27 novembre 2016

Fillon et l'histoire scolaire

 

- Les déclarations de Fillon sur l'histoire scolaire ont fait réagir.

fillon-histoire

Fillon révise l'histoire scolaire
http://www.youtube.com/watch?v=gXJq4T-CHTQ

dommage que les auteurs de Désintox (Arte-Libération) fassent de Jules César un "empereur romain" :-)

 

gavroche-ml

gavroche-ml2

Jeanne d'Arc, Bonaparte, Gavroche, Clemenceau, De Gaulle..
(source LarrereMathilde, Twitter)

 

- De quoi le récit national de F Fillon est-il le nom ? Sébastien Ledoux, Libération 26.11.2016
http://www.liberation.fr/debats/2016/11/26/de-quoi-le-recit-national-de-francois-fillon-est-il-le-nom_1530899
« N'en déplaise aux mecontemporains et aux déclinistes, nous savons aujourd'hui que l'enseignement de l'histoire nationale n'a pas connu d'âge d'or, pas plus qu'il ne connaît de décadence depuis trente ans »


- Le projet « conservateur et dangereusement identitaire » de Fillon
Christophe Naudin, Le Monde 23.11.2016
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/11/23/un-projet-conservateur-et-dangereusement-identitaire_5036215_3232.html

- APHG : Non à l’instrumentalisation de l’Histoire par les politiques ! 25.11.2016
http://www.aphg.fr/Non-a-l-instrumentalisation-de-l-Histoire-par-les-politiques


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 septembre 2016

Sc-Po - Usages sociaux de l'Histoire scolaire

 

L'enseignement scolaire de l'Histoire. Les usages sociaux de l'Histoire,
CHSP Sciences-Po mercredi 17-19 h
Programme 2016-2017 -   source AJ twitter
http://chsp.sciences-po.fr/groupe-de-recherche/2-seminaire-specialise-lenseignement-scolaire-de-lhistoire

05/10/2016 - 17:00
Les paradoxales Leçons d'histoire de Volney à l'Ecole normale de l'An III
Annie Bruter, Maître de conférences honoraire d’histoire

09/11/2016 - 17:00
La Fabrication du commun - Récits de l’histoire nationale par les élèves
Françoise Lantheaume, Professeure en sciences de l’éducation – Lyon 2

07/12/2016 - 17:00
Fréquentation, apprentissages et usages de l'histoire selon les mémoires et souvenirs personnels (du XVIIe siècle à 1850).
Pierre Caspard, ancien directeur du Service d’histoire de l’éducation :

04/01/2017 - 17:00 La question du récit en histoire
Patrick Boucheron, Collège de France

01/02/2017 - 17:00
Comment intégrer les conclusions de la Commission ministérielle sur les événements traumatiques aux Antilles-Guyane (1959, 1962 et 1967) aux programmes d’histoire ?
Michelle Zancarini-Fournel, Professeure d'histoire contemporaine – Lyon 1, Sylvain Mary (SIRICE Paris IV), Edenz Maurice (CHSP)

15/03/2017 - 17:00
L'histoire scolaire de la Grande Guerre en France (1914-2017)
Julien Cahon, Maître de conférences - Université de Picardie Jules Verne


19/04/2017 - 17:00
Les curricula d'histoire sont-ils perméables aux débats publics ? L'enseignement du fait colonial en France depuis les années 1980.
Laurence de Cock, Docteure en Sciences de l’éducation, ECP Lyon 2

03/05/2017 - 17:00
Les usages de l'histoire dans la bande dessinée
Pascal Ory, Professeur d’histoire contemporaine – Paris 1

07/06/2017 - 17:00
La transmission scolaire d'une histoire renouvelée du fait colonial
Romain Bertrand (dir. recherche FNSP)



L'enseignement scolaire de l'histoire dans la France des XIXe et XXe siècles. Fondements
Histoire@Politique n°21 - sept-déc 2013 Coordination : Yves Poncelet et Laurent Wirth
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=21

