13 janvier 2017

1898 : Emile Zola, J'accuse

 

zola-jaccuse-wp

Emile Zola, J'accuse
http://fr.wikipedia.org/wiki/J'accuse...!

Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k701453s/f2.item.zoom

http://www.dreyfus.culture.fr/fr/mediatheque/media-theme4-_em_J_accuse__em__de_Zola_13_janvier_1898.htm

Le texte de Zola :
http://web.archive.org/web/20001028040055/www.bnf.fr/web-bnf/pedagos/dreyfus/jaccuse.htm

 

Mathilde Larrère
Twitter, 2017 :
http://twitter.com/LarrereMathilde/status/819803281589342208
Storify, 2016 :
http://storify.com/LarrereMathilde/j-accuse


 

zola-jaccuse-ms

 Zola, manuscrit, wikipedia + BNF, Manuscrits, NAF19951, f.1



J'accuse, analyse par L'histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/etudes/j-accuse-zola
Zola dans L"histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/recherche-avancee?keys=&auteur=&theme=&mots_cles=Zola Emile

 

Zola et l'affaire Dreyfus expo BNF
le manuscrit de J'accuse
les conséquences
http://expositions.bnf.fr/zola/zola/pedago/fiches/
http://expositions.bnf.fr/zola/
http://classes.bnf.fr/rendezvous/pdf/Zola3.pdf

 

duclert-dreyfus-lar

choix de liens web sur l'Affaire Dreyfus
+ ouvrages de Vincent Duclert et biblio
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm

 

dreyfus-rehabilite

Dreyfus réhabilité, site web 2006, médiathèque
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/


Dreyfusards et antidreyfusards (militaires, politiques, journalistes, magistrats)
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/pourcontre.htm

dessins et caricatures
Les caricatures antisémites sont très violentes

http://www.dreyfus.culture.fr/fr/mediatheque/media-type9-Histoire_d_un_innocent.htm
http://placard.ficedl.info/article3363.html

http://www.dreyfus.culture.fr/fr/mediatheque/media-type9-Histoire_d_un_tra_tre.htm

 

zola-jaccuse-plume

Emile Zola, J'accuse, le combat d'un écrivain pour la justice et la vérité
http://www.cleveland.com/beachwood/index.ssf/2013/08/dreyfus.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Carte_jaccuse.jpg

 

rappels :
Emile Zola
http://clioweb.canalblog.com/tag/zola

L'Affaire Dreyfus
http://clioweb.canalblog.com/tag/dreyfus

L'Affaire Dreyfus, choix de sites web
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


06 juillet 2015

Bertillon accusateur de Dreyfus - 1

 

 

dreyfus-pj-23121894

Le capitaine Dreyfus devant le conseil de guerre, Le Petit Journal 23.12.1894
illustrations de l'article L'Affaire Dreyfus dans Wikipedia

 

d’après l’exposition « Un oeil sur le crime », Musée de Vire (29 avril au 1er nov 2015)
et un texte de Pierre Piazza.
http://museedevire.blogspot.fr/p/nos-expositions-temporaires-leau-eden.html


L’exposition viroise « Un oeil sur le crime » évoque le rôle discutable de Bertillon lors de l’Affaire Dreyfus

En septembre 1894, une lettre trouvée dans les poubelles de l’ambassade d’Allemagne déclenche une enquête : le général Mercier, ministre de la guerre et l’Etat-Major accusent le capitaine Alfred Dreyfus d’espionnage au profit de l’Empire allemand.

dreyfus-bordereau-1894

Le bordereau, photo du 13.10.1894 - source Wikipedia

 

berti-1912

Fiche anthropométrique d’Alphonse Bertillon réalisée en 1912

http://criminocorpus.revues.org/2716


Les militaires confient à Alphonse Bertillon l’analyse du « bordereau ». Le précurseur de la police scientifique a publié des textes sur  la comparaison des écritures et l’identification graphique ; il s’érige en spécialiste de la graphologie. Convaincu de la culpabilité de cet officier, Bertillon expertise les fragments de cette correspondance anonyme. A partir de cette pièce essentielle du procès, il développe la thèse complexe de « l’autoforgerie » : il veut prouver une falsification de son écriture par Dreyfus lui-même.

