29 juillet 2019

Politis, L’histoire n’est pas un roman

 

Politis, L’histoire n’est pas un roman
http://www.politis.fr/articles/tags/lhistoire-nest-pas-un-roman-899/

Les chroniques sur le site Aggiornamento HG
http://aggiornamento.hypotheses.org/4401

 

dont : 
L’histoire populaire, un projet collectif
Laurence De Cock et Mathilde Larrère

La géohistoire pour recadrer l’Europe
Vincent Capdepuy

Misère de l’histoire à la TV
Laurence De Cock

Face aux faussaires, une histoire engagée
par Laurence De Cock, Guillaume Mazeau et Mathilde Larrère

La Commune sauvée de l’oubli
Laurence De Cock et Mathilde Larrère

La Révolution française, une reprise
Guillaume Mazeau


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 juin 2019

Matières à penser 2018-2019

 

matieres-pb

Emission Matières à penser

http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser/saison-27-08-2018-01-07-2019
.
http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser?p=6


avec Patrick Boucheron, Dominique Rousset et Frédéric Worms

http://www.franceculture.fr/personne-patrick-boucheron.html
.
http://www.franceculture.fr/recherche?q=Patrick+Boucheron+Matières



Patrick Boucheron, 2018-2019
:
Notre besoin d'histoire
Ecrire la guerre
Au nom du peuple
Le présent des archives
Consistance du nous
Poésie et Histoire
Ailleurs, la Chine ?
Préhistoire et modernité

 

 

Notre besoin d'histoire
L’historienne en sa maison Michelle Perrot
Le rêve colonial de Louis-Gustave Binger
L’école, la nation et la joie d'enseigner
De la découverte en histoire
L’avenir du passé

 


Ecrire la guerre

Détruire la langue
La voix des combattants
Du Tibre au Tigre
Désastres et choses de la guerre
Des machines de guerres

 


Au nom du peuple

La leçon brésilienne
Un
désir de vérité  Noiriel

Un “penchant pour le peuple” de Dolorès Prato

Comment rester peuple ?
Ferons-nous assez de bruit ? Arlette Farge

 


Le présent des archives

L’art des rapprochements - Carlo Ginzburg
La mise en archives : histoires
Portrait de l’historienne en ses archives Anne Simonin
Les petits papiers de l’archiviste
Inventer nos vies"

 


Consistance du nous

Le nous est un abus de langage
Poétique des ronds-points
La communauté des exilés
Nous qui parlons la même langue
La politique du Tout-monde

 


Poésie et Histoire

Ecrire dans la durée
Un homme n’est pas fait que du temps intime
Des poèmes pour ouvrir le temps
Traduire, écrire, agir
La révolution Khlebnikov

 


Ailleurs, la Chine ?

Tiananmen et le monde de demain
Les larmes de Lin Zhao
Voyager, revenir, traduire
Faire des sciences sociales en Chine aujourd'hui
Plus je vis en Europe, plus je me sens Chinois.

 


Préhistoire et modernité

En attendant Lascaux
Inventions paléolithiques
Agriculture, trésor, nation
De la violence
L’énigme préhistorique de l’art moderne

 

.
Notre besoin d'histoire (1/5) Patrick Boucheron 24.09.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/series/notre-besoin-dhistoire

dont L’historienne en sa maison, Michelle Perrot 24.09.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser/matieres-a-penser-du-lundi-24-septembre-2018


Sexualité et société, Renée Frydmann – 17.09.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/series/sexualite-et-societe

L’Europe vue de France – 03.09.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/series/leurope-vue-de-france

L’Europe vue d’ailleurs - 12.10.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/series/leurope-vue-dailleurs-0


Ecrire la guerre
- PB
dont Détruire la langue, 29.10.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/series/ecrire-la-guerre


Le crime comme matière romanesque A. Garapon, 09.11.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser-avec-antoine-garapon/le-crime-comme-matiere-romanesque

Les victimes 2
Réparer les crimes… A. Garapon 08.11.2018
https://www.franceculture.fr/emissions/series/comment-mettre-un-terme-aux-injustices-de-lhistoire

Philosophes dans la cité – F. Worms 12.11.2018
https://www.franceculture.fr/emissions/series/philosophes-dans-la-cite

Communs, 19.11.2018 – D Rousset
http://www.franceculture.fr/emissions/series/dans-un-monde-inegal-quavons-nous-en-commun


« Au nom du peuple »
par PB 30.11.2018, du 3 au 7 décembre 2018
http://www.franceculture.fr/histoire/matieres-a-penser-au-nom-du-peuple-par-patrick-boucheron