    Introduction - Yves Poncelet, Laurent Wirth
    Les attentes institutionnelles vis-à-vis de l'histoire entre 1880 et 1940  - Philippe Marchand
    Le cours magistral dans l’enseignement secondaire. Nature, histoire, représentations (1802-1902) - Annie Bruter
    Pourquoi enseigner l’histoire ? La réponse d’Ernest Lavisse - Jean Leduc
    D’un roman national, l’autre. Lire l’histoire par la fin dans les programmes de 1923 et de 1938 - Olivier Loubes
    L’élaboration des programmes d’histoire depuis la Libération... sociologie historique du curriculum - Patricia Legris
    Quelle(s) pédagogie(s) au temps de la massification (années 1970-1980) ? - Évelyne Hery
    Bibliographie -Yves Poncelet, Laurent Wirth



Mémoires et histoire scolaire en France : quelques interrogations didactiques
Nicole Tutiaux-Guillon, Revue Française de pédagogie 2008
http://rfp.revues.org/1058

Christian Delacroix et Patrick Gracia, « Histoire des programmes d’enseignement de l’histoire », Carnet du réseau historiographie et épistémologie de l’histoire, http://crheh.hypotheses.org/165
L’élaboration des programmes d’histoire depuis la Libération. Contribution à une sociologie historique du curriculum - Patricia Legris
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=21
Patrick Garcia et Jean Leduc, L’Enseignement de l’histoire en France de l'AR à nos jours, Paris, Colin2003
Évelyne Hery, Un siècle de leçons d'histoire. L'histoire enseignée en lycée de 1870 à 1970, PUR 1999
Jean-Noël Luc, « Un siècle d’histoire à l’école élémentaire. 1887-1985 », Historiens & Géographes 306, 1985


Le débat 175 Difficile enseignement de l'histoire, 06.2013
Le Débat 176 La culture du passé 11.2013
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/06/05/27337768.html
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Revue-Le-Debat/Le-Debat175
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Revue-Le-Debat/Le-Debat176


Cahiers d’histoire 122 | 2014 - L'Histoire dans le Secondaire : un enseignement en péril ?
http://chrhc.revues.org/3285

La place de l’histoire sociale : de la recherche à l’enseignement - Frank Noulin et Jean-François Wagniart
Déconstruire l’histoire, ou comment favoriser la soumission des élèves et éliminer tout esprit critique à l’école Odile Dauphin
L’histoire scolaire serait-elle politique « par définition » (révolution française) ?
Marc Deleplace
Les vicissitudes scolaires d’une notion controversée : le(s) totalitarisme(s)
Bernard Bruneteau
Les choix didactiques sont des choix politiques
Yannick Mével et Nicole Tutiaux-Guillon
« L’Aggiornamento » et les nouveaux programmes : bilan critique et perspectives
Laurence De Cock

On n'enseigne plus la Révolution à vos enfants Marc Deleplace 2004
http://chrhc.revues.org/1283


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 décembre 2015

Débats à haut débit, Libération 08.2015

 

Série « Débats à haut débit », Libération août 2015

1/5 Carla Hesse : «Cette passion publique pour l’histoire est le signe d’une démocratie en pleine vigueur»
Libération 02.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/02/carla-hesse-cette-passion-publique-pour-l-histoire-est-le-signe-d-une-democratie-en-pleine-vigueur_1357828


2/5 Danièle Hervieu-Léger «La crise du politique nourrit l’emballement du religieux»
Libération 03.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/03/daniele-hervieu-leger-la-crise-du-politique-nourrit-l-emballement-du-religieux_1358265


3/5 Pap Ndiaye : «L’élection d’Obama a hystérisé les suprémacistes blancs»
Libération 04.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/04/pap-ndiaye-l-election-d-obama-a-hysterise-les-supremacistes-blancs_1358734


4/5 Le droit de la famille, entre stéréotypes genrés et morale
Anne-Marie Leroyer Libération 05.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/05/le-droit-de-la-famille-entre-stereotypes-genres-et-morale_1359240


5/5 L’œuvre d’art, une arme à neutraliser ?
Philippe Artières Libération 06.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/06/l-oeuvre-d-art-une-arme-a-neutraliser_1359813


