le littoral en Martinique : enjeux géographiques et connaissances historiques des interactions entre les hommes et leur milieu par Pascal SAFFACHE, Monique MILIA-MARIE-LUCE et Linsey MONPELAT

Les littoraux des Antilles sont des espaces vulnérables sur lesquels les populations et leurs activités ne cessent de croître. En effectuant une analyse diachronique, il apparait que cette dynamique n’est pas récente puisqu’en cours depuis le début du XXe siècle. Cela ne doit nullement faire oublier qu’il s’agit d’espaces fragiles qui subissent à la fois les contraintes des facteurs naturels, plus spécifiquement de l’érosion, du réchauffement climatique, le tout étant amplifié par une très forte pression anthropique.
Ces pressions multiples perturbent les écosystèmes littoraux (riches et variés), sur lesquels s’établissent des activités économiques essentielles au développement des territoires en question. Il est donc plus que jamais important de repenser l’urbanisation et l’aménagement du littoral, en tenant compte de ces paramètres, d’une histoire spécifique des 50 pas géométriques et en imaginant ce que pourraient devenir les marges côtières antillaises d’ici la fin du XXIe siècle.
.

L’adaptation des programmes (Martinique, Guadeloupe, Guyane) : un bilan en demi-teinte par Monique BÉGOT

L’adaptation des programmes en Histoire, Géographie et Éducation Civique est inséparable de fortes revendications mémorielles et identitaires des populations d’Outre-Mer. Elle est liée aux évolutions politiques, institutionnelles et économiques des cinquante dernières années. Après un mouvement dynamique de synergie, d’échanges entre les territoires antillo-guyanais, une lente érosion et des forces centrifuges de désintégration sont à l’œuvre. Il reste toutefois un espoir pour que le long travail entrepris par une minorité active d’enseignants perdure et s’approfondisse.

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 février 2019

Paroles d'historiens - P. Chaunu - ina

 

L'Europe, le monde & les historiens du XXIe :
Pour une relecture des idées de Pierre Chaunu

chaunu-ina-EL-revo

Lors du colloque organisé à Caen, les 6 et 7 février,
http://clioweb.canalblog.com/tag/chaunu

Emmanuel Laurentin a présenté
l'entretien mené avec Pierre Chaunu en 2001 pour l'INA.
Plus de 5 heures de vidéo avec transcription intégrale.
http://entretiens.ina.fr/paroles-d-historiens/Chaunu/pierre-chaunu

1 Le Fils de la morte
2 De chiffre et de chair
3 Les colères
(dont 3-28 : « la Révolution, c’est la grande promotion des ratés »)
4 La vie, la mort, la foi

 

- Paroles d’historiens, INA :
http://entretiens.ina.fr/paroles-d-historiens

paroles2

.

historiens-paroles

Trajectoires intellectuelles de
Maurice Agulhon, Pierre Chaunu, Emmanuel Le Roy Ladurie,
Claude Nicolet, Pierre Nora, Robert Paxton, Madeleine Rebérioux,
René Rémond, Zeev Sternhell, Jean Tulard


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

19 août 2018

Tribulations historiennes

 

Les historiens numériques rêvent-ils d’archives électroniques ?
http://www.gout-numerique.net/table-of-contents/les-historiens-numeriques-revent-ils-darchives-electroniques/

Tribulations historiennes
Le quotidien des jeunes chercheur.e.s en histoire,
master 2 recherche - université de Toulouse
http://tribulations.hypotheses.org/

« un corpus de  361 billets interrogeables en gardant en mémoire les principaux mots-clefs d’Arlette Farge – pratiques, archives, matérialité/immatérialité, émotion, sérendipité, rituel et écriture notamment ».

Quels sont les pratiques et les représentations de ces étudiants d’histoire ?
En quoi le numérique change-t-il l’accès aux archives ?
Les mutations dans l’accès aux bibliographies
Exploiter articles et ouvrages disponibles en ligne
Quels rapports aux bases de données ?

Cette génération combine deux pratiques :
le métier d’historien dans ses formes classiques,
des pratiques numériques instinctives.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25 novembre 2017

Mémoires et historiens

 

Au Mémorial de Caen, Stéphane Michonneau (Lille 3) a conclu les trois jours
de colloque sur les mémoires des massacres du XXe

La vidéo est disponible en ligne ce soir :
http://www.facebook.com/LeMemorialDeCaen/videos/10155990846287431/

quelques éléments à partir de cette vidéo (40 minutes) :

Nous sommes dans le temps des catastrophes (Henry Rousso),
nous pensons le passé comme une suite de désastres.
Le contemporain, c’est le temps depuis la dernière catastrophe.


