16 juillet 2014

Villes baltiques et réseaux

 

villesbaltes-evp2013

villes baltiques et réseaux - http://cybergeo.revues.org/26336

 

Réseaux de villes et processus de recomposition des niveaux : le cas des villes baltiques
Nicolas Escach et Lise Vaudor Cybergeo 07.2014
http://cybergeo.revues.org/26336


extrait de la conclusion :
« Les dynamiques de coopération baltique traduisent un besoin de médiation dans une recomposition généralisée des niveaux.

Pour les métropoles baltiques, l’espace transnational est souvent l’occasion de se projeter dans d’autres espaces de coopération en court-circuitant les échelons traditionnels. Jusqu’ici, une convergence s’établissait autour d’un espace européen centré sur l’Union Européenne. Cet horizon avait toujours été celui des pays nordiques et il apparaissait au début de la décennie 1990 comme une priorité des États baltes et de la Pologne dans un élan de « retour à l’Europe ».

Aujourd’hui, la situation semble plus pragmatique, avec des relations en Baltique orientale autant tournées vers l’Union Européenne que vers l’Est (Asie centrale), le long d’axes de coopération reprenant les anciennes structures de l’époque soviétique. Il est possible de s’interroger sur un futur rôle des réseaux et projets transnationaux baltiques alors même que l’Union européenne ne constitue plus un horizon unique pour les plus grandes villes riveraines. Pour les villes moyennes et les petites villes, l’effet de levier ou les transferts d’expérience dans un cadre de coopérations translocales sont privilégiés. Cela signifie que pour les villes de taille plus modeste, la poursuite d’un parcours occupe une place peut-être moins grande qu’une redéfinition des relations quotidiennes entretenues dans le cadre des niveaux géographiques traditionnels ».

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


17 janvier 2013

Une famille brisée par le racisme nazi

 

landmesser1

source : http://www.fasena.de/courage/index.htm (NM)

 

Le 13 juin 1936, à Hambourg, la foule fait le salut hitlérien lors du lancement du navire Blohm & Voss.
Un seul ouvrier s'abstient.
Il s'agit d'August Landmesser.
Il a adhéré au parti nazi en 1931.
Mais en 1935, il épouse Irma Eckler. Les lois raciales nazies interdisent le mariage avec une jeune femme juive.
August et Irma ont eu deux filles. Elles ont survécu au nazisme, pas leurs parents.

Irène, l'une d'elle a publié un ouvrage retraçant la persécution de leur famille
Irene Eckler, A family torn apart by rassenschande
Un site web en reprend l'essentiel de l'ouvrage :
http://www.fasena.de/courage/index.htm

voir également
http://de.wikipedia.org/wiki/August_Landmesser
http://de.wikipedia.org/wiki/Die_Vormundschaftsakte
http://fr.wikipedia.org/wiki/August_Landmesser

Sur le site académique de Dijon, JF Boyer en fait un élément de l'étude du régime nazi :
http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article696


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,