13 février 2021

Education et polémiques

 

dans la veille menée par Philippe Watrelot ( SES + Cahiers péda)

https://twitter.com/phwatrelot/

https://www.facebook.com/watrelot.philippe

Beaucoup de polémiques, en lien avec la pandémie et la castagne politique,
sur fond de casse générale organisée par Blanquer et Vidal :


en France, les écoles restent ouvertes coûte que coûte
tests salivaires
allergie au chlore
Trappes / Obin / laïcité /
séparatisme

.
1 sondage sur les profs (
entre plaisir et burn-out, Fdn Jaurès)

Guide de l’évaluation 2021 (Eduscol et le bac en contrôle continu)
Le Grand Oral - le grand oral et les spécialités Iselon l'inspection générale


Non au Capes façon Blanquer

L’état de la formation continue des enseignants selon le Cnesco
(Chatel et Blanquer avaient supprimé la formation initiale des enseignants)

Université, en effectifs réduits ou à distance ?
Quels usages du numérique ?
L’éducation aux média

retour du flicage des enfants dès 3 ans
JMB s’intéresse aux maternelles :-)

- Favoriser les épreuves orales ?
Jean-clément Martin, FB
  
https://www.facebook.com/jeanclement.martin.9

 « entendre que les concours seront plus ouverts aux étudiants d'origine modeste (no comment) en privilégiant l'oral
c'est ne pas savoir que l'exercice de présentation orale est beaucoup mieux maîtrisé par les classes supérieures,
habituées à parler, à se tenir, à s'habiller dans ce genre de choses où l'on est entre soi »

NB : Est-vraiment le meilleur moment de vanter le modèle ENA et Sciences-Po
pour le recrutement des élites et des managers ?


 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 novembre 2020

Jaurès et l'éducation : 1903-1904

 

Jean Jaurès : Discours à la jeunesse – Albi 1903

« L’humanité est maudite, si pour faire preuve de courage elle est condamnée à tuer éternellement. Le courage, aujourd’hui, ce n’est pas de maintenir sur le monde la nuée de la Guerre, nuée terrible, mais dormante dont on peut toujours se flatter qu’elle éclatera sur d’autres. Le courage, ce n’est pas de laisser aux mains de la force la solution des conflits que la raison peut résoudre ; car le courage est l’exaltation de l’homme, et ceci en est l’abdication. Le courage pour vous tous, courage de toutes les heures, c’est de supporter sans fléchir les épreuves de tout ordre, physiques et morales, que prodigue la vie. Le courage, c’est de ne pas livrer sa volonté au hasard des impressions et des forces ; c’est de garder dans les lassitudes inévitables l’habitude du travail et de l’action. Le courage dans le désordre infini de la vie qui nous sollicite de toutes parts, c’est de choisir un métier et de le bien faire, quel qu’il soit : c’est de ne pas se rebuter du détail minutieux ou monotone ;

(...) Le courage, c’est d’être tout ensemble et quel que soit le métier, un praticien et un philosophe. Le courage, c’est de comprendre sa propre vie, de la préciser, de l’approfondir, de l’établir et de la coordonner cependant à la vie générale. (...) Le courage, c’est de dominer ses propres fautes, d’en souffrir, mais de n’en pas être accablé et de continuer son chemin.

Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille ; c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. »

Le discours a été prononcé par Jean Jaurès,
député du Tarn et vice-président de la Chambre des députés,
à la distribution des prix du Lycée d’Albi, en juillet 1903.

http://clioweb.free.fr/jaures/jaures-jeunesse-1903.pdf
https://fr.wikisource.org/wiki/Discours_à_la_jeunesse_(1903)

 

L'enseignement laïque, Jean Jaurès, Castres en 1904.

extrait :

« Et si la démocratie fonde en dehors de tout système religieux toutes ses institutions, tout son droit politique et social, famille, patrie, propriété, souveraineté, si elle ne s'appuie que sur l'égale dignité des personnes humaines appelées aux mêmes droits et invitées à un respect réciproque, si elle se dirige sans aucune intervention dogmatique et surnaturelle, par les seules lumières de la conscience et de la science, si elle n'attend le progrès que du progrès de la conscience et de la science, c'est-à-dire d'une interprétation plus hardie du droit des personnes et d'une plus efficace domination de l'esprit sur la nature, j'ai bien le droit de dire qu'elle est foncièrement laïque, laïque dans son essence comme dans ses formes, dans son principe comme dans ses institutions, et dans sa morale comme dans son économie.

