08 mai 2018

DNB-HG - Pondichéry 2018

 

Le sujet est en ligne sur le site du lycée français
http://www.lfpondichery.net/web/images/sujets/2018/Bac_et_DNB_2018/HG-ECJS_tout_candidat_DNB.pdf


- Les trains.. se sont succédé ?
Rien sur Bobrek, rien sur Denise rien sur Bergen-Belsen...

à confronter avec l'article Simone Veil dans Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Veil


- Pour un correcteur, les flux peuvent-ils survoler l'Himalaya ?


> Fake News ?
L'expression a une histoire très récente (2016 ?
Ngram Viewer s'arrête en 2008, et témoigne surtout de la propagande lors de la 2GM )

Qu'attend-on d'un collégien ?
Savoir faire une lecture distanciée ?
Répéter ce que vendent certains médias inquiets de la fuite des lecteurs ?


>> je l'ai lu sur un site internet ?
de l'art d'alimenter les clichés ?
comment accède-t-on à ce sujet de DNB ?
Ne serait-ce pas grâce à un site internet ?

>>> les entreprises, acteurs de la démocratie ?

Quelle est la priorité pour Google, Apple, Facebook, Amazon, Micorosoft ?
Faire vivre et triompher la démocratie ? Enrichir leurs actionnaires ?

Réfléchir, ne serait-ce pas aussi questionner
un système économique qui repose sur la publicité ciblée,
et sur des multinationales expertes en évasion fiscale,
avec l'aide de pays européens comme le Luxembourg ou l'Irlande ?

 

.
.

 

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


DNB - La déportation : Simone Veil

 



simoneveil-1944

Simone Veil, Une vie Stock 2007 - Une jeunesse au temps de la Shoah
- extraits en livre de poche 2010 (4 premiers chapitres) - DNB Pondichéry 2018

 


Simone Veil (1927-2017)
extrait de l'article Wikipedia 08.05.2018
http://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Veil

Arrestation et déportation à Auschwitz-Birkenau

En mars 1944, Simone Jacob, âgée de 16 ans et qui se fait appeler Simone Jacquier, réside chez son professeur de lettres classiques, Madame de Villeroy, enseignante au lycée Masséna. Le 30 mars 1944, alors qu'elle se rend avec un ami rejoindre les filles de sa classe pour fêter la fin des épreuves du baccalauréat (alors que sa famille lui avait interdit une telle initiative), elle est contrôlée dans la rue en plein centre-ville de Nice par deux Allemands en civil et arrêtée. Elle et son camarade sont emmenés à l'hôtel Excelsior, rue Durante, quartier général allemand, qui sert à cette époque de lieu de regroupement local des Juifs arrêtés avant leur déportation vers l'Allemagne. Les Allemands relâchent rapidement le garçon, à qui Simone Jacob a eu le temps de glisser l'adresse de Madame de Villeroy (boulevard Carabacel), pour la prévenir et tenter d'informer sa famille. Dans les heures qui suivent, le reste de sa famille, hébergée, malgré les risques encourus, par plusieurs couples de relations et d'amis niçois, est arrêté par la Gestapo.

Simone Jacob transite par le camp de Drancy. Le 13 avril 1944, soit deux semaines après leur arrestation, Simone, sa mère et sa sœur Madeleine sont envoyées de Drancy, dans le convoi no 71, où se trouvent également Anne-Lise Stern et Marceline Rosenberg, qui deviendra sa meilleure amie dans le camp11, à destination d'Auschwitz-Birkenau, un des camps d'extermination nazis, où elles arrivent le 15 avril au soir. Un prisonnier parlant français lui conseille de se dire âgée de plus de 18 ans, pour passer la sélection et éviter l'extermination. Elle reçoit le matricule 78651, qui lui est tatoué sur le bras. Le travail forcé consiste alors à « décharger des camions d'énormes pierres » et à « creuser des tranchées et aplanir le sol ».

Une ancienne prostituée devenue kapo lui sauve la vie en la mutant dans une annexe d'Auschwitz, lui disant : « Tu es trop belle pour mourir ». Elle accepte, à condition que sa mère et sa sœur la suivent.