L’inconscient européen 19.12.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/series/linconscient-europeen

Les droits de l’homme, 70 ans après - A. Garapon 14.12.2019
http://www.franceculture.fr/emissions/series/les-droits-de-lhomme-70-ans-apres-la-declaration-universelle-de-1948


« Le présent des archives »
par PB 04.01.2019
http://www.franceculture.fr/histoire/matieres-a-penser-le-present-des-archives-par-patrick-boucheron


L’actualité des pirates, A. Garapon 14.01.2019
http://www.franceculture.fr/emissions/series/lactualite-des-pirates


Face au présent - 31.01.2019
Vendredi, Patrick Boucheron clôt la semaine avec l'auteure et critique littéraire Fanny Taillandier
pour observer le temps présent « par les écrans du monde ».
Foessel, Un nouveau modèle libéral-autoritaire
http://www.franceculture.fr/emissions/series/face-au-present


Consistance du nous
Politique des ronds-points PB 19.02.2019
http://www.franceculture.fr/emissions/series/consistance-du-nous


Comment éduquer aux médias ? F. Worms 08.03.2019
http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser?p=6


Poésie et Histoire
Ecrire dans la durée - PB 25.03.2019
http://www.franceculture.fr/emissions/series/poesie-et-histoire


Ailleurs, la Chine ? PB 02.05.2019
http://www.franceculture.fr/emissions/series/ailleurs-la-chine

Faire des sciences sociales en Chine aujourd'hui 02.05.2019

Préhistoire et modernité - PB 06.06.2019
https://www.franceculture.fr/emissions/series/prehistoire-et-modernite

 

2016 - Patrick Boucheron, un médiéviste qui parle "écrans"  04.01.2016
http://www.franceculture.fr/conferences/ecrans

 

.

 

Posté par clioweb à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mai 2019

L'Histoire à venir 2019 - dim. 26 mai

 

hav-entete


En commun


L’Histoire à venir – dimanche 26 mai 2019 - Toulouse

hav2019-d26

 
En commun - HAV 2019 - programme complet :

http://2019.lhistoireavenir.eu/page/presse/programme_hav_2019_bd.pdf


.

 

hav2019-lieux

HAV - Lieux :

2 Librairie Ombres blanches
1 Théâtre Garonne
+ Université JJ,
5 Librairie Floury, 7 Médiathèque 3 Quai des savoirs, 4 Museum...

A proximité de St Sernin :
8 Bibl étude et patrimoine
9 Ciné ABC
10 Cinemathèque
11 Hôtel Dubarry
12 Musée St Raymond
13 BEM - Bibl études méridionales
14 Délices de Saturnin

 

- Cannes 1939. Le festival n’aura pas lieu (Julien Ouguergouz et Olivier Loubes, 2018)
La séance sera suivie du labo « Scénaristes, réalisateurs, conseillers : quelle place pour les historiens dans l’écriture d’un film ? »
avec Emmanuel Cano et Olivier Loubes

- Face au droit et à la justice : constructions communes et usages collectifs
Labo d’histoire animé par Claire Judde de Larivière, avec Darío Barriera, Guillaume Calafat et Michele Spanò
L
ibrairie Floury, dimanche 26 mai, de 11 h 30 à 13 h

- Goulag : le monde des zeks
Conférence, Nicolas Werth
Entre 1930 et 1956, 20 millions de Soviétiques et un million de citoyens d’autres pays sont passés par les camps du Goulag, 2 millions n’en sont jamais revenus. Qui étaient-ils ? Pourquoi et comment entrait-on au Goulag, et quel rôle celui-ci a-t-il joué dans l’économie soviétique de l’époque stalinienne ? Y-a-t-il eu des camps avant Staline ? Quand ce système de travail forcé a-t-il pris fin ? Sous Khrouchtchev, Brejnev ou Gorbatchev ? Y-a-t-il une « parenté » entre les camps de travail soviétiques et les camps de concentration nazis ? Près de trente ans après l’ouverture des archives soviétiques, Nicolas Werth fait le point sur ce que l’on sait de cette histoire.
Théâtre Garonne, Atelier 1, dimanche 26 mai, de 14 h à 15 h 30

- Ecrire en commun (XVIe-XXe siècle)
Labo d’histoire avec Isabelle Lacoue-Labarthe, Sylvie Mouysset et Marine Rouch

