12 avril 2022

C Grataloup, géohistorien

 

grata-gaia


1/3-[ITW]
Christian avant Grataloup. A la rencontre d'un géohistorien. 31.03.2022


Christian Grataloup revient sur son parcours scolaire et universitaire (années 1950-années1990)

https://gaiaclioalecole.blogspot.com/

https://gaiaclioalecole.blogspot.com/2022/03/interview-christian-avant-grataloup-la.html

https://www.youtube.com/watch?v=Ov0_sRNXF48



.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 décembre 2020

L’Europe et ses ailleurs

 

Histoire du grand partage du monde :

l’Europe et ses ailleurs

Christian Grataloup, géohistorien

Nos géographiesFC 26.11.2020

https://www.franceculture.fr/emissions/nos-geographies/histoire-du-grand-partage-du-monde-leurope-et-ses-ailleurs


La radio (1 TV sans les images et sans la pub)
pour s’occuper du visuel scientifique que la TV de la pub ne prend pas le temps d’aborder.

 

publications :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Grataloup#Publications_(sélection)

L'invention des continents et des océans
Paru le 14 octobre 2020

Atlas historique de la France
Arenes 04 Nov 2020

Espace Temps (45 publications de 1975 à 2003)
https://www.persee.fr/authority/263641


rappels sur Clioweb  :
http://clioweb.canalblog.com/tag/grataloup

 

grataloup

Christian Grataloup

 

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 octobre 2019

Blois 2019, Le Monde des historiens

lmlivres-blois2019

Blois 2019 - Rendez-vous de l'Histoire

Le Monde des livres http://lemonde.fr/livres/

 

- Italie, les voies de l’universel, Carlo Ossola

- Générations historiennes, Y Pottin JF Sirinelli,
les historiens s’inscrivent dans l’histoire

- Lumières : le pluriel s’impose (A. Lilti)

- Mettre le MA au vert
. « La Nature et le Roi » J-P Devroey
Environnement, pouvoir et société à l'âge de Charlemagne, 740-820
. « La Forêt au Moyen Age » S. Bépoix et H. Richard

- Les atlas historiques sont des laboratoires scientifiques (C Grataloup, FX Fauvelle)


RVH - Blois 2019


programme chrono
Programme complet
Rencontres pédagogiques

http://www.rdv-histoire.com/programmes

blois2019-lemonde



.

Posté par clioweb à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juillet 2018

Le monde dans nos tasses

 

monde-tasses-grataloup


Le monde dans nos tasses - Trois siècles de petit déjeuner
Christian Grataloup - Armand Colin 2017
http://www.armand-colin.com/le-monde-dans-nos-tasses-trois-siecles-de-petit-dejeuner-9782200612283


compte rendu par Miho Matsunuma pour Historiens & Géographes
http://www.aphg.fr/Le-monde-dans-nos-tasses-Trois-siecles-de-petit-dejeuner

 

.

 

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 novembre 2015

INRAP : Archéologie des migrations 2

 

Archéologie des migrations
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-19789-Archeologie-des-migrations.htm

Le colloque de l'INRAP au Musée de l'Histoire de l'Immigration a été diffusé en direct.
Les vidéos devraient rapidement être disponibles et archivées sur le web.

-----------------------------


En attendant les vidéos et les présentations visuelles, 2 fichiers audio du vendredi,
et des notes brutes, à relire et compléter  (mise en ligne temporaire)
(dsl pour le bruit de clavier - merci au découpeur de mp3 http://mp3cut.net/fr/ 

Bruno Dumézil, ""les grandes invasions"" : sources, méthodes et idéologie
à partir de la 7eme minute, 28 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/bd-invasions.pdf

Vincent Carpentier, L'immigration scandinave au Xeme... un invisible archéologique

à partir d'1h04, environ 40 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/vc-scandinaves.pdf

 ------------------------


à chaud, qq éléments vus et entendus :