vire-berti-vi

Exposition Un oeil sur le crime, une vitrine consacrée à l'Affaire Dreyfus

dreyfus-interet-ku
Des mathématiciens dans l’affaire Dreyfus ? Autoforgerie, bertillonnage et calcul des probabilités
Laurent Rollet, 20 avril 2013
http://images.math.cnrs.fr/Des-mathematiciens-dans-l-affaire.html

Lors du premier Conseil de Guerre, en décembre 1894, les juges militaires adoptent les conclusions de Bertillon, sans toujours saisir les subtilités de ses démonstrations : Dreyfus aurait contrefait son écriture. Condamné au bagne pour intelligence avec une puissance étrangère, Alfred Dreyfus est dégradé en janvier 1895 dans la cour de l'Ecole militaire, puis déporté sur l’île du Diable, en Guyane.


Ceux qui sont convaincus de l'innocence du capitaine doivent alors mener un combat très long et très difficile.
En janvier 1898, L'Aurore publie le J’accuse d’Emile Zola qui relance l’affaire.
Ensuite la révélation des faux fabriqués par le colonel Henry provoque en juin 1899 l’annulation par la Cour de Cassation du jugement de 1894.

En France, l’opinion est profondément divisée. Pour les antidreyfusards, l'armée ne peut se tromper ; l'antisémitisme est très développé (cf. Maurice Barrès en 1895 (« Que Dreyfus est capable de trahir, je le conclus de sa race »). Les dreyfusards se battent pour la justice et le droit. Ils reprochent à Bertillon de soutenir un mensonge d’Etat. Son antisémitisme est souligné. On ironise sur ses compétences (supposées) d’expert en écritures ; des rumeurs circulent sur sa probité.

Des élus du Conseil municipal de Paris réclament la démission de Bertillon : « l'anthropomètre » incarne à leurs yeux toutes les dérives de la Préfecture de police de Paris. Défendu par le Préfet de police Louis Lépine, il se voit confirmé in extremis dans ses fonctions, mais on lui retire la responsabilité du service de l'identification graphique désormais rattachée au Laboratoire de toxicologie dirigé par Jules Ogier.


rennes-siecle-26081899


rennes-berti-1         rennes-berti-2

Le Siècle, 26.08.1899
source Gallica : http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k744084r.item


En août 1899, lors du procès de révision qui a lieu à Rennes, Bertillon maintient ses positions, malgré les railleries dont font l’objet ses explications complexes et tortueuses souvent qualifiées de « délirantes » par ses adversaires. Elles seront définitivement mises en cause en 1904 avec la publication d’un long rapport commandé par la Chambre criminelle de la Cour de cassation. Henri Poincaré, Paul Appell et Gaston Darboux, trois illustres mathématiciens, dénoncent dans ce rapport le caractère particulièrement approximatif des calculs de probabilités mobilisés par Bertillon dans ses différents exposés. Ce rapport constituera une pièce essentielle motivant la réhabilitation juridique définitive de Dreyfus par la Cour de cassation en 1906.

Moment intense de division politique de la France, l'affaire Dreyfus a aussi fait émerger des questions sensibles : la place de l'expert dans le procès, sa toute puissance face à des juges et à des jurés non spécialistes, la valeur qu’il convient d’accorder à une expertise produite par un scientifique obstiné susceptible d'être trop influencé par ses convictions.


A suivre...


vire-oeil-crime2015

exposition « Un oeil sur le crime », Musée de Vire (29 avril au 1er nov 2015)
dossier de presse :
http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GQUNGbzZUMTlHZTQ/view
http://www.cesdip.fr/IMG/pdf/Expo_UN_OEIL_SUR_LE_CRIME_dossier_de_presse.pdf

rappel : L'Affaire Dreyfus sur internet :
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm
..


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 mars 2015

La presse et l'Affaire Dreyfus

 

dreyfus-2014

Philippe Oriol, Nicolas Weill, Martine Le Blond-Zola (à vérifier)

 

- dans l'émission Secret Professionnel,
http://www.franceculture.fr/emission-secret-professionnel-0
 
01.02.2015 La presse et l'Affaire Dreyfus avec Philippe Oriol
« la basse presse en rut » (Zola dans Le Figaro, 5 déc. 1997) a été monstrueuse à l'égard de Dreyfus
Une autre presse a aussi accueilli Zola ou Bernard Lazare.


