27 octobre 2014

Mulhouse : Forum Libération 2014

 

Libération, le Forum de Mulhouse 2014
Le programme :
http://www.liberation.fr/evenements/7-programme-des-debats/

http://www.liberation.fr/evenements-libe,100200


Le vidéos du Forum
http://www.liberation.fr/forum-mulhouse-2014,100447


Dominique Cardon : «Il faut privilégier la liberté sur le contrôle»
http://www.liberation.fr/video/2014/10/25/dominique-cardon-il-faut-privilegier-la-liberte-sur-le-controle_1129338

Google présente des «résultats de recherche personnalisés, biaisés, en fonction de ce qu’il croit savoir de nous».
« l’internaute a tendance à s’enfermer lui-même. Les chemins de traverse, connaît pas. Ça tourne pas mal en rond en fait : 0,3% du contenu agrège 80% du trafic. La pensée dominante, c’est la page 1 de Google.
« L’illusion contemporaine répandue : on aimerait être quelque chose d’assez différent de ce qu’on est, lire plusieurs médias, comparer, pour se forger sa propre opinion. La réalité des usages est différente. Selon les sondages, 20% des téléspectateurs déclarent regarder Arte, en réalité, ils ne sont qu' 1%.»

Le hacker Okhin : «On ne sauvera pas le monde en regardant des vidéos de petits chats»
http://www.liberation.fr/evenements-libe/2014/10/25/on-ne-sauvera-pas-le-monde-en-regardant-des-videos-de-petits-chats_1129420
le hacker Libération 11.04.2014 : http://www.liberation.fr/evenements-libe/2014/04/11/okhin-il-y-a-une-image-romantique-du-hacker_995504

«Taubira représente dans le débat public tout ce que Finkielkraut n’aime pas»
http://www.liberation.fr/evenements-libe/2014/10/24/taubira-represente-dans-le-debat-public-tout-ce-que-finkielkraut-n-aime-pas_1128710

Chers fraudeurs
Au forum de Mulhouse, petite leçon sur l’impôt à l’heure où les politiques s’évertuent à le rendre si peu légitime
http://www.liberation.fr/evenements-libe/2014/10/25/chers-fraudeurs_1129674

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


10 février 2014

Luttes de classes sur le Web

 

Luttes de classes sur le Web
Place de la Toile, 08.02.2014, avec Yves Citton et Yann Moulier-Boutang
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-luttes-de-classes-sur-le-web-2014-02-08

La première partie liste des formes de l'aliéation liée au numérique (production d'ordis, petites mains de la traduction, pillage des données personnelles, travail non rémunéré de la multitude des internautes ...). « Chaque fois que vous adressez une requête à Google, que vous mettez un post sur Facebook ou que vous likez une page, vous produisez donc de la valeur, dont les algorithmes de Google et Facebook tireront des profits ».

La seconde partie évoque les rapports de force. La disparition du contact direct entre patron et ouvriers facilite la destruction des droits sociaux les plus élémentaires. Le numérique encourage la régression vers une économie de rente, une économie pré-capitaliste, où le salaire dépend du seul bon plaisir de l'employeur.

Quels combats peuvent structurer cette nouvelle lutte des classes ? L'émission cite les exploits de certains hackers, évoque le débat nécessaire sur le statut des biens communs et conteste le droit à l'exploitation commerciale laissé de facto aux multinationales sur les données personnelles.

L'émission accompagne la parution de la revue Multitudes 53-54
http://www.multitudes.net/multitudes-53-54/

Le dossier n'est pas encore visible en ligne, pas plus que le sommaire.
http://www.multitudes.net/mineure/
http://www.multitudes.net/category/l-edition-papier-en-ligne/

rappel : Yann Moulier-Boutang, Le capitalisme cognitif : la nouvelle grande transformation, 2007
CR par N Katinakis - https://www.mcgill.ca/files/msr/Compte_Rendu_du_Livre.pdf

..

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 août 2013

Former des hackers ?

 

Kids can’t use computers… And this is why it should worry you ...
Un texte de Marc Scott, a teacher of Computing and Systems & Control.
Nicolas Le Gland a traduit et mis en ligne une version en français.
http://www.coding2learn.org/
http://www.coding2learn.org/blog/2013/07/29/kids-cant-use-computers/
http://nicolaslegland.wordpress.com/2013/08/15/les-enfants-ne-savent-pas-se-servir-dun-ordinateur/

