21 novembre 2012

France 2 et l'histoire scolaire

 

hi-1

C'est l'histoire qu'on assassine ?
Histoire à l'école : un enseignement mal approprié ?

France 2 - JT 20h - 20.11.2012
La barre du bas indique la durée des reportages.

Un long reportage (3mn30, de 36.10 à 39.42), le second en longueur après celui sur l'Afghanistan, mardi 20 novembre,
sur France 2, entre un reportage sur L'Europe renonce à la Lune et un autre sur les cendres de Bigeard ...


hi-cas   hi-ba

Plus de 2 minutes sont consacrées au salon du livre de Versailles,
avec des images en gros plan de Casali, de Badré et de leurs ouvrages
(L'histoire de France interdite - L'histoire fabriquée).
Environ 40 secondes données à Casali pour comparer un Hachette de 1971 et un manuel récent sur Louis XIV,
25 secondes données à Badré pour se lamenter du traitement de Napoléon.


Les membres du forum Aggiornamento ont repéré des contradictions entre leurs discours et les illustrations proposées :

hi-ca-chro

Connaître et utiliser des repères
Casali déplore la disparition de la chronologie
Il le fait en montrant une page d'un manuel récent qui comporte ... une frise chronologique !

hi-b-nap

A gauche, Antoine-Jean Gros, Bonaparte au pont d'Arcole (17 Novembre 1796).
Pour Badré, Napoléon serait montré sans ses soldats.
Mais le site Histoire pour l'image écrit :

« Pour entraîner à sa suite les soldats hésitants, Bonaparte prit un étendard et s’élança… »
http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=205


Alain Decaux en décembre 1979 a droit à 10 secondes,
25 secondes servent à filmer une classe de 4e traitant 1789, le peuple et Camille Desmoulins,
plus 15 secondes pour le professeur affirmant sa confiance dans le travail de ses collègues.

Laurence de Cock a droit à quelques secondes de rangement,
et à 15 secondes pour dire le refus du protectionnisme historique dans un monde globalisé.

hi-4

Un écran (un TBI?), Le monde, l'Europe, la France ...

Certains spécialistes reprochent aux profs de ne pas éduquer à la lecture de l'image.
Le JT est pourtant un support excellent pour ce type d'approche.

Le reportage est visible à l'adresse http://www.france2.fr/jt/20h ou via pluzz.fr
Les choix informatiques faits par une TV publique ne facilitent vraiment pas l'arrêt sur images et le travail de décodage. Dans une des versions, elle permet de voir la durée de tous les reportages, et d'en visionner un. A condition de toujours partir du début ; impossible de choisir le passage souhaité.
Le logiciel captvty permet d'enregistrer l'ensemble en .flv
(le journal pèse plus de 200 Mo, il faudrait ensuite convertir et découper pour travailler sur le reportage de 3mn30)
VLC permet de faire des copies d'écran d'excellente qualité (vidéo, capture)


Sur le fond, France 2 vient après ses concurrents. Le titre (C'est l'histoire qu'on assassine ? ) a bien un point d'interrogation, mais il ressemble beaucoup à ceux du Figaro Magazine.
La TV publique adore l'histoire : ""L'évasion"" de Louis XVI, ApocalypseSecrets d'histoire, Métronome, L'ombre d'un doute ...
Il faudrait reprendre le conducteur lu par la journaliste.
France 2 sait "Faire de l'image" (cf Alain Rémond  dans Marianne),
mais n'a demandé à aucun expert de feuilleter le livre qu'il vient de publier.
Juste de replacer un livre sur une étagère :-)
Par contre, la caméra sait s'arrêter sur les ouvrages de Casali et de Badré. :-)

L'essentiel, les 15 secondes de refus du protectionnisme historique
sont opposés à plus de 2 minutes d'histoire supposée
sans héros, sans chair, sans passion et sans plaisir... :-)

3 observations  
. La classe n'est-elle pas dotée d'un TBI (Bastille) ?
. L'histoire, c'est celle du collège...
. Personne ne parle au nom du ministère ou du rectorat.

