18 octobre 2017

14-18 : Le Teilleul

 

teilleul-expo14

 

Samedi 28 octobre 2017, Le Teilleul 50640, médiathèque

16 h - Les fusillés par l’exemple,
conférence d’Eric Viot
http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/
 
- 17 h projection Blanche Maupas, le film de Patrick Janain
sur ce blog,


blanche

Blanche Maupas (1883-1962)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/11/11/15763814.html
Théophile Maupas, les caporaux de Souain
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas




- Dimanche 12 novembre, 15 h
Paroles de poilus
de et avec Francette Perrin

- Vendredi 24 novembre, Parcours de combattants du Teilleul
Patrick Fissot, historien (horaire à préciser)
cf agenda - http://www.bibteilleul.fr/

 

teilleul1418b

 

 

  restoux-lapenty                restout-cresneys

.
                            source : Mémoire des hommes - http://bit.ly/2xNeiJq

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


10 octobre 2017

1914 - Les fusillés de Vingré

 

9890


Le caporal Paul Henry Floch et les soldats Jean Blanchard,
Francisque Durantet, Pierre Gay, Claude Pettelet et Jean Quinaud
ont été fusillés le 4 décembre 1914.
Ils appartenaient au 298e RI.
Ils ont été réhabilités par la Cour de cassation le 29 janvier 1921.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_de_Vingr%C3%A9



9894

 

 

9895

 

9897

 

 

9901

 

http://photos.app.goo.gl/iWj5z7QA8KuUcjJc2

http://clioweb.canalblog.com/albums/les_fusilles_de_vingre/index.html

Posté par clioweb à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 octobre 2016

Maitron : Fusillés 1940-44

 

maitron-fusilles

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/

.

« Le site web Les Fusillés 1940-1944 reprend, dans une version souvent enrichie,
les 4500 biographies publiées par les Éditions de l’Atelier
dans le Dictionnaire des fusillés et exécutés par condamnation et comme otages (1940-1944).
S’y ajoutent les exécutés sommaires et les massacrés sur le territoire français, y compris l’Alsace-Moselle.

Notre site n’est pas encore exhaustif. Il est donc possible qu’une notice biographique
ou une monographie de lieu d’exécution ne soit pas encore accessible.
Si vous disposez d’informations ou de documents, merci de prendre contact avec nous.
Le site est ouvert à toutes les coopérations et aux témoignages ».

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2015

Escamps 2015 : Fusillés pour l'exemple


En août 1915, au moins 29 soldats ont été « fusillés pour l'exemple »,
dont Auguste Clément le 20 août dans la Meuse
Eric Viot, http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/
http://tinyurl.com/mh-clement 


A l'initiative de la Ligue des droits de l'homme, section d'Auxerre,
deux journées sont organisées les 14 et 15 novembres 2015 à la salle polyvalente d'Escamps (89240)
en vue de créer une association nationale afin d’obtenir
la réhabilitation collective des « fusillés pour l'exemple » de la Grande Guerre.


Samedi 14 novembre 2015 :
Accueil à partir de 16h30 :
17h45: Mot de bienvenue par Mr André Villiers président du conseil départemental de l'Yonne
et par monsieur le maire d'Escamps
19h00 : Echange entre les participants
20h00 : Spectacle « crosse en l'air »
21h00 : Verre de I'amitié suivi du buffet espagnol

Dimanche 15 novembre 2015
9h30 : Mot de bienvenue par la municipalité
9h45 : Assemblée constituante
12h00 : Fin des travaux

Modalités inscription + pouvoir :
à renvoyer à Joêlle Arvault,5 Avenue du Général Rollet, 89000 Auxerre
Mail : joelle.arvault_orange.fr


escamps-112015

Rappels :

- Fusillés de la Grande Guerre, Base de données des militaires et civils fusillés en application d'une décision de la justice militaire ou exécutés sommairement durant la Première Guerre mondiale - Mémoire des Hommes

- Fusillés sur l'exemple, articles du blog Clioweb


.