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 juillet 2015

Nationalisme et histoire scolaire

 

Construction et négociation de l’identité nationale.
Une étude comparée des programmes et des manuels scolaires d’histoire pour le primaire en France et aux États-Unis (1980-2010)
Rachel Hutchins, Histoire@Politique, n° 26, mai-août 2015
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=26

L’auteur « examine la forme que prend le nationalisme dans les deux pays et les valeurs qu’il véhicule, révélant, entre autres, une approche française qui applique des méthodes inspirées des travaux d’historiens et vise à promouvoir la solidarité, tandis que les manuels américains, sous l’impulsion des mouvements conservateurs des trente dernières années, prônent une vision de la mémoire nationale fondée sur une unité fantasmée ».

« Alors que de nombreux chercheurs dans plusieurs disciplines réclament l’enseignement d’une histoire scolaire cosmopolite afin de transmettre des sentiments d’appartenance au-delà de l’État-nation, l’engagement nationaliste de l’histoire scolaire en France et aux États-Unis ne fait que se réaffirmer. Ce constat confirme l’idée selon laquelle tout ce qui semble menacer la nation, que ce soit la perte de pouvoir politique en faveur des instances supranationales ou la possibilité de changement du caractère national lié aux évolutions démographiques, a tendance à renforcer la cohésion nationale et l’intensité des expressions du nationalisme »

Rachel Hutchins est maître de conférences en civilisation américaine à l’Université de Lorraine.
Début 2016, elle publiera chez Routledge « Nationalism and History Education : Curricula and Textbooks in the United States and France »



Histoire@Politique, n° 26, mai-août 2015
dossier : L'Europe en barbarie
Coordination : Sylvain Kahn et Laurent Martin
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=26

dont
Le pessimisme culturel. Civilisation et barbarie chez Freud, Elias, Adorno et Horkheimer
Barbarie(s) en représentations : le cas français (1914-1918)
Massacre sur quotas : « l’opération 00447 » (URSS, 1937-1938)
Les violences concentrationnaires au prisme de la cruauté (1933-1945) : le cas d’Otto Moll
Passeurs de l’indescriptible : Lemkin, Fry, Karski, 1941-1944Lemkin,
La violence anti-juive en Pologne au sortir de la 2 GM

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juillet 2015

L'histoire scolaire en débats

 

- Nouvelle querelle sur l'histoire de France
Dans le numéro double de L'Histoire 413-414,
un entretien avec Michel Winock, Benjamin Stora, Patrick Boucheron et Olivier Loubes.


- La consultation sur les projets de programmes s’est terminée voilà 3 semaines
http//eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/

- La synthèse des points de vue des corps d'inspection sur les projets de programme est à lire en ligne
http://tinyurl.com/pqzsgnp
Il existe aussi une synthèse d’une enquête en ligne



- La synthèse du Forum Ecole numérique est promise depuis au moins le 7 mai
http://forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/
pour l'instant, voir
apprentissage
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638077.html
pratiques
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638049.html
JF Cerisier
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/04/31641574.html

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


04 juin 2015

Forum histoire du CSP

 

- Forum sur l'enseignement de l'Histoire : discours d'ouverture de Najat Vallaud-Belkacem, 03.06.2015
http://www.education.gouv.fr/cid89609/forum-sur-l-enseignement-de-l-histoire-discours-d-ouverture-de-najat-vallaud-belkacem-ministre-de-l-education-nationale-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche.html?

extraits :
« Ces nouveaux programmes sont destinés à de jeunes enfants et des adolescents... [qui doivent] « comprendre notre pays et notre monde, développer l’esprit critique, cultiver la connaissance et non la croyance »

« Enfants d’un monde où les distances se raccourcissent, où les savoirs sont de plus en plus accessibles grâce aux connaissances et aux réflexions disponibles en ligne, ils sont également bombardés d’informations en tous genres, de démonstrations fausses, grossièrement mensongères... Que ce soit par l’histoire ou par toute autre science, ils ont plus que jamais besoin d’aiguiser leur sens de la vérité et leur esprit critique pour ne pas tomber sous l’emprise de l’irrationnel »

« C’est pour saisir et exploiter au mieux cette histoire au plus près de soi que nous laissons plus de souplesse et de liberté pédagogique aux professeurs dans les choix qu’ils feront pour traiter telle ou telle période inscrite au programme.