- L'histoire de l'Affaire Dreyfus, une table ronde filmée en novembre 2014 aux Invalides.
http://www.akadem.org/sommaire/themes/histoire/affaire-dreyfus/

    Intervention de Robert Badinter : Le plus grand crime judiciaire de l'histoire de France (10 min)

    Mon grand-père, par Charles Dreyfus (13 min)
    La famille Zola et le souci de vérité
, par Martine Le Blond-Zola (17 min)
    Les lettres reçues par Zola, par Brigitte Emile-Zola (10 min)
    L'affaire Dreyfus, une crise du droit, par Vincent Duclert (9 min)
    Débat : Zola- Le rôle de l'armée - Conséquences littéraires - Les collabos et l'Affaire (78 min)


- Philippe Oriol, L'histoire de l'Affaire Dreyfus, Les belles lettres 2014

oriol-dreyfus

 Livre I. L'affaire du capitaine Dreyfus. 1894-1897
Livre II. L’affaire Esterhazy. Janvier 1895-janvier 1898
Livre III. L’Affaire. Janvier 1898-septembre 1899.
Livre IV. La troisième affaire Dreyfus et ses suites. Septembre 1899-décembre 2012.
Livre V [Titre en attente]

Le sommaire détaillé : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100879820&fa=sommaire

Philippe Oriol prépare également
un Dictionnaire biographique et géographique de l’affaire Dreyfus en trois volumes de 1 500 pages

- Il tient le blog de la Société internationale d'histoire de l'Affaire Dreyfus qui a changé d'adresse
http://laffairedreyfus.wordpress.com/
devient
http://www.affairedreyfus.com/

rappel : L'Affaire Dreyfus sur internet,
dont 1906 Dreyfus réhabilité, l'excellent site we du centenaire
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm

duclert-dreyfus-lar

Vincent Duclert, L'Affaire Dreyfus, Larousse, l'oeil des archives

 

- 1870-1900 : Aux racines de l'antisémitisme français, Concordance des temps, 14.03.2015
http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps

François Munier (blog Médiapart) distingue 4 formes de l'antisémitisme :
- une forme chrétienne, héritière de l'antijudaïsme médiéval
- une forme anticléricale : « la religion abrutit ». cf l'article « juifs » de Voltaire dans le Dictionnaire philosophique.
La Révolution émancipe des citoyens mais refuse de reconnaître les structures communautaires.
- une forme politique : les juifs sont vus comme porteurs d'un projet politique, souvent en lien avec les communistes en Russie
- une forme raciste ou racialiste
http://blogs.mediapart.fr/blog/francois-munier/110215/


-  Martin Luther : Des Juifs et de leurs mensonges (1543).
traduction par Johannes Honigmann pour les éditions  Honoré Champion
Pierre Savy (MLV) était l'invité de l'émission Tire ta langue.
http://www.franceculture.fr/emission-tire-ta-langue-0
Question : quel terme pour désigner la haine des juifs au XVIe ?

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 novembre 2013

Les intellectuels et le racisme

 

Christiane Taubira, le racisme et les intellectuels - Gérard Noiriel, Terrains de luttes 28.11.2013 - source ldc
http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=2008

« Dans l’interview qu’elle a donnée à Libération le 14 novembre 2013, la Garde des sceaux, Christiane Taubira, a vivement déploré que les intellectuels ne l’aient pas davantage soutenue face aux insultes racistes dont elle a été l’objet. Gérard Noiriel réagit à cette interpellation.

Selon lui, «lors du combat en faveur du capitaine Dreyfus, « les intellectuels ont trouvé dans la lutte contre le racisme leur raison d’être car le racisme est vu comme une doctrine, une idéologie, un programme qui exploitent les préjugés sur les minorités à des fins politiques. En luttant contre ces préjugés, l’intellectuel réactive le combat des Lumières, au nom de la raison et du savoir. Il apporte ainsi sa propre contribution aux luttes politiques que mènent les partis et les associations défendant les droits de l’homme ».

