07 décembre 2014

En finir avec les notes ?

 
« Les notes ne sont ni de gauche ni de droite, ni bourgeoises ni soixante-huitardes…
Elles ne sont qu’une composante d’un système en panne… n’en déplaise à ceux qui essentialisent tout
».
Thomas Legrand, France-Inter - transcription


- Vers une révolution de l’évaluation des élèves ? Le Monde 29.11.2014
http://www.lemonde.fr/campus/article/2014/11/29/vers-une-revolution-de-l-evaluation-des-eleves_4531457_4401467.html

Les notes ? « Notre école pourrait parfaitement faire sans », affirme Michel Lussault, le président du CSP.
Le CSP leur préfère un barème de 4 à 6 niveaux (6 à 1, A à F)
Plus de notes, plus de moyennes non plus.

Brevet : le CSP préférerait en voir instituer une seule épreuve, transversale, « anonymée et définie nationalement », plus deux projets personnels à l'oral (1 en 4e, l'autre en 3e) et plusieurs évaluations organisées de la 5e à la 3e.

Dans son projet, le CSP a défini des « blocs de compétences » ayant trait à la langue française, aux langues étrangères, aux langages scientifiques, aux capacités de s’organiser, de raisonner, d’analyser, de créer, etc.


- Pierre Merle, « Faut-il en finir avec les notes ? », La Vie des idées, 02.12.2014.
http://www.laviedesidees.fr/Faut-il-en-finir-avec-les-notes.html

« Cette inégalité croissante de l’école française a des origines multiples : une ségrégation scolaire et sociale croissante des établissements peu favorable à l’efficacité et à l’équité (Merle, 2012), une discrimination positive souvent en trompe-l’œil notamment en raison d’options linguistiques en surnombre dans les collèges au recrutement favorisé (Baluteau, 2013), un nombre d’élèves par classe trop important lorsque les difficultés sont avérées, un recours au redoublement supérieur à la moyenne de l’OCDE (Mattenet J.-P, Sorbe X., 2014), une formation initiale des futurs professeurs insuffisante, une formation continue de plus en plus étriquée... Sur ces variables structurelles, pour de multiples raisons, la refondation promise en 2012 n’a pas été à la hauteur des espérances ».

« En matière de notation, au nom d’un âge d’or mythique de l’école républicaine, les Cassandre de l’école risquent fort de faire le pari de l’immobilisme ou, pire encore, celui des retours en arrière : félicitations et bonnet d’âne, apologie des classements, expulsions et voies de garage pour les élèves en difficulté. Si les recherches scientifiques menées depuis près d’un siècle sur l’évaluation des élèves permettent de contenir les discours élitistes et passéistes des nostalgiques du XIXe, elles auront atteint leur but : orienter la réflexion vers des changements réels, repenser les pratiques actuelles d’évaluation qui constituent un des mécanismes cachés et « naturalisés » de la reproduction des inégalités scolaires ».

« L’invention du LPC (livret personnel de compétences) a constitué parfois une usine à gaz dans laquelle l’évaluation des compétences finissait par prévaloir sur les apprentissages. C’est un exemple emblématique d’une conception du changement voué à l’échec lorsque ceux qui décident ne sont pas les acteurs de terrain ».

 Pierre Merle, Comment rendre les notes plus justes
Regards croisés sur l’économie 2012/2 (n° 12)
http://www.inegalites.fr/spip.php?article1791


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 décembre 2014

Les patrons et l'Ecole

 

Parcours
La loi de refondation de l'école de juillet 2013 a prévu de développer la culture économique de tous les élèves, de la sixième à la terminale, en mettant en place un « parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel » (PIIODMEP)

Le contenu du « parcours » devant éclairer les élèves sur leur orientation et favoriser l'esprit d'entreprendre sera précisé début décembre. Le Conseil supérieur des programmes (CSP) présentera le contenu du « parcours » le 3 décembre, devant le CNEE. « Ce serait compliqué que les acteurs de l’Education nationale ne connaissent pas les acteurs du monde socio-économique», précise Michel Lussault, le géographe président du CSP.
http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0203986964289-le-lien-ecole-entreprise-prend-forme-1071090.php