Dans l'urgence, une jeune prof veut connecter son MacBook au réseau scolaire. Pour accéder au wifi, configurer le proxy, disposer d’internet, projeter une vidéo à partir de Powerpoint, contourner la censure de la liste noire, elle dépend totalement du spécialiste réseau du bahut.  [NB : il existe aussi une liste blanche. Faites ajouter les sites que vous voulez utiliser]
Le prof-technicien décrit sa journée ordinaire :
un élève m’amène son ordinateur portable devenu très lent. Il a oublié d’installer un antivirus… 
une enseignante m’apporte son portable à l’école. « Cette saleté ne se connecte pas à Internet. » dit-elle en colère, comme si c’était de ma faute. Elle a oublié de basculer un interrupteur.
« La vérité est que les enfants ne savent pas utiliser d’ordinateur polyvalent, ni la plupart des adultes que je connais non-plus ». « Comme mon technicien en chef aime le rappeler, « le problème est généralement dans l’interface entre la chaise et le clavier. »
[ La gestion des réseaux dans l'éducation n'est pas exempte de critiques. Pourquoi est-il si facile d'accéder au wifi dans une bibliothèque publique ou un café alors que l'opération est difficile voire impossible dans beaucoup d'universités (Caen et la Sorbonne par exemple). N'y aurait-il pas deux types d'informaticiens : ceux que l'on paie pour empêcher les autres de travailler, ceux qui font tout leur possible pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés par les profs et les élèves

« La croyance populaire voudrait que tous les moins de dix-huit ans soient des magiciens de l’informatique, et ce n’est tout simplement pas vrai… Ils savent comment utiliser Facebook et Twitter, YouTube et Pinterest… Demandez-leur de remplacer leur disque dur et ils sont perdus. Demandez leur de réinstaller un système d’exploitation et ils s’écroulent »

A la source de cette situation : le monopole longtemps imposé par Microsoft, avec la complicité des politiciens ; des appareils de plus en plus conçus pour ne laisser aucune latitude à l’utilisateur. Marc Scott évoque aussi son rôle de techno-papa qui « fait à la place des enfants » et prépare ainsi « une famille d’analphabètes numériques ».


« C’est aujourd’hui que sont formés les politiciens, les fonctionnaires, les fonctionnaires de police, les enseignants, les journalistes et des chefs d’entreprise de demain. Ces gens ne savent pas comment utiliser un ordinateur, mais ils vont créer des lois concernant les ordinateurs, appliquer les lois concernant les ordinateurs, apprendre aux jeunes à se servir d’un ordinateur, faire des reportages sur les ordinateurs dans les médias et du lobbying auprès des politiciens à propos des ordinateurs. Pensez-vous que cet état de fait soit acceptable ? »

« La technologie affecte plus que jamais notre vie. Nos ordinateurs nous permettent de travailler et de nous divertir ». Il est urgent de former en conséquence les futurs citoyens.

Arrêtez de réparer les machines pour vos enfants… Ne verrouillez pas leurs ordis, mais apprenez leur à ne pas installer de logiciels malveillants… « Google et Facebook récompensent les enfants qui parviendraient à trouver et à exploiter des failles de sécurité dans leurs systèmes. À l’école, nous excluons les élèves qui auraient tenté de pirater nos systèmes. Est-ce normal ? »

« I want the people who will help shape our society in the future to understand the technology that will help shape our society in the future. If this is going to happen, then we need to reverse the trend that is seeing digital illiteracy exponentially increase. We need to act together, as parents, as teachers, as policy makers. Let’s build a generation of hackers. Who’s with me ? »

« J’attends des gens qui aideront à façonner notre future société, qu’ils comprennent la technologie qui les aidera à façonner notre future société. Pour que cela arrive, nous devons inverser la tendance qui voit l’analphabétisme numérique augmenter de façon exponentielle. Nous devons agir ensemble, en tant que parents, en tant qu’enseignants, en tant que décideurs. Formons une génération de hackers. Qui est avec moi ? »
[des hackers, ou simplement des internautes éclairés et responsables ?]



Posté par clioweb à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 avril 2011

Pirates et hackers

Pirates et hackers, France 4, vend 15/04, 22 h 30 semble encore en ligne ce samedi 23/04

Le documentaire Pirat@ge retrace l’histoire d’Internet grâce aux témoignages de ceux qui l’ont construit, les hackers. Le journaliste Etienne Rouillon, coréalisateur avec Sylvain Bergère de Pirat@ge, part du postulat que le piratage a une influence plutôt positive sur l’évolution des technologies comme des usages.

avec notamment :
Daniel Domscheit - Berg (Openleaks)
Andy Muller-Maguhn - Porte-parole du Chaos Computer Club Berlin
Steven Liby auteur de Hackers : Heroes of the Computer Revolution 
John Draper Alias Captain Crunch
http://www.france4.fr/piratage/