- "Les invasions barbares" ?
Bruno Dumezil (Nanterre) décrit l'évolution des interprétations dans la très longue durée (du Ve à nos jours)
Il souligne un topos : une migration est souvent utilisée comme un élément valorisant dans une origine construite par les élites
(cf. la revendication d'une origine troyenne par les Romains,
ou sa reprise par des auteurs français au MA et au XVIe)


- Les migrations scandinvaves, un invisible archéologique
Vincent Charpentier, INRAP

vc-scand


Vincent Charpentier a montré la force de l'idéologie à la fin du XIXe et au début du XXe.
Il passe en inventaire la grande faiblesse des traces matérielles attestant une présence de scandinaves. (la christianisation rapide pourrait être une explication de la pauvreté des tombes en objets)
Cette absence est à étudier en tant que telle, en relation avec les autres espaces proches de la Manche et de la mer du Nord.

L'archéo incite à ne plus lire les objets avec une grille ethnique, à ne plus chercher un choc des civilisations, mais à envisager un processus complexe avec des rencontres, de l'assimilation et de l'acculturation réciproques.

A une question sur violence (le discours des clercs) et commerce (aujourd'hui), il a conseillé d'éviter les mouvements de balancier trop marqués. Du fait des règles d'héritage, les cadets ne reculent pas devant la bagarre et l'aventure.

 
- Christian Grataloup, Géohistoire des mobilités dans l'Ancien Monde.
CG propose un regard toujours intéressant sur les catégories :
en français, on évite de parler « d'indigènes », le terme utilisé en traduction (« autochtone ») pose aussi des problèmes.
Il reprend la vieille opposition entre sédentaires et nomades (steppes et empires...).
Une remarque intéressante sur les flèches des cartes : on donne souvent plus d'importance au point d'arrivée qu'au point de départ.
Il a dit son étonnement devant l'emploi des périodes classiques dans le programme du colloque (Préhistoire, Antiquité, MA, Moderne, Contemporaine)

cg-empires



- Sur la traite atlantique,
Sue Peabody, Slavery Links
une page web où 1/3 des liens sont brisés et à actualiser (c'est en cours à titre personnel)
http://directory.vancouver.wsu.edu/people/sue-peabody/slavery-links

Theresa Singleton :
http://www.maxwell.syr.edu/anthro/Singleton,_Theresa/

Elle mentionne des sources en anglais :
The Atlantic Slave Trade and Slave Life in the Americas: A Visual Record Jerome S. Handler and Michael L. Tuite Jr.
http://hitchcock.itc.virginia.edu/Slavery/index.php
cartes http://www.slavevoyages.org/

Navires naufragés et fouillés
The São José a slave ship from Portugal sank in 1794 off the coast of Cape Town
http://en.wikipedia.org/wiki/Sao_José_Paquete_Africa
Henrietta Marie, négrier anglais coulé en Floride sur le New Ground Reef en 1700.
http://www.archeonavale.org/slaveroute/retrouvees.htm


Une question du public a fait allusion aux "Territoires libres"
Sur le web, voir
Palmares, dans la Serra da Barriga (actuel État d'Alagoas) est le plus célèbre pour avoir résisté près d'un siècle à la répression
http://fr.wikipedia.org/wiki/Palmares
Bernard Bret, Territoires de servitude et territoires de liberté au Brésil, Espace populations sociétés 2014
http://eps.revues.org/5752

Maroon camps
http://en.wikipedia.org/wiki/Great_Dismal_Swamp_maroons
http://en.wikipedia.org/wiki/Maroon_%28people%29#North_Carolina_and_Virginia


- Engagisme, archéo à l'île Maurice,
Krish Seetah, université de Stanford

Trianon, Bois Marchand, Flat Island...
Stanford, Mauritian Archeology
A history of Mauritius from discovery to Independence
http://sites.stanford.edu/MauritianArchaeology/trianon-sugar-estate

 

ks-maurice      ks-boismarchand

   Les sites mentionnés lors de l'intervention (Trianon, Bois Marchand, Flat island...)

