03 août 2010

Inconstitutionnel

- Sécurité : La gauche réticente à polémiquer avec Nicolas Sarkozy - Le Monde Politique
Comment répondre aux provocations éculées sans tomber dans le piège mûrement tendu ?

NS, l'art de la diversion permanente ? ou la tentative de rassembler la droite dure à 2 ans des élections, avant un hypothétique recentrage ?

Résumées par Le Canard (04/08/2010), les mesures annoncées sont de trois sortes :
. certaines sont déjà en vigueur depuis des lustres
. quelques-unes sont d'une inefficacité garantie et éprouvée
. enfin, d'autres sont carrément inapplicables ou contraire au droit, européen ou français.

.
- Inconstitutionnel - Pierre Haski, Rue89
En politique-spectacle, « ce qui compte, c'est l'annonce… L'amnésie du public et la paresse suiviste des journalistes aidant, qui se souciera de vérifier si la promesse a bien été suivie d'effets ? »

- Badinter rappelle à Sarkozy l'égalité de tous les Français devant la loi - AFP - 02.08.10

.
- Patrick Weil : Nicolas Sarkozy fait perdre à la droite républicaine ses valeurs - Le Monde Politique

La dénaturalisation de masse fut une spécificité du régime de Vichy.
L'abrogation du décret Crémieux de 1870 fait perdre leur pleine nationalité aux 110000 juifs d'Algérie.

2 autres procédures sont utilisées :
- Toutes les naturalisations intervenues depuis 1927 sont réexaminées,
15 000 personnes ont été dénaturalisées entre 1940 et 1944, dont 7 000 juifs.

- La seconde procédure de déchéance vise les adversaires politiques,
Les Gaullistes qui ont quitté la France sont également visés. 446 Français, à commencer par Charles de Gaulle lui-même, sont déchus de leur nationalité, leurs biens confisqués.

.
- Constitution de 1958 - Conseil constitutionnel
Article premier.
« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée ».

- Déclaration universelle des droits de l’homme (10/12/1948)
Article 15
1. Tout individu a droit à une nationalité.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.
http://www.un.org/fr/documents/udhr/

.
- rappel : dans  « une certaine presse des années 1930…»

« La France à tout le monde.
Sommes-nous le dépotoir du monde?

Par toutes nos routes d’accès, transformées en grands collecteurs, coule sur nos terres une tourbe de plus en plus grouillante, de plus en plus fétide. C’est l’immense flot de la crasse napolitaine, de la guenille levantine, des tristes puanteurs slaves, de l’affreuse misère andalouse, de la semence d’Abraham et du bitume de Judée.

Doctrinaires crépus, conspirateurs furtifs, régicides au teint verdâtre, pollaks mités, gratin de ghettos, contrebandiers d’armes, pistoleros en détresse, espions, usuriers, gangsters, marchands de femmes et de cocaïne, ils accourent précédés de leur odeur, escortés de leurs punaises.

Tandis que ceux-ci assomment nos ouvriers dont ils volent le pain, ceux-là ne cessent d’insulter à notre patriotisme, dans nos propres journaux ».
                                                                                      Henri Béraud, Gringoire, 7 août 1936.

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,