22 mars 2015

1888 : Zola l'écrivain et le journalisme

 

zola-flitt-111888

Emile Zola, Le journalisme,
Le Figaro, suppl littéraire, 24.11.1888 - numérisé par Gallica

« La presse est en train de tuer la littérature » (des lettrés),
« Mon inquiétude unique, devant le journalisme actuel, c'est l'état de surexcitation nerveuse dans lequel il tient la nation ».
Mais « il faut toujours avoir foi dans l’avenir ».

dans la préface d’un recueil écrit par des journalistes,
Zola donne, en « invité de passage », l’avis d’un écrivain célèbre sur la presse de 1888.
Le Figaro (supplément littéraire) du 24.11.1888 reproduit le texte sur 2 colonnes.

L'article cité par F-O. Giesbert est diponible sur Gallica.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k272469b.image [à lire en mode image ou en mode texte]

Le texte complet en version pdf : http://clioweb.free.fr/debats/zola-presse-fig-24111888.pdf


extraits :
« Le flot déchaîné de l'information à outrance »
« C'est l'information qui, peu à peu, en s'étalant, a transformé le journalisme. tué les grands articles de discussion, tué la critique littéraire, donné chaque jour plus de place aux dépêches, aux nouvelles grandes et petites, aux procès-verbaux des reporters et des interviewers. Il s'agit d'être renseigné tout de suite... »

« L’attente effrayée des catastrophes »
remarquez quelle importance démesurée prend le moindre fait. Des centaines de journaux le publient à la fois, le commentent, l'amplifient. Et, pendant une semaine souvent, il n'est pas question d'autre chose ce sont chaque matin de nouveaux détails, les colonnes s'emplissent, chaque feuille tâche dé pousser au tirage en satisfaisant davantage la curiosité de ses lecteurs. De là, des secousses. continuelles dans le public, qui se propagent d'un bout du pays à l'autre. Quand une affaire est finie, une nouvelle commence, car les journaux ne peuvent vivre sans cette existence de casse-cou. Si des sujets d'émotion manquent, ils en inventent. Jadis, les faits, même les plus graves, étant moins commentés, moins répandus, émotionnaient moins, ne donnaient pas, chaque fois, un accès violent de fièvre au pays. Eh bien c'est ce régime de secousses incessantes qui me parait mauvais. Un peuple y perd son calme [et vit] dans l'attente effrayée des catastrophes »

« Se dégager de la phrase trop écrite »
« C'est une opinion courante d'accuser la presse d'être néfaste à la littérature. Elle absorberait toutes les forces vives de la jeunesse, elle dépeuplerait le théâtre et le roman, elle rendrait impropres aux travaux littéraires ceux qui vivent d'elle, par besoin où par circonstance. On a désiré savoir parfois ce que je pensais de cette opinion. Ma réponse est que je suis pour et avec la presse.
Chaque fois qu'un jeune homme de province tombe chez moi pour me demander conseil, je l'engage à se jeter en pleine bataille, dans le journalisme... le style gagne à la besogne quotidienne, forcée et rapide, du journal... la génération qui nous suit gagnerait à se dégager de la phrase trop écrite. Un style simple, clair et fort, serait un bel outil, pour la vérité de demain

« L'expansion des sociétés de demain »
« Ce n'est pas juger [la presse] avec justice que de s'en tenir au mal qu'elle fait. Sans doute, elle détraque nos nerfs, elle charrie de la prose exécrable, elle semble avoir tué la critique littéraire, elle est souvent inepte et violente. Mais elle est une force qui sûrement travaille à l'expansion des sociétés de demain »

Le texte de Zola a été cité par F-O. Giesbert en 2005 et en 2015. Entretien de Giesbert avec le Nouvel Obs

Daniel Schneidermann, Info continue : la double hypocrisie, Libération 22.02.2015
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2015/02/22/info-continue-la-double-hypocrisie_1207863

rappel : 14. « La lecture des journaux de chez nous n’a jamais été conseillée à ceux qui voulaient apprendre à s’exprimer correctement en français. Aujourd’hui, c’est mieux encore, les quotidiens de Paris ne sont même plus pensés en français ».  
Jean Texier, Conseils à l’occupé - 1940 - http://www.museedelaresistanceenligne.org/media.php?media=2616