Une des sœurs de Simone, Denise Jacob, entrée à 19 ans dans un réseau de la Résistance à Lyon, est arrêtée en 1944 et déportée à Ravensbrück, d'où elle reviendra. Son père et son frère Jean sont déportés en Lituanie par le convoi 7312. Simone Jacob ne les a jamais revus.


Marche jusqu'à Bergen-Belsen et libération

En juillet 1944, avec sa mère et sa sœur, Simone Jacob est transférée à Bobrek, à cinq kilomètres de Birkenau. Peu avant la libération du camp d'Auschwitz le 27 janvier 1945, les Allemands emmènent leurs prisonniers dans la marche de la mort jusqu'au camp de Bergen-Belsen où elle travaille à la cuisine. Sa mère meurt du typhus en mars 1945. Sa sœur Madeleine, atteinte également, est sauvée de justesse grâce à l'arrivée des Alliés.

Bergen-Belsen est libéré par les troupes britanniques le 15 avril 1945. Simone, Madeleine et Denise sont les seules survivantes de la famille, puisque leur père, leur mère et leur frère ne sont pas revenus des camps.
Après son retour en France, elle se tient prête à parler, mais a l'impression que presque personne ne veut entendre ce qu'elle a à dire...


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 juin 2015

DNB 2015 Rochambeau

 

Le sujet histoire-géo-ec du DNB
http://www.rochambeau.org/uploaded/PUBLIC_PAGES/EXAM/DNB/SUJET_HISTOIRE-GEOGRAPHIE_DNB_2015.pdf

dnb2015-affiche-h

Questions :
Nommez le personnage principal représenté sur ce document
et indiquez le fonctions qu'il exerce à partir de 1933 (2 lignes)

Décrivez le document puis expliquez le lien entre le slogan et la façon dont le document est composé (8 lignes)
Identifiez une caractéristique du régime nazi présente sur le document (3 lignes)
Quels sont la nature et l'objectif de ce document (3 lignes)


« L’étude » de l’affiche nazie est une partie du sujet ; elle semble être dans les clous du DNB actuel : « nommer, identifier, décrire, expliquer, nature et objectif du document ». Pourtant, ce type de sujet soulève de nombreuses questions qui suggèrent une marge importante entre certains collègiens et certains lycéens.

Pourquoi n'avoir donné aucune précision sur la date précise et le contexte de l'affiche ?
Pourquoi ne l'avoir pas replacée dans l'installation de la dictature par Hitler (usage d'une violence systématique, suppression de la liberté d'expression, interdiction des autres partis et syndicats, opposants contraints à l'exil ou emprisonnés dans les camps...) ?
Pourquoi aucune question sur l'attitude réelle des Allemands face à l'hitlérisme ? 
Si la reproduction était de meilleure qualité, que pourrait-on dire de ceux qui sont présents dans ce montage graphique ?
Pourquoi aucune question sur les techniques utilisées par la propagande en politique ?

Quel est l'intérêt intellectuel d'un tel exercice pour une lecture historienne du passé ?
Quel est son intérêt pour une formation civique ?
Pourquoi un écart si important entre l'histoire enseignée au quotidien dans les classes,
et les sujets pensés pour l'épreuve terminale par des profs choisis par la hiérarchie ?

Le DNB se réduit-il en histoire à une simple paraphrase d'un document,
y compris quand il s'agit d'une propagande qui a mené des millions d'hommes à la mort ?
L'histoire scolaire n'aurait-elle plus l'ambition de questionner le passé et d'expliquer les actions de nos prédécesseurs ?


Le web aurait permis de situer l'affiche : "23. A 1934 referendum poster. The text: “Führer, we follow you.” "
Le 1er août 1934, la veille de la mort d'Hindenburg, une "loi" nazie établit le cumul par Hitler des fonctions de chancelier et de Président du Reich.
Un plébiscite est organisé le 19 août 1934 pour conforter cette décision.