Le jeudi, dans son introduction, Sophie Bouffier a comblé l'oubli des Grecs anciens. Colonisation diasporas, connectivité
Hervé Duchesne, La colonisation grecque en débat, L'Histoire 377
http://www.histoire.presse.fr/recherche/la-colonisation-grecque-en-debat-01-06-2012-46187


Archéopages a publié en 2007
n° 18 un dossier migrations. La revue a été distribuée dans la salle.
http://tinyurl.com/inrap-archeopages2007-migr

Gustave Kossina a été cité deux fois
(et le syndrome Kossinna après 1945 : s'interdire certaines interprétations dévoyées par les nazis).
http://en.wikipedia.org/wiki/Nazi_archaeology
voir aussi l'archéologie complice du nazisme, l'analyse de Laurent Olivier
http://clioweb.canalblog.com/tag/olivier
et un colloque de 2005 à Lyon
http://anabases.revues.org/281

--------------------------

- Le journal du CNRS a publié un entretien avec JP Demoule
http://lejournal.cnrs.fr/articles/de-tout-temps-lhomme-sest-deplace

« Les indo-européens ?
Malgré des similitudes avérées entre les langues de l’Europe et d’une partie de l’Asie, qui laissent supposer l’existence d’une langue originelle, aucune migration indo-européenne n’est à ce jour vérifiée par l’archéologie ».

« Cette fascination pour le mode de vie romain pousse les « barbares » des régions germaniques et plus lointaines à venir s’installer dans les provinces de Gaule et de Belgique, aux IVe et Ve siècles »

sur RFI, le 10.11.2015, 46 minutes
Le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin et l'anthropologue Augustin Holl
http://www.rfi.fr/emission/20151110-comment-faire-archeologie-migrations

------------------------------

- Le colloque est une réponse à ceux qui passent leur temps à dénigrer l'Internet tout en s'affirmant « geek ».

Le colloque a été filmé par des professionnels et diffusé en direct. La distinction est bien faite entre les diapos projetées et l'image de l'intervenant.
Plus de 600 personnes l'ont suivi le colloque à distance (sur place, il y avait entre 300 et 400 chaises).
La vidéo ne remplace pas le contact direct, mais il est possible de consulter le web et de compléter l'information sur les éléments auxquels les intervenants font allusion (par ex la page de Stanford sur l'archéologie à l'île Maurice)

Le colloque est révélateur du rapport des chercheurs à la pédagogie et à la technique. Beaucoup de conférenciers ont utilisé des présentations visuelles avec une documentation riche (cf les scandinaves). Quelques-uns se sont contentés de parler d'un sujet sur lequel ils ont publié récemment un livre (parfois sans illustrations).

Le suivi par Twitter ne remplace pas l'écoute intégrale, mais les phrases brèves permettent de mettre l'accent sur des formules ciselées par les conférenciers. (cf. les scandinaves : « La thèse colonisatrice est désormais obsolète »)


des comptes et des 138 caractères en écho sur Twitter :

http://twitter.com/hashtag/Archeomigrations?src=hash
http://twitter.com/InrapOfficiel

@InrapOfficiel
Grand merci aux twitteurs actifs pdt ces 2 jours #FF @jb_Jamin @cathbarra @ClementWattier @clioweb2 @mblogostelle @ToutLunivers @LucAllemand

@citeimmigration: #Archeomigrations Merci au public IRL & URL & LTers
@mblogostelle @cathbarra @ClementWattier @jb_Jamin @clioweb2 @ToutLunivers @LucAllemand

http://twitter.com/citeimmigration
Maryse Marsailly, journaliste-SR bimedia
http://twitter.com/mblogostelle

archéo médiation museomix
http://twitter.com/cathbarra

Histoire et archéologie. Vie amiénoise en option
http://twitter.com/ClementWattier

Gestion de projets culturels - Muséographie
http://twitter.com/jb_Jamin

Art et Archéologie pour la période Antiquité
http://twitter.com/ToutLunivers

Luc Allemand Journaliste scientifique
http://twitter.com/LucAllemand



.