L’écriture à plusieurs mains a une histoire. Du Roman de Renart à l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, du livre de raison au blog de recherche, du cahier de doléances au journal à quatre mains, on n’a pas attendu de vivre à l’ère numérique pour pratiquer l’écriture collaborative. Qu’il s’agisse d’écrits autobiographiques, d’œuvres
littéraires ou de publications scientifiques, il sera question de saisir quelques-unes des modalités de cette « écriture en commun », d’en comprendre les choix et les contraintes imposés par le principe de collaboration.
Une attention particulière sera portée à la partition genrée des rôles scripturaires.
Théâtre Garonne, Atelier 1, dimanche 26 mai, de 16 h à 17 h 30

- La Cecilia (Jean-Louis Comolli, 1975)
Immigration, colonisation des territoires et utopies anarchistes : le Brésil à la fin du XIXe siècle
Labo d’histoire avec Jean-Louis Comolli et Sébastien Rozeaux
Cinémathèque, de 14 h à 17 h, tarifs Cinémathèque

- La minute de silence… Une histoire assourdissante !
Conférence théâtralisée proposée par Patrick Boucheron, Christophe Brault et Mélanie Traversier
Théâtre Garonne, Grande salle, dimanche 26 mai, de 17 h 30 à 19 h


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 mai 2019

L'Histoire à venir 2019 - sam. 25 mai

 

hav-entete

 

En commun

L’Histoire à venir – samedi 25 mai 2019 - Toulouse

hav2019-s25

En commun - HAV 2019 - programme complet :

http://2019.lhistoireavenir.eu/page/presse/programme_hav_2019_bd.pdf

 
HAV - Lieux :
2 Librairie Ombres blanches
1 Théâtre Garonne
+ Université JJ,
5 Librairie Floury, 7 Médiathèque 3 Quai des savoirs, 4 Museum...

A proximité de St Sernin :
8 Bibl étude et patrimoine
9 Ciné ABC
10 Cinemathèque
11 Hôtel Dubarry
12 Musée St Raymond
13 BEM - Bibl études méridionales
14 Délices de Saturnin

 

Internet(s) : un réseau commun ?
Labo d’histoire avec Laurent Chicoineau, Guillaume Sire et Alexandre Tisserant
Quai des Savoirs, 15 h à 16 h 30
L’Internet des pionniers, fondé sur la mise en commun et le partage se heurte à l’onsession de la privatisation, à la puissance financière des multinationales et à leur volonté d’imposer une plateforme propriétaire, isolée de toutes les autres.

Altercapitalismes : s’émanciper par la coopération ?
Labo d’histoire animé par Laure Teulières, avec Alexia Blin, Nicolas Delalande et Michele Spanò
Ombres Blanches, 16 h 30 à 18 h

Le commun des humains
Jean-Michel Geneste et Ludovic Orlando – Museum 10 h30

Humanités et « bien commun »
Conférence, Pierre Vesperini – MJC 14 h 30

Les formes du commun dans la cité grecque
Paulin Isnard, théâtre 15 h


..

Posté par clioweb à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mai 2019

L’Histoire à venir 2019 – vend. 24 mai

 

hav-entete


En commun

L’Histoire à venir – Vendredi 24 mai 2019 - Toulouse

hav2019-v24

En commun - HAV 2019 - programme complet

http://2019.lhistoireavenir.eu/page/presse/programme_hav_2019_bd.pdf


HAV - Lieux :

2 Librairie Ombres blanches
1 Théâtre Garonne
+ Université JJ,
5 Librairie Floury, 7 Médiathèque 3 Quai des savoirs, 4 Museum...

A proximité de St Sernin :
8 Bibl étude et patrimoine
9 Ciné ABC
10 Cinemathèque
11 Hôtel Dubarry
12 Musée St Raymond
13 BEM - Bibl études méridionales
14 Délices de Saturnin.


- Penser l’événement.
À propos du dernier livre de Pierre Laborie (une vingtaine de textes écrits entre 1981 et 2017)
Jean-Marie Guillon, Cécile Vast, Olivier Loubes - ve 10 h Ombres – audio prévu


- Où en est l’histoire à venir de la Résistance ?
avec Jacques Cantier, Jean-Marie Guillon et Cécile Vast - CD31 16h30
    http://clioweb.canalblog.com/tag/Resistance


- Écrire l’histoire scolaire face aux programmes du lycée
Françoise Lantheaume, Valérie Sottocasa et Sylvain Venayre – ve 14 h BEM

La table ronde arrive ou bien trop tard de quelques mois ou avec 10 ans d'avance... :-)
Pourquoi un vendredi, sur le temps scolaire, et non un samedi ?

« un dialogue profs, historiens, société et Etat »
un dialogue ?
Vraiment ?

Les profs ont été consultés qq jours en novembre,
mais le CSA ne semble pas avoir cherché à se procurer les avis des profs...

Il n'y a pas davantage de consultation lors de l'élaboration des épreuves de bac en contrôle continu.

