20 avril 2014

Québec : Une nation sans territoire ?

 

Une nation sans territoire, un monde sans géographie ?
Rodolphe De Koninck et un collectif de géographes, Le Devoir, 12.03.2014
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/402399/une-nation-sans-territoire-un-monde-sans-geographie

extraits :
« Au Québec… la refonte des programmes d’enseignement des sciences humaines peut conduire à une marginalisation de l’étude de la géo, au profit de celle de l’histoire ...
Peut-on étudier l’histoire d’un peuple, sans ancrer celle-ci dans un territoire et sa géo, une géo qui doit être ouverte sur le monde ? »

« Le mandat et la modernité de la géographie sont sans cesse renouvelés. En effet, l’interrogation du monde, c’est-à-dire son exploration, est une tâche permanente. L’urgence de la compréhension du monde, ce qui comprend son éloge et sa critique, n’a de cesse de nous interpeller […]. C’est ainsi que la géographie […] est partie prenante de l’analyse de l’évolution multi-millénaire des climats et de l’utilisation du sol, ce qui comprend celle des forêts. Elle fait également la preuve […] de son immense profondeur historique, de sa symbiose avec l’évolution de l’anthroposphère et des enjeux qui la concernent, y compris ceux de la mondialisation, des flux et des réseaux, à toutes les échelles ».

« En choisissant de réduire l’éducation géographique de ses citoyens, l’État québécois ne nie-t-il pas sa propre définition, ne commet-il pas une erreur, ne renie-t-il pas sa propre parole ? »


Quelle histoire pour la géographie ?
L’article cite une tribune des géographes de l’université du Québec à Rimouski (11.10.2013)
http://www.ledevoir.com/societe/education/389715/quelle-histoire-pour-la-geographie


Un lecteur cite la participation de Québécois à l’ouvrage La géographie en question, paru en 2012 chez A. Colin.
Raoul Étongué Mayer, Les maux de la géographie,
Rodolphe de Koninck, Quelle place de la géographie dans un savoir divisé?
Laurent Deshaies, Reconnaissance et visibilité sociales et scientifiques de la géographie : réalités et défis, Christian Morissonneau, La région écartelée,
Henri Dorion, Le territoire du Québec en deuil de la géographie,
Clermont Dugas, L’état de la géographie au Québec,
Edith Mukakayumba, Quand l’éducation devient un obstacle majeur à l’insertion socioprofessionnelle et à l’enracinement territorial,
Jules Lamarre, Le retour de la géographie.


Lire également sur le site Didagéo,
Chantal Déry, UQ en Outaouais, L’enseignement de la géographie au Québec : peut-on parler d’une « société distincte » ? http://didageo.blogspot.fr/2014/03/resume-de-lintervention-de-chantal-dery.html

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,