02 juin 2016

Néogéographie, amateurs & technologie

 

internet-2005-vj

 

Amateurisme cartographique et géographique à l’heure du web 2.0
Questionnement autour de la néogéographie
Henry Bakis et Jérémie Valentin
http://netcom.revues.org/556


Un texte de 2010, un colloque de 2009 au Sénégal.

« La néogéographie une géographie naïve dopée par le web 2.0 » ?
La néogéographie, une utilisation d’outils de plus en plus intuitifs par des internautes qui n’ont pas forcément appris les normes de la géo scientifique.
Pourquoi un tel investissement ? Utiliser des outils professionnels, être le premier à géoréférencer un lieu, partager sa connaissance vécue d’un espace...

L’univers de la néogéographie s’articule autour d’actions spécifiques :  annoter géoreférencer représenter cartographier construire diffuser  réagir commenter contester. De ce panel d’actions découle plusieurs thématiques, comme la géolocalisation, la multiplication des géo-données, la néogéographie, la géographie amateur, l’émergence d’un savoir non institutionnalisé, la réactivité, voire le détournement des géo-données…

Parmi les questions : quelles formes de validation des données ? quels usages de technologies puissantes ? quels acteurs et utilisateurs ? quelles représentations de l’espace et de la société ? Les technologies modifient-elles les comportements des usagers et leurs mobilités ? Quel impact sur les politiques appliquées aux territoires ?


- sur un sujet voisin
Tous cartographes : l'exemple de l'épidémie carto suscitée par la flambée de la maladie à virus Ebola
Sébastien Bourdin EMN - Géoconfluences 20.05.2016
http://tinyurl.com/zmkd9ls


- L'occasion de consulter la revue Netcom

parmi les thèmes abordés :
Tracer sa route à l'heure du numérique
Représenter des populations et des territoires en mouvement
Les données environnementales en libre accès
Nouveaux usages numériques et territoires
Dimensions socio-spatiales des TIC en Inde
Sociétés africaines de l'information



 

tweets-maires

Tweets publiés par les maires d'Ile de France en juin 2015
(les maires ou leurs communicants) ?
Nicolas Douay, Aurélien Reys et Sabrina Robin - Netcom 29, 2015 3-4
http://netcom.revues.org/2089

 

- Le plan du métro comme métaphore spatiale et cognitive dans la visualisation
Audilio Gonzales-Aguilar et Coleta Vaisman - Netcom 2015
http://netcom.revues.org/2084

london-underground

Le métro de Londres - La carte schématisée d'après Beck 1933 et la réalité spatiale

 

- Montpellier, 17 et 18 novembre 2016
Cartographie et Géomatique, un enseignement renouvelé ?
rencontre organisée par la commission « Enseignement » du Comité Français de Cartographie
http://enscarto2016.sciencesconf.org/


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09 mai 2013

Géomatique et NéoGéographie

 

osm

Open Street Map : http://openstreetmap.org



Géomatique : la révolution numérique - Le Monde Sciences

- Entretien avec Thierry Joliveau (université de Saint-Etienne),

extrait :
« L'information géographique connaît un bouleversement rapide dans ses techniques de production et de diffusion mais aussi dans son économie générale. La cartographie était historiquement une mission de l'Etat liée à la défense et à l'aménagement du territoire national. Né avec les Cassini il y a plus de deux siècles et demi, en France, la cartographie a longtemps été impulsée par la puissance publique, même si des acteurs privés y ont joué un rôle important.
Avec les outils modernes de la géomatique puis de la néogéographie et du géoweb, les acteurs impliqués dans l'information géographique sont maintenant très diversifiés : collectivités locales, sociétés privées, groupes associatifs, individus... »

Thierry Joliveau est l'auteur du blog Mondegeonumerique - http://mondegeonumerique.wordpress.com/
Il a été souvent cité dans cette revue de presse (cf le monde selon Facebook, la critique de la carte de Paul Butler)


- La révolution numérique - Le Monde Sciences
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/05/06/cartographie-la-revolution-numerique_3171889_1650684.html

L'article décrit les méthodes de travail de l'IGN, de Google et d'Open Street Map.
L'IGN privilégie la vérification des données, redessine la France au 1/25000e, et annonce Scan Express, un service à destination des collectivités. http://www.ign.fr/
En 2005, avec Google Maps, Google a simplifié des outils réservés jusque-là aux professionnels pour les mettre au service du public. Tomtom et Nokia ont suivi dans le domaine commercial. https://maps.google.fr/
OpenStreetMap (OSM) a permis à un million de volontaires de construire, en quelques années, une carte mondiale libre de droits et de l'actualiser en temps réel. http://openstreetmap.org


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,