24 septembre 2013

Léon Gimpel : as de l’autochrome

 

gimpel-n2

Le tsar Nicolas II et le président Fallières (Armand, pas André)
lors d'une entrevue qui a eu lieu dans la rade de Cherbourg en juillet 1909.
autochrome Léon Gimpel, http://etudesphotographiques.revues.org/index935.html

- Léon Gimpel : as de l’autochrome - Telerama 3314, 20.07.2013
Un été 1913 - Cadrages originaux, innovations techniques… le reporter vedette du journal “L'Illustration” a saisi La Belle Epoque, la Grande Guerre et les années folles en inventant une nouvelle grammaire. Petite histoire d'un photographe novateur, portfolio à l'appui. http://www.telerama.fr/idees/leon-gimpel-as-de-l-autochrome,100319.php
Le blog de la SFP fait un lien vers Télérama
http://sfp.asso.fr/blog-collection/index.php?post/2013/09/19/L%C3%A9on-Gimpel%2C-As-de-l-autochrome%2C-sur-T%C3%A9l%C3%A9rama.fr

 

- Léon Gimpel, Mes grands reportages
Etudes photographiques n° 19 Décembre 2006 : La photographie pédagogue / Modèles critiques
http://etudesphotographiques.revues.org/935

Léon Gimpel, Quarante ans de reportages. Souvenirs de Léon Gimpel, collaborateur à L’Illustration (1897-1932), Domaine de Castellemont, Jurançon, manuscrit (collection SFP), 20 février 1944
Gimpel est entré en contact avec les frères Lumière dès 1904. Le 10 juin 1907, à l’occasion de la présentation publique du procédé autochrome dans les locaux de L’Illustration, il rédige un article intitulé “La photographie des couleurs à L’Illustration”, paru dans le numéro du 15 juin 1907, p. 387-389. Sur le rapport de Gimpel à l’Autochrome, voir Nathalie Boulouch, “Reporters et professionnels”, La Photographie autochrome en France (1904-1931), thèse de doctorat en histoire de l’art, université Paris I, 1994, p. 227-248.
L. Gimpel, « Le président de la République et M. André (sic pour Armand) Fallières à bord du cuirassé Vérité », Autochrome, 12 x 9 cm, 1er août 1909, coll. SFP
L. Gimpel, « Départ du dirigeable militaire Le Temps pour la revue militaire, Issy-les-Moulineaux », 9 x 12 cm, 14 juillet 1911, coll. SFP


- Léon Gimpel, reporter à L'Illustration
http://www.autochromes.culture.fr/index.php?id=81


- Leon Gimpel, les audaces d'un photographe au Musée d'Orsay - mars 2008
http://www.unerusseaparis.fr/2008/03/leon-gimpel-musee-orsay-photo-expo.html

- Les autochromes parisiens de Léon Gimpel - 02.2011
http://dona.centerblog.net/60-les-autochromes-parisiens-de-leon-gimpel
http://www.laboiteverte.fr/les-autochromes-parisiens-de-leon-gimpel/
En 1915, il se lie d’amitié avec un groupe d’enfants du quartier de la rue Grenata à Paris qui avaient créé leur propre« armée »
http://www.lemadblog.com/photo/l%E2%80%99armee-de-la-rue-greneta-de-leon-gimpel/


gimpel-change

Léon Gimpel. Le Pont au Change Paris. 1911.
http://autocromie.wordpress.com/2013/06/

 

- Autochromes and Autochromists of WWI - La Grande Guerre en autochromes
http://www.luminous-lint.com/app/contents/fra/_autochromes_ww1_01/

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


01 août 2013

La Marianne de Mai 68

 

bendern

Paris Match n°3076 du 30 avril au 6 mai 2008, p. 84-85
http://lhivic.org/atelier/wp-content/22-pm3076-marianne-2008-300x196.jpg