2 pôles structurent le champ des études mémorielles :
- en haut, les politiques de mémoire institutionnelles
(avec parfois une instrumentalisation politique, entre devoir de mémoire, politiques de l'oubli, voire entreprises négationnistes),
- en bas, on prête parfois une valeur supérieure à des mémoires qui surgissent de la société, des groupes et des familles.


5 points

1 - Massacres et génocides
Le génocide sert de repère pour reconnaître, définir et dire le massacre
Il existe des massacres sans mémorialisation

2 - Mémoires, espaces et temps
Espace - combiner les dimensions locales et internationales, souvent par dessus le niveau national habituel.
Temps : rôle du rejeu, du rebond : cf. la place de la 1 GM dans le Nord, le rôle des massacres du XIXe au Liban

3 - Faire une sociologie des entrepreneurs de mémoire (S. Michonneau parle de « mémoriens »)
Qui sont-ils ?  quels profils sociaux et intellectuels ?
Pourquoi agissent-ils ?
Comment agissent-ils ? Quelles stratégies sont utilisées pour faire mémoire ?

4 - La construction d'un récit sur le passé
avec des mots, avec des gestes et des actes. Il y  trop peu d'études sur le geste commémoratif
Pourquoi ? Pas pour dire une vérité historique incontestable,
mais pour construire une filiation, pour rendre hommage aux ancêtres massacrés et transmettre aux générations futures.
Quels vecteurs ? Textes, poèmes et chansons, manuels, oralité, cartes et 3D et les images
Que se passe-t-il quand la mémorialisation marche ? Que se passe-t-il quand elle ne marche pas ?


5 - Il n’est pas possible de faire l'histoire des mémoires des massacres comme on étudie le prix du blé au 18e

L’opposition entre historien et mémorien, entre une approche objective et distanciée et un récit engagé (pouvant comporter des erreurs) est à dépasser.

Les historiens ne peuvent rester indifférents à l’émotion portée par les « mémoriens ».
Ils doivent aussi comprendre la manière dont ces récits sont perçus et créent de la mémorabilité.

Cela incite à regarder le temps d’une autre manière, entre un passé qui a laissé des traces et un passé plutôt marqué par la disparition.
S. Michonneau termine sur la volonté de réconcilier historiens et « mémoriens ».

Stéphane Michonneau, Lille 3,
dont Barcelone, Mémoire et identité 1830-1930
http://irhis-recherche.univ-lille3.fr/0EC-Michonneau.html

Le devoir de mémoire. Une formule et son histoire, Sébastien Ledoux
compte rendu par Michonneau, Stéphane
http://www.memoires-en-jeu.com/compte_rendu/le-devoir-de-memoire-une-formule-et-son-histoire/


- Représentations des massacres du XXe dans les manuels du primaire
l'intervention de Nathalie Rezzi (ESPE Aix) a également été filmée et mise en ligne
http://www.facebook.com/LeMemorialDeCaen/videos/10155990708962431/

 

mm-conclusions



..

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 juillet 2017

Ecouter les derniers rescapés ?

 

743-nahum


>> Les derniers témoignages d'Auschwitz, Fauvelle, Inter, 7h43
http://www.franceinter.fr/emissions/le-7h43/le-7h43-03-juillet-2017

Sur France-Inter, une chronique en 2 mn mentionne
le "travail de mémoire" de Sophie Nahum,
et une dizaine de témoignages à venir en ligne le 16 juillet.



« La mort de Simone Veil nous rappelle tristement
pourquoi il faut écouter les derniers rescapés de la Shoah »
Sophie Nahum, blog Huffington 30.06.2017 : http://bit.ly/2uCvqjU

Ma rencontre avec Elie Buzyn, 17.05.2017
Sur les traces du boxeur d'Auschwitz, 25.02.2015
http://www.huffingtonpost.fr/sophie-nahum/
http://sophienahum.blogspot.fr/

Compte-rendu du film Victor « Young » Perez
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article305


« La plupart des déportés que j'ai rencontrés ont réussi à construire leur vie
et accomplir de grandes choses. Simone Veil en était le plus extraordinaire exemple ».