Ou plutôt, j'ai le droit de répéter que démocratie et laïcité sont identiques. Mais, si laïcité et démocratie sont indivisibles, et si la démocratie ne peut réaliser son essence et remplir son office, qui est d'assurer l'égalité des droits, que dans la laïcité, par quelle contradiction mortelle, par quel abandon de son droit et de tout droit, la démocratie renoncerait-elle à faire pénétrer la laïcité dans l'éducation, c'est-à-dire dans l'institution la plus essentielle, dans celle qui domine toutes les autres, et en qui les autres prennent conscience d'elles-mêmes et de leur principe ?

Comment la démocratie, qui fait circuler le principe de laïcité dans tout l'organisme politique et social, permettrait-elle au principe contraire de s'installer dans l'éducation, c'est-à-dire au cœur même de l'organisme ? Que les citoyens complètent, individuellement, par telle ou telle croyance, par tel ou tel acte rituel, les fonctions laïques, l'état civil, le mariage, les contrats, c'est leur droit, c'est le droit de la liberté. Qu'ils complètent de même, par un enseignement religieux et des pratiques religieuses, l'éducation laïque et sociale, c'est leur droit, c'est le droit de la liberté. Mais, de même qu'elle a constitué sur des bases laïques l'état civil, le mariage, la propriété, la souveraineté politique, c'est sur des bases laïques que la démocratie doit constituer l'éducation.

La démocratie a le devoir d'éduquer l'enfance ; et l'enfance a le droit d'être éduquée selon les principes mêmes qui assureront plus tard la liberté de l'homme. Il n'appartient à personne, ou particulier, ou famille, ou congrégation, de s'interposer entre ce devoir de la nation et ce droit de l'enfant. Comment l'enfant pourra-t-il être préparé à exercer sans crainte les droits que la démocratie laïque reconnaît à l'homme si lui-même n'a pas été admis à exercer sous forme laïque le droit essentiel que lui reconnaît la loi, le droit à l'éducation ? Comment plus tard prendra-t-il au sérieux la distinction nécessaire entre l'ordre religieux qui ne relève que de la conscience individuelle, et l'ordre social et légal qui est essentiellement laïque, si lui-même, dans l'exercice du premier droit qui lui est reconnu et dans l'accomplissement du premier devoir qui lui est imposé par la loi, il est livré à une entreprise confessionnelle, trompé par la confusion de l'ordre religieux et de l'ordre légal ? Qui dit obligation, qui dit loi, dit nécessairement laïcité. Pas plus que le moine ou le prêtre ne sont admis à se substituer aux officiers de l'état civil dans la tenue des registres, dans la constatation sociale des mariages, pas plus qu'ils ne peuvent se substituer aux magistrats civils dans l'administration de la justice et l'application du Code, ils ne peuvent, dans l'accomplissement du devoir social d'éducation, se substituer aux délégués civils de la nation, représentants de la démocratie laïque.