18 octobre 2015

Vidal : La France des départements

 

Dans Carto magazine n° 31 : Le monde du vin
http://www.carto-presse.com/?p=1896#more-1896

dont
Le marché mondialisé du vin
surfaces viticoles (il en existe en Iran)
le taux de viticolité (sic) aux USA



- Représenter des flux migratoires : un défi cartographique
par Thomas Honoré et Olivier Clochard

 

vidal-fr-depts

- La carte murale de la France des départements
La chronique du géohistorien : L’icône du roman national
par Christian Grataloup
http://jelidee.com/Carte-Vidal-Lablache-N4-France-departements-7
http://jelidee.com/WebRoot/LaPoste2/Shops/box17540/5241/9644/9E54/3B26/793A/0A0C/05EA/E55C/DSC_0715_2.JPG
http://www.ebay.fr/sch/Affiches-scolaires-/117826/i.html


Pierre Vidal de la Blache est mort le 5 avril 1918 à 73 ans.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Vidal_de_La_Blache

Son fils Henri Joseph Marie Casimir né le 18/02/1872
a été tué le 29.01.1915 au Bois de la Gruerie, en Argonne
Il était chef de bataillon sur 150e Régiment d’infanterie


Armand Colin n'avait pas jugé utile de dater la carte.
Elle est sans doute postérieure à la mort de Vidal : l'Alsace et la Moselle sont françaises.
La carte comporte le territoire de la Sarre (1920-1935)
Elle vient de Atlas général Vidal-Lablache, Histoire et Géographie, Paris, Armand Colin
1ere édition 1894 ? (avec une France amputée au Nord-Est)

CG note le Lablache, et oppose histoire de France et géo de LA France)



Carto magazine précédents
28 La mer et les océans
29 Espionnage et pouvoir
30 La mer des Caraïbes
http://www.carto-presse.com/


.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 juin 2015

Forum histoire du CSP : C. Grataloup

 

Enseigner l’histoire en primaire et en collège, Forum du CSP, 3 juin 2015
Table ronde 2 : Pourquoi enseigner (aussi) l’histoire mondiale ?

http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-enseigner-l%E2%80%99histoire-dans-les-cycles-de-la-scolarite-obligatoire-

Intervention de Christian Grataloup
Nous sommes dans le Monde, on ne peut l'oublier, même si certains voudraient le tenir à distance

Un préambule : je ne suis pas sûr d'être légitime. Pas parce que je suis géographe, mais parce que je suis un universitaire, pas parce que je ne suis pas dans le secondaire, j’ai beaucoup enseigné et formé d’enseignants. Les programmes, c’est une question qui concerne toute la société, pas seulement les enseignants.

Ensuite, je suis gêné de participer à un débat disciplinaire. Les programmes concernent les cycles 2, 3, 4. La question est trop tirée vers le secondaire, où les enseignants sont bien formés pour travailler dans les premières et terminales de la voie générale, c’est à dire 1/3 d’une classe d’âge. Ne pas oublier les 200 000 jeunes qui sortent sans diplôme chaque année.
Je suis bon pour le goudron et les plumes :-).
Les universitaires historiens sont les moins bien placés pour parler d’histoire scolaire. Pratiquement, le seul débouché professionnel identifié pour leurs étudiants, c'est le Capes et le secondaire. On a tendance à vouloir piloter les programmes, ceux des concours ou ceux de l’Ecole, en fonction de ce qu'on a envie de faire à l'université et d'y mener comme recherche.
En maths en physique, en biologie, l’enseignement n’est pas un enjeu à l’université, ou seulement à la marge. En histoire, c’est un problème existentiel, cela conditionne le nombre des étudiants et les postes. En géographie, depuis 30 ans, les étudiants trouvent des débouchés ailleurs ; ils ne deviennent plus enseignants, sauf dans quelques universités ringardes ou pour quelques passionnés.
En histoire, il faut donc suspecter tout discours universitaire sur le versant scolaire de la discipline.

