10 novembre 2017

Eric Viot - Fusillés non réhabilités

 

fusilles-annees-viot

 Fusillés pour l'exemple, les chiffres annuels d'après Eric Viot  (conférence Le Teilleul 28.10.2017)

En France, pendant la Première Guerre mondiale,
2 400 soldats ont été condamnés à mort pour des motifs militaires.
Entre 600 et 650 ont été fusillés.
Plusieurs exécutions ont suivi les mutineries de mai-juin 1917 (cf. graphique suivant),
mais les chiffres sont plus importants pour 1914 et 1915.
Les procédures de réhabilitation n'ont abouti que dans une conquantaine de cas seulement.

fusilles-prost1

fusilles-nb-prost

.

fusilles-motifs-prost

Nombre mensuel et motifs d'après le rapport
Quelle mémoire pour les fusillés de 1914-1918 ? Un point de vue historien
Antoine Prost, 01.10.2013
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000666.pdf

 
« Les soldats « coloniaux » ont relevé des mêmes instances disciplinaires que les « métropolitains ».
Faute d’étude spécifique sur cette question, il est impossible de dire si la justice militaire a été particulièrement sévère envers eux.
Leurs dossiers ne sont pas à part et nous les avons inclus dans notre analyse et nos comptages ». rapport A. Prost

d'après Eric Viot, près de 60 fusillés sont nés dans les colonies (source Eric Viot).

Parmi les lieux d’exécution recensés
Algérie : 8 cas
Maroc : 35
Tunisie : 5
en métropole, 5 départements concentrent les exécutions :
Marne : 177
Meuse : 130
Pas-de-Calais : 62
Aisne : 60
Somme : 44


 viot-non-rehab


 Eric Viot, Fusillés non réhabilités


interview dans Ouest-France 10.11.2016
photo de l'article : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/page/5 ( blog 13.11.2016)
texte de l'article : http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/qui-etaient-les-fusilles-de-la-grande-guerre-4606425


En huit années de recherches,  Éric Viot a recensé plus d'une vingtaine de motifs d'exécution différents...
« La majorité des fusillés étaient de simples soldats, constate-t-il. Il en a identifié 7 dans la Sarthe.
Mais il y a eu aussi quelques gradés comme les célèbres caporaux de Souain,
réhabilités en 1934 grâce au courageux combat de Blanche Maupas ».

Le blog d'Eric Viot
http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com


Le 28 octobre 2017, il a fait une conférence sur ce sujet au Teilleul (50).
Il sera le lundi 13 novembre à Laval (maison de quartier d'Hilard, 18h30)


Intensément Sarthois : Eric Viot - Blogger Historien
Le Mans TV 2013 - Vidéo 18 mn
http://www.dailymotion.com/video/x16wsy5

Eric Viot milite en faveur d'une réhabilitation collective des fusillés.
Lire son point de vue dans le rapport remis par Antoine Prost à Kader Arif en 2013
(Le Royaune-Uni a fait ce choix dès 2006 - Shot At Dawn)

 
.

- Le nombre des fusillés de la Grande Guerre est revu à la hausse - Le Monde 27.10.2014

Le service historique de la défense, qui a procédé à un nouveau décompte

annonce avoir dépouillé " la totalité des archives des conseils de guerre " et repéré " des cas jusqu'alors inconnus ".
953 soldats français ont été fusillés entre 1914 et 1918,
dont 639 pour désobéissance militaire,
140 pour des faits de droit commun, 127 pour espionnage et 47 pour motifs inconnus.

http://www.lemonde.fr/centenaire-14-18/article/2014/10/27/le-nombre-des-fusilles-de-la-grande-guerre-est-porte-a-825_4513267_3448834.html


- Les fusillés par département, Geneawiki

dont 7 dans la Sarthe,
9 dans le Calvados (dont René Blanchard),
9 dans la Manche (dont Th Maupas, L Girard, L Lefoulon)
http://bit.ly/2irVNoe
http://fr.geneawiki.com/index.php/Guerre_1914-1918_~_Les_fusillés_de_la_Première_Guerre_mondiale


- Soldats Fusillés pour l'exemple
long article de Wikipedia, avec liste par année
et débats autour de la réhabilitation
http://fr.wikipedia.org/wiki/Soldat_fusillé_pour_l'exemple

- Des soldats fusillés aux mauvais sujets déportés, Ligue des Droits de l'Homme 01.2015
http://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2015/01/HL167-Centenaire-14-18


- Pourquoi la France est-elle le pays qui a le plus fusillé « pour l’exemple » pendant la Grande guerre ?
Olivier Favier, Bastamag 29.09.2014
http://www.bastamag.net/Grande-Guerre-un-tour-du-monde-des


- La réhabilitation ? le point de vue du regretté André Bach en 1913
http://36ri.blogspot.fr/2013/04/linvite-du-36e-andre-bach-et-la.html

« Une réhabilitation globale décrétée par l’Etat ?
- J’ai dit en quoi elle me gênait. De plus mon esprit un tantinet “libertaire” me fait dire que je trouve que pour un mouvement qui rejette “Un Etat dans lequel une conception de l’Histoire fait la loi”, il est piquant de demander à ce dernier de dire l’Histoire, sans attente que les historiens mettent à disposition ce sur quoi fonder une opinion.
...
- Reste ma solution, iconoclaste peut-être, qui bouscule les usages : faire la transparence avec l’arrière-pensée que le citoyen est capable sans maîtres penseurs de décréter en son for intérieur ceux à qui il rend leur honneur foulé aux pieds dans les égarements d’un monde en folie...»

