25 février 2017

expo Vermeer au Louvre

 

vermeer-dou

 

- Vermeer et les maîtres de la peinture de genre
Exposition Louvre, 22 février – 22 mai 2017
dossier de presse
http://presse.louvre.fr/download/?id=7329&pn=dp_louvre_vermeer-et-les-matres-de-la-peinture-de-genre-pdf


12 Vermeer sur une quarantaine de tableaux attribués au peintre.
Le pesée, missives amoureuses,tributs, aphrodisiaques, les perroquets, sans Vermeer ? cordes sensibles, enfilades, le jour et la nuit, deux dames, silhouettes, à la manière de, entre histoire et scène de genre

 

- Vermeer, grand maître des énigmes, au Louvre Philippe Dagen, Le Monde 21.02.2017
http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/02/21/vermeer-grand-maitre-des-enigmes-au-louvre_5083245_1655012.html

« Accrocher ensemble des travaux de Johannes Vermeer (1632-1675) et de ses contemporains en les associant par sujets.
Outre Pieter de Hooch, les principaux interlocuteurs sont, dans l’ordre de leur naissance, Gerard Dou (1613-1675), Gerard ter Borch (1617-1681), Jan Steen (1626-1679), Gabriel Metsu (1629-1667), Frans van Mieris de Oudere (1635-1681) et Caspar Netscher (1639-1684). Natifs de Delft, de Leyde ou de Rotterdam, ils sont pour la plupart issus de familles dans lesquelles les activités artistiques sont de tradition : peintres, graveurs ou marchands d’art comme le père de Vermeer, qui a commencé comme tavernier.
L’homogénéité sociale est donc flagrante, de même que la cohérence stylistique »


« Vermeer ôte au tableau l’essentiel de sa capacité narrative. Quelqu’un est là, juste là, dans un peu de lumière »

« On est seul, chez Vermeer, et, s’il y a une servante, elle regarde ailleurs. Seule et tranquille : l’expression est soit à peine visible, soit évasive. Quelqu’un est là, juste là, dans un peu de lumière. Il ne fait rien de remarquable. La laitière verse le lait, la dentellière tire son fil, la coquette caresse ses perles. Encore se passe-t-il quelque chose dans ces toiles, une action minime. Dans bien d’autres, elle est suspendue. La dame à la robe jonquille s’est arrêtée d’écrire sa lettre et paraît se demander s’il faut qu’elle la finisse. Le géographe examine moins sa carte qu’il ne rêvasse, un compas inutile dans la main, à moins qu’il ne soit distrait par ce qu’il aperçoit par la fenêtre. La joueuse de luth est inattentive ou songeuse. Même la coquette au collier et la peseuse de bijoux paraissent étrangères à ce qu’elles sont supposées faire et qui, de toute façon, est futile »

- 03.03.2017
L’exposition Vermeer, un triomphe qui tourne au fiasco pour le Louvre
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/03/vermeer-en-rock-star-au-louvre_5088521_3232.html


Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Vermeer
http://en.wikipedia.org/wiki/Johannes_Vermeer

Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Johannes_Vermeer

Utrecht 1572, Braun & Hogenberg
http://historic-cities.huji.ac.il/netherlands/utrecht/utrecht.html

 

vermeer-maes


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,