« L’enseignement laïque »,
Discours du citoyen Jaurès au lycée de Castres, 30 juillet 1904,
L’Humanité, 2 août 1904

L’éducation rationnelle, besoin essentiel et nécessité vitale de la République,
Démocratie et laïcité,
Liberté et lumière.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2502922

https://www.marxists.org/francais/general/jaures/works/1904/07/laique.htm


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 octobre 2020

Jaurès et l'Education

 

- Jean Jaurès - Lettre aux instituteurs et institutrices

La Dépêche de Toulouse, 15.01.1888

http://clioweb.canalblog.com/archives/2020/10/31/38620149.html

des extraits ont été lus lors de la cérémonie d'hommage à Samuel Paty
le 21 octobre 2020 à la Sorbonne

d'après Gallica et 2 fichiers consultés le 22 octobre 2020 :
http://94.snuipp.fr/spip.php?article3106

http://ww2.ac-poitiers.fr/dsden79-pedagogie/sites/dsden79-pedagogie/IMG/pdf/jjaures_lettre-1888.pdf

 


- Discours à la jeunesse, Toulouse,
1892

https://fr.wikisource.org/wiki/Discours_à_la_jeunesse_(1892)


- Jean Jaurès : Discours à la jeunesse (1903)


Le discours a été prononcé par Jean Jaurès,
député du Tarn et vice-président de la Chambre des députés,
à la distribution des prix du Lycée d’Albi, en juillet 1903.

https://fr.wikisource.org/wiki/Discours_à_la_jeunesse_(1903)

https://fr.wikisource.org/wiki/Auteur:Jean_Jaurès


un extrait a été lu en 2015 après l'attaque contre Charlie-Hebdo

      

jaures-education-syllepse  .         jaures-education-seuil


Jean Jaurès. De l’éducation : une anthologie
- Syllepse 2005
introduction de Gilles Candar, à lire en ligne :
https://www.jaures.info/dossiers/dossiers.php?val=21_le+prof+jaur

sommaire : http://clioweb.free.fr/jaures/jaures-education-sommaire.pdf

Jaurès a enseigné en lycée et en faculté sept ans et demie au total.
Pour lui, il faut montrer aux enfants l'ouverture de l'horizon.
Il participe aux débats sur la loi de séparation
et il accompagne les débuts difficiles du syndicalisme enseignant
(Clémenceau et d'autres radicaux n'apprécient pas cette évolution).


Jean Jaurès a été assassiné le 31 juillet 1914

rappels :

http://clioweb.canalblog.com/tag/jaures

http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2020

Normandie pour la Paix 2020

 

paix-normandie2020

Normandie pour la Paix 2020

Caen - jeudi 1er et vendredi 2 octobre 2020

https://normandiepourlapaix.fr/
Le programme :
https://normandiepourlapaix.fr/sites/default/files/2020-09/Brochure%20programme_FR_Forum%20mondial%20Normandie%20pour%20la%20Paix.pdf


.
3 conférences : 

1 - Les raisons de la colère : enjeux sociaux, démocratiques et environnementaux pour la paix

2 - Les Femmes et la construction de la Paix

3 - Révolutions technologiques : pour le meilleur ou pour la guerre ?

Soirée littéraire « Les écrivains et la paix »

Les conférences seront disponibles en live sur la page Facebook Normandie pour la Paix.
Elle seront également mises à votre disposition
dans le centre de ressources du site internet Normandie pour la Paix après le Forum

https://normandiepourlapaix.fr/ressources

 normandiepourlapaix@normandie.fr


Education et Paix
https://normandiepourlapaix.fr/index.php/ressources/selection-de-ressources-sur-leducation-et-la-paix

Femmes de Paix
https://normandiepourlapaix.fr/index.php/ressources/web-serie-femmes-de-paix

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 septembre 2020

Formation des professeurs

 

Formation des professeurs :
La loi Blanquer 2019 ne répond pas aux défis
auxquels l’institution scolaire est confrontée.

Pierre Merle, La Vie des idées 15.09.2020
https://laviedesidees.fr/La-reforme-de-la-formation-des-professeurs.html

 

parmi les articles précédents

La loi Blanquer, une révolution conservatrice ? (2019)
En finir avec les notes (2014)

https://laviedesidees.fr/_Merle-Pierre_.html

 

.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 juin 2020

La pandémie, l'école et le numérique

 

- Faut-il renoncer au numérique pour l’éducation ?
Jean-François Cerisier, Université de Poitiers,
The conversation 18.06.2020
https://theconversation.com/profiles/jean-francois-cerisier-995028/articles

 

L'essentiel des usages portent sur des activités que l'on pouvait mener sans le numérique.
« l’intérêt des techniques numériques dans les activités d’apprentissage ne repose ni sur la fréquence de leur utilisation,
ni sur leur durée, mais sur leur qualité et leur pertinence ».