- Les Sentiers de la Gloire, Stanley Kubrick 1957
(utiliser plutôt la version en anglais avec sous-titres)
http://clioweb.canalblog.com/tag/sentiers


- Théophile Maupas,
et le combat long et tenace de Blanche Maupas
pour faire réhabiliter les caporaux de Souain (1915-1934)


http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm


http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 août 2015

Escamps 2015 : Fusillés pour l'exemple


En août 1915, au moins 29 soldats ont été « fusillés pour l'exemple »,
dont Auguste Clément le 20 août dans la Meuse
Eric Viot, http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/
http://tinyurl.com/mh-clement 


A l'initiative de la Ligue des droits de l'homme, section d'Auxerre,
deux journées sont organisées les 14 et 15 novembres 2015 à la salle polyvalente d'Escamps (89240)
en vue de créer une association nationale afin d’obtenir
la réhabilitation collective des « fusillés pour l'exemple » de la Grande Guerre.


Samedi 14 novembre 2015 :
Accueil à partir de 16h30 :
17h45: Mot de bienvenue par Mr André Villiers président du conseil départemental de l'Yonne
et par monsieur le maire d'Escamps
19h00 : Echange entre les participants
20h00 : Spectacle « crosse en l'air »
21h00 : Verre de I'amitié suivi du buffet espagnol

Dimanche 15 novembre 2015
9h30 : Mot de bienvenue par la municipalité
9h45 : Assemblée constituante
12h00 : Fin des travaux

Modalités inscription + pouvoir :
à renvoyer à Joêlle Arvault,5 Avenue du Général Rollet, 89000 Auxerre
Mail : joelle.arvault_orange.fr


escamps-112015

Rappels :

- Fusillés de la Grande Guerre, Base de données des militaires et civils fusillés en application d'une décision de la justice militaire ou exécutés sommairement durant la Première Guerre mondiale - Mémoire des Hommes

- Fusillés sur l'exemple, articles du blog Clioweb


.

 


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mars 2015

15.03.2015 - Le Ferré rend hommage aux caporaux de Souain

 

Le dimanche 15 mars 2015, Le Ferré a rendu hommage à Lucien Lechat
et aux trois autres caporaux de Souain fusillés le 17 mars 1915 et réhabilités en 1934.
Les élus de Suippes et de Souain avaient fait le déplacement.
Un autre hommage aura lieu à Sartilly ce mardi 17 mars.

quelques photos d'une cérémonie remarquablement organisée...
malgré une météo très froide.

 

840

La tombe de Lucien Lechat (RF)

.
.

869


.

 

864

Le dépôt de gerbes sur les tombes des Morts pour la France .

 

791

.
29 avril 1934 : cérémonie pour célébrer la réhabilitation des caporaux de Souain.
Au centre Eulalie Lechat-Janvier, la soeur de Lucien.
A sa droite, Blanche Maupas, l'épouse de Théophile

870

Eric Viot plaide en faveur d'une réhabilitation globale.
http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/

.

 

873

Le monument aux morts du Ferré.
Le nom de Lucien Lechat est dans la colonne de droite, le troisième en partant du haut.

.

851


 

Une trentaine d'autres photos sont à voir dans cet album :
http://www.monalbum.fr/Album=RV36OMZ3


Lire également : Centenaire - Le Ferré a rendu hommage aux fusillés. Ouest-France 15.03.2015
http://www.ouest-france.fr/centenaire-de-la-grande-guerre-le-ferre-rendu-hommage-aux-fusilles-3256206



Lucien Lechat (1891-1915) 
d'après l'exposition réalisée par le Centre d'interprétation de Suippes, Marne 14-18
10 pages en pdf : http://www.marne14-18.fr/les_fusillés_de_souain.pdf


Né au Ferré (Ile-et-Vilaine) le 11 avril 1891, Lucien Lechat perd sa mère à l’âge de 7 ans et son père devient infirme quelques temps après. C’est sa sœur Eulalie qui l’élèvera. Il quitte rapidement les bancs de l’école et devient garçon de café.

Le 2 octobre 1912, il commence son service militaire au 136e Régiment d’Infanterie de Saint-Lô, numéro de matricule 3291, soldat de 2e classe.
En août 1914, il est envoyé au front. Il combat à CharIeroi, puis participe à la bataille de la Marne. Il tombe malade. Il est évacué vers Saint-Lô. Une fois guéri, il est envoyé rejoindre le 336e Régiment d’infanterie. Lucien revoit sa famille une dernière fois lors d’une permission de 48 heures.
Il passe son premier hiver au front dans le secteur de Souain avec le 336e.
Le 25 janvier 1915, il est nommé caporal.
La famille apprend très vite la nouvelle de sa mort, mais ce n’est qu’en 1920 qu’Eulalie apprend l’exécution.
Elle prend contact avec Blanche Maupas et commence le long combat pour la réhabilitation.
Un comité Lechat est créé en 1923.
Le 16 octobre 1924, le caporal est inhumé dans le cimetière communal au cours d’une cérémonie imposante.
Le 29 avril 1934, deux mois après la réhabilitation, une autre cérémonie est organisée dans la commune.


lechat

Lucien Lechat, la fiche Mémoire des hommes


.




.

.

 

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,