Les programmes Blanquer de lycée ont été publiés en janvier, sans réel débat.
    http://clioweb.canalblog.com/archives/2019/01/22/37039199.html


.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


23 mai 2019

L'histoire à venir 2019 - jeudi 23 mai

 

hav-entete

 

En commun

L’Histoire à venir – Jeudi 23 mai 2019 - Toulouse

 

hav2019-j23

 En commun - HAV 2019 - programme complet :

http://2019.lhistoireavenir.eu/page/presse/programme_hav_2019_bd.pdf

(le chiffre renvoie à la page de présentation)


.

 

hav2019-lieux

HAV - Lieux :

2 Librairie Ombres blanches
1 Théâtre Garonne
+ Université JJ,
5 Librairie Floury, 7 Médiathèque 3 Quai des savoirs, 4 Museum...

A proximité de St Sernin :
8 Bibl étude et patrimoine
9 Ciné ABC
10 Cinemathèque
11 Hôtel Dubarry
12 Musée St Raymond
13 BEM - Bibl études méridionales
14 Délices de Saturnin


rappels :

2019 : http://2019.lhistoireavenir.eu/ - En commun

2018 : http://2018.lhistoireavenir.eu/ - Humain, non-humain

2017 : http://2017.lhistoireavenir.eu/ - Du silex au Big Data

 
Twitter : http://twitter.com/lhistoireavenir

Audios : captations par RadioRadio
À écouter sur 106.8 et en podcasts sur http://radioradiotoulouse.net

 2018 : http://www.radioradiotoulouse.net/l-histoire-a-venir2018

 2019 ?


 .

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 avril 2019

Reconstruire l'histoire de l'Europe - 1

 

Pour construire l’Europe, il faut reconstruire son histoire

Tribune Le Monde 19.04.2019

Stéphane Michonneau (Université de Lille / IRHiS)
et Thomas Serrier (Université de Lille / IRHiS / IEA Nantes)

http://www.lemonde.fr/idees/article/2019/04/19/pour-construire-l-europe-il-faut-reconstruire-son-histoire_5452318_3232.html


Assumer les ombres comme les lumières de notre histoire

L’Europe est un champ de failles
L’Europe riche de ses divisions


... « Reconstruire l’histoire de l’Europe pour reconstruire l’Europe, tel est notre objectif. Pour nous, Européens et non Européens, il est crucial de donner du sens à cette expérience aussi unique que fragile. Forts de cette confrontation des mémoires, nous nous devons de raconter l’histoire d’une Europe qui s’efforce, envers et contre tout, de construire un autre rapport à soi et au monde ».



One heritage, one story: that’s not the Europe we know

Our continent’s past is made up of many varied stories.
Only by examining and accepting this can we secure our future
Thomas Serrier and Stéphane Michonneau, The Guardian, Wed 17 Apr 2019
https://www.theguardian.com/commentisfree/2019/apr/17/unite-europe-divides-future

« To reconstruct Europe, it is vital to reconstruct its history. It seems crucial that this unique and fragile European experience be given a fuller meaning. By reflecting on our divided memories and engaging in renewed forms of “shared memory” work, we believe it is possible to tell the story of a Europe struggling against all odds towards building a new kind of relation with itself, and with the rest of the world »



La tribune avec les intertitres du Monde.

version pdf : http://clioweb.free.fr/debats/europe-histoire.pdf

« À la veille des élections du Parlement européen, le sentiment d'une perte de sens de l'Union européenne taraude les opinions. Nous, historiens et citoyens d’Europe et d’ailleurs, constatons le délitement d'un projet porté par une utopie qui touche aujourd’hui à ses limites : utopie téléologique qui relisait l'histoire millénaire de l'Europe à la lumière de la construction européenne ; utopie providentialiste qui vouait l'Europe à une irréversible unité, au mépris des pays restés en marge ; utopie éternaliste qui faisait de la construction européenne une fin de l'histoire. Aujourd'hui, après bien d’autres crises, le Brexit nous force à reconnaître que le projet européen n'est plus irréversible. Il est même en grave danger.

Avec le retrait des Etats-Unis, à l'ombre desquels les Européens vivaient des temps tranquilles, notre continent fait face à des questions inédites. Face au vide, nombreuses sont les tentatives d'ériger une histoire simplificatrice qui sépare de manière caricaturale les Européens et les Autres. Pour un continent qui, il n'y a pas si longtemps, dominait le monde, se barricader ainsi au sein d’une forteresse fait sourire, comme si cette domination n'avait pas laissé de traces auprès de nombreux peuples non européens après des siècles de rencontres commerciales et coloniales. Les extrêmes droites s'efforcent aujourd'hui d'identifier l'histoire du continent au récit autoritaire d'une civilisation chrétienne, blanche et sûre de son passé, qui aurait à combattre un prétendu déclin en exaltant ses « valeurs » fondatrices.

