06 août 2011

Aspirées par le vide ?



- Les Bourses mondiales sont aspirées par le vide (Le Monde)
 
- Le Cac40 essuie dix séances de baisse, du jamais vu (Le Figaro)

- La déprime investit les Bourses (Libération).
A part le répit providentiel du week-end, plus rien ne semble pouvoir arrêter la crise boursière...


dow-jones

Dow Jones Industrial (6 juillet- 5 août 2011) - source Le Monde
 

CAC40

Le CAC 40 de 2008 à 2011 - source Le Monde bourse

Londres FTSE 100 :  http://www.londonstockexchange.com/home/homepage.htm

Paris, le CAC 40http://www.euronext.com/landing/indexMarket-18812-FR.html


Trois points de vue dans Libération 06/08/2011

- « Ne pas asphyxier la zone euro »

Pour Peter Bofinger, conseiller d’Angela Merkel, il faut coordonner les politiques fiscales.
http://www.liberation.fr/economie/01012352963-ne-pas-asphyxier-la-zone-euro


« Il faut ignorer les fluctuations du marché »

Pour l’économiste américain Joseph White, la dépendance des politiques aux Bourses est irrationnelle. 

« Les hommes politiques sont perdants s’ils fondent leurs actions sur ce qu’ils pensent bon pour «les marchés». «Les marchés» ne sont pas un être rationnel qui appréhende pertinemment l’économie. Ils rassemblent tout un tas de gens différents, qui ne sont experts ni en macroéconomie ni en mécanismes gouvernementaux et sont aussi sujets à toutes sortes de paniques et exubérances. Dans les années 80, on a accusé le déficit fédéral américain d’être responsable tout à la fois du dollar fort… et du dollar faible. Les gouvernements devraient décider quelles politiques sont bonnes pour la demande ou le taux d’épargne, expliquer leurs politiques et s’y tenir, en ignorant les fluctuations du marché. Cela ne leur donnerait pas beaucoup plus de pouvoir sur les marchés, mais au moins les marchés n’en auraient pas non plus beaucoup sur eux ».
http://www.liberation.fr/economie/ignorer-les-fluctuations-du-marche


« Créons une fédération monétaire et budgétaire en Europe »

L’économiste Jean-Paul Fitoussi prévoit cinq ans de croissance en berne. Il estime que le manque de solidarité financière est responsable de la crise. 
http://www.liberation.fr/economie/creons-une-federation


« La dette explose en raison de la crise provoquée par le règne de la finance, la toute-puissance des banques et les avantages accordés (depuis 2007) aux privilégiés » Jack Dion, Marianne 06/08/2011


 

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,