« Nos enfants ne pourront pas les voir témoigner et cette histoire, si proche de nous,
appartiendra bientôt aux livres d'Histoire. Sa négation sera d'autant plus facile,
que ce qui a été fait est inconcevable pour l'esprit humain ».

L'argument peut être contesté : n'est-ce pas au moment où les témoins ont le plus raconté l'enfer nazi,
dans la décennie 1980, que les faussaires ont été les plus bruyants ?


Ecouter les derniers rescapés ?
Ecouter et réécouter ?

Continuer d'enregistrer les déportés est important.
A condition de ne pas minorer l'importance exceptionnelle du travail déjà accompli,
notamment par le mémorial de la shoah, la Fondation Spielberg, etc...
Une partie des témoignages est disponible sur le site Youtube.


La difficulté principale, c'est celle de l'indexation et du repérage.

Une partie a été exploitée de manière artisanale :
Ainsi, le Cercle d'étude a élaboré plusieurs dvd (gratuits) en liaison avec les thèmes du CNRD :
1 le travail concentrationnaire 2 aide aux juifs, 3 enfants et ados, 4 témoignages 5 répression de la Résistance 6 résister dans les camps
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique15&debut_articles_rubrique=10

9 témoignages d’internés et de déportés juifs à télécharger, CEDS
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article142

Aux pages qui font un inventaire de ces vidéos,
il faudrait sans doute ajouter une base de données
qui facilite les repérages en vue d'une utilisation de larges extraits en classe.


Les médias pour le grand public exploitent rarement ces archives.
Leur durée ne convient au rythme imposé par les publicitaires.

A propos de 14-18, Gerd Krumeich, l'historien allemand, expliquait
que les TV n'utilisaient pas les témoignages filmés dans les années 1960.
Pour leurs reportages, il leur fallait le visage d'un acteur toujours vivant,
quelque soit l'intérêt de son témoignage.
Ce genre de pratique a un grave défaut :
il plonge dans l'oubli la parole de tous ceux qui ont disparu. 

Une compensation néanmoins : les fictions, séries et téléfilms, intègrent de plus en plus
l'histoire de la 2 GM et celle de la destruction des juifs d'Europe.


 

ylevy-ceds

Ainsi, pourquoi 2 mn d'Yvette Lévy seulement quand le web continue d'héberger
son témoignage en plus de 2 heures (FMS et Mairie de Paris) en 2004 ?
Elle a aussi témoigné pour l'USC Shoah Fondation, mais la vidéo n'est pas en ligne.
La situatiobn est inverse pour Simone Veil.
http://clioweb.free.fr/camps/yvettelevy.htm

Ida Grinspan, http://www.youtube.com/watch?v=WNSaEr6WtLA


> Les livres d'Histoire ?
Leur mention dans l'article ne semble pas très flatteuse.
Pourtant, la meilleure garantie contre l'oubli,
n'est-ce pas le travail considérable accompli par les historiens ?
Les études sur le nazisme et sur la destruction des juifs d'Europe,
ont été menées à partir de toutes les sources disponibles
(y compris le témoignage de ceux qui ont été plus des acteurs que des témoins) ?
Ce travail considérable trouve peu de place dans les TV destinées au grand public.


>> Les derniers témoignages d'Auschwitz
http://www.facebook.com/LesDerniers.org

Le titre est déjà utilisé en 2004 : « Derniers témoins, Auschwitz-Birkenau, 1945-2005 »

Il rappelle une obsession des médias voilà qq années :
repérer les derniers poilus encore en vie, et guetter leur décès...

La figure imposée du dernier poilu, Nicolas Offenstadt LMD 2008
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/04/OFFENSTADT/15816


 .

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juillet 2017

Simone Veil au Panthéon

 

- Simone Veil reposera avec son époux au Panthéon, Le Monde 05.07.2017
http://www.lemonde.fr/mort-de-simone-veil/



-  Novembre 1974, l’avortement en question, par Patrice Gélinet, L’Histoire en direct 04.01.1988)
http://www.franceculture.fr/emissions/hommage-simone-veil-1ere-partie/simone-veil-sur-lavortement-dans-ce-debat-je-massumais

50 ans après, la loi de 1920 est devenue caduque,
mais elle garde son pouvoir de nuisance entre les mains de ceux qui refusent l'émancipation des femmes

Le 30 juin, Inter a rediffusé
Simone Veil et la lutte pour l’IVG : le droit de choisir
http://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-30-juin-2017


- Simone Veil, le face-à-face entre témoins et historiens de la Shoah

Un texte d'Henry Rousso en hommage à Simone Veil
http://bit.ly/2slhBFD

« Dans son combat pour la mémoire de la Shoah, Simone Veil se confronta aux historiens avant de comprendre l’importance de leur travail ».