Caroline de Bendern, la jeune fille au drapeau - photo de JP Rey - Arrêt sur images 01.02.2011

rey-13mai68-manif
J-P Rey, La manifestation du 13 mai 1968

Sur la source, les cadrages et les usages multiples de cette photo de Caroline de Bendern prise par Jean-Pierre Rey,
lire Audrey Leblanc (blog Le clin de l'oeil) :
" La jeune fille au drapeau " 1/2 - Culture visuelle - 06.01.2010
http://culturevisuelle.org/clindeloeil/2010/01/06/
devient " La Marianne de 68 "  2/2 - Culture visuelle - 09.03.2010
http://culturevisuelle.org/clindeloeil/2010/03/09/
Audrey Leblanc cite Annick Cojean, Retour sur images, 1997 et le site du photographe Jean-Pierre Rey
http://jeanpierre-rey.over-blog.com/pages/La_Marianne_de_Mai_68__Publications-433238.html


D'une photographie prise place Edmond Rostand le 13 mai 1968, « La jeune fille au drapeau » de Jean-Pierre Rey devient « la Marianne de 1968 » : la dimension symbolique de l'image l'a emporté sur sa supposée valeur documentaire.

« La jeune fille au drapeau » (vietnamien) est une des photos prises lors de la manifestation unitaire du 13 mai 1968 ( 10 ans ça suffit ! ). JP Rey, le photographe s'inspire de La liberté guidant le peuple, le tableau de Delacroix. Audrey Leblanc cite Gilles Saussier qui parle de « bégaiement visuel de l'histoire » et de « reproduction de figures rhétoriques invariables ».
En juin 1968, lorsque les magazines reparaissent, elle est utilisée plutôt pour sa qualité documentaire. Elle est en compétition avec une autre jeune femme brandissant un drapeau noir. Life repère sa valeur symbolique.

En 1978, dans les magazines consacrés au dixième anniversaire, elle reste relativement discrète.
C'est en 1988 qu'elle s'impose : les cadrages sont resserrés.
L'Express donne une identité à la jeune femme : « le 13 mai, Caroline de Bendern brandit l'emblème du FNL vietnamien ».
En 1997, Annick Cojean raconte l'histoire de la photo et l'anecdote de la jeune sotte déshéritée par son grand-père.
En 1998, Match donne la parole à la jeune fille de bonne famille.

En 2008, Match lui fait dire : « J'avais 27 ans. J'arrivais de New-York : là-bas, j'étais mannequin, je traînais avec Lou Reed, Andy Warhol, je militais contre la guerre du Vietnam et pour les droits civiques. Je connaissais Paris : j'y avais grandi. Là, j'y retournais pour tourner un film. L'après-midi, je rejoignais les étudiants, le soir, je portais des pavés pour les barricades, on fumait des joints… Le jour de la manif du 13 mai, j'avais vraiment mal aux pieds. Le plasticien Jean-Jacques Lebel m'accompagnais, je lui ai demandé de me porter. J'avais un drapeau vietnamien en main, je l'ai brandi. Des photographes étaient là : consciente de l'importance de mon drapeau, j'ai pris la pose... En la découvrant en couverture de Match, mon grand-père est devenu furieux : il m'a coupé les vivres et m'a déshéritée ». Après une carrière de bohème dans le cinéma, la Marianne de 68  s'est retirée aux côtés du batteur de free jazz Jacques Thollot.

 

mar-cons

Sous les pavés la page... et bye-bye l'héritage ! un article de Korkos (Marianne) 26.04.2008
(Commémoration piège à cons) est en accès payant sur le site d'Arrêt sur images 03/05/2008.

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 juillet 2013

Brétigny et les amateurs

 

La faute aux amateurs - André Gunthert - L'Atelier des icônes - 19.07.2013
http://culturevisuelle.org/icones/2761

André Gunthert utilise le traitement médiatique du déraillement de Bretigny-sur-Orge pour revisiter « la théorie de la concurrence des amateurs», utilisée par le monde de la photographie pour expliquer les difficultés de la profession.

André Gunthert s'intéresse à trois types de pratiques :
- L'usage documentaire, dans un contexte journalistique, de photographies privées
- Le réemploi d'images en licence Creative Commons, dans un contexte journalistique ou de communication
- La commercialisation à perte d'images amateurs sur microstocks.

Ainsi, Rue 89 a utilisé près de 600 clichés amateurs, moins de 2 % du total des photos utilisées. Pour la rédaction, le bas coût n’est pas la priorité mais la recherche d’un regard différent, moins standardisé.

Pour André Gunthert, la thèse de la concurrence déloyale ne repose sur aucune étude ni aucune donnée chiffrée. Les amateurs dilettantes ne sont pas en cause, mais la concurrence vient des autres acteurs de la chaîne graphique qui empiètent les uns sur les autres. De plus, les lamentations déclinistes oublient que la technique a multiplié les opportunités et que les nouvelles formes d'édition ont élargi le marché.