« Sans doute faut-il poser la question de ce que l’on peut faire du numérique à l’école.
Mais il faut impérativement se demander aussi ce que le numérique fait à l’école.
Comment la met-il sous tension, à mesure qu’il transforme la société ?
Bref, il faut inverser la question initiale ».

« Tous les usages éducatifs des techniques numériques ne sont donc ni souhaitables ni possibles,
pour des raisons éducatives mais aussi économiques, environnementales et éthiques.
Ce sont ces 4 contraintes que nous devons intégrer à nos politiques.
Il ne faut pas uniquement se demander ce que nous pourrions bien faire de ces techniques,
seulement parce qu’elles sont disponibles, parce qu’elles sont modernes
ou parce que les marchés éducatifs alimentent la croissance économique.

« Ce sont les objectifs premiers de l’école qui doivent nous guider :
la réduction des inégalités sociales et l’éducation de citoyens émancipés.
Il s’agit donc moins de penser les usages des techniques numériques à l’école
que de repenser l’école à l’ère du numérique ».

 

- Covid-19, ce que la continuité pédagogique nous apprend de l’école
The conversation 19 mai 2020

3 éléments retenus :
. l’ampleur de la pandémie
. l’émergence des parents
. la force des collectifs

« La période actuelle va sans doute épuiser les dernières forces des équipes éducatives.
Elle serait pourtant précieuse pour organiser une rentrée qui s’annonce critique et où les enjeux éducatifs seront majeurs ».

 
- L’école s’invite à la TV
(ou la TV fait de la TV en vendant de l’école à domicile ?)
The conversation 13.04.2020
« l’expérience de la RTS jette une ombre sur les chances de réussite de ce dispositif

et, plus largement du modèle de continuité fondé sur la projection de la forme scolaire à la maison »


- Heurs et malheurs de la continuité pédagogique à la française
The conversation 17.03.2020


 éléments .

 


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mai 2020

Histoire des élèves XVI-XXe

 

 
hist-eleves-1-castagnet-condatte

Histoire des élèves en France
Vol 1. Parcours scolaires, genre et inégalités (XVIIe-XXe siècles)

Jean-François Condette, Véronique Castagnet
Presses Universitaires du Septentrion

Table des matières :
http://clioweb.free.fr/peda/histoire-eleves-septentrion.pdf



hist-eleves2-krop-lembre

Histoire des élèves en France
Vol 2. Ordres, désordres et engagements (XVIe-XXe siècles)

Jérôme Krop et Stéphane Lembré
Presses Universitaires du Septentrion

Table des matières :
http://clioweb.free.fr/peda/histoire-eleves-septentrion.pdf


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mai 2020

Une politique réactionnaire ?


Education : des hauts fonctionnaires du ministère dénoncent le projet réactionnaire de JM Blanquer
Tribune, Le café pédagogique 14.05.2020
http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2020/05/14052020Article637250435761243497.aspx


« Nous observons, consternés, un système éducatif détourné de ses fondements républicains et de ses valeurs et ne pouvons nous taire ». C'est un groupe d'une quinzaine de hauts fonctionnaires de ce même ministère (Dasen, inspecteurs généraux, cadres du ministère) qui nous a fait parvenir cette tribune ».