Lors d’un débat TV sur le procès Barbie (après 1987), « Simone Veil me fit part de l'évolution de son état d'esprit. Elle me dit en substance qu'elle avait réfléchi à ces échanges houleux avec les historiens. Quelle que soit la nécessité des témoignages, le travail historique devait jouer, à son avis, un rôle déterminant car c'est le processus de connaissance, parallèle à la relation d'expériences, qui allait, en définitive, permettre de mieux comprendre un événement aussi considérable que la Shoah ».

NB : les témoins étaient surtout des acteurs qui avaient fait le choix de combattre la terreur nazie, au risque de leur existence.


Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 octobre 2016

Twitter et l'historien, suite

 

- « Crétin » : Mathilde Larrère, historienne et snipeuse sur Twitter
Mathilde Larrère a corrigé Manuel Valls à propos du sein de Marianne et Nicolas Sarkozy sur les Gaulois. L’historienne et militante utilise Twitter comme un « outil d’éducation populaire ». Rencontre.
http://rue89.nouvelobs.com/2016/09/29/cretin-mathilde-larrere-historienne-snipeuse-twitter-265283


L’utilisation historienne de Twitter et de Storify a été évoquée dans cet autre entretien du 30 août 2016
http://devhist.hypotheses.org/3336

>> « Un lieu où les historiens ne sont pas encore installés »

En juin 2013, le colloque « Conditions de recherche et Digital Humanities : quelles perspectives pour les jeunes chercheurs ? » a été diffusé en vidéo. Il a reçu plus de 600 visites venant de 37 pays. 1200 tweets ont été analysés par Martin Grandjean.
Voir aussi le blog de F. Clavert
http://www.martingrandjean.ch/colloque-dhiha5-les-digital-humanities-se-deploient-sur-twitter/
http://clioweb.canalblog.com/tag/dhiha5

>> Twitter, Academia and me. Laura O’Brien (U. Sunderland) en février 2015
« Twitter is a kind of academic version of the local shop window, advertising seminars, lectures and jobs, announcing a new book or article, or seeking help, advice or just some much-needed support from other historians ».
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=348
http://twitter.com/lrbobrien


>> Twitter est populaire et permet de susciter l’intérêt des médias

La concision de Twitter peut plaire à des journalistes politiques en quête de la petite phrase qui tue.
C’est oublier la complémentarité entre les supports existants.
Un tweet public comprend en général un lien vers un blog, un site web, une revue en ligne, voire même vers une thèse. :-)

Pour contourner la limite des 138 caractères, une copie d’écran est de plus en plus iutilisée.
Avec deux dérives fréquentes :
- le visuel sert d'abord à faire la pub d’une institution ou d’un commerce.
Dans ce cas, le logo occupe tout  l’espace, parfois au détriment de l’information à diffuser.

- la même information peut réapparaître à de nombreuses reprises, par ex une carte isochrone d’avant 1914.
C’est le prix d’une fragmentation excessive, d'une indexation et d’un archivage moins efficaces que celui des blogs.


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mars 2016

Twitter a 10 ans

 

twitter-10ans

Hier Twitter fêtait ses dix ans d'existence.
http://twitter.com/search?q=10%20ans%20twitter&src=typd


= Le premier tweet a été envoyé le 21 mars 2006.
Utilisateurs actifs mensuels dans le monde en 2015 : 300 M (France 2,3 M)
http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-twitter/

Les porte-voix des financiers se désolent : la publicité rapporte moins sur Twitter que sur Facebook.

Twitter, le média social prolonge beaucoup le monde du spectacle et de la TV commerciale.
Les communicants d'une chanteuse peuvent revendiquer 57 357 380 fans abonnés,
un footeux 3 M de fans, les rédactions du Monde 5 200 000 suiveurs, Le Petit Journal 850 000, etc.
Les chiffres d'E. Laurentin (La Fabrique de l'histoire, 11,5 K) sont très loin de ceux de Bern, l'animateur et historien de France 2 (365 K)


C'est aussi un outil excellent au service de la vie intellectuelle (et universitaire).
La force de Twitter, c'est la concision (mais un lien est possible vers un blog ou un site internet)
ET le travail individuel et collectif des internautes qui publient sur ce média. Souligner la place des retweets.
Le visuel occupe une place croissante par rapport au texte limité à 138 caractères.