Pour expliquer le silence récent, Gérard Noiriel poursuit son opposition entre deux types d’intellectuels : les intellectuels de gouvernement, les intellectuels spécifiques. Les premiers sont à la remorque des médias et préfèrent les slogans à l’administration de la preuve ; les seconds veulent combattre les discours racistes en utilisant les armes de leur métier, mais ils craignent de faire de la pub aux provocations de l’extrême droite.
Selon lui, il faudrait interroger un postulat : penser qu’écrire et publier une tribune suffit à faire de la politique.

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 décembre 2011

Racialisme et xénophobie

 

naz-nez

 L'humiliation au nom d'une anthropologie complice du racisme nazi
source - Bordas, Terminale, 1980 - arch Ringart


- Le racisme, un conditionnement. Le Monde, entretien avec Lilian Thuram - 28/11/2011
Son exposition, Exhibitions, l'invention du sauvage, ouvre au Musée du quai Branly à Paris
http://www.lemonde.fr/culture/2011/11/28/

- Comment le sauvage est devenu l'unique figure de l'autre lointaindurant le XIXe siècle industriel et colonialiste. Aucun pays occidental n'a échappé à cet engouement écoeurant qui attire des millions de visiteurs dans les expositions coloniales. 
http://www.lemonde.fr/culture/2011/11/28/

.
- Histoire du racisme 3/4 - La Fabrique de l'Histoire 16.11.2011

avec Laurent Dornel, La France hostile : socio-histoire de la xénophobie : 1870-1914 (2004)
et Carole Reynaud-Paligot,
De l'identité nationale : science, race et politique en Europe et aux Etats-Unis, XIXe-XXe siècle (2011)
La République raciale : Paradigme racial et idéologie républicaine 1860-1930 (2006) - CR par Bruno Bertherat - RH du XIXe
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-16.11.2011-ITEMA_20322737-0.mp3


Laurent Dornel souligne la distinction nécessaire entre la xénophobie (la haine du voisin étranger caricaturé), et le racialisme, la volonté de classer et de hiérarchiser les hommes en fonction de critères physiques supposés. Il admet la porosité entre les deux discours : l'anthropologie raciale, très active entre 1860 et 1945, a pu contaminer l'ensemble des relations humaines.

Ainsi, en 1919, quand le capitaine de Gaulle (qui a été captif en Allemagne) commente le Traité de Versailles, il écrit :
« Nous allons donc nous heurter de suite à toute cette science de chicanes gémissantes, de délais prolongés, d'entêtements sournois, qui est la plus claire aptitude de cette race » (race au sens de nation).  http://clioweb.free.fr/textes/29dg19.htm

En 1894, Barrès décrit la dégradation du capitaine Dreyfus :
« Quand il s'avança vers nous, le képi enfoncé sur le front, le lorgnon sur son nez ethnique (sic), l'oeil furieux et sec, toute la face dure et qui bravait, il s'écria d'une voix insupportable : "Vous direz à la France entière que que je suis innocent » 
"Judas ! Traître ! Ce fut une tempête.
Ah ! non, certes, il n'est pas au monde un groupe d'hommes qui puissent accepter cet individu. Il n'est point né pour vivre socialement. Seule, dans un bois décrié, une branche se tend vers lui. Pour qu'il s'y pende ».
Maurice Barrès, Scènes et doctrines du nationalisme (Bordas manuel de 3eme, 1971, p 149)
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm


L'anthropologie raciale prend son essor à la fin du XVIIIe, lorsque les scientifiques veulent classer toutes les plantes, tous les animaux, tous les humains. Le comte de Gobineau, un diplomate, est souvent incriminé. 
L'Essai sur l'inégalité des races, est publié à partir de 1853 à compte d'auteur et se vend peu. La notoriété vient plus tard, du fait des ultra-nationalistes allemands qui apprécient son affirmation d'une supériorité de la race germanique aryenne sur les autres. Les nazis font traduire ces écrits et leur donnent encore plus d'écho.