 


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 août 2015

Besançon 1943 : les Fusillés de la citadelle

 

Le 26 septembre 1943, 16 résistants sont fusillés à la citadelle de Besançon
après jugement par le Tribunal militaire allemand. Parmi ceux-ci :

- 4 membres du groupe FTP Marius Vallet (du nom du premier fusillé de la citadelle) : Jean Compagnon, Balthazar Robledo (fondateur du groupe), Saturnino Trabado et Paul Paqueriaud. Ce dernier faisait le lien avec les :

- 12 membres du groupe FTP Guy Mocquet (mal orthographié, du nom de Guy Môquet) : Raymond Aymonnin, Henri Fertet (Compagnon de la Libération), Philippe Gladoux, Jean-Paul Grappin, René Paillard, Léon Puget, Roger Puget, Marcel Reddet, Gaston Retrouvey, Georges Rothamer, René Roussey et Marcel Simon, le chef du groupe.

Une stèle leur rend hommage en forêt d'Aveney. Elle a été inaugurée le dimanche 18 mai 1947. (source C. Vast + internet)


Les exécutions :
http://mairie-chouzelot.fr/histoire_1914_18_39_45.html
7h36
René Paillard (né le 13 avril 1925), lettre à ses parents, à Léon son camarade, à l'abbé Vernerey, curé d’Avanne, à Louis Vauthier son oncle
Gaston Retrouvey (né le 20 novembre 1924),  à ses parents
Henri Fertet (né le 27 octobre 1926), à ses parents
Marcel Reddet (né le 17 mars 1926), à ses parents, à sa soeur, à ses oncles et tantes, à son beau-père, au curé de Pugey
7h56
Philippe Gladoux, (né le 10 janvier 1926), à sa mère et son frère, à ses oncle et tante
Jean Grappin (né le 8 mai 1922), à ses parents
Raymond Aymonin (né le 7 janvier 1923), à ses parents
Jean Compagnon (né le 24 décembre1922), à ses parents
8h10
Marcellin Puget (né le 6 février 1914), à ses parents
Roger Puget (né le 23 janvier 1921, à ses parents
René Roussey
Georges Rothamer (né le 16 mars 1919), à ses parents et à sa femme
8h25
Saturnino Trabado
Balthazar Robledo
Paul Paquériaud (le 12 mars 1908), à sa femme et ses enfants
Marcel Simon (né le 27 février 1920), lettre à ses parents, au curé de Pugey, à son frère et à sa sœur, à André Ligier, son cousin, à son parrain Armand Butter
http://museedelaresistanceenligne.org/media4235-DerniA
http://lesamitiesdelaresistance.fr/lien23/045-besancon.pdf


- Besançon : Leur grand-père, ce héros, L’Est républicain 16.02.2015
http://www.estrepublicain.fr/doubs/2015/02/16/leur-grand-pere-ce-heros

La famille d’un résistant espagnol fusillé à la Citadelle en 1943, Saturnino Trabado, a ignoré ses faits d’armes pendant plus de 70 ans. Ses petites-filles étaient reçues hier à Besançon


« De leur grand-père, elles ne savaient que peu de choses. Qu’il avait fui le franquisme et quitté sa Galice natale en 1939, en laissant derrière lui sa femme et son petit garçon de 3 ans. Qu’il était employé en France, à Larnod dans le Doubs, aux établissements de travaux publics Carmille. Et qu’il était mort, quelque part dans le chaos du conflit ».

« A l’automne dernier, en effectuant des recherches sur internet, Mercè et Nùria tombent sur le blog de Jean-Jacques Compagnon, neveu de Jean Compagnon, l’un des fusillés ».

Twitter : Merces et Nuria Trabado, accueillies à la @CitadelBesancon où leur grand-père Saturnino a été exécuté en 1943
http://twitter.com/cecilevast/status/566999536640753665


La répression de la Résistance en Franche-Comté, CNRD 2010
http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00146.pdf


vast-fusilles

Cécile Vast, « Je vais être fusillé ce matin... »
La citadelle de Besançon sous l’Occupation :
lieu et symbole de la répression de la Résistance en Franche-Comté (1941-1944)

L’ouvrage est consacré aux cent résistants fusillés à la citadelle de Besançon entre 1941 et 1944.
http://www.citadelle.com/images/FicheFusillesMRD_v3.pdf


.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


17 mars 2015

17 mars 2015 : Sartilly rend hommage aux caporaux

.

