11 novembre 2013

Courbet au Panthéon ?

 

Pour que le Panthéon honore Courbet
Yves Sarfati et Thomas Schlesser - Le Monde  07.11.2013
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/11/07/pour-que-le-pantheon-honore-courbet_3510077_3232.html

extrait :
« Rendre hommage à un artiste épris de liberté ?
Gustave Courbet (1819-1877) est de ceux-là. Né à la renommée en 1849 avec Un Enterrement à Ornans – symbole d'égalité et de fraternité, représentation démocratique contemporaine de l'avènement de la IIe République –, Gustave Courbet a clamé toute sa vie et jusque dans son exil sa fidélité aux valeurs républicaines.
Frère d'esprit de son compatriote Hugo, pourfendant, comme lui avec ses Châtiments, l'Usurpateur (Napoléon III) dans L'Atelier du peintre, offrant aux pauvres gens une représentation comme l'autre une voix, Courbet a été un pilier de l'Etat à la chute de l'Empire, protégeant les collections des musées de Sèvres et du Louvre des bombardements ennemis.
Innocent dans la chute de la colonne Vendôme, il fut iniquement condamné et jamais réhabilité.
En honorant Courbet, c'est l'engagement républicain et la justice, que la France honorerait ».

voir The Web Gallery of Art : http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/c/courbet/index.html


courbet-atelier

Gustave Courbet, L’Atelier du peintre. 1855 - The studio of the painter WGA
Allégorie Réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique (et morale)
. Orsay


 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,