07 janvier 2016

Michel Bussi géographe

 

Géographe le jour, auteur de polars la nuit, L'Express 10.05.2014
http://www.lexpress.fr/culture/livre/michel-bussi-geographe-le-jour-auteur-de-polars-la-nuit_1536753.html

L'article de Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Bussi


sur le site de l'UMR Rouen :
http://www.umr-idees.fr/?bussi-michel

- Thèmes de recherche
.  La géographie électorale
.  les recompositions territoriales par les coopérations
.  le développement participatif

- Programme ANR-FEDER Cartelec (2009-2014) :
cartographie des bureaux de vote en France, en collaboration étroite avec des politistes :
http://www.cartelec.net/


Les articles en ligne datent surtout des années 2000
Cybergéo.revues.org
http://search.openedition.org/index.php?q=bussi&s=Cybergeo
dont
La mosaïque politique de la France :
15 cartes par canton pour comprendre les élections présidentielles 2002
http://cybergeo.revues.org/4198


dans L'espace politique
http://espacepolitique.revues.org/1600
3 | 2007-3 Démocratie, territoires, élections
Sous la direction de Michel Bussi
http://espacepolitique.revues.org/434

BUSSI Michel, N°4-2013, varia, L’espace politique
Pas encore en ligne)

également dans cette revue :
23 | 2014-2 Géographie et sociologie électorales : duel ou duo ? + Varia
http://espacepolitique.revues.org/3034


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


01 août 2014

Cybergeo : Découper la France

 

Découper la France en régions - L’imaginaire régionaliste à l’épreuve du territoire
Arnaud Brennetot et Sophie de Ruffray  (université de Rouen) Cybergeo, 23.07.2014 
http://cybergeo.revues.org/26376

« C’est à partir du milieu du XIXe siècle qu’émerge en France un nouveau type d’exercice intellectuel : l’essai de découpage du territoire national en régions politiques, au moment où s’affirme le mouvement régionaliste français ».

« Entre le milieu du XIXe siècle et les années 1970, plusieurs dizaines de découpages régionaux ont ainsi été proposés. Ces derniers offrent une matière intéressante pour qui cherche à saisir aujourd’hui les enjeux spatiaux et les difficultés théoriques qu’une telle opération recouvre inévitablement mais aussi à comprendre les débats contradictoires qu’elle suscite ».

Toute refonte du maillage régional exige, en effet, la prise en compte de plusieurs contraintes théoriques incontournables :
- Un découpage régional doit être continu et exhaustif.
- Tout découpage doit tenir compte de l’hétérogénéité du territoire couvert (et de la relation à Paris)
- Les critères retenus pour découper les régions doivent être cohérents avec les objectifs qu’on assigne à ces entités

Une réforme ne peut être efficace que si elle échappe aux rivalités entre les calculs du pouvoir central et les habitudes des pouvoirs locaux. Pour cela, il faut tenir compte des contraintes, sortir des tractations de cabinet et accepter d’un large débat démocratique, capable de mettre en évidence toutes les implications des diverses options possibles

regio-modifs

Les 32 propositions de modifications entre 1960 et 2014
http://cybergeo.revues.org/26376

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2012

Les bobos, un faux concept

 

Les “Bobos”, critique d’un faux concept - Cybergeo - mars 2005 - mention sur twitter

CR par Anne Clerval de l'ouvrage de
David BROOKS, Les Bobos, Les bourgeois bohèmes , 2000 - Livre de poche
http://cybergeo.revues.org/766

« … cet ouvrage s’inscrit pleinement dans la grande imposture proclamant la fin des idéologies pour mieux en imposer une nouvelle, dont le but est de justifier l’ordre du monde tel qu’il est, et plus précisément le tournant qu’il prend depuis les années 1990. Cela permet de cerner la charge symbolique que porte en elle l’expression apparemment anodine de bobo, et pourquoi il faut être prudent quant à son emploi ».

« … la gentrification, processus spatial de différenciation sociale dans l’espace urbain, joue peut-être un rôle déterminant dans l’identification de cette nouvelle bourgeoisie montante. Pour éviter un terme aussi peu justifié que “bobo”, on préféra utiliser celui de “gentrifieurs” et, ce faisant, qualifier cette probable nouvelle bourgeoisie à travers ses choix résidentiels. Plus qu’une simple question d’adresse, ces choix sont en effet la pierre angulaire d’une stratégie de distinction sociale, voire de prise de pouvoir symbolique sur la ville ».

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2012

Presidentielle 2012 et cartographie

 

« La France des marges s'est fait entendre le 22 avril ». Le Monde 24 et 25.04.2012
L’élection présidentielle a beaucoup mobilisé les géographes et les cartographes.

L'Observatoire des votes (O3 Géoclip) donne accès à un très grand nombre d’indicateurs et permet une cartographie à l’échelle communale. Les données sont également disponibles pour 1995, 2002 et 2007.
http://o3geoclip.blogspot.fr/

Pour Cybergeo, Céline Colange, Jérome Fourquet et Michel Bussi voient dans les élections présidentielles de 2012 « la fabrication d’une France pentapolaire ». http://cybergeo.revues.org/25363

Au Mans, Alain Wrobel et Sébastien Angonnet ont conçu et mis en ligne une soixantaine de cartes à plusieurs échelles. Ces cartes ont été obtenues par un lissage des données communales (laboratoire Espaces et SOciétés). http://eso-gregum.univ-lemans.fr/spip.php?article178

Joachim Timotéo et François Sémécurbe (Insee) ont également mis en ligne une carte avec lissage à partir des résultats du second tour.