hi-chauss

En fin de reportage, 2 secondes de balayage de couvertures de manuels de collège
et 2 secondes d'images de chaussures de collégiens.
Pourquoi cette fin ? Par fétichisme ?


rappel : Wikipedia vue par Envoyé spécial - France 2


.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 novembre 2012

Wikipedia vue par France 2

 

F2-WP


"Faut-il croire en Wikipédia ?" - Envoyé Spécial. 08.11.2012
Croire en ??
http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/faut-il-croire-en-wikipedia-08-novembre-2012-4655.html


- Pierrot le Chroniqueur a regardé France 2 avec un oeil critique :
http://wikirigoler.over-blog.com/article-wikipedia-faut-il-croire-a-envoye-special-112249503.html


- Pierre-Carl Langlais a participé au reportage.
Il a assisté à « la rencontre de deux planètes : Wikipédia et la télévision. Deux cultures différentes et deux manières différentes de refléter la réalité qui cultivent une certaine méfiance réciproque ».
Il conclut : « à défaut de renseigner parfaitement le fonctionnement de l’encyclopédie Envoyé spécial est parvenu à dresser un constat assez objectif. C’est déjà beaucoup ».
http://blogs.rue89.com/les-coulisses-de-wikipedia/2012/11/11/  (ou dans les coulisses de la TV ?)


- Quand France 2 plaque sa culture du sensationnel sur les outils du quotidien, le pire est assuré.
(le reportage a été vendu par Ligne de mire production)
Une pub en prime time,
mais aussi 500 créations de comptes
et un taux inédit d'assoulineries à supprimer.

Une TV publique saura-t-elle un jour informer et faire débattre sans caricaturer ?


- En fin de reportage, deux affirmations qui méritent discussion

. L Bonod : « Les lycéens doivent penser par eux-mêmes ».
N'est-ce pas un éloge virtuel de la table rase ? L'éducation, n'est-ce pas aussi faire découvrir la façon dont nos prédécesseurs ont posé les questions et tenté d'y répondre ?

. JF Sirinelli : « Wikipédia ? Il lui manque la réflexion ... »
  La réflexion ou la caution de tous les universitaires ?


F2-SIRI
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-François_Sirinelli

 

F2-WM

Wikimedia France, préparation de l'appel aux dons


.

Posté par clioweb à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 novembre 2011

Apocalypse ou la trouille de l’Histoire

 

- Apocalypse ou la trouille de l’histoire
André Gunthert, dans L'atelier des icônes. 07/11/2011
http://culturevisuelle.org/icones/2168


La crise de 1929 ?
Expédiée en 40 secondes et quelques images ...

La colorisation ? Mettre en couleur de façon indifférenciée l’ensemble des images, qu'elles aient été tournées et diffusées en noir et blanc ou qu'elles aient été tournées et diffusées en couleur, afin d’homogénéiser le matériel source, cela empêche le téléspectateur de faire une distinction élémentaire en histoire ...  « Plus aucune couleur, plus aucune nuance n’est ni vraie ni fausse » .
[ La technique a imposé de longues années : les copies en 16 mm de Nuit et Brouillard étaient en noir et blanc. Aujourd'hui, le numérique permet de rétablir la distinction voulue par Alain Resnais entre les archives nazies et les images de 1955. Seule la TV dite publique est capable de nier cette réalité et de toucher coloriser à la manière des cartes postales d'hier ]


« Montrer Hitler ne suffit pas à faire comprendre.
Ou plutôt : montrer Hitler, c’est être sûr de ne pas donner les moyens de comprendre ».

« Il est accablant d’entendre exprimer une telle conception d’une histoire de carton-pâte, si éloignée de l’état actuel des connaissances » ... Empiler les superlatifs et diffuser en prime time une vision aussi désuète de l’histoire c'est une bien curieuse façon de répondre à la demande sociale d'histoire (celle qui a incité un ministre à mettre l'histoire en option en Term S ?).