Ce qui concerne le géographe, c’est le Monde, la pensée du Monde, l’habitude de se confronter au planisphère.
Cela marginalise « les histoires égoïstes », y compris « le roman européen », à la suite du « roman national ».
Jacques Lévy : « Le monde n’a pas d’ennemi héréditaire, mais le monde a de sacrés problèmes ».
Il faut former à une réflexion qui ne parte pas du big bang mais au moins du néolithique. Il faut étudier l’exploitation de la planète, les traces laissées par les hommes... Ne pas se contenter de l’évoquer de temps en temps, mais en faire un problème historique majeur.

CG est d’accord avec Pierre Nora : la démographie est essentielle ; 500 M au XVIe, 1 Md au début du XIXe, 2 Mds en 1930, plus de 7 aujourd'hui. On le dit et puis on oublie. Cela doit être une base continue pour penser l’humanité sur terre.

CG propose d’utiliser les cours de géographie pour faire de l’histoire (!). Il veut exploiter le trait d'union, et concevoir un seul programme. Le meilleur programme de géo, c’est se demander où sont les choses, les localiser, expliquer leur localisation. L’identité pour un géographe, cela s’appelle le territoire. C’est une notion à construire en permanence.

Prendre Histoire et géographie ensemble, cela évitera de se querelles sur les découpages entre disciplines. Cela habituera à penser globalement à des choses d'échelle mondiale, y compris la cartographie, la représentation et tous les implicites mentaux dans la figuration du monde.

Faut-il faire sauter barrière HG ?
Un élève de 6eme a entre 8 et 10 enseignants ; chacun se défausse sur les autres, en affirmant : je ne suis pas « un éducateur » (un animateur ?). Chacun ici défend le disciplinaire qui fonde son identité professionnelle.

Je suis pour la réforme, je pense qu'elle ne va pas assez loin, mais il faut faire avec les acteurs que nous avons. Ce qui nous unit, c’est le disciplinaire (cf. le latin) alors qu’il faudrait prendre en compte le processus global de l’élève global. Il faut faire du transdisciplinaire dans notre domaine (cf. l'instruction civique, il n’y a pas assez d'initiation au juridique). Le faire avec le prof de SVT, ou le prof d’EPS.

Je crois beaucoup au métier. Je suis cartographe. On peut former l’esprit critique en étudiant une charte médiévale ou un texte du XVIIIe. Mais former l’esprit critique, en l'appliquant à Internet, Wikipedia, les médias sociaux, c'est préférable...
Voilà un sacré terrain pour que les historiens mettent en œuvre leur métier.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 janvier 2015

Le Monde selon C. Grataloup et P. Boucheron

Le Monde selon Christian Grataloup et selon Patrick Boucheron,
deux des trois auteurs de l'Atlas gobal (Les arènes)
(à ne pas confondre avec le petty monde d’un réac académicien - merci Laurence)

Ecouter en différé l'émission Planète Terre du 7 janvier 2015 (3 heures après les assassinats)
(attention, les questions prennent du temps...)
Les grandes mutations du Monde (le bouclage du Monde)
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-0


PB conteste la mondialisation heureuse de Lussault.
Il souhaite éviter la confusion entre le processus
et les discours qui le justifient au nom des dominants, de la très petite minorité qui en tire profit.

CG fait l’éloge de l’indiscipline.
Pour lui, il faut dépasser la coupure du savoir en disciplines,
vivre l’histoire ou la géographie comme des métiers,
traiter des objets sans se demander s’il s’agit d’H ou de G.

Vincent pourra en dire beaucoup plus.
(https://www.facebook.com/HistoireGlobaleLeBlog continue
mais le blog Histoire Globale semble silencieux depuis le 6 août 2014)


Le 21, Planète Terre a basculé du côté du bac SVT pour le volcanisme,
les chaînes de montagnes, la tectonique des plaques et ses aléas, la géothermie

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 décembre 2014

L'Atlas global, Grataloup & Fumey

 

atlas-g

 