120


.

La cérémonie au monument aux morts de Sartilly,
en présence des enfants des écoles primaires et des collégiens.
(cliquer sur chaque photo pour l'afficher en grande taille)

 810

Denis Rault, maire de Sartilly
.

811

Lectures par des élèves de CM2
.

812

A droite, Louis Pautrel, maire du Ferré et Bruno Laurent, fils de Jean,
petit-fils de Suzanne (1er mariage de Théophile), arrière-petit fils de Théophile.
Etaient également présents des élus des communes de Souain, Suippes, Bréhal, Le Ferré, Le Chefresne,
Montgardon, Angey, Champeaux, St Jean le Thomas, Genêts, La Rochelle Normande, etc.

.

814

.

815

.

816

 

 La cérémonie au cimetière de Sartilly

914

Le cortège à l'entrée du cimetière de Sartilly

 

915

Gwenael Huet, le député, Catherine Brunaud-Rhyn, maire de Genêts, VP de la CC Avranches-MSM
Mme Mme Dominique Zalinski, maire Le Chefresne, Bruno Laurent

 

916



917

Les enfants fleurissent la tombe d'Arsène Pestour, un soldat tué en Belgique le 22 avril 1915

 

919

 

926

 La gerbe du collége ?

927

Le dépôt des gerbes sur le monument érigé en 1925
(M.Rault, maire de Sartilly, M Lucas maire-adjoint)

 

930

La Marseillaise

943

Dimanche dernier, La Libre Pensée et la Ligue des droits de l'homme
ont fleuri les tombes, dont celle de Blanche Maupas et de sa fille Jeanne

 

946

 

L'exposition Maupas, des tranchées à la réhabilitation

956

Exposition réalisée par Dominique Gadbin, Jean Louis dit Guérin
Jean-Pierre Lucas et Alain Racineux en collaboration avec Jacqueline Laisné et Olivier Jouault

 

954

M Rault, le maire de Sartilly, devant l'Ecole maternelle Blanche Maupas



Reportages et sites web à propos des Caporaux de Souain
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/17/31723708.html
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
 

 .

06 mars 2015

15.03.2015 : Le Ferré et les caporaux de Souain

 

caporaux-souain

Les 4 caporaux fusillés en 1915 et réhabilités en 1934 (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain


.

souain-2015

A Le Ferré (à proximité de Saint-James), le dimanche 15 mars 2015,
une cérémonie
est organisée
en hommage à ces quatre caporaux réhabilités en mars 1934.
(source JMC, twitter et Eric Viot : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/ )

 
- Dimanche 15 mars 2015

 8 h 15 : Rassemblement à la mairie. 
 9 h : Messe célébrée par Monseigneur Souchu, évêque  Auxiliaire de Rennes.
 9 h 50 : Dépôt de gerbes au monument aux morts. 
10 h 15 : Cérémonie commémorative au cimetière.
             Hommage aux 4 Caporaux de Souain et aux soldats morts pour la paix :
                            - Evocation des faits et de l’exécution  du 17 mars 1915.
                            - Lecture des lettres du caporal Théophile Maupas
                            - Chansons de 14-18  et pour la paix interprétées par la chorale des jeunes de Le Ferré
11h30 : Vernissage de l’exposition « De boue et de larmes » à la salle polyvalente et vin d’honneur.

version pdf du programme : http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/monuments/souain/ferre-lechat-15mars2015.pdf


rappel : 17 mars 2015 cérémonies à Sartilly



Eulalie Lechat et Blanche Maupas se sont battues avec énergie pour obtenir la réhabilitation des caporaux.
Elles obtiennent gain de cause en mars 1934. L'année précédente, Blanche a publié Le Fusillé.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/01/02/31241674.html