.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 décembre 2012

AFHE - table ronde 2012

 

La table ronde de l'AFHE - http://clioweb.canalblog.com/tag/afhe

La table ronde est une occasion de revisiter ce que des historiens ont écrit sur la formation et sur l'écriture électronique, depuis 25 ans, du temps de l'ordi naguère au web 2.0 aujourd'hui :-)
http://clioweb.canalblog.com/tag/memoirevive

Pour les deux sujets (formation, écriture), les finalités scolaires et la technique disponible sont essentielles. Tout comme le contexte politique, social et culturel. Lorsqu'un ministre supprime l'HG en Term S et les maths en Term L, il est possible d'anticiper les conséquences pour l'histoire universitaire.


2 suggestions de lecture :

- André Gunthert : Why blog ? : http://cleo.revues.org/174
Un éloge du blog, de l'expérimentation, du droit à l'essai,
trop rare selon lui dans un univers académique vu parfois comme arrogant.
Voir aussi André Gunthert, Culture Visuelle, ou la conversation moteur de (la) recherche) :
http://culturevisuelle.org/icones/2467


- Les historiens et l’informatique. Un métier à réinventer, EFR 2011
Le travail mené par le programme franco-italien ATHIS
a débouché sur l'ouvrage dirigé par Jean-Philippe Genet et Andrea Zorzi
http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique619



La veille assurée pour Historiens & G a fait croiser qq enjeux et qq dérives :

- L'écart est souvent impressionnant entre les pratiques des internautes
et les discours des médias (voire de certains décideurs).
Mais les clichés ont la vie très dure
(cf les affirmations surprenantes sur la lecture supposée sérieuse (on ne saurait plus lire de roman - une stupidité répétée après Nicholas Carr et répandu dans des articles (courts) de magazine... :-) . Voir aussi les lamentations sur une prétendue disparition du texte, avec confusion fréquente entre le web et les pubs TV)


- Le numérique a pris une place décisive dans la vie intellectuelle. Il rencontre cependant des obstacles.
Il est en général conçu à partir des règles adaptées à l'imprimerie.
Une minorité de technophobes voudrait « débrancher l'école » ou  « pourrir le web ». Elle est très influente dans l'édition et les médias.


- Can History Be Open Source ?
L'écriture collective est parfois présentée comme un horizon ultime.
En 2006, Roy Rosenzweig a consacré un article très important à l'écriture de Wikipedia. Il compare cette écriture par des contributeurs multiples à la réalité universitaire : selon lui, 95 % des publications recensées par The Journal of American History n'avaient qu'un seul auteur.
Il envisageait l'écriture d'un manuel numérique d'histoire à plusieurs mains, mais il n'a pas eu le temps de mener à bien ce projet. http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm


- L'ordinateur mettait plutôt l'accent sur le calcul et le traitement des données
(avec des excès qu'il vaut mieux ne pas citer).
Il impliquait des apprentissages souvent complexes (cf en carto : http://clioweb.free.fr/carto/carto.htm
Avec le web, la communication (et le livre) ont repris le dessus,
avec l'illusion fréquente que toute formation (intellectuelle et technique) est superflue.


- La question impossible, le retour
"Grading the Digital School ?" NYT 2011. Les tenants de l'évaluation
voudraient quantifier les apports du web en classe.
En 2001, Serge Pouts-Lajus y voyait déjà "une question impossible"
http://clioweb.canalblog.com/tag/grading


- Push ou Pull ?
Les institutions apprécient Internet quand le support leur permet d'élargir leur publicité à faible coût (le push). Certaines remplaceraient volontiers tous les enseignants par un professeur unique officiant depuis le Collège de France (cf Rupert Murdoch dans Le Monde 25.05.2011)
Elles excellent dans la définition de certificats formels. Elles sont davantage réticentes quand il faut prendre en compte les demandes et les besoins des internautes (adultes ou étudiants).


- Le rapport au temps :
Le web est un excellent support d'archivage (merci Internet archive),
beaucoup plus durable que certaines structures universitaires. :-)
Mais le buzz et l'instantané entretiennent souvent une forme de table rase,
surprenante chez des historiens.