Philippe Waniez a mis en ligne 17 cartes réalisées avec Philcarto. http://coucoucarto.free.fr/

Pour l’IFG (Institut Français de Géopolitique), Bernard Alidières a étudié : « Le vote Marine Le Pen en avril 2012 : quelle progression ? ». http://geopolitique.hypotheses.org/244

Dans cet ensemble, une originalité forte, ce sont les cartes en anamorphose réalisées par le laboratoire Choros (Lausanne) et publiées par Le Monde au lendemain du premier tour. Elles viennent en appui à l’analyse du gradient d’urbanité développée par Jacques Lévy (Le Monde, Planète Terre).
Cette analyse a été critiquée et nuancée par plusieurs autres spécialistes : Béatrice Giblin (Libération), Frédéric Sawicki (Médiapart), Annie Collovald (Regards.fr), Violaine Girard (Métropolitiques).
http://clioweb.canalblog.com/tag/2012-p2  - page d'accueil Choros

Posté par clioweb à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

22 décembre 2011

La mondialisation au prisme des mots

 

Eddy-O-globe

Gerald A. Eddy Fold-O-globe - source : blog Histoire globale

2 articles de Vincent Capdepuy mis en ligne ces derniers jours :

- Global war teaches global cartography ()
Un texte pour le blog Histoire Globale,
un titre inspiré de Life, 3 août 1942
http://blogs.histoireglobale.com/?p=1188

. Le fold-O-globe de Gerald A. Eddy
. Les deux globes de 50 pouces offerts à Roosevelt et à Churchill (Noël 1942)
. En juillet 1943, l'exposition « Airways to Peace » au MOMA évoque la géographie de l’« ère aérienne » (air-age geography)
« Notre pensée à l’avenir doit être à l’échelle du monde [world-wide] » écrit En 1942, Wendell Willkie, l’ancien candidat républicain en 1940 rallié à F. D. Roosevelt après une mission qui l'a emmené en avion autour du monde (périple de 49 jours).


- La mondialisation et l’argument philologique - Au prisme des mots
Cybergeo - http://cybergeo.revues.org/24903

Résumé : « On considère habituellement que le mot de mondialisation a été inventé en français au début des années 1960 et que son usage n’en est devenu fréquent qu’à partir des années 1980, même si par ailleurs on reconnaît que la mondialisation, en tant que processus géohistorique de mise en relation des différentes parties du Monde, est plus ancienne. Aujourd’hui, la numérisation croissante des publications permet d’affiner les recherches sur l’usage passé des mots et sur leur apparition. Il apparaît ainsi que le mot français de  mondialisation remonte à la période de la Première Guerre mondiale et que depuis ce moment il a été régulièrement utilisé, mais sans trouver le succès qu’il a connu à partir des années 1980. De façon plus générale, l’étude historique du champ lexical de la mondialisation, en français et dans d’autres langues européennes, mise au regard du processus même de mondialisation depuis la fin du XVe siècle, permet de suivre les différentes étapes de l’élaboration d’un discours occidental sur la mise en place d’un Monde unifié à partir de l’époque moderne jusqu’à aujourd’hui ».

XVIe – XVIIIe siècle : élargissement de l’horizon et unification progressive
Du début du XIXe siècle au début du XXe siècle : l’émergence de la mondialité (mutation des transports, international, la mondialisation comme idéal...)
Le court XXe siècle : La banalisation : le Monde vu des airs,  un projet de gouvernance, le fait mondial

planes-2-1946

« L’avion a changé la géographie » - Extrait - Source : Planes 11/1946 - VC-Cybergeo-2011


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 août 2010

La gentrification à Paris

sur l'excellent Cybergéo,
lire et voir l'article d'Anne Clerval
Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris
Une carte de synthèse
http://cybergeo.revues.org/index23231.html


gentry



http://cybergeo.revues.org/index23231.html

.
Revue de presse via Netvibes : http://www.netvibes.com/clioweb#Presse



Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2008

Internet, c'est où ?

"Internet, c'est où ? Géographie d'internet"
Excellente Place de la Toile du 22 février, à écouter en différé
avec Emmanuel Eveno (Villes internet) et Boris Beaudé.

L'émission tombe à pic, après le CR de Pascal,
et au moment où je faisais relire un texte
inspiré de 3 cafés géographiques.
http://aphgcaen.free.fr/chronique/402/netgeo.doc
Merci à Yann pour cette info.

"internet abolit-il la géographie ?",
c'est le titre d'un Café.
Ce ne serait pas la bonne question,
dans une géo qui valorise trop les territoires
et néglige d'enseigner les réseaux...

La question "plus pertinente mais moins vraie" serait
de poser la question de la distance.
Pas seulement au sens métrique,
mais comme comme reflet d'une société,
de ses choix politiques et technologiques...

Plusieurs exemples développés :
. Penser la rencontre (meetic) comme question spatiale..
notamment, à Tokyo (le chien de la place Shibuya ?)
. Le poids des collectivités territoriales dans les TIC,
une particularité française (les "notables communicants" ?)
. Les fractures numériques multiples...
La France avait la technique, mais ce sont les EU
qui ont su l'associer à un projet et la financer.

Le glocal, ce ne serait pas une bonne formule...

Les travaux de Jacques Lévy ont été cités à plusieurs reprises
Ceux d'E Eveno jusqu'en 2004
http://w3.lisst.univ-tlse2.fr/cv/eveno_emmanuel.htm

Boris Beaude dans EspacesTemps : http://tinyurl.com/2oetsm

Posté par clioweb à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,