Les enseignants le savent bien. Cela ne revêt pas la même signification de traiter de la Première guerre mondiale à Saint-Jean-de-Luz et à Verdun, d’évoquer la traite négrière à Bordeaux et Clermont-Ferrand, d’enseigner l’antiquité gréco-romaine à Corbeil-Essonnes et Vaison-la-Romaine, de parler de la Commune de Paris à Toulouse ou Cayenne. On ne s’y prendra pas de la même manière pour transmettre l’histoire en fonction de là où les enfants vivent. Et pourtant on la transmettra tout aussi bien partout »

« En cultivant l’optimisme des Lumières dans cette France de l’après-Charlie, nous faisons de nos élèves les héritiers de ce que la France a de plus précieux »... « C’est pour cette raison également que nous continuerons de combattre de toutes nos forces l’instrumentalisation de l’histoire ».
« Ce que nous voulons, c’est que l’Histoire soit libre, et qu’en étant libre, elle rende libres les élèves auxquels ces programmes sont destinés. L’enthousiasme du professeur saura faire le reste ».

Une Histoire libre ?
Silence remarquable sur le pacs entre histoire et géographie.
Forum sur primaire et collège. La chatelisation a déstructuré le lycée général. Rien n'y a changé depuis 2012, juste qq allégements.
Le couple histoire et mémoire semblent très présent. En fait 8 mentions de la mémoire, 47 fois le mot histoire.
2 historiens cités : Henri-Irénée Marrou, Lucien Febvre...
La forme : « je voudrais que nous nous placions à la place » ...


- Diffusion des discours et des tables rondes sur France-Culture
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-enseigner-l%E2%80%99histoire-dans-les-cycles-de-la-scolarite-obligatoire-
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-enseigner

Introduction (10h-10H30) : La fabrique des programmes : Michel Lussault et Benoit Falaize

 

tr1

Table ronde 1 : Comment enseigner l’histoire de France aujourd'hui ?
de gauche à droite : Patrice Gueniffey, Laurence De Cock, Pierre Nora, E Laurentin, Colette Beaune, Patrick Garcia, Sylvie Aprile

 

tr2

TR2 : Pourquoi enseigner (aussi) l’histoire mondiale ?
Franck Collard, Christian Grataloup, Caroline Douki, E Laurentin, Jocelyne Dakhlia, Antonio Gonzales, Vincent Capdepuy

 

tr3

 

TR3 : De l’histoire programmée à l’histoire enseignée
Jean-Marc Fevret, Bruno Modica, Dominique Borne, E Laurentin, Véronique Servat, Emmanuelle Picard, Iannis Roder
photos F-Culture

Conclusion : Un demi siècle de batailles et de controverses autour des programmes.
Quelles conclusions en tirer ? Philippe Joutard

- Un compte rendu synthétique sur Aggior
http://aggiornamento.hypotheses.org/2838


- Panser les plaies ou les penser ? Libération 03.06.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/06/03/

- Vers une réécriture des programmes ? KFP 04.06.2015
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/06/04

Pierre Nora « Il faut chercher le lien unificateur entre une conception d'une histoire qui tend à dépasser les mémoires de groupe pour faire une mémoire commune et de l'autre coté l'idée qu'il faut rendre justice à des mémoires brisées avec en particulier celle des immigrants ». Pour lui, « il faut faire comprendre à ces mémoires brisées qu'elles ne doivent  pas vivre dans les réclamations »

« Le découpage chronologique des programmes pourrait aussi être modifié »
« Si les enseignants veulent sauver les libertés que leur donne les nouveaux programmes... ils ont intérêt à le dire massivement avant le 12 juin, fin de la consultation ».