- Le web, ce sont des liens et la possibilité d'exploiter ce que d'autres internautes ont mis en ligne.
voir également « L’alchimie des multitudes »  
http://clioweb.free.fr/debats/alchimie.htm


.
..

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 novembre 2012

Semanticpedia, la plate-forme

 

Wikipédia va ménager les robots - Libération, 19.11.2012
L'article parle de web 2.0 et de web 3.0
http://www.liberation.fr/medias/2012/11/19/wikipedia-va-menager-les-robots_861628

La plate-forme Sémanticpédia a été présentée lundi,
avec signature de partenariats (Culture, INRIA, Wikimedia France) et conférences
http://www.dglflf.culture.gouv.fr/Actualites/Avant-programme-semanticpedia.pdf

SémanticPédia ira piocher ses informations à la source (dans Wikipédia, dans des bibliothèques en ligne, des corpus de textes, des archives vidéo ou tout ce que l’on veut encore) pour les rendre accessibles publiquement et librement et en faire profiter les internautes (ex la collection de la Cité de la Musique, photos d’instruments et enregistrements de concerts)

http://wimmics.inria.fr/projects/dbpedia/doc/index.php/Accueil
http://fr.wikipedia.org/wiki/DBpedia
http://www.semanticpedia.org/

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 octobre 2012

L'Ecole des bureaucrates ?

 

A l'école des bureaucrates - Le Monde Opinions 
http://www.lemonde.fr/idees/


Maya Goyet prend pour cible « le livret personnel de compétences qui est une longue litanie hétéroclite et rassurante d'items (mini-compétences) que les élèves doivent valider - c'est la loi - tout au long de leur scolarité ».

Selon elle, avec ce système, « la bureaucratie que l'on croyait terrassée revient hanter le quotidien des professeurs ». La pixellisation masque le désastre. Elle sert à dissimuler l’état de la transmission de la culture. Comme si un ministre de la Santé se félicitait que « nombre de malades du cancer n'ont pas de cors aux pieds » …

Elle ajoute :  « Il me semble que nous avons aujourd'hui une double mission et que jamais, à ce titre, notre travail n'a été aussi ardu : transmettre la culture sans ménagement ni restriction et aider les élèves à comprendre le monde dans lequel ils vivent ». … [ Pas d'agiter des injonctions vertueuses d'une morale dite laïque ] ... ni d'affirmer que « François Villon était le Joey Starr de l'époque ».

« Cela suppose d'être sincèrement convaincus que la culture que nous avons à transmettre est forte et solide, d'avoir confiance en elle, de cesser de la traiter en bibelot fragile que l'on met sous verre. Elle résiste à la lumière, aux chewing-gums, aux boulettes. Même à Rihanna, qui passera... »

 

goyet-prost-fc

Antoine Prost - Mara Goyet, Les Matins FC - 5 juin 2012
http://www.youtube.com/watch?v=GJ-g_6XHFG4


.

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juillet 2012

La conversation, moteur en recherche



Culture Visuelle, ou la conversation moteur de recherche
André Gunthert à propos des usages et du rôle de la plate-forme Culture visuelle - 18 juillet 2012
http://culturevisuelle.org/icones/2467


extraits :
« Culture visuelle, c'est  157 blogs et 507 utilisateurs inscrits, principalement des spécialistes des médias, du visuel ou de l’histoire de l’art, mais aussi des sociologues, des médiévistes ou des anthropologues  ».

« Dans le paysage actuel des digital humanities, Culture Visuelle se caractérise par l’adoption de la culture de la conversation issue du blogging. Proche de la plate-forme Hypothèses, elle s’en distingue par le choix de la spécialisation thématique, qui permet d’asseoir autour de l’activité d’un groupe de chercheurs une sociabilité et un dialogue ouvert, notamment aux professionnels concernés (artistes, photographes, cinéastes, iconographes, journalistes, etc.). Cette dynamique conversationnelle est sensible à la fois par le nombre important de commentaires, mais aussi par les options méthodologiques des billets publiés, qui sont souvent des propositions ouvertes à la discussion  ».

« Culture Visuelles’est donné pour but de proposer un environnement favorable à une pratique de la recherche partagée. La pratique au quotidien de ce dialogue augmenté et la moisson de travaux engrangés depuis deux ans et demi permettent de considérer que la plate-forme remplit pleinement cet objectif  ».