La prise de notes en live-tweets lors d'une conférence est intéressante.
Avec une limite : une succession de petites phrases en 138 caractères ne rend pas toujours compte de la complexité d'un raisonnement.

Un enjeu évoqué ci-dessous, c'est la confusion fréquente entre messages privés et commentaires publics.
De plus,
Twitter n'échappe pas au buzz, la même image pouvant réapparaître tous les 6 mois (cf. les cartes isochrones),
http://clioweb.canalblog.com/tag/isochrone




= Les historiens et Twitter, quelques exemples :

des internautes se présentant comme historiens
http://twitter.com/search?f=users&q=historien


- Twitter, academia and me, Laura O’Brien U of Sunderland,  19.02.2015
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=348
http://twitter.com/lrbobrien
http://clioweb.canalblog.com/tag/lauraobrien
Twitter est une très efficace source d'informations et de plus en plus une vitrine pour les institutions.
Une dérive à éviter : confondre les frustrations privées et la circulation des informations professionnelles


- Sébastien Poublanc, Utiliser Twitter en historien-ne ? 19.03.2016
http://www.boiteaoutils.info/2016/03/twitter-historiens/
http://twitter.com/HistorieNumeriQ
se construire un réseau de spécialistes dans son domaine de recherche

 

- Joëlle Alazard,  Voyager au M-A, l'expo de Cluny, 11.2014
http://twitter.com/search?q=Voyager%20au%20Moyen-Age%20from%3AAlazardJ&src=typd
http://twitter.com/AlazardJ


- L'utilisation de Twitter et Storify par Mathilde Larrère
(L'histoire des femmes, 1848, La Commune, l'Affiche rouge...)
http://clioweb.canalblog.com/tag/larrere
http://twitter.com/LarrereMathilde
http://storify.com/LarrereMathilde


- Frédéric Clavert, Les commémorations de 14-18 sur Twitter avril-jt 2014 - 21.08.2014
http://histnum.hypotheses.org/2172
http://histnum.hypotheses.org/category/ww1
http://www.univ-paris1.fr/fileadmin/IGPS/Texte_Nicolas_06_Twitter.pdf
très forte prééminence de l'anglais, importance du choix des mots-clés, intérêt du graphe dynamique



- Les Digital Humanities se déploient sur Twitter : l’exemple du colloque #dhiha5 Martin Granjean 12.06.2013
http://www.martingrandjean.ch/colloque-dhiha5-les-digital-humanities-se-deploient-sur-twitter/
(La vidéo du colloque Digital Humanities était diffusée en direct grâce au web,
les tweets pouvaient venir de la salle mais aussi de l'extérieur)
MG y voit un nouveau mode de communication scientifique :
1147 tweets contenant le hashtag #dhiha5 sont envoyés pendant deux journées
Des outils pour constituer des collectifs informels et de construire une expertise collective
http://twitter.com/GrandjeanMartin

 

dhiha5-2013

http://www.martingrandjean.ch/wp-content/uploads/2013/06/GrapheDHIHA5communautes.png

 

= 7 raisons de souhaiter longue vie à Twitter, le media social - dans Telerama-medias
http://tinyurl.com/zxm85bd

= Twitter, dix ans, et trois défis pour survivre une décennie de plus - 20 minutes
http://www.20minutes.fr/high-tech/1810315-20160321-trois-defis-twitter-survivre-10-ans-plus

= Twitter, un service d’utilité publique ?  Johan Hufnagel, Libération 21.03.2016
« A la différence de Facebook, qui se conçoit comme une gigantesque place de marché, Twitter promet à ses utilisateurs d’être des producteurs de contenus, de conversation et d’idées. La simplicité de l’utilisation et le système égalitaire - il explique pour beaucoup la levée de boucliers des utilisateurs quand Twitter a voulu mettre en place un système non chronologique - complexifient la capacité de la plateforme à gagner de l’argent. Pas loin de 2 milliards quand même en 2015.
Et si nous en prenions acte ? Si Twitter devenait un service d’utilité publique, à la manière d’une fondation ? »
http://www.liberation.fr/futurs/2016/03/21/twitter-un-service-d-utilite-publique_1441120

.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,