Lire également les commentaires à la suite de l'article d'André Gunthert (notamment la fausse opposition entre élite et masses, les excès du marketing et de la promotion, l'histoire mesurée à la seule aune de l'audience télévisée ...

Les commentaires sont ouverts sur L'atelier des icônes...

apo-hitler

source : http://culturevisuelle.org/icones/2168


Les critiques très fondées d'André Gunthert rejoignent celles de Libération - 25/10
« Apocalypse Hitler n'est pas un documentaire historique, c'est du cinéma »
http://clioweb.canalblog.com/tag/blockbuster

A relire :
En mettre plein les yeux et rendre «Apocalypse» irregardable
Par Georges Didi-Huberman philosophe et historien de l'art
Libération, 21 septembre 2009
http://www.liberation.fr/medias/0101592227
et
http://clioweb.canalblog.com/tag/immodestie

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 octobre 2011

Du bruit autour du Führer



apo-hitler

source : http://www.pluzz.fr


Du bruit autour du Führer - Isabelle Hanne, Libération  25/10/2011

Archives colorisées, scénarisation à outrance, montage sursignifiant : le documentaire Apocalypse Hitler , mardi soir sur France 2, met en scène la montée du dictateur nazi façon blockbuster.

Apocalypse (2 GM) a rencontré un grand succès d’audience et déjà suscité une vive polémique ... « Appliqué à la trajectoire d’un seul homme, Adolf Hitler, le procédé se parodie et aboutit à une caricature ».

« Le docu est un blockbuster, avec Hitler en acteur principal, un vrai sens du montage, de la post-synchro (la sonorisation), de la profondeur de champ et de l’étalonnage (la colorisation). Isabelle Clarke le revendique même dans le dossier de presse : la démarche des auteurs tient du geste artistique. Et, s’ils utilisent les codes narratifs et plastiques du cinéma,c’est parce qu’ils sont  indispensables à une compréhension de l’histoire par le plus grand nombre . C’est bien ça : Apocalypse Hitler n’est pas un documentaire historique, c’est du cinéma ».

http://www.liberation.fr/medias/01012367617-du-bruit-autour-du-fuhrer

 

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 février 2011

Proust et l'obscénité

Alain Rémond, « le type qui n’a jamais lu Proust. Enfin jamais complètement » réagit aux excès habituels de la promotion des téléfilms en costumes achetés et payés par France 2 :

« Les grands journaux me pressent de regarder, de toute urgence, la mirifique autant qu’époustouflante adaptation de la Recherche du temps perdu par Nina Companez… »
[ exemple dans Le Monde radio-TV :
NINA COMPANEEZ OFFRE À FRANCE 2 LA PREMIÈRE ADAPTATION RÉUSSIE DE « À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU ». UNE FICTION MAGISTRALE EN DEUX PARTIES, PLEINE DE GRÂCE ET D'HUMOUR.
ou Télérama - Nina Companeez : "Proust est un auteur comique" ...]

« Autant vous dire que, mardi dernier, à 20 h 35, j’étais posté devant mon poste, allumé sur France 2, qui diffusait « le chef-d’œuvre ». J’ai d’abord cru que je m’étais trompé de programme, tellement le type qui joue Proust (enfin, le Narrateur qui s’est fait la tête de Proust, moustache comprise) est idiot…. »

« … là, devant mon poste, j’ai vraiment eu la rage ... »

« Je vous en supplie, je vous en conjure, vous tous, les amoureux de Proust, qui me pressez de lire enfin A la recherche du temps perdu, jurez-moi que c’est à des années-lumière de ce carnaval insane, jurez-moi qu’il y a chez Proust une richesse, une profondeur, une réflexion, qui pulvérisent cette tranquille obscénité.
Jurez-le ! »

copie temporaire : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/

Posté par clioweb à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2009

Coloriser l'histoire - 2

Dans Rue 89, Vincent Artuso pointe du doigt "Les dangereuses approximations d'" Apocalypse ", le docu de France 2".
http://tinyurl.com/lm59wm