En 1994, Jacqueline Laisné publie « Pour l'honneur de Théo et des caporaux de Souain », éd. Isoète.
L’ouvrage est réédité en 2005 par les éditions Alan Sutton
sous le titre « Fusillés pour l'exemple, les caporaux de Souain, le 17 mars 1915 »
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/theophile.htm


- Cérémonie du 11 novembre 2014 au Le Ferré,
en hommage au caporal Lechat, fusillé pour l'exemple et réhabilité.
discours : La Libre Pensée, l'ARAC, la LDH, le POI
http://www.libre-pensee-35.fr/événements/


En 1924, « au cimetière du Ferré se trouvaient réunis le conseil municipal, les pompiers avec leur drapeau, la fanfare composée de musiciens d’Ille et Vilaine et de la Manche,14 drapeaux de sections d’anciens combattants blessés et mutilés d’Ille et Vilaine et de La Manche, la société locale des secours mutuels, un grand nombre de fonctionnaires et d’instituteurs, de membres de sociétés de la région, Mme Maupas, femme de l’instituteur caporal également fusillé à Souain. Huit discours ont été prononcés par le maire, l’instituteur de Montours, trois délégués de la Fédération républicaine, anciens combattants, un ancien combattant appartenant au régiment des fusillés, un délégué de la Ligue des droits de l’Homme, et un membre du comité Lechat ». Ouest-Eclair cité par la LDH


11.11.2014, extraits

- La Libre Pensée :
Amis, Citoyens, Compagnons, Camarades,
Je vous apporte le salut fraternel de la Fédération nationale de la Libre Pensée et de la Fédération nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments aux morts pacifistes.
« Il y a en ce moment même, plus de 130 rassemblements et initiatives autour du 11 novembre devant les monuments pacifistes ».
« En dépit des grandiloquentes célébrations officielles, personne ne peut évoquer le centenaire de la Grande boucherie impérialiste sans mentionner les Fusillés pour l’exemple. Nous avons gagné la bataille de l’opinion. Et ce n’est pas une mince affaire ».

« La Libre Pensée propose que soit érigé sur la ligne de front, un monument en hommage aux 639 Fusillés pour l’exemple. Nous allons donc lancer une grande souscription pour cela ». « nous ferons les 13 et 14 décembre 2014 à Soissons, dans l’Aisne sur les lieux mêmes des tranchées du front, le procès des généraux fusilleurs et assassins ».
Ni dieu, ni maître !
A bas la Calotte et vive la Sociale
voir aussi : http://www.fnlp.fr/spip.php?article1157

[ 14-18 : Les généraux fusilleurs sont coupables devant la loi de la République - La Libre Pensée, Soissons, 14.12.2014
http://www.fnlp.fr/spip.php?article1178

Maudite soit la Guerre !
Maudits soient les généraux assassins !
Réhabilitation collective des 639 Fusillés pour l’exemple de 1914-1918
http://www.fnlp.fr/IMG/pdf/Sentence_Colloque_Soissons.pdf


Que fait l’Etat face au dossier des fusillés ? Le gros dos... L'Union
http://www.lunion.com/region/joffre-foch-et-nivelle-a-la-barre-d-un-tribunal-de-ia3b26n456420 ]


- L’ARAC cite le discours de Jean Jaurès à Vaise.
« tant que le césarisme pourra profiter de cette rivalité profonde des classes pour les duper et les dominer l’une par l’autre, écrasant au moyen du peuple aigri les libertés parlementaires de la bourgeoisie, écrasant ensuite, au moyen de la bourgeoisie gorgée d’affaires, le réveil républicain du peuple » (les guerres armées ne cesseront pas)

« Quand la souffrance et l'horreur ont été connues au delà du front, on a eu le droit au symbolisme afflictif des monuments aux morts et aux rituels répétés des commisérations officielles, pour donner, à ceux qui revenaient des tranchées disant "Plus jamais çà !", l'illusion qu'on prenait en compte leur rejet de la guerre, alors, qu'on créait déjà les conditions pour qu'un nouveau conflit vienne meurtrir les populations du monde ».