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 octobre 2011

La photo numérique des archives

 

- Consignes pour la photo numérique des archives
Antoine Follain, Histoire moderne, U de Strasbourg
http://umb-www-01.u-strasbg.fr/villanelle/methodologie_h_village/

- La photographie numérique des sources - conseils, astuces, méthodes
http://www.boiteaoutils.info/2011/08/la-photographie-numerique-des-sources.html


Un préalable : la photo est-elle autorisée ?
Pas de problème pour la Joconde sous vitre au Louvre, mais interdiction pour une reconstitution récente de serrure romaine dans un musée départemental...
Il semble y avoir autant de réponses que d'archiviste, de conservateur ou de bibliothécaire.
"dans les Archives du Haut-Rhin, on me passait document après document (compter donc un va-et-vient perpétuel pour faire deux photos par voyage) ; à Mulhouse, il fallait faire une demande (autorisée) par document" écrit un commentaire de La Boite à Outils.

Quand la photo numérique est autorisée,
les articles envisagent toute la chaîne,
des conseils pour la prise de vue (éclairage ? pied ?)
à l'archivage (en local ou dans les nuages ?),
au classement et à l'exploitation.

MédiHAL permet d'archiver et de diffuser
http://medihal.archives-ouvertes.fr

Sur la place de la photo et de l'image, exploiter tout ce qu'ont amassé les auteurs des blogs de la plate forme Culture visuelle
http://culturevisuelle.org/
http://etudesphotographiques.revues.org/

par exemple
La photographie est-elle encore moderne?
André Gunthert Samedi - 3 avril 2010
http://culturevisuelle.org/icones/500

Fanny Lautissier, Les archives photographiques face aux enjeux de la transition numérique
7 Mars 2010 - http://www.lhivic.org/info/ - http://culturevisuelle.org/blog/4114

Transférer, sauvegarder, organiser et archiver ses photographies numériques
http://julien.noel.free.fr/photo_numerique/

Nancy Gadoury, Acquérir, évaluer et conserver des photographies nées numériques.
http://raq.qc.ca/fileadmin/files/documents/Formations_et_colloques/Activite_formation_depl_2011.pdf

. une astuce technique :
si vous avez un compte chez Google, pour un texte imprimé, avec une photo de qualité,
Google Docs peut fournir un excellent scanner à distance.p



Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 septembre 2011

Le bruit des vanités

 

« Devant les millions d'écrans de TV allumés nuit et jour dans le monde ... comment parler, dire, entendre, comment voir même ce qui nous arrive, et comment le représenter sans ajouter la vanité d'un bruit au bruit des vanités ? » JL Comolli dans Voir et pouvoir (2004), cité dans La Grande Table, ce midi.

« Notre rapport à l’image passe-t-il encore par la photographie? »
La Grande Table, avec André Gunthert, Gérard Mordillat et Riad Sattouf à l’occasion du 23e festival de Perpignan
l'émission au format mp3 (58e mn)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11476-05.09.2011-ITEMA_20306355-0.mp3
http://culturevisuelle.org/glab/tag/radio/

Que faisons-nous avec la photo ?
André Gunthert suggère de visionner les vidéos de présentation, sur fond de musique planante et d'effets de zoom. 
Pourquoi continuer à parler d'esthétique et de métier quand la majorité des images viennent d'un téléphone portable ?
Pourquoi vouloir continuer à faire de belles photos des misères du monde ? Le monde n'est-il fait que de catastrophes ?

Le photojournalisme n'a-t-il pas pris le relais de la peinture d'histoire, oubliant que la photo comme véhicule d'information et d'enregistrement pourrait traduire davantage la réalité de nos sociétés, et pas seulement servir la communication des puissants ?