Assumer les ombres comme les lumières de notre histoire

Nous condamnons énergiquement ces lectures obsidionales qui jettent aux gémonies tant la diversité culturelle, religieuse et politique qui caractérise notre continent que la responsabilité héritée de notre histoire dans le monde. Elles font de l'Autre - le musulman, le juif, l’immigré, le réfugié, le Rom sur la scène intérieure, mais aussi des puissances concurrentes sur la scène internationale - le bouc-émissaire de nos propres frustrations et impuissances. De même nous ne voyons pas bien où mènent les récits victimaire qui font de l'histoire de tel ou tel pays une somme unique de souffrances, de guerres et de génocides, ni la raison d’être d’une posture unilatéralement accusatrice, qui identifie les Européens à des bourreaux. Notre urgence aujourd’hui : sortir de ce dilemme morbide, et pour cela, assumer face au monde les ombres comme les lumières de notre histoire. Penser l’Europe au prisme de ces oppositions est notre responsabilité.

À ce défi, comment répondre ? Au lieu d’entretenir la nostalgie d’un récit linéaire, qui présuppose toujours une unité préétablie - un héritage, une histoire, une mémoire… - il importe de se mettre à l’écoute de mémoires fondamentalement polyphoniques.

L’Europe est un champ de failles

L'Europe ne se laisse plus enfermer dans un « grand récit » uniforme. Ce qui fonctionna naguère pour les États-nations ne fait plus florès : dans nos sociétés multiples, on ne peut que s'en féliciter, sans se résoudre pour autant à une parole paralysée ou émiettée. Car le sentiment d'avoir quelque chose de commun demeure bien réel : un passé, un présent, et un futur - si nous le voulons.

Soyons lucides. L'Europe est sans cesse traversée de frontières invisibles qui opposent les Européens entre eux dans leurs imaginaires. C'est l'Europe atlantique qui rêve de grand large sans prendre la mesure de son imbrication avec le reste du continent. C'est l'Europe riche du Nord-Ouest qui donne des leçons aux « PIGS » du Midi sous couvert de bonne gouvernance économique. C'est l'Europe occidentale qui regarde d'un œil paternaliste et méprisant ces autres Européens du centre et de l'est, au prétexte de cultures démocratiques récentes et déficientes. C'est l'Europe chrétienne qui exclut celle des minorités religieuses ou athées qui constituent aussi son histoire depuis des siècles. C’est l’Europe des grands qui peine à entendre les angoisses légitimes des petits pays, lesquels gardent le souvenir cuisant de longues périodes de domination. C’est l’Europe « issue de l’immigration », dont les représentants sont considérés comme des citoyens de seconde zone. La liste est infinie : l'Europe est un champ de failles qu’il n’est que trop aisé pour les démolisseurs de réactiver.

L’Europe riche de ses divisions

Sans connaissance du passé, quel avenir construire ensemble ? Avançons ici deux constats qui pourraient former le socle d'un récit de l'histoire européenne que nous appelons de nos vœux. D'une part, l'Europe est riche de ses divisions. En reconnaissant pleinement les perceptions des autres et les mémoires divisées que ces incessants conflits générèrent, leur récit commun nous fortifie à l'heure où de dangereuses entreprises de puissances prétendent nous asservir à leurs modèles économiques, politiques, sociaux et culturels d'un autre âge.

L'histoire de ces divisions comme patrimoine commun reste à écrire. Elle doit être narrée sans fatalisme, car ces divisions ont déjà été largement dépassées depuis 1945 et 1989, non par sur ordonnance, sur une décision d’en haut, mais bien par un travail de mémoire que nous autres Européens avons su engager d’en bas, et qui est toujours un travail des mémoires, comme disait Ricœur.

Car d'autre part, l'Europe est un continent du droit, qui nous protège dans l'expression de nos diversités. A ceux qui opposent la souveraineté des États à une administration bruxelloise accusée d'être aussi pléthorique qu'anti-démocratique, nous répondons que cette union est la meilleure protectrice des souverainetés nationales dans la mesure où elle organise leurs divergences. Ce projet est à l'opposé des empires-puissance qui prétendaient asservir le continent au bénéfice d'un seul. Il n'est pas non plus la « prison des peuples » que des élites mondialisées auraient imaginée puis imposée. Porté par la volonté de peuples qui ont aboli la guerre entre eux et partagent un même désir de liberté, le projet européen est un projet de solidarité inédit, qui vaut la peine d'être raconté et défendu.