L'émission rappelle le célèbre désaccord entre Jules Ferry (le prétendu devoir de civiliser les races inférieures
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/ferry1885.asp
et Georges Clémenceau (« J'en rabats singulièrement depuis que j'ai vu des savants allemands démontrer scientifiquement que la France devait être vaincue dans la guerre franco-allemande parce que le Français est d'une race inférieure à l'Allemand »).
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/7ec.asp

rappel : Trésors photographiques de la Société de Géographie, Expo de la BNF en 2007.
Sylvain Kahn (Planète Terre) avait invité Olivier Loyseaux pour la présenter. En janvier 2010, Jean-François Staszack a traité de la Géographie post-coloniale : les désirs d'exotisme mis à nu 
http://clioweb.free.fr/dossiers/colonial/tresorsg.htm

L'anthropologie est bien en cour dans les années 1880 (Abel Hovelacque). Elle légitime la conquête coloniale et impose dans les manuels (Paul Bert) une vision raciste en contradiction avec les valeurs républicaines. Cette dimension raciale ne concerne pas les seuls républicains de 1885, elle touche l'ensemble du continent européen et les Etats-Unis.  

Dans L'Histoire (coll n° 10) Serge Bernstein distingue 3 âges de l'antisémitisme : l'antijudaïsme catholique, l'antisémitisme socialiste, l'antisémitisme racial. Michel Winock décrit les fantasmes du racisme (supposé) scientifique (L'Histoire n° 269), et cite Drumont, Vacher de Lapouge, Alfred Fouillée, Jules Soury...

La lecture raciste culmine dans les années 1930 : exposition coloniale de 1931, recherche de boucs émissaires au lendemain de la crise de 1929. Une des formulations les plus violentes, en France, c'est celle d'Henri Béraud :

« C’est l’immense flot de la crasse napolitaine, de la guenille levantine, des tristes puanteurs slaves, de l’affreuse misère andalouse, de la semence d’Abraham et du bitume de Judée ». 
http://clioweb.free.fr/textes/depotoir.htm

En Allemagne, les délires eugénistes nazis étaient largement acceptées dans les milieux scientifiques. 
cf Benoît Massin, De l’eugénisme à la Shoah, Cercle d'étude, 2001
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article31

.
Lorsqu'après la capitulation des nazis, l'UNESCO a voulu déconstruire ces préjugés (Race et histoire 1952), elle s'est heurtée à la réticence de nombreux anthropologues installés. C'est le moment où l'Afrique du Sud installe le régime d'apartheid, et où le combat contre la ségrégation commence aux Etats-Unis. Aujourd'hui encore, la race est un élément des recensements aux EU, les traducteurs de séries américaines inventent une race caucasienne ; d'autres critères d'assignation (religion) et d'autres mots (ethnique) masquent souvent mal une vision raciale et raciste.


L'anthropologie raciale a durablement marqué les esprits. Encore en 1960, quinze ans après la capitulation des nazis, elle donne encore cette vision de l'humanité dans une double page d'un manuel de géographie de 6e (Pernet - Hachette) :

pernet-blancs


pernet-j

 Manuel de géographie 6e, Hachette, 1961
 http://clioweb.free.fr/manuels/pernet.htm

.
« La République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion (Constitution art 1)»

Le terme race est-il encore nécessaire ?
Jean Gayon, philosophe, professeur à l’université Paris-I
propos recueillis par Eric Rohde pour Télérama hors série (fév. 2007)
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1943
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?rubrique15


- Pensées raciales et mythes nationaux
Histoire transnationale des pensées raciales XVIII-XXe siècles - NYU Paris

« Si d’une certaine façon les catastrophes du XXème ont rendu la notion de race impensable, elle continue à structurer les pensées et la politique dans un monde où les frontières d’antan deviennent de plus en plus fluides ».

Le séminaire organisé par Beth Epstein (NYU) et Carole Reynaud Paligot (NYU, Centre d’histoire du XIXe) – en collaboration avec Ann Thomson (Université de Paris) veut « rendre tout son historicité à la notion de race » et étudier son rôle dans l’entreprise de naturalisation et de biologisation du social (du XVIIIe siècle à nos jours) et dans « la construction des identités collectives dans l’espace occidental des années 1850-1940 ».
http://nyufresearch.wordpress.com/

 

.