échos sur Twitter
F. Collard : l'histoire c'est une expérience d'altérité proposée aux élèves dans un monde où chacun est renvoyé à son identité.
http://twitter.com/hashtag/forumcsp
http://twitter.com/hashtag/college2016


Rappel : histoire scolaire
http://clioweb.canalblog.com/tag/histoirescolaire


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2015

Collège2016 : les polémiques continuent

 

Les principaux points de discorde de la réforme du collège , Le Monde 18.05.2015
- L’autonomie accrue des établissements **
- L’interdisciplinarité
- Les programmes d’histoire *
- Latin (20 % des collégiens) et Grec (3 % selon le MEN)
- Classes bilangues
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/05/18/les-principaux-points-de-discorde-de-la-reforme-du-college_4635271_1473685.html

* L'histoire scolaire au collège :

- La bataille très idéologique des historiens, Le Monde, 18.05.2015
« La nouveauté dans la virulente réactivation d’une polémique déjà ancienne, c’est bien le rapport à l’identité. Les partisans du « roman national » craignent une dilution de l’identité française dans la « repentance » postcoloniale. Les défenseurs d’une « histoire globale » [défendent une histoire plus ouverte sur les autres aires géographiques] ; ils redoutent que les programmes scolaires ne ravivent les crispations identitaires et nationales. De l’inégalité à l’identité, décidément, la bataille du collège est la chambre d’écho de toutes les fractures françaises ».
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/05/18/reforme-du-college-la-bataille-tres-ideologique-des-historiens_4634996_1473685.html


- Giesbert cité par Lysiane Gagnon dans La Presse (Québec) :
« au train où vont les choses, il y aura bientôt des cours pour se faire pardonner d'être Français »
http://www.pressreader.com/canada/la-presse/20150516/281913066691283/TextView


- « L'Histoire n'est pas un catéchisme », Nicolas Offenstadt, La Dépêche, 18.05.2015
« Il faut séparer la réforme du collège et les programmes »
Si on veut transformer l’histoire scolaire en ministère de l’identité nationale, aucune réponse mesurée ne sera possible. Quant aux pages sombres (Vichy, les traites), « il est préférable que ces sujets soient mis en perspective et traités sans excès à l'école plutôt que de les laisser aux emballements médiatiques ».
http://www.ladepeche.fr/article/2015/05/18/2106858-l-histoire-n-est-pas-un-catechisme.html

- Histoire scolaire : halte aux mensonges et aux fantasmes - Le Monde 14.05.2015
« nous entendons rappeler que l’histoire n’est pas le véhicule d’une propagande inculquée, mais une discipline critique permettant de questionner le passé et d’agir librement au présent, en toute conscience. Dans ce sens nous appelons les responsables politiques à ne pas céder aux instrumentalisations médiatiques alimentant la culture de la peur, de la haine et du repli sur soi qui gangrènent actuellement la société française ».
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/14/enseignement-de-l-histoire-au-college-halte-aux-mensonges-et-aux-fantasmes_4633649_3232.html


** structures du collège :

- Les langues scolaires en Europe - Ouest-France 13.05.2015
http://www.ouest-france.fr/europe-comment-sont-enseignees-les-langues-etrangeres-dans-lue-3395887

- Grève du 19 mai 2015
« Les 2 textes qui fondent le projet de réforme du collège ».
http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2970

- Valls : pourquoi la réforme du collège doit se faire - Libération 17.05.2015
« je vois une forme, au mieux de schizophrénie intellectuelle, au pire de mauvaise foi, à faire le constat d’une école qui va de plus en plus mal et, dans un même mouvement, se dresser contre toutes les tentatives qui visent à la ­réformer ».
« L’histoire ne doit pas être l’enseignement d’une «culpabilité nationale», mais une source de cohésion, de fierté, et aussi de vigilance en tirant les enseignements lucides du passé ».
http://www.liberation.fr/politiques/2015/05/17/pourquoi-la-reforme-du-college-doit-se-faire_1311120


03.06.2015 : Forum organisé par le CSP
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/06/04/32165516.html
.http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/06/04/32165516.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mars 2014

L'Histoire dans le Secondaire

 

ch122-small480


L'Histoire dans le Secondaire : un enseignement en péril ?