Reconstruire l'histoire de l'Europe pour reconstruire l'Europe, tel est notre objectif. Pour nous, Européens et non Européens, il est crucial de donner du sens à cette expérience aussi unique que fragile. Forts de cette confrontation des mémoires, nous nous devons de raconter l'histoire d'une Europe qui s'efforce, envers et contre tout, de construire un autre rapport à soi et au monde ».


Elle a été signée par plus de 100 historiens provenant de 29 pays,
dont 21 pays européens (21.04.2019) :
http://clioweb.canalblog.com/tag/reconstruire


Pour soutenir cette tribune : europenarrative@gmail.com


Journaux :

Cette tribune est parue ces derniers jours dans The Guardian, El País, Le Monde, La Libre Belgique,
I Efimerida, Gazeta Wybrocza, Berliner Tagespiegel,
Jutarnji list et prochainement, La Repubblica
.

http://www.theguardian.com/commentisfree/2019/apr/17/unite-europe-divides-future

http://www.lalibre.be/debats/opinions/pour-construire-l-europe-il-faut-reconstruire-son-histoire-5cb613c97b50a60b45aaf6bf

http://lafiva.com/un-heritage-une-histoire-ce-nest-pas-leurope-que-nous-connaissons-thomas-serrier-stephane-michonneau-et-autres-opinion/

http://elpais.com/elpais/2019/04/15/opinion/1555346373_337679.html

http://www.tagesspiegel.de/politik/vor-den-europawahlen-die-spaltungen-machen-europa-umso-reicher/24226916.html

http://wyborcza.pl/7,75968,24674931,opowiedzmy-historie-europy-na-nowo.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2019/04/19/pour-construire-l-europe-il-faut-reconstruire-son-histoire_5452318_3232.html



.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Reconstruire l'histoire de l'Europe - 2

 

Pour construire l’Europe, il faut reconstruire son histoire

Tribune Le Monde 19.04.2019

Stéphane Michonneau (Université de Lille / IRHiS)
et Thomas Serrier (Université de Lille / IRHiS / IEA Nantes)



Signataires :

Joaquim Albareda (Pompeu Fabra University of Barcelona)

Timothy Garton Ash (Oxford University)

Martin Aust (University of Bonn)

Justin Bisanswa (Université Laval Québec / IAS Nantes)

Alain Blum (EHESS / INED France)

Felipe Brandi (EHESS, Paris)

Marco Bresciani (University of Florence)

Jose Burucua (National Academy of History, Buenos Aires / IAS Nantes)

Antonio Castillo Gómez (University of Alcala)

Johann Chapoutot (Sorbonne University, Paris)

Abdessalam Cheddadi (Mohammed V University Rabat / IAS Nantes)

Anne Couderc (Panthéon-Sorbonne University of Paris)

Josefina Cuesta (University of Salamanca)

Antonio De Almeida Mendes (University of Nantes)

Sofia Dyak (Center for Urban History of East Central Europe, Lviv)

Andreas Eckert (Humboldt University of Berlin)

Alan Forrest (University of York)

Josep Maria Fradera (Pompeu Fabra University of Barcelona)

Etienne François (University of Paris 1 / Free University of Berlin)

Robert Gildea (Oxford University)

Maciej Górny (German Historical Institute Warsaw)

Catherine Gousseff (EHESS Paris, PIASt Warsaw)

Hannes Grandits (Humboldt University of Berlin)

Heinz-Gerard Haupt (University of Bielefeld / EUI Florence)

Beata Halicka (Adam Mickiewicz University of Poznań)

Béatrice von Hirschhausen (CNRS Paris / Centre Marc Bloch Berlin)

Ton Hoenselaars (Utrecht University)

John Horne (Trinity College Dublin)

Keith Hoskin (University of Birmingham / IAS Nantes)

Dagmara Jajeśniak-Quast (European University Viadrina Frankfurt-Oder)

Bogumił Jewsiewicki (Université Laval Québec)

Basil Kerski (European Solidarity Center Gdańsk)

Gábor Klaniczay (Central European University Budapest)

Svetla Koleva (Bulgarian Academy of Sciences Sofia / IAS Nantes)

Kornelia Kończal (Ludwig-Maximilian University of Munich)

Christina Koulouri (Panteion University Athens)

Kazmer Kovacs (Sapientia Hungarian University of Transylvania)

Claudia Kraft (University of Vienna)

Roman Krakovsky (University of Geneva)

Todor Kuljic (University of Belgrade)

Audrey Kichelewski (University of Strasbourg)