- La Ligue des Droits de l’Homme propose « qu’une commission installée par une loi, puisse donner aux familles le maximum de renseignements sur les circonstances de la disparition des soldats qui étaient leurs aïeux et permette que les condamnations arbitraires soient effectivement classées sans renvoi, en les transmettant à la Cour de Cassation, comme ce fut le cas de l’arrêt Dreyfus »

- « Le Parti Ouvrier Indépendant participe à ce rassemblement pour exiger sans relâche la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple »
« Aujourd’hui comme hier, le système capitaliste, ne peut survivre sans la guerre, guerre contre les peuples, guerre contre la classe ouvrière.  Pour le POI, le combat contre la guerre fait partie de façon inséparable du combat contre le capitalisme. Etre ici aujourd’hui pour le POI c’est exiger encore et toujours que la vérité et la justice soient rétablies, vérité sur les responsables de la barbarie de la guerre 14-18, justice pour les victimes, toutes les victimes, de cette barbarie ».

 

rappel : Théophile et Blanche Maupas
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

.

 

23 février 2015

17.03.2015 : Sartilly et les caporaux de Souain

 

caporaux-souain

Les 4 caporaux fusillés en 1915 et réhabilités en 1934 (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain

 

Du lundi 16 au mercredi 18 mars 2015
la commune de Sartilly (50) rend hommage aux soldats Morts pour la France
et aux quatre caporaux de Souain fusillés le 17 mars 1915 et réhabilités en mars 1934.

Pour donner un éclat particulier aux céremonies de 2015, le conseil municipal a créé un comité d'organisation avec le renfort des Anciens Combattants, de la section Patrimoine et Histoire Locale d'Union des Arts et la participation des établissements scolaires

Le programme des 3 jours :

Lundi 16 mars 20 h 30, salle St Michel, L'affaire Maupas conférence d'Olivier Jouault

Mardi 17 mars, 9h30, Cérémonie du souvenir
cérémonie au Monument aux Morts,
au cimetière, inauguration de la plaque indiquant la présence du Monument aux fusillés de Souain
puis cérémonie à la mémoire des soldats de la guerre14-18 Morts pour la France et inhumés dans le cimetière et à celle des 4 caporaux de Souain.

Mardi 17 mars, 20 h30 : salle culturelle, rte de Carolles, projection du film Les Sentiers de la gloire
(Blanche Maupas serait allée à Bruxelles voir ce film que les distributeurs n'ont pas osé diffuser en France avant 1975)

Lundi et mardi 14-18 h, mercredi 9-12 h
Exposition  Maupas, des tranchées à la réhabilitation

version pdf du programme : http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/monuments/souain/sartilly-maupas-100.pdf


rappel : 15 mars 2015  cérémonie à Le Ferré

 

maupas-sartilly

Dans le cimetière de Sartilly (50), la tombe monument dédiée en 1925
aux caporaux Maupas, Lechat, Girard et Lefoulon.
bas-relief en bronze de Paul Moreau-Vauthier
A proximité, la tombe de Blanche Maupas, décédée en 1962 (et de Jeanne, décédée en 1939)

 

Lettres de Théophile Maupas à Blanche Maupas
lues le 16 février 2003 lors d'une cérémonie au Chefresne
http://lechefresne.fr/Lettres-de-Theophile-Maupas-a.html


 
rappel : Théophile et Blanche Maupas
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 janvier 2015

Consulter les dossiers des fusillés

 

Les dossiers des fusillés pour l'exemple pendant la Grande Guerre ont été scannés et mis en ligne sur le site Mémoire des hommes
Geneanet, 10.12.2014
http://www.geneanet.org/blog/index.php/post/2014/12/

La base des fusillés de 14-18

Consulter la base

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/fusilles_premiere_guerre/

 

caporaux-souain

Théophile Maupas a été fusillé le 17 mars 1915, avec trois autres caporaux (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005450e4a94dcf1

