28 février 2015

Hommage à Simon Igel

 

simon-shc

Chanu (61) samedi 28.02 10h30
Une cérémonie civile a eu lieu en hommage à Simon Igel


« Je chanterai le Libera Me de Gabriel Fauré et je vais associer à cet hommage
Markus Igel, son père, Jenta Igel, sa mère, et ses frères, Menassé et Joseph Igel, tués à  Auschwitz
»
confie Patrick Igel, son fils.
http://www.lornecombattante.fr/2015/02/23/chanu-rendra-hommage-a-simon-igel-le-28-fevrier/


revoir Simon Igel témoignant à Birkenau en janvier 2014
http://www.dailymotion.com/video/x1a97b3_voyage-memoire-a-auschwitz-birkenau-un-rescape-temoigne_news

 

 

igel-9516

Le début de la cérémonie dans l'église de Chanu


igel-9529

igel-parents

 Jenta et Markus, ses parents, Menassé et Joseph ses frères, tous assassinés par les nazis à Auschwitz

igel-leconte

Thierry Aubin, le maire et Françoise Comte
Arrêtée en 1943, elle a été déportée à Ravensbruck et Sachsenhausen en août 1944
http://vivelaresistance.unblog.fr/page/13/

 

igel-9556

 Patrick Igel, son fils, avant de chanter le Libera Me de Fauré

igel-9563

Patrick Igel avec le député, le président du CR et le sous-préfet.

 

igel-9571

 La cérémonie au jardin du souvenir, dans le cimetière de Chanu.
Peter Reichmuth, un de ses amis, porte une gerbe.
(Le père de Peter a combattu les nazis et a été détenu dans un camp nazi)

 

dans l'au-revoir à un grand monsieur, à un homme généreux, au sourire malicieux
le chant du marais par l'Harmonie de Chanu, puis par Patrick Igel et Françoise Chanu :
http://www.ouest-france.fr/hommage-simon-igel-reunis-pour-dire-au-revoir-simon-3218969


Laurent Beauvais a plaidé en faveur d'un devoir de mémoire inscrit dans l'histoire et le travail des historiens.
Il a terminé par une citation de Primo Levi :
« Dans la haine nazie, il n’y a rien de rationnel. [...]
Nous ne pouvons pas la comprendre ; mais nous pouvons et nous devons comprendre d’où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer »

« ... il se peut qu’un nouveau fascisme, avec son cortège d’intolérance, d’abus et de servitude, naisse hors de notre pays et y soit importé, peut-être subrepticement et camouflé sous d’autres noms ; ou qu’il se déchaîne de l’intérieur avec une violence capable de renverser toutes les barrières. Alors, les conseils de sagesse ne servent plus, et il faut trouver la force de résister... »
Primo Levi, Si c’est un homme, appendice dans l'édition de 1976,
http://ldh-toulon.net/Nous-devons-savoir-par-Primo-Levi.html

.

Posté par clioweb à 15:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


21 février 2012

Marguerite Steinheil et Félix Faure

 

France 3 a diffusé la Maîtresse du Président avec Christine Réali. Au delà de la mort du « César qui finit Pompée », une occasion de replonger dans la France de la Belle Epoque. Faure meurt le 16 février 1899. Lors de ses obsèques, Paul Déroulède et la Ligue des patriotes tentent un coup d'Etat contre la République. Alfred Dreyfus doit sa grâce à Emile Loubet, le successeur de Faure.
Sur l’homme d’affaire et le républicain, lire l’article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Félix_Faure

Lire également l’article sur Marguerite Steinheil (née Japy, la famille d'industriels). En 1908, après le meurtre de sa mère et de son mari, elle est accusée, jugée et acquittée. Elle part ensuite vivre à Londres ; elle épouse le 6e baron Abinger et meurt en 1954.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marguerite_Steinheil


steinheil

Portrait de Madame Steinheil en 1899 par Léon BONNAT (1833-1922) - Musée Bonnat à Bayonne
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=1183

reali

JP Sinapi, La maîtresse du président, avec Cristiana Reali et Didier Besace
source http://www.leblogtvnews.com

 

-  Twitter supprime plusieurs comptes parodiques et critiques de NS - Huffington Post
http://www.huffingtonpost.fr/2012/02/20/twitter-supprime-plusieur_n_1288505.html

- Satire et vexation : « La caricature a toujours maltraité les Présidents » - Rue 89
A propos de l'ouvrage « Présidents, poil aux dents », 150 ans de caricatures présidentielles - Guillaume Doizy et Didier Porte, éd. Flammarion, 2012.
Certains étaient d'emblée caricaturaux : cf Paul Deschanel, ou plus récemment outre-Atlantique un certain GWB...

casimir

Parmi les dessins reproduits, Casimir Périer :
élu après l'assassinat de Sadi Carnot en 1894, il démissionne six mois plus tard.
l'argent de la Compagnie des Mines d'Anzin coiffe Marianne en lieu et place du bonnet phrygien.
Félix Faure a été aussi très caricaturé.
http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/02/19/la-caricature


Voir également la page « Présidents, poil aux dents »
de l'excellent site http://www.caricaturesetcaricature.com/

(par exemple Grant et Thiers dans L'Eclipse)

 

napo4

Alfred Le Petit ; LEFMAN sc. (sculpsit, pour graveur) - Le Pétard - article wikipedia
Napoléon IV, Empereur des français par la grâce de Dieu
distribue à ses fidèles sujets les récompenses dues à leur dévouement.
source :  culture.gouv.frhttp://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0141/m500202_04-509156_p.jpg

( Wikipedia : Alfred Le Petit s'attaque à Napoléon III avec férocité...
Dessinateur et patron de presse, il collabore dans un esprit républicain avancé
et très anticlérical au Grelot et au Charivari...
Après avoir soutenu le général Boulanger et pris parti contre Dreyfus,
il espère une carrière de peintre académique, mais échoue dans cette voie... ).


.

 

Posté par clioweb à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,