Jörn Leonhard (University of Freiburg)

Paweł Machcewicz (Polish Academy of Sciences Warsaw / Imre Kertesz Kolleg Jena)

Ondřej Matějka (Institute for the Study of Totalitarian Regimes Prague)

Benoît Majerus (University of Luxemburg)

Caroline Morel (European Association of History Educators EUROCLIO)

Javier Moreno Luzon (Complutense University of Madrid)

Ekaterina Makhotina (University of Bonn)

Diana Mishkova (Center for Advanced Study Sofia)

Suleiman Mourad (Smith College, USA /IAS Nantes)

Akiyoshi Nishiyama (Kiurytsu University Tokyo)

Ełżbieta Opiłowska (University of Wrocław)

Jiři Pešek (Charles University of Prag)

Teresa Pinheiro (Technical University of Chemnitz)

Juan Pro (Autonomous University of Madrid)

Anna Reading (King’s College London)

Ofelia Rey (University of Santiago de Compostella)

Valérie Rosoux (Catholic University of Louvain)

Henry Rousso (CNRS Paris)

Krzysztof Ruchniewicz (Willy Brandt Centrum Wrocław)

Luule Sakkeus (Estonian Institute for Population Studies, Tallinn University)

Magdalena Saryusz-Wolska (German Historical Institute Warsaw)

Martin Schulze Wessel (Ludwig-Maximilian University of Munich)

Irina Sherbakowa (Memorial International)

Nenad Stefanov (Humboldt University of Berlin)

Steven Stegers (EUROCLIO European Association of History Educators)

Bo Stråth (University of Helsinki)

Lakshmi Subramaniam (Centre for Studies in Social Sciences, India / IAS Nantes)

Philipp Ther (University of Vienna)

John Tolan (University of Nantes)

Robert Traba (Polish Academy of Sciences Warsaw)

Balazs Trencsenyi (CEU Budapest)

Laurence Van Ypersele (Catholic University of Louvain)

Jakob Vogel (Sciences Po Paris / Centre Marc Bloch in Berlin)

Pierre-F. Weber (University of Szczecin)

Jay Winter (Yale University)

Sergei Zakharov (Higher School of Economics, Russia / IAS Nantes)

Paul Zalewski (European University Viadrina Frankfurt-Oder)

Robert Żurek Krzyżowa (Foundation for Mutual Understanding in Europe)

Judith Rainhorn (Sorbonne Université-

Laurent Brassart (Univ. de Lille)

Carlo Ginzburg (Scuola Normale Superiore, Pisa)

Andrea Graziosi (University of Naples)

Daniela Luigia (Caglioti, University of Naples)

Guri Schwarz (University of Genova)

Francesco Cassata (University of Genova)

Carlotta Ferrata degli Uberti (University College London)

Mila Orlić (University of Rijeka)

Stefano Petrungaro (University of Venice)

Simone Neri Serneri (University of Florence)

Fulvio Conti (University of Florence)

Emanuele Felice (University of Chieti-Pescara)

Gabor Egry (Institute of Political History, Budapest)

Pieter Judson (European University Institute)

John Paul Newman (National University of Ireland, Maynooth)

Rok Stergar (University of Ljubljana)

Marta Verginella (University of Ljubljana)

Laura Downs (European University Institute)

Tvrtko Jakovina (University of Zagreb)

Klaus Richter (University of Birmingham)

Anne Deighton (University of Oxford )

Clément Thibaud (EHESS , Paris)

Sandrine Kott (Université de Genève)

Jessica Reinisch (University of London)

Denis Peschanski (CNRS, France)

François Da Rocha (Univ d'Artois)

Christophe Charle (Sorbonne Université)

Guillaume Piketty (Sc. Po Paris)

Philippe Dariulat (Sc Po Lille)

Leora Auslander (Chicago Univ.)

Christian Thibon (UPPA)

Olivier Bousquet (Univ. Paris-Diderot)

Fabien Theofilakis (Sorbonne Univ.)

Pierre Cyrille Hautcoeur (EHESS, Paris)

Eic Alary-Denechaud (Chaire Supr. CPGE, Tours)

Sylvie Aprile (Univ. Nanterre)

Jacques Revel (EHESS, Paris)

Walter Bruyère-Ostells

Nicolas Badassi (IEP Aix-en-Provence)

Morgane Labbé (EHESS, Paris)

Dominique Kalifa (Sorbonne Univ.)

Laurent Martin (Univ. Paris 3)

Christian Vivier (Univ. Franche Comté)

Mathieu Marly (EHNE, secr. gén.)