Un article de Wikipedia indique la question, donne les résultats et fournit un lien vers la Digithèque de Perpignan
La question : « Allemands et Allemandes, approuvez vous les dispositions prévues par la loi ? »
(38,4 M d'Allemands votent oui (90% des exprimés), 4,3 votent non (10 %), 900 000 bulletins sont nuls
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plébiscite_du_19_août_1934

hitler-propa1934

Version avec typographie en couleur de l'affiche de propagande donnée au DNB
23. A 1934 referendum poster. The text: “Führer, we follow you.” Courtesy of Dr. Robert D. Brooks.
http://www.bytwerk.com/gpa/posters/ja2.jpg
http://www.bytwerk.com/gpa/posters2.htm


La propagande existe aussi sous une autre forme (source NM) :

dnb2015-affiche-h2

Führer Nous te suivons, Tous disent Oui
photomontage en vue du référendum-plébiscite du 19 août 1934
sur le site http://www.dhm.de/lemo/bestand/objekt/pl007052

 

        naz1


         naz2

deux détails de l'affiche précédente


La lecture officielle du programme de 3eme

« Si la place et le rôle du dictateur sont des points communs des deux systèmes, Staline est très présent et très directif alors que Hitler laisse une grande marge de manœuvre. Le nazisme se caractérise par la fonction charismatique du chef à la mission « héroïque »...

« En Allemagne, les succès électoraux qui facilitent l’accession d’Hitler au pouvoir, et le nombre des adhérents aux organisations nazies, témoignent d’un soutien important de la population. Toutefois, on ne peut pas parler pour autant d’une adhésion systématique à la vision nazie du monde ».  
http://eduscol.education.fr/cid60611/ressources-pour-la-classe-de-troisieme.html

Un prof d'HG n'aurait-il pas une formation suffisante pour enseigner l'histoire du nazisme
sans avoir à tenir compte de ces résumés à la formulation pour le moins contestable ?


D'autres affiches de propagande sur le site de Randall Bytwerk, German Propaganda :
1 - Nazi Propaganda
2 - Marxist Propaganda in East Germany 1949-1989
http://research.calvin.edu/german-propaganda-archive/index.htm

(Calvin College is a liberal arts college in Grand Rapids, Mich.
Le CC « prepares students to be Christ’s agents of renewal in the world » :-):-)
« Through rigorous academic study and intentional Christian community, you will learn to think deeply... »)


Voir ou revoir Education for death,
le nazisme vu par Hollywood (Clyde Geronimi,1942)
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 mai 2014

HG : Le DNB, plaisanterie ou imposture ?

 

HG : Le DNB, plaisanterie ou imposture ?
Véronique Servat, Aggiornamento
http://blogs.mediapart.fr/edition/aggiornamento-histoire-geo/article/010514/le-dnb-plaisanterie-ou-imposture

En juin 2013, l'épreuve d'HG au DNB a soulevé une véritable bronca. Elle venait après une application difficile d'un nouveau programme d'HG. Des allégements discutés ont été annoncés en septembre 2013.

En avril 2014, le sujet tombé à Pondichéry laisse supposer qu'aucune leçon n'a été tirée de ces difficultés.

12 pages d'exercice,
des questionnements toujours autant atomisés,
un plan d'Auschwitz-Birkenau contestable,
un sujet d'Education civique cocardier,
pour VS et Aggior, voilà un examen qui confirme « l’impérieuse nécessité
de revoir les formes, les contenus et les finalités de cette épreuve ».

Le sujet comporte un plan de Birkenau publié en 1990 par la Fondation belge d'Auschwitz.
Dans la légende, on parle de « baraquements d’habitation »,  « objets pris aux déportés », « déchargement des convois »... Les mots auraient-ils un sens et une charge affective différente en wallon ?
Pourquoi placer la « sélection » au détour d’une expression ?

Sur le web, il existe de nombreuses versions de ce type de plan qui évite ces défauts.
dont celui de Kinowski (2005) diffusé par le Cercle d'étude :
http://clioweb.free.fr/camps/birkenau-plan.pdf

Auschwitz II - Birkenau : cartes et plans

http://clioweb.free.fr/camps/cartescamps.htm
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article108

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juillet 2012

HG terminale ST2S - STMG

 


4 Programme d'histoire-géographie-éducation civique
en classe terminale de la série sciences et technologies de la santé et du social
Arrêté du 15 juin 2012
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026122404&dateTexte=&categorieLien=id

6 Programme d'histoire-géographie-éducation civique
en classe terminale de la série sciences et technologies du management et de la gestion
Arrêté du 15 juin 2012
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026122417&dateTexte=&categorieLien=id


3 Programme d'enseignement de l'histoire-géographie-éducation civique
dans les classes de troisième conduisant au diplôme national du brevet, option internationale
Arrêté du 15 juin 2012
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026122398&dateTexte=&categorieLien=id

Posté par clioweb à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juillet 2012

Un brevet trop facile ?