 
En août 1887, dans Le Figaro, après la publication de La Terre, le manifeste des cinq avait accusé Zola de se perdre dans le vulgaire et le mercantile.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_des_cinq

Becker Colette, Les « campagnes » [de presse de Zola et ses lettres ouvertes.
Cahiers de l'Association internationale des études francaises, 1996, N°48. pp. 75-90.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1996_num_48_1_1238

Corina Sandu, Les scandales littéraires, de la presse à la lettre (1877-1887). Influence du discours pamphlétaire sur l’épistolaire,
Medias 19, 2012 ?  http://www.medias19.org/index.php?id=313


Egalement dans Le Figaro du 24 novembre 1888 : http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/22/31750992.html


Le Temps, L'Aurore, L'Humanité, Le Figaro, Le Petit Parisien, Le Matin...

Les principaux quotidiens numérisés par Gallica

 


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


1888, Le Figaro au quotidien

 

zola-flitt-111888

Gallica : http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/22/31750579.html


Le Temps, L'Aurore, L'Humanité, Le Figaro, Le Petit Parisien, Le Matin...
Les principaux quotidiens numérisés par Gallica

 

vraiep

Twitter : Le Figaro de 1888, « c'est de la vraie presse papier... Il y avait de quoi lire, dès la Une »

Pourquoi confondre un quotidien avec son supplément littéraire ?
De plus, l'article de Zola est extrait d'une préface d'un ouvrage publié par des journalistes.
Il faudrait le comparer avec les tribunes et autres rebonds écrits par des écrivains d'aujourd'hui.

 

figaro24111888

Le Figaro, 24 novembre 1888
Francis Magnard, rédacteur en chef - 20 cents à Paris, 25 dans les départements
sommaire : la revision des droits de l'homme - Au Vatican - Le Complot Floquet - La Japonaise (Variétés)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date.langFR

 

 Au quotidien, l'écrit occupe une place énorme,
mais pour traiter beaucoup d'anecdotes sur la bonne société européenne du temps,
et la typographie met déjà la réclame en évidence.

 F1888-vatican

 

F1888-princesse

 

F1888-annonces

 

figaro-marier

 

f1888-poudre         soldes-abm

source : Gallica - http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date.langFR

 

unes2015

A comparer avec  trois Unes du 21 mars 2015, dont celle du Figaro actuel
http://www.revue2presse.fr/presse/quotidien

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mai 2013

Cherbourg 1909 : Fallières et Nicolas II

 

gimpel-1909c

 A Caen, l'exposition La photographie autochrome 1903-1931
comporte un cliché de Léon Gimpel montrant le président Fallières et le tsar Nicolas II
lors d'une entrevue qui a eu dans la rade de Cherbourg en juillet 1909.

gimpel-1909

 L'autochrome est reproduit dans l'article Léon Gimpel, Mes grands reportages
publié par la revue Etudes photographiques en décembre 2006.
http://etudesphotographiques.revues.org/index935.html


Deux détails :
- A voir la position des deux chefs d'état, une reproduction est inversée.
Nicolas II était-il à droite ou à gauche lors de la prise de vue ?

Une piste possible : la position des boutons (JPC) suggère que le cliché inversé serait celui exposé à Caen.
- dans la légende de la revue Etudes Photographiques, Armand Fallières est confondu avec son fils André ! Une erreur qui ne peut se corriger dans la revue imprimée, mais qui pourrait l'être dans la version web.


Armand Fallières (1841-1931) a été président de la République de 1906 à 1913, après Emile Loubet et avant Raymond Poincaré.
Le 31 juillet 1909, il rencontre le tsar Nicolas II lors de manœuvres de la marine à Cherbourg.


ch1909-ima

Google images
ga-isid

L'interface de recherche Isidore

3 sources permettent d'accéder aux mêmes images de Gallica :
- http://gallica.bnf.fr/Search?
- http://www.rechercheisidore.fr/search?
- http://www.culture.fr/collections/resultats?

un exemple de photo archivée : le président Fallières sort de l'Hôtel de ville (31 juillet 1909)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6912294h
Agence Rol. Agence photographique

Sont également photographiés
Ministre de la Guerre : Général Jean Brun
Ministre de la Marine : Amiral Auguste Boué de Lapeyrère
Sous-secrétaire d'État à la Marine : Henry Chéron
Ministre des Affaires étrangères : Stéphen Pichon
(Le gouvernement Aristide Briand a remplacé celui de Georges Clémenceau le 20 juillet 1909)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Aristide_Briand_%281%29