 . 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

05 août 2011

Pourquoi Jaurès ?

 

cahiers-jaures


Jaurès ? Et pourquoi pas !
 
répond Alain Chatriot dans son texte de présentation du dernier numéro des Cahiers Jaurès.

http://www.cahiers.jaures.info/document.php?id=1196

Le reste de la revue est vendu par Cairn.
15 articles à 3 euros l'unité, cela met la revue à 45 euros ! (au lieu de 9 ou de 15 euros le numéro).
Pas d'exception, pas d'article gratuit en appel...
[ Mars 2014 : l'article est en accès gratuit ]


- Madeleine Rebérioux   En lisant Jaurès aux temps de l'Affaire - 
Cahiers Jaurès N° 160, 2001/2
et 
- La séparation des Eglises et de l'Etat, dont l'article Allard et Vaillant... les ultras de la commission Briand - 2005/1-2 (N° 175-176) sont en accès gratuit

- Jaurès et l'Allemagne - 2006/1 (N° 179).  Le 1er numéro de 2006 est encore payant !
tout comme 
Justin Godart   Un grand parlementaire : Jean Jaurès - N° 189, 2008/3
http://www.cairn.info/revue-cahiers-jaures.htm

 

jaures

source : http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures/jaures.htm

Le site de la Société d’études jaurésiennes : http://www.jaures.info/

Jaurès, sources sur Internet : http://clioweb.free.fr/dossiers/jaures/jaures.htm

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2010

Alfred Dreyfus et la justice militaire



Alfred Dreyfus et la justice militaire
Supports pour l'atelier de Blois 2010

Animation à partir de l'arrêt du 12 juillet 1906
http://www.dreyfus.culture.fr/
http://fr.wikisource.org/wiki/Arrêt_de_la_Cour_de_cassation_du_12_juillet_190


« Alfred Dreyfus, un combat pour la justice » (370 ko)
La République contre Dreyfus (1894-1897) ??
http://www.mahj.org/fr/documents/pedago/alfred_dreyfus.pdf

Justice et Justice militaire
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/plan-du-site.htm


22 décembre 1894  Jugement du premier conseil de guerre de Paris, premier procès de Dreyfus
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/pedagogie/documents-1.htm

11 juillet 1899  Une de L'Avenir de Rennes
comparaison entre l'écriture faussement attribuée à Dreyfus, et celle d'Esterhazy à la même époque (septembre 1894).
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/pedagogie/documents-5.htm


13 janvier 1898 - Emile Zola, J’accuse.
La une de L’Aurore est très souvent reproduite, mais pas la seconde page.
Wikisource connaît le texte et les 2 fac-similés.
http://fr.wikisource.org/wiki/J'accuse


Pour ou contre
Dreyfus est innocent. Les défenseurs du droit, de la justice et de la vérité.
http://www.histoire-image.org/site/rech/resultat.php?m=Dreyfus

Histoire d'un innocent
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/pedagogie/documents-4.htm

Histoire d'un traître - attaque contre Zola : http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/traitre-z.jpg
http://www.dreyfus.culture.fr/fr/mediatheque/media-type9-Histoire_d_un_tra_tre.htm

Le bloc des gauches, le triomphe des valeurs républicaines
Maurras et l’Action française. "La France avant tout ", propagande nationaliste aux élections de 1902
.

L'Affaire Dreyfus vue depuis Internet
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm

17/10/2010 : Vincent Duclert a mis en ligne une bibliographie indicative en 34 pages. (pdf)

 


.
Un diaporama (.ppt .zip) sur le site académique de Strasbourg (Françoise Dieterich)

..
Blois 2010 -
L'Affaire Dreyfus : nouvelles perspectives de recherche et d'édition
Samedi, 16h à 17h - Petit amphi, ENIVL
Débat proposé par les éditions Privat à l'occasion de la publication de l'ouvrage

Correspondances du monde dreyfusard.Combats pour la justice (Vincent Duclert)
Patrick Cabanel (U Toulouse) et Vincent DUCLERT (EHESS).

....

 

jeanne

Alfred Dreyfus et sa fille Jeanne vers 1910  -  VD - Larousse

 

 

Posté par clioweb à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,