Cahiers d'histoire, revue d'histoire critique, no 122 - 2014
http://chrhc.revues.org/3285

au sommaire
L’enseignement de l’histoire est en péril !
La place de l’histoire sociale : de la recherche à l’enseignement
Déconstruire l’histoire, ou comment favoriser la soumission des élèves et éliminer tout esprit critique à l’école
L’histoire scolaire serait-elle politique « par définition » ? Quelques réflexions sur les programmes scolaires actuels et leur rapport à la Révolution française
Les vicissitudes scolaires d’une notion controversée : le(s) totalitarisme(s)
Les choix didactiques sont des choix politiques
L’Aggiornamento et les nouveaux programmes : bilan critique et perspectives

également :
Regards croisés sur le 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie (Raphaëlle Branche et Daho Djerbal)
Sur la Guerre d'Algérie - Livres, Livres pour la jeunesse

[ Tous les articles du dossier sont en accès libre et gratuit. Penser aussi à acheter la revue pour l'aider à exister ]

« Le présent dossier des Cahiers, construit par deux enseignants, Frank Noulin et Jean-François Wagniart, souhaite redonner la parole à celles et ceux qui, pédagogues, historien/nes, luttent contre ces envahissantes visions schématiques, enivrées de fallacieux âges d’or passés.
Le dossier rassemble des auteurs qui ont tous en commun de prendre au sérieux les enjeux de l’histoire enseignée, du contenu des programmes et la recherche d’équilibres neufs, tenant compte des questionnements de notre temps en même temps que des formes rapidement renouvelées de diffusion et d’appropriation des savoirs.

… On lira à travers la convergence des inquiétudes et des protestations des divergences d’appréciation, par exemple, sur la question-clé de l’existence de programmes nationaux, sur la dose d’autonomie, de « la liberté pédagogique » ou la « créativité pédagogique » à donner aux enseignant/es.

Aussi, de façon plus ténue, sur les contenus desdits programmes, sur la place à faire, notamment, à ce que les coordonnateurs du dossier appellent de leurs vœux, de l’histoire sociale, histoire du travail, des luttes sociales, mais aussi histoire sociale de la culture, des images, des médias… »

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 novembre 2013

HP21 : L'histoire enseignée

 

Histoire@Politique no 21
L'enseignement scolaire de l'histoire dans la France des XIXe et XXe siècles. Fondements
Coordination : Yves Poncelet (IG) et Laurent Wirth (ex-doyen)
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=21

    Introduction
    Yves Poncelet, Laurent Wirth
    Les attentes institutionnelles vis-à-vis de l'histoire entre 1880 et 1940
    Philippe Marchand
    Le cours magistral dans l’enseignement secondaire. Nature, histoire, représentations (1802-1902)
    Annie Bruter
    Pourquoi enseigner l’histoire ? La réponse d’Ernest Lavisse
    Jean Leduc
    D’un roman national, l’autre. Lire l’histoire par la fin dans les programmes de 1923 et de 1938
    Olivier Loubes
    L’élaboration des programmes d’histoire depuis la Libération. Contribution à une sociologie historique du curriculum
    Patricia Legris
    Quelle(s) pédagogie(s) au temps de la massification (années 1970-1980) ?
    Évelyne Hery
    Bibliographie
    Yves Poncelet, Laurent Wirth

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 juin 2013

Difficile enseignement de l’histoire

 

debat-175


Difficile enseignement de l’histoire
Le Débat, n° 175, Mai-août 2013
http://le-debat.gallimard.fr/#


- Enseigner l'histoire de France (et la géo)

Laurent Wirth, Définir les programmes 11 p
Dominique Borne, Quelle histoire de France enseigner ? 15 p
Olivier Grenouilleau, L'histoire à l'école, Représentations, enjeux, perspectives, 8 p

