27 novembre 2012

La pédagogie face au numérique

 


« La pédagogie est-elle dématérialisable ? »
émission du Grain à moudre, 26.11.2012
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre

« A l’étranger, des universités comme Stanford diffusent une partie de leurs cours gratuitement sur internet : succès immédiat  ».
« En France, grandes écoles et universités peinent à suivre ce mouvement. Pas uniquement par manque de moyens. La culture numérique se diffuse lentement au sein de la communauté éducative. Peut-être par prudence, pas forcément excessive : après tout, il ne suffit pas d’avoir de nouveaux outils pour changer la manière d’enseigner, encore faut-il leur donner un sens ».

invités :
Pierre Tapie, ESSEC
François Germinet, U Cergy-Pontoise
Emmanuel Davidenkoff, L’Étudiant,
Julien Gautier, philo, Skhole


Les invités ont fait la chasse à quelques formules toutes faites :
. La dématérialisation ? Elle est trompeuse : si vous lisez ce texte, c'est qu'un signal électrique est bien passé.
. L'éducation n'est pas encore une marchandise, même s'il faut être très riche pour espérer accéder aux grandes universités anglo-saxonnes.
. Ne pas confondre une diffusion de masse d'un savoir et leur appropriation par un élève ou un étudiant.


Ces invités n'échappent pas au point de vue de leur structure :
. cf l'Essec et le risque de copies de cours vendus en Chine,
. Cergy et la réponse par la certification des futurs profs,
. le prof de lycée face aux sonneries intempestives...

En fait, on retrouve le clivage habituel
entre ceux qui voudraient débrancher l'école
et ceux comme Intel qui voudraient tout technologiser.
Avec une réponse en forme de juste milieu ?

Un détail : le livre, un outil de diffusion massive ? Entre Gutenberg et le livre de poche, combien d’années se sont écoulées ? De quand date une alphabétisation de masse.  Sur le plan pédagogique, il faudrait aussi interroger l'utilisation concrète du livre par un collégien de 4e ou un lycéen de 2de.

Une conclusion intéressante : en dehors de ces positions tranchées, les technologies éducatives fournissent une impulsion décisive à une réflexion indispensable sur les conditions du travail intellectuel et sur les mutations du métier d'enseignant.

- Un dossier de l'IFE (ex-INRP) rappelle l'opposition entre le triomphe du numérique dans le public et la maigreur des usages pédagogiques.
http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/79-novembre-2012.pdf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,