« L’Alliance Franco-Russe, le Tsar Nicolas II à Cherbourg »
En 2009, une exposition a eu lieu Exposition à Cherbourg, au château des Ravalet.
Lors de cette seconde visite du tsar, « L'entrevue a eu lieu en rade. Le tsar qui se rendait à Cowes en Angleterre n'a pas mis les pieds à terre ».
http://www.cherbourg.maville.com/actu/actudet_-Ravalet-l-alliance-Franco-russe-attire-les-visiteurs-_-1036947_actu.Htm


dans les archives de la presse :
Le Figaro dimanche 1er août 1909, L'entrevue de Cherbourg
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k288537r.image.langFR
Le Figaro 1909
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1909.langFR


fallieres-eclair
Le tsar et M. Fallières se rencontrent, Ouest-Eclair, dimanche 1er août 1909 - 1909/08/01 (Numéro 3853)
A bord du Standard - Un moment de causerie intime entre M. Fallières, le tsar et la tsarine
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k642243v.zoom.f1.langFR

M. Fallières à Cherbourg. Le tsar est parti pour l'Angleterre, Ouest-Eclair, mardi 3 août 1909
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k642245m.image.langFR


Aux AD 50 - 2 J 585 : Cérémonies à bord de navires en rade de Cherbourg, 1908-1909.

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 octobre 2012

des réacs dans les médias

 

- Service public : L’UMP veut « des journalistes de droite »
http://www.ecrans.fr/Service-public-L-UMP-veut-des,15278.html

- Radios garanties avec conservateurs
« Avec le retour de la gauche au pouvoir, les stations généralistes ont fait le plein de chroniqueurs et polémistes de droite depuis la rentrée. Cette année, Natacha Polony, Nicolas Beytout et Alexis Brézet viennent grossir les rangs d’une tribu déjà nombreuse » (8 photos en double page, 2 femmes et 6 hommes).

« ... Sur RMC, Brunet ... affiche ses opinions franchement réactionnaires face à des auditeurs souvent acquis à sa cause ».
« Comme Namias avec Polony, le patron de France Inter a du mal à assumer les opinions de son éditorialiste estampillé droite libérale. Si la tendance est aux chroniqueurs de droite, il semblerait que leurs patrons soient les seuls à ne pas le remarquer ».
http://www.liberation.fr/medias/2012/10/07/radios-garanties-avec-conservateurs_851538


- Pour un service public fort de droite
Isabelle Roberts, Raphaël Garrigos imaginent ce que donnerait l'info spectacle
voulue par ces "résidus de fausse couche de l’UNI",
avec systématiquement 2 polémistes pour commenter toute info,
l’un avec les cheveux sales (il est de gauche), l’autre avec une cravate (il est de droite).
http://www.ecrans.fr/Pour-un-service-public-fort-de,15298.html

- Clémentine Autain : «Il n’y a pas assez de personnalités de gauche tranchantes»
http://www.liberation.fr/medias/2012/10/07/il-n-y-a-pas-assez-de-personnalites-de-gauche-tranchantes_851531


- Pour les choix politiques actuels du Figaro, lire ou relire un article du Monde le 19.07.2012

Une filière "Valeurs actuelles" à la tête du "Figaro"
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2012/07/19/une-filiere-valeurs-actuelles-a-la-tete-du-figaro_1736062_3236.html
extrait :
« Alexis Brézet, nouveau directeur des rédactions du Figaro, Guillaume Roquette, nouveau directeur du Figaro Magazine, Michel De Jaeghere, nouveau directeur du bimestriel Le Figaro Histoire : ces trois responsables du groupe de presse appartenant au groupe aéronautique Dassault ont en commun d'avoir travaillé pour l'hebdomadaire conservateur Valeurs Actuelles ».
« Ce magazine est-il devenu la nouvelle "école des cadres" du Figaro ? » 
« Le groupe Dassault connaît bien Valeurs actuelles, puisqu'il en a été propriétaire de 1998 à 2006... Selon un ancien cadre du Figaro, les récentes nominations manifestent avant tout la volonté de la famille Dassault de remettre la main sur le groupe de presse »

.

 

Posté par clioweb à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,