Patrick Garcia, Les péripéties de la discipline, 9 p
Christophe Charle, Histoire globale, histoire nationale ? Comment réconcilier recherche et pédagogie 8 p
Krzysztof Pomian, Partir du présent 13 p
Christian Grataloup, La géographie scolaire sans boussole 9 p
Hubert Tison, La bataille de l'enseignement, L'histoire sous la Ve République 4 p

- La parole aux enseignants

Bernard Poulhès, Fin de l'histoire ?
Témoignages sur l'enseignement de l'histoire-géographie, 10 p
Jérôme Chastan, Histoire discontinue ou « nouveau roman » national ? 5 p
Patrick Guyot, Comprendre et apprendre, 5 p
Mara Goyet, Des armes de transmission massive 7 p
Eric Froment, Une mémoire raisonnée, 7 p
Alexandre Saintin, La passion de s'interroger, 6 p

- Chez nos voisins européens

Rainer Bendick et Étienne François, Allemagne : fédéralisme et compétences 9 p
Antonio Brusa et Gérald Larché, Italie : les déchirures du présent 11 p
Richard J. Evans, Angleterre : l'île ou le monde ? 8 p
Willem Frijhoff, Pays-Bas : canoniser la nation ? 10 p

- Vers le public
Claire Blandin, L'histoire sur papier glacé, 5 p
Valérie Hannin, L'Histoire : revue et magazine, 7 p
Hervé Hugueny, Les best-sellers de l'histoire, 8 p

- Feue la Maison de l'histoire de France
Étienne François, Une trop brève existence, 12 p
Pierre Nora, Feu sur la Maison de l'histoire de France 3 p

A paraître en septembre,
un second numéro sur les formes nouvelles de la culture du passé


En ligne, le prix d'un article a diminué : 3,49 euros au lieu de 5 euros.
Soit 76,78 (22 * 3,49) pour une revue qui vous coûtera 18,50 euros chez votre libraire (ou 14,10 euros sur abonnement)
http://www.cairn.info/revue-le-debat-2013-3.htm
ou en plus compliqué : http://le-debat.gallimard.fr/numero/2013-3-mai-aout-2013

rappel : habituellement, chez Persée, un article passe en accès libre au bout de 5 ans.
Maurice Kriegel, Trois mémoires de la Shoah États-Unis, Israël, France
À propos de Peter Novick, L’Holocauste dans la vie américaine, Le Débat 117
Pour cet article de 2001, il en coûtera aussi 3,49 euros, 12 après sa parution.



-  Le débat 176, en novembre, traitera des formes nouvelles de la culture du passé.

Dans les 5 thèmes retenus par la revue, les points de vue sont variés (concepteurs de programmes, universitaires, profs, étudiants, éditeurs de revues). Le choc lié à la chatelisation y paraît aseptisé par un ton académique, et les conditions réelles de travail des profs et des élèves n'apparaissent pas vraiment.

La rubrique sur nos voisins suggère que la pression nationaliste existe aussi ailleurs (l'Angl de Cameron et Gove, l'Italie de Berlu, les Pays-Bas). Un élément qui a conduit à l'échec du projet NS-Buisson de Maison de l'HF (Etienne François regrette cet échec,
Pierre Nora a plaidé en faveur d'un portail numérique, héritier du Musée imaginaire).

Un rappel utile sur Historia et les choix de Melchior-Bonnet (royaliste, pro Algérie fse) : une histoire anecdotique et sensationnelle, des auteurs grand public, des illustrations.

Il aurait sans doute été possible de faire mieux sur les ados et l'histoire scolaire, en ne se contentant pas d'interroger des étudiants des Mines ou d'HEC.
Silence sur l'histoire mise en spectacle et vendue à la TV et à la radio.
Rien sur les manuels
Rien sur l'histoire scolaire face au numérique.

Une citation de Patrick Garcia pour conclure : p 17 - L'histoire enseignée a beaucoup évolué, mais elle reste divisée entre des projets contradictoires. Comment une société dont la lecture du temps (passé, présent, futur) est brouillée pourrait-elle trouver un consensus à propos de son histoire scolaire ?


.

.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,