 

cga-odre

ordre d'exécution, 17 mars 1915, source : Mémoire des hommes




blanche


Blanche Maupas
s'est battue avec une détermination sans faille pour réhabiliter la mémoire des 4 caporaux de Souain.
En 1925, une tombe monument est édifiée dans le cimetière de Sartilly.
En 1934, avec le soutien de la Ligue des droits de l'homme et de la Libre Pensée, elle obtient gain de cause.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/11/11/15763814.html


 csjm1934


Le 3 mars 1934, la Cour spéciale de justice militaire
- annule la décision du conseil de guerre du 17 mars 1915
déclare Lechat (Lucien-Auguste), Girard (Louis Victor), Lefoulon (Louis Albert)
et Maupas (Théophile Albert) acquittés de l'accusation retenue contre eux
- écharge leur mémoire des condamnations prononcées
- ordonne l'affichage du présent arrêt... et son insertion au JO
- condamne à payer à chacune des requérantes la somme de UN FRANC

le président Magnin, conseiller à la Cour d'appel de Paris
le capitaine greffier Jumelet



« On se prend à réfléchir à la vitesse avec laquelle certains jugements de condamnation à la peine de mort ont pu être établis,quand on voit que dans le cas de Théophile Maupas son procès, en 1915, tient sur 23 pages, alors que le pourvoi en cassation de sa veuve, 19 ans plus tard, compte 1207 pages » écrit Frédéric (Généanet).
Il rappelle les films Les sentiers de la gloire et un long dimanche de fiançailles,
les téléfilms Blanche Maupas et Le pantalon (Lucien Bersot).



Deux dossiers des Archives de la Manche (didac'doc 42 et 43) traitent de l'histoire de Théophile Maupas, un de caporaux de Souain et du combat de Blanche en faveur de la réhabilitation de son mari et de ses compagnons.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/01/02/31571755.html


.
 

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Didac'doc 50 : Théophile Maupas

 

 

ad50-maupas

 

Deux dossiers des Archives de la Manche (didac'doc 42 et 43) traitent de l'histoire de Théophile Maupas, un des 4 caporaux de Souain fusillés le 17 mars 1915 et du combat de Blanche pour obtenir sa réhabilitation.

- Obsèques du caporal Maupas, « fusillé pour l'exemple » en 1915 (Sartilly, 9 août 1923) - AD50 didac'doc 42
http://archives.manche.fr/details-didacdoc.asp?card=11623053

Après 1918, Blanche Maupas déploie une énergie extraordinaire et bénéficie d’un large et puissant soutien.
Le 21 avril 1926, une seconde demande de révision est rejetée.
Théophile Maupas et les caporaux sont réhabilités par décision du 3 mars 1934.


- Inauguration du monument aux membres de l'enseignement public de la Manche tombés au champ d'honneur
(Saint-Lô, 23 décembre 1934) - AD50 didac'doc 43
http://archives.manche.fr/details-didacdoc.asp?card=11851459

Dans le département de la Manche, 414 instituteurs publics ont été mobilisés.
108 ont été tués.
Un projet de monument est rapidement envisagé. Mais en 1922, Léon Deries, l'IA et Léon Bérard, le ministre, refusent d'inscrire Théophile Maupas sur le monument des instituteurs. Ils s'appuient sur le rejet par la Cour de cassation de la demande de révision (26 mars 1922).

Le monument est financé (40 000 F) et réalisé, avec une liste de 108 noms.
Le sculpteur Gustave Jacobs représente un soldat en gisant, une jeune femme serrant contre elle ses deux enfants, garçon et fille.
L'administration laisse traîner l'inauguration.
Blanche Maupas, le Comité Maupas et la LDH échappent ainsi au pire.
Une fois connue la réhabilitation, Blanche exige que la liste nominale soit regravée et que le nom de son mari soit inscrit dans l'ordre alphabétique.
Le travail de réfection coûte 1891,50 francs. L'inauguration a lieu le 23 décembre 1934.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,