 

- France Télécom n'a pas agi contre ses salariés.
C'est l'ancien patron de la privatisation qui l'écrit dans Le Monde
Libération annonce sa mis en examen pour harcèlement moral,
pas pour mise en danger de la vie d'autrui


dans Le Monde Education et Libération Education :

- La Belgique instaure des quotas d'étudiants étrangers en médecine et dentaire - Le Monde

Les facultés de médecine belges fermées aux Français
La Fédération Wallonie-Bruxelles veut réduire à 30 % le nombre de non-résidents en 1ere année.
Les postulants seront tirés au sort.


- La session 2012 du brevet des collèges jugée trop facile par nombre d'enseignants - Le Monde
« Des épreuves plutôt simples à réussir, sans être simplistes » affirme une syndicaliste.
« Difficile de ne pas avoir la moyenne » rétorque un prof du 9.3 qui cite une copie :
«  Pendant la première guerre mondial, l'Irlande attaque la France en Normandie par la mer »

- L'épreuve d'histoire des arts s'installe dans un certain désordre au brevet des collèges


- Ecole : le Sénat remet la carte au menu - Libération

Carte scolaire : « Il y a bien une discrimination sociale, territoriale mais aussi scolaire, ne le nions pas » - Le Monde évoque le rapport de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat.

- Education : hausse des protestations des parents sur la conduite de la classe


- Refondation de la formation au métier d'enseignant.
2 points de vue :
. Enseignants : pour une formation annuelle alternée et modulable - des étudiants en master - Le Monde
http://www.lemonde.fr/idees/2012/05/29/pour-une-formation

. Suffit-il de savoir pour savoir enseigner ? - huffington post, source sg - aggior
Béatrice Mabilon-Bonfils (sociologue, U Cergy) évoque 9 pistes pour le recrutement, la formation initiale et continue
http://www.huffingtonpost.fr/beatrice-mabilonbonfils/suffit-il-de-savoir-pour-savoir-enseigner_b_1644561.html


- Sciences Po : les candidats veulent en finir avec le management à la Richard Descoings - Le Monde
parmi les 4 candidats, un des piliers de l'ancien régime qui n'a pas cherché à temps une porte de sortie.

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 juillet 2011

La Corse serait-elle italienne ?

 

dnb-corse-italie

source : Rue 89 - 01/07/2011

Au DNB, pour l'épreuve sur les repères spatiaux, des fonds de carte sans échelle, sans orientation, sans pays voisins... Et surtout, la Corse semble avoir été annexée par Berlusconi, peut-être lassé de ses nuits en Sardaigne.

Comment une telle énormité est-elle possible ? interroge Simon Berjeaut,
dans une tribune publiée par Rue 89 - 01/07/2011

Il écrit : « Une fois de plus, après l'affaire de l'agrégation d'histoire, du bac S et du BTS, ces approximations outrageantes (affligeantes ?) démontrent la difficulté, à la tête même de l'Etat, d'organiser aujourd'hui des examens nationaux sérieux et rigoureux.
Elles sont sans doute aussi le symptôme d'une crise culturelle plus profonde. La culture de l'erratique et de l'à-peu-près, la paresse intellectuelle comme norme ...»

« ... Le ministre doit, pour le moins, aux élèves et aux Français, de Corse ou d'ailleurs, une solide explication ou des excuses contrites ».
(source AG, cvuh)

.
Bac : les fuites se confirment sur l'épreuve d'anglais, Le Parisien 01/07/2011
Et si l’épreuve de maths n’était pas un cas isolé ?
Pour les correcteurs des copies d’anglais, il n’y (aurait) plus de doute.
http://www.leparisien.fr/societe/bac-les-fuites-se-confirment-sur-l-epreuve-d-anglais-01-07-2011-1516014.php

 

Posté par clioweb à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,