Faire connaître [et aimer] l'entreprise,
un groupe de travail du CNEE, présidé par Pébereau, a déjà fait des recommandations.
APSES : http://www.apses.org/IMG/pdf/CNEE_culture_e_conomique.pdf

D'après Les échos, « le groupe de travail propose que la vie économique serve de support dès le primaire, […] afin que les élèves se familiarisent de manière précoce avec le monde économique. Les futurs enseignants devraient effectuer « un stage ou une période en entreprise ». Ceux qui sont en poste devraient « bénéficier » de visites ou de stages en entreprise. Chefs d'établissement et corps d'inspection se verraient proposer, eux, « des stages d'une durée plus longue », le rapprochement entre l'école et l'entreprise faisant « partie des objectifs inscrits dans leur lettre de mission ». Reste à voir si le CSP reprendra ces recommandations à son compte.

CNEE, L'école à la rencontre de l'entreprise
ou des patrons du Medef faisant du lobbying pour dicter leur vision du monde à l'Ecole ?

.

Posté par clioweb à 07:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juillet 2014

Enseignement moral et civique

 

Le CSP a planché sur l'Enseignement moral et civique voulu par Vincent Peillon.
Le texte en projet sur les principes généraux est paru le 3 juillet 2014

« La culture morale et civique comporte quatre dimensions, étroitement articulées entre elles : une dimension sensible (culture de la sensibilité) ; une dimension normative (culture de la règle et du droit) ; une dimension cognitive (culture du jugement - moral -) et une dimension pratique (culture de l’engagement)...
L’évaluation fera l’objet d’une proposition ultérieure ».
http://cache.media.education.gouv.fr/file/Organismes/32/8/CSP-Projet_EMC_337328.pdf


A comparer avec ce que comportait l'éducation civique au collège
http://eduscol.education.fr/pid23208/histoire-geographie-education-civique-ecjs.html
et l'éducation civique, juridique et sociale au lycée.
http://eduscol.education.fr/cid56547/ressources-pour-ecjs-lycee-general.html

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juin 2014

Socle commun, projet 2014

 

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture entrera en vigueur avec les nouveaux programmes de l’école élémentaire et du collège à la rentrée 2016.

Les connaissances et compétences à acquérir dans le cadre du socle commun relèvent de cinq domaines de formation, dont l’ensemble définit les composantes de la culture commune :

1 - Les langages pour penser et communiquer
2 - Les méthodes et outils pour apprendre
3 - La formation de la personne et du citoyen
4 - L’observation et la compréhension du monde
5 - Les représentations du monde et l'activité humaine

http://cache.media.education.gouv.fr/file/06_Juin/38/8/CSP_Socle_commun_de_connaissances_competences_culture_328388.pdf

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2014

Boissinot démissionne

 

- Alain Boissinot, le président du Conseil supérieur des programmes a démissionné.
Selon lui, le CSP, « de par son organisation très légère, n’est pas en capacité de fabriquer les programmes, très concrètement, à tous les niveaux du système éducatif».
http://www.liberation.fr/societe/2014/06/10/

- Son départ est une nouvelle épine dans le pied de Benoit Hamon, le ministre de l'éducation.
Peillon avait imaginé un tandem Compagnon-Boissinot. Compagnon avait préféré faire cours sur Proust
http://www.lemonde.fr/education/article/2014/06/09/

- Le Conseil supérieur des programmes
http://www.education.gouv.fr/cid75495/le-conseil-superieur-des-programmes.html

- Le CSP vient de publier une proposition de socle commun de connaissances, de compétences et de culture
http://cache.media.education.gouv.fr/file/06_Juin/38/8/CSP_Socle_commun

Le texte, organisé en cinq domaines, cherche à donner une place équilibrée à tous les champs disciplinaires.

Les programmes détaillés en cours d’élaboration expliciteront les contenus à enseigner et les niveaux attendus pour chaque cycle d'enseignement, conformément à la charte des programmes.
Le projet sera complété et mis en consultation à l’automne prochain.


11.06.2014 : les raisons d'une démission - Le Point
http://www.lepoint.fr/societe/education-nationale-alain-boissinot-les-raisons-d-une-demission-11-06-2014-1835278_23.php

.
..

Posté par clioweb à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,