Dans la Fabrique de l'histoire , ce matin, échange sur la façon dont France 2 traite de la 2 GM.
http://clioweb.free.fr/presse/radio.htm

Un rappel absolument essentiel :
Qui avait, entre 39 et 45,  le pouvoir et les moyens de fabriquer des images ?
Vouloir montrer le réel par les seules images archivées, sans se poser cette question élémentaire,  c'est se moquer du monde et prendre le risque de seulement cloner de la propagande. (cf le stuka et le blindé)

Comment montrer en images la Résistance au quotidien, celle dont Lucie Aubrac parlait si éloquemment, sans devoir tomber dans les rares images de déraillements ou de radio-émetteurs (tournées parfois après 1945) ?

Ces erreurs sont d'autant plus patentes que la chaîne ne recule devant aucun superlatif dans la promotion de ce qu'elle achète ou finance... et qu'elle ose vendre comme "une conception nouvelle de l'histoire" un récit événementiel et une histoire bataille qui ont cessé d'être à la mode depuis les années 60.
Selon les historiens, les documentaristes ont voulu copier les codes du cinéma, mais ils ont fait l'impasse sur les acquis du travail d'une génération d'historiens (cf le cas de Churchill)

Emmanuel a fait allusion à Face aux fantômes, un documentaire de Jean-Louis Comolli
à partir du travail de Sylvie Lindeperg sur Nuit et Brouillard.
http://www.lussasdoc.com/etatsgeneraux/2009/fiche_film.php?id=2568&sp=id

.
16/09 rappel : Peut-on faire mentir les images d'archives ?
Oui répond François Ekchajzer dans Télérama n° 3114

.
21/09/2009 : En mettre plein les yeux et rendre «Apocalypse» irregardable
Georges Didi-Huberman, philosophe et historien de l'art - Libération rebonds

http://www.ecrans.fr/En-mettre-plein-les-yeux-et-rendre,8148.html


"Pourquoi coloriser Dachau et pas Auschwitz ?"
projet "pharaonique", émission "miracle", "révélation" de l'histoire… la TV d'Etat excelle dans l'auto-célébration et abuse des mots qui feront date dans l'histoire de l'immodestie.
" En mettre plein les yeux : c'est le contraire exactement de donner à voir"

26/09 : "Apocalypse est aussi éloigné de l'histoire que Les experts le sont de la science"
chronique de Guillaume Erner sur France-Inter (émission Eclectik, vers la 5e mn)
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/eclectik/


- Une synthèse des débats dans Zéro de Conduite (09/2009)
http://www.zerodeconduite.net/blog/index.php?itemid=18721  


. 

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 septembre 2009

Coloriser l'histoire ? - 1

Redonner des couleurs à l'Histoire ?
Franck Nouchi - Le Monde 10/09/2009
à propos du montage récit sur la seconde guerre mondiale (Daniel Costelle et Isabelle Clarke)

"La couleur "nous replonge directement dans le présent de l'époque,
alors que le noir et blanc impose une certaine distance
"
Quant à la destruction des Juifs...

- "La colorisation est un parti-pris esthétique et une contrainte marketing qui n'apportent rien"
"On peut dans le même temps vanter la colorisation des actualités
et la remasterisation "en noir et blanc" des "tontons flingueurs".
Maquiller l'actualité et restaurer la fiction. Beau travail de confusion !"
Le point de vue de Claude Robinot ( H-Français 14/09/2009 )

.
16/09 : Peut-on faire mentir les images d'archives ?
Oui répond François Ekchajzer dans Télérama n° 3114
L'article évoque le bricolage télévisuel actuel des images d'archives, notamment dans les documentaires diffusés par France 2
(colorisation, recadrage en 16/9, bruitage). Une manière de soumettre les archives aux standards actuels du flux télévisuel et de sacrifier au présentisme de François Hartog.

 

 

 

 

 

 

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,