Visa pour l'image. Le blog semble arrêté au 7septembre 2010.
http://www.visapourlimage.com/

A lire dans Libération, à partir de mercredi 7 :
La dégringolade du scoop au buzz
Jean-François Leroy (Directeur du festival de photojournalisme Visa pour l'image de Perpignan)
http://www.liberation.fr/medias/01012358080-la-degringolade-du-scoop-au-buzz

Jean-François Leroy, La presse de merde et le choc des mots
Bernard Revel
http://www.liberation.fr/medias/01012358079-jean-francois-leroy-la-presse-de-merde-et-le-choc-des-mots

 

Depardieu, Behr ...
http://www.youtube.com/watch?v=L7estuFU6VU

  

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 août 2011

Culture Visuelle - medias sociaux - 4

.
- Lors de la journée Dans la toile des médias sociaux organisée par l’Institut Historique Allemand, André Gunthert présentait Culture visuelle, une plate-forme thématique qui regroupe tous les acteurs 
intéressés par l'image et l’exploration des dimensions visuelles de la culturehttp://culturevisuelle.org/blog/4334

Culture visuelle est à la fois un projet de recherche, une structure académique (Lhivic, EHESS) et un organe de publication.
La plateforme propose une publication collaborative quasi quotidienne, à partir d’une ferme de blogs (plus d’une centaine en ce moment). Un comité éditorial choisit les billets affichés en page d’accueil, soit en sélection (par option positive d’un membre du comité), soit en Une (par délibération et vote majoritaire de l’ensemble du comité). Des catégories communes sont proposées aux blogueurs. 50 tags sont utilisés pour harmoniser l’indexation de l’ensemble des textes (ex histoire, photo, icono, retouche, Japon…), avec possibilité de combiner plusieurs tags dans une recherche (ex cinéma + histoire).

« Les règles de la participation à Culture Visuelle sont les mêmes que celles qui s’appliquent aux séminaires de l’EHESS. Tout étudiant, enseignant ou chercheur peut contribuer, comme auteur ou comme lecteur, aux travaux de la plate-forme (publication, signalement, commentaire…) », « sans limitation de spécialité ni de nationalité »

.
- Parmi les blogs fédérés
(une pratique trop rare dans le monde universitaire francophone) :

Patrick Peccatte (blog Déjà Vu) participait aussi à la journée de l'IHA et présentait PhotosNormandie sur Flickr :
http://culturevisuelle.org/dejavu/  - http://clioweb.canalblog.com/tag/photosnormandie

- L’atelier des icônes, le blog d’AG complète le site http://www.arhv.lhivic.org/
Dans un billet du 2 juillet, André Gunthert cite un article du Yomiuri Shimbun (16/04/2011) qui permet de mettre en contexte  l’icône d’Ishinomaki, la photo prise par Tadashi Okubo et de nommer la jeune femme : Yuko Sugimoto
http://clioweb.canalblog.com/tag/ishinomaki

L’ensemble des blogs fédérés et hébergés par la plateforme : http://culturevisuelle.org/allblogs

.
- Selon André Gunthert, la mutualisation ne se décrète pas. Il inverse le paradigme : ce n'est pas l'outil (les médias sociaux) qui donne naissance à une recherche collective mais l'habitude du travail collectif qui fait apprécier l'intérêt des outils du web 2.0. 

Selon lui, la mutualisation n'existe que lorsqu’elle répond à des besoins et lorsque les conditions d'une culture du partage existent au préalable dans les structures universitaires (laboratoires, séminaires). Cette culture correspond à un choix de valeurs, elle est renforcée lorsqu'une vraie formation au travail collectif a été organisée. C'est seulement dans ce cadre que les étudiants et les chercheurs peuvent comprendre l'intérêt d'une telle démarche, et accepter de consacrer du temps et de l'énergie pour maîtriser les outils. Faute de formation et de culture, la mutualisation peut devenir un voeu pieu commode et servir d'incantation dans des discours technophiles convenus.

Le carnet de recherche (ou blog) est « une forme élitaire d'échange », par dialogue entre blogs ou par commentaires argumentés ; il n'empêche pas une communication détendue. Il permet d’élargir le cercle de conversation à l’ensemble des professionnels de l’image. Selon lui, Facebook ne cannibalise pas le blogging social. Il attire une communication plus grand public et devéloppe des échanges sur un autre registre. 

AG a souligné l’insuffisance de la reconnaissance de ces initiatives par les structures institutionnelles.

.
- Le groupe Facebook . 
http://www.facebook.com/groups/318005535206/

- La page Twitterhttp://twitter.com/#!/culturevisuelle

totem

De l’influence des modèles iconographiques sur les pratiques visuelles...
André Gunthert (Totem) commente 4 photos de Chris Marker présentées à Arles.
http://culturevisuelle.org/totem/1351


Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,