Les auteurs, attachés aux valeurs républicaines, veulent souligner le tournant imposé à l’Ecole : selon eux, la politique menée par JM Blanquer est profondément réactionnaire. Avec un « double discours permanent » : priorité au primaire (en fait aux maternelles privées), lycées professionnels arrimés au monde de l’entreprise, impréparation de la réforme du lycée …

Volonté de caporaliser toute l’instiution, injonctions contradictoires qui laissent libre cours à un autoritarisme spontané, lecture intolérante des neurosciences qui écarte tous les enjeux culturels et sociaux, appui sur un numérique réactivant les théories behavioristes les plus éculées, mépris du métier et de l’expérience des enseignants réduits à un statut de simples exécutants dociles…

Nous contemplons aussi, atterrés au quotidien, des mesures dites « pour la justice sociale »
qui ne font qu'aggraver les inégalités sociales devant l'école…

« Ce n'est pas seulement la liberté pédagogique des enseignants qui est mise à mal,
mais aussi la liberté de pensée d'une Institution toute entière mise au pas »


- La tribune évoquée par Politis 10.05.2020

https://www.politis.fr/articles/2020/05/nous-ne-pouvons-plus-nous-taire

« Nous ne pouvons plus nous taire » : les témoignages de hauts fonctionnaires de l’Éducation nationale.
Ils décortiquent les dérives des politiques menées par leur ministre depuis 2017.
Des dysfonctionnements particulièrement visibles à l’heure du Covid-19.

+ une tribune du 12 mai sur le premier degré (Maurice Danicourt)

 


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 décembre 2019

Education : ambition et colère

 

- A Nancy, 2 vidéos relayés sur Twitter témoignent de la montée de la colère dans l’Education
   (retraites + conditions de travail dans les lycées Blanquer)

https://twitter.com/F3Lorraine/status/1205562999945285632

https://twitter.com/Ithyphallique/status/1205573694472556550

 

- Pour Le Café, F. Jarraud consacre des articles à la redéfinition envisagée du métier de professeur

Retraites : Les enseignants devront accepter une redéfinition de leur métier
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/12/11122019Article637116863934133328.aspx

Retraites : Comment le gouvernement veut réformer le travail enseignant
http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2019/12/13122019Article637118205408676553.aspx

« Pour JM Blanquer, si proche de l'Institut Montaigne, c'est l'heure H.
Il manquait juste l'occasion politique d'imposer cette réforme de fond.
Elle arrive avec le nouveau régime de retraite.
Et on comprend mieux la détermination gouvernementale » (ou celle du ministre ambitieux)


- Sur le début d'une ambition, un article d’une ex du Figaro dans Le Monde 09.12.2019
https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/09/jean-michel-blanquer-le-debut-d-une-ambition_6022254_823448.html

avec 7 photos(!)
et lien vers 2 articles : 
La politique adroite (30.11.2017)
et JMB, programmé pour l’éducation (10.06.2017)



- Métier d’enseignant : jusqu’où Jean-Michel Blanquer peut-il «pousser» la réforme ?

Le Monde, 23.12.2019

http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/jmb-3bandes.pdf

 

.

 

 


..

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 octobre 2019

Profs à bout de souffle ...

 

profs-libe

Libération 16 octobre 2019 



Un malaise professionnel profond chez les enseignants

Personne n'a intérêt à le mettre sous le tapis ( sauf...)


- Le suicide de Christine Renon

- des piques récurrentes dans lesmédias (toujours en vacances)

- de réels problèmes : hétérogénéité des élèves,
programmes chargés,
attentes fortes des parents pour Parcoursup...


Des réformes chaotiques faites dans la précipitation,
sans attention aux conditions matérielles sur le terrain
et une bureaucratie omniprésente et envahissante (réunions, paperasse...)
Cette paperasse, les enseignants n'en voient pas l'intérêt.

Pour l'institution, la priorité, ce n'est pas de résoudre lesproblèmes
et de tenter d'améliorer les choses,
mais de communiquer, de donner l'impression d'agir,
afin d'éviter d'être tenue pour responsable des dysfonctionnements.

Un ministre expert dans l'allumage des contre-feux (voile)
pour donner du grain àmoudre aux médias,
dissimuler le malaise et délégitimer toute contestation

1 détail : 87 médecins pour 1 million d'enseignants et d'agents.



.

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,