- L’Atlas Global, Les arènes, 13 novembre 2014. 152 pages, 24,80 euros. Les Echos, 07.11.20104
Avec 60 cartes conçues et documentées par une équipe de 26 géographes, historiens et cartographes, sous la direction de Christian Grataloup, Gilles Fumey, Patrick Boucheron,  l’Atlas Global offre une lecture originale, décalée et désoccidentalisée du monde d’aujourd’hui.
cartes reproduites :
Les mondes imaginaires de Tintin et Corto Maltese
Le foot français, kaléidoscope identitaire
http://www.lesechos.fr/enjeux/les-plus-denjeux/idees/0203923793280-une-nouvelle-cartographie-pour-un-monde-global-1062287.php

- C. Grataloup : « Il faut désormais penser l’histoire à l’échelle de l’humanité, dans un nous global ».
L'entretien du 28.05.2013 annonce « Les routes qui ont changé le monde »,
un dossier d'Enjeux-Les Echos du 05.07.2013
http://www.lesechos.fr/enjeux/les-plus-denjeux/idees/0202854460859-christian-grataloup-il-faut-desormais-penser-l-histoire-a-l-echelle-de-l-humanite-dans-un-nous-global-582221.php
.
http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=0203923793280


- L’Atlas global 1/2 - Atlantico.fr
200 000 ans pour conquérir la planète : la carte de la progression globale de l'homo sapiens
http://www.atlantico.fr/decryptage/200-000-ans-pour-conquerir-planete-carte-progression-globale-homo-sapiens-atlas-global-1920449.html

- L'Atlas global : 2/2 - Nos assiettes ne sont pas si mondialisées - Atlantico.fr
http://www.atlantico.fr/decryptage/atlas-global-nos-assiettes-ne-sont-pas-mondialisees-arenes-christian-grataloup-gilles-fumey-1899833.html
Deux grands pôles ont été constitués depuis plusieurs millénaires avec un noyau chinois et un noyau au Moyen- Orient : les céréales cultivées par les paysans ont donné naissance à des cuisines sophistiquées.
La production industrielle de viande bute sur un niveau de vie trop faible en Afrique, un rejet culturel en Inde et dans certaines sphères sociales européennes et asiatiques


- Patrick Boucheron : « Le monde ne se laisse pas enfermer dans l’ordre sage d’un atlas » Libération 18.12.2014
http://www.liberation.fr/culture/2014/12/18/le-monde-ne-se-laisse-pas-enfermer-dans-l-ordre-sage-d-un-atlas_1166601


- Géo : L'atlas global à l'école du citoyen du monde - Le café, 21.11.2014
Grataloup : « Pour créer une citoyenneté il faut un ennemi. La plupart des visions du monde se sont construites contre un ennemi héréditaire. Or le monde n'a pas d'ennemi mais des problèmes. L'atlas s'intéresse à ces problèmes »
« Il n'y a pas le minimum d'accord sur ce qui doit être enseigné…
La géographie actuelle manque d'une colonne vertébrale…
Alors on fait un peu de tout ».
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/11/21112014Article635521514470850370.aspx

- http://le-cartographe.net/publications/300-l-atlas-global

atlas-corto

Les mondes imaginaires de Tintin et de Corto Maltese

Amazon reproduit quelques cartes zoomables
des assiettes pas si mondialisées
Indice du bonheur
La coupe du monde de foot 2014
Jules Verne, citoyen du monde
http://www.amazon.fr/LAtlas-global-Gilles-Fumey/dp/2352043662




.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 avril 2014

Mondialisations : Temporalités et Histoire

 

Les mondialisations : Temporalités et Histoire.
Perspectives pour un enseignement de sciences sociales dans un monde mondialisé.

Christian Grataloup (Paris Diderot) a conclu le colloque de didactique HGEC de Caen
sur un thème abordé le 08.11.2012 à l'ENS

lors du séminaire Mondialisations : concepts, enjeux, échelles
(Cynthia Ghorra-Gobin, Magali Reghezza-Zitt)


La présentation utilisée à l'ENS (pdf) :
http://www.geographie.ens.fr/IMG/file/VAAM/CR_2012_2013/

Le compte rendu de la séance de l'ENS :
http://www.geographie.ens.fr/IMG/file/VAAM/CR_2012_2013/seance8_10_2012.pdf

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,