« Pirat@ge », hackers ouverts - Libération Ecrans
http://www.ecrans.fr/Pirat-ge-hackers-ouverts,12515.html

écouter également Jean-Marc Manach (Bug Brother)
http://www.telerama.fr/idees/passage-en-revue-24-les-hackers,52352.php

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 avril 2011

France 4 : Pirat@ge

Pirates et hackers, France 4, vend 15/04, 22 h 30
encore en ligne ce dimanche 17/04

" Le documentaire Pirat@age retrace l’histoire d’Internet grâce aux témoignages de ceux qui l’ont construit, les hackers.
Le journaliste Etienne Rouillon, coréalisateur avec Sylvain Bergère de Pirat@age, part du postulat que le piratage a une influence plutôt positive sur l’évolution des technologies comme des usages ".

avec notamment :
Daniel Domscheit - Berg (Openleaks)
Andy Muller-Maguhn - Porte-parole du Chaos Computer Club Berlin
Steven Liby auteur de Hackers : Heroes of the Computer Revolution
John Draper Alias Captain Crunch
http://www.france4.fr/piratage/index.php?page=article&numsite=6740&id_article=22232&id_rubrique=6743

Lire «Pirat@age », hackers ouverts - Libération Ecrans
http://www.ecrans.fr/Pirat-ge-hackers-ouverts,12515.html

Ecouter également Jean-Marc Manach (Bug Brother)
http://www.telerama.fr/idees/passage-en-revue-24-les-hackers,52352.php

 

 

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 août 2010

FB ou Hacking Citoyen

Facebook, un réseau pas si social
« Des salariés malmenés par leur employeur à cause d'informations laissées sur un réseau social ».

Aux verres citoyens,
« c'est une forme moderne d'occupation de la ville, où on se glisse dans les interstices laissés vacants par le pouvoir ».

Facebook et la vie privée ?
Rien de tel pour noircir une pleine page du Monde 04/08/2010, ou 2 pages dans un Télérama double ou un forum dans Capital (en février 2010) alors que les journalistes sont en vacance et que certains ministres voudraient faire oublier leurs dérives.
En 2006, le vacataire de service avait ciblé une enquête canadienne, pour lui faire dire : « Les accros à Internet consacrent moins de temps aux activités sociales et à la réflexion ».

.
Lire ou relire plutôt Jean-Marc Manach - Prochaine étape : Hacker la société de surveillance
http://www.internetactu.net/2010/06/03/

Selon lui, « la montée en puissance de la société de surveillance ne date pas des attentats du 11 septembre 2001, et n'a rien à voir avec le Net ». La vraie menace ne vient pas de réseaux sociaux que « les petits cons » savent exploiter mais du flicage et des bases de données croisées que « les vieux cons » ont laissé s'installer sous des prétextes fallacieux. Face à ces fichiers bien plus dangereux pour les libertés, ni le parti majoritaire ni les médias dominants ne réclament de droit à l'oubli. :-)

« Le devoir de se taire » ? « Trop souvent le rappel des adolescents à la règle est un rappel à l'ordre : tiens ta place, tiens ton rang, tu fais partie d'une minorité (« jeune », « en difficulté », « peu instruit »), assieds toi et regarde faire les puissants ».

« Quand on est élevé pour se taire devant la télé, puis pour donner sa voix à un représentant et se taire ensuite. Quand on a été formé à lire ou écouter les avis des penseurs accrédités par les médias classiques sans pouvoir leur répondre autrement que devant la machine à café, il est bien difficile de se faire à l'idée que l'on puisse (qu'on doit ?) s'exprimer librement, sans censure préalable, devant le public le plus large qui soit ».

« Dans l'espace physique, les ennemis de la liberté ont gagné le combat idéologique, mais peinent à démontrer l'efficacité du tout-sécuritaire ». Mais le vent tourne (ou peut tourner).

« Une partie de la solution réside dans le détricotage, et donc de "hack", de l'arsenal législatif de cette spirale sécuritaire infernale (ex ce Nick Clegg en GB). Une autre partie relève de la possibilité de "hacker" les technologies de cette société de surveillance, pour le libérer, ou en tout cas nous donner la possibilité, vitale en démocratie, d'y vivre en toutes libertés ».

En fin d’article, des liens à suivre vers Geoffrey Dorne, Hacking Citoyen
notamment http://graphism.fr/3-exemples-de-google-hacking

.
Le Canard n'est pas en vacances.
Lire ce qu'il écrit sur le cow-boy, sur le petit monde niçois ou sur « La femme de Méditerranée et la crise »...
« Mme Joly, ce que vous me reprochez là (délits d'initié, faux bilans, camouflage de l'endettement...) il n'y a que les juges pour s'en étonner ... ».

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,