Daniel Letouzey (APHG Caen)

Emmanuelle Cronier (Univ. Picardie)

Jean de Préneuf (Univ. Lille/SHD)

Michel Dreyfus (Sorbonne Univ.)

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 avril 2019

Concours 2020 Histoire, Géo

 


Programmes des concours externes 2020


http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98492/programmes-concours-enseignants-session-2020.html



Agrégation externe d’Histoire 2020
http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agreg_externe/76/8/p2020_agreg_ext_histoire_1112768.pdf


Questions d’Histoire

Histoire ancienne
Religion et pouvoir dans le monde romain de 218 avant notre ère à 235 de notre ère

Histoire médiévale
Écrit, pouvoirs et société en Occident du début du XIIe siècle à la fin du XIVesiècle
(Angleterre, France, péninsule Italienne, péninsule Ibérique)

Histoire moderne
Etat, pouvoirs et contestations dans les monarchies française et britannique et dans leurs colonies américaines (vers 1640-vers 1780)

Histoire contemporaine
Culture,médias,pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe occidentale 1945-1991

Questions de Géographie

Géographie des territoires
Les espaces ruraux en France

Géographie thématique
L’Asie du Sud-Est

 

Agrégation externe Géographie 2020
http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agreg_externe/76/6/p2020_agreg_ext_geographie_1112766.pdf

Géo thématique
La nature objet géographique

Les espaces du tourisme et des loisirs

Géographie des territoires
L’Asie du Sud-Est

Les espaces ruraux en France

Histoire moderne
État, pouvoirs et contestationsdans les monarchies française et britannique et dans leurs colonies américaines (vers 1640-vers 1780)

Histoire contemporaine
Culture, médias, pouvoirs aux États-Unis et en Europe occidentale, 1945-1991

 

Agrégation interne Histoire et Géographie 2020


Histoire

Cultures, medias, pouvoirs aux États-Uniset en Europe occidentale (1945 -1991) (nouvelle question)

Chrétiens, juifs et musulmans. Pouvoirs et minorités dans l’espace méditerranéen (XIe-XVe siècles)


Géographie

La France: géographie générale

Les espaces du tourisme et des loisirs



Capes externe Histoire et Géographie 2020
http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/capes_externe/77/9/p2020_capes_ext_histoire_geo_1112779.pdf

Histoire

- Écrit, pouvoirs et société en Occident aux XIIe-XIVesiècles (Angleterre, France, Italie, péninsule Ibérique). (Question nouvelle)

- État, pouvoirs et contestations dans lesmonarchies française et britannique et dans leurs colonies américaines (vers 1640-vers 1780)

- Culture, médias, pouvoirs aux États-Unis et en Europe occidentale, 1945-1991 (Question nouvelle)

Géographie

- Les espaces ruraux en France

- L’Asie du Sud-Est (question nouvelle)

- Les espaces du tourisme et des loisirs


.


.

Posté par clioweb à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2019

Verdun

 

- Tollé dans la Meuse : la bataille de Verdun ne figure plus
dans les programmes d’Histoire en lycée à la rentrée 2019
L’Est Républicain + VA 23.03.2019
http://bit.ly/2USazq1


- Non, Verdun ne disparaît pas du programme d'histoire au lycée.
Pour une bonne raison : la bataille n'y était déjà pas [dans le programme Chatel 2010].

sur Tweeter, une réponse très argumentée de Thibaut Poirot
24.03.2019 -
http://twitter.com/ThPoirot/status/1109741240067784705

 

verdun-boen-1418

 Programme Blanquer, HG première (extrait)
 http://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/93/9/spe577_annexe2_1062939.pdf

- « ...La bataille de Verdun n'a jamais figuré dans les programmes de lycée, et qu'elle a toujours été enseignée.
Ce pour une raison très simple : longtemps les programmes ont été rédigés en ne mentionnant que les principaux points tels « La première guerre mondiale, causes, principaux évènements, conséquences », sans rentrer dans les détails puisque les programmes subissent au moins trois traductions : celle de l'Inspection générale (les ressources d'accompagnement), celle des auteurs de manuels scolaires, et celle des enseignants eux-mêmes... » Laurence de Cock – Aggiornamento HG,
http://blogs.mediapart.fr/edition/aggiornamento-histoire-geo/article/250319/verdun-na-jamais-figure-dans-les-programmes-de-lycee


rappels :

Jean Giono : Verdun, les « cadavres garde-manger »
   http://clioweb.canalblog.com/tag/gardemanger

 

2016

verdun-figaro2016

« A Verdun, le devoir de mémoire l'a emporté sur le devoir d'histoire »
Stéphane Audoin-Rouzeau, Le Figaro 28.